• (003) Pyrénées Basques - Zone Orientale

  •       

          

    * 25 octobre 2008, depuis l'abreuvoir (1010 m.) en bordure de la route qui passe sur le flanc Nord du pic de Belchou, pour revenir en arrière Sud-Ouest au croisement routier (940 m.), et suivre la route toujours Sud-Ouest puis Sud-Sud-Ouest (960 m.) jusqu'à son terminal au col Sud-Ouest du pic de Belchou (975 m.), pour descendre Sud, passer à Lahondoko Olha (960 m.) y infléchir la descente Sud-Ouest pour atteindre le fond du Poljé (828 m.) et le traverser vers l'Est pour aller remonter direction Est-Sud-Est au col du Cayolar Héhulatzé (936 m.), suivre la crête boisé au Sud-Ouest pour passer sur un petit sommet (1081 m.), descendre Sud jusqu'à un col (1050 m.), pour remonter Sud-Est sur un petit sommet (1113 m.), descendre Sud-Ouest jusqu'à un col (1090 m.) pour remonter plein Sud au sommet du pic de Zabozé (1178 m.), revenir par le même itinéraire au col du Cayolar Héhulatzé (936 m.), traverser à flanc presque horizontalement Nord-Nord-Ouest puis Nord-Est au-dessus du Poljé pour atteindre un col (930 m.) et gravir plein Ouest la crête qui mène au sommet du pic de Belchou (1129 m.) et en descendre plein Nord pour retrouver l'abreuvoir du point de départ.                                     

    Circuit réalisé avec Peio en 4 h30 avec un dénivelé positif d'environ 730 mètres pour autant de négatif. La brume qui flottait au-dessus du poljé donnait à ce lieu l'ambiance particulière d'un film de suspense. La crête boisée et rocheuse entre le col du Cayolar Héhulatzé et le sommet du pic de Zabozé était piégeuse, par endroits les feuilles mortes qui tapissaient le sol dissimulaient des trous dans les lapiaz taillants.

    Carte IGN 1:25000 Forêt d'Iraty Pic d'Orhy 1346 ET.

    Voir galerie photos Pics de Zabozé et de Belchou


    votre commentaire
  •       

          

    * 19 octobre 2008, depuis l'aire de stationnement d'Arla (248 m.) située au Sud-Est de Saint-Just-Ibarre, en suivant Sud-Sud-Est la piste qui passe près de Chilondoko Borda (324 m.), pour prendre une direction Sud, passer à la cote 355, traverser sur la passerelle qui enjambe la Bidouze (370 m.) pour continuer sur le sentier direction Sud, laisser filer à gauche un sentier (550 m.) pour continuer Sud-Ouest jusqu'à la grotte d'où sortent les eaux issues de la source Ouest de la Bidouze (620 m.), puis, direction Est passer à la source Est de la Bidouze (630 m.), pour monter jusqu'au pied des échelles (détruites) et faire demi-tour pour revenir à la bifurcation (550 mètres), puis en direction Nord-Est aller récupérer le sentier Horizontal (730 mètres) pour le suivre à gauche Nord-Nord-Est; passer au col coté 887, puis Sud-Est au laquet (864 m.), à l'Est au col et cayolar Etchecortia ou Etxekortia (925 m.) et gravir Sud-Est puis Sud (1100 m.) la crête qui mène au sommet du pic Etchecortia (1206 mètres), en descendre par la crête Ouest jusqu'au col coté 1158, puis direction Nord-Ouest parvenir au laquet (864 m.), repasser au col coté 887, pour aller suivre le chemin Horizontal (730 mètres) jusqu'en haut des échelles (700 mètres) pour y faire demi-tour et revenir par le chemin Horizontal (730 mètres), pour le quitter en "plongeant" Sud-Ouest vers la Bidouze et la bifurcation (550 mètres) pour revenir à l'aire de stationnement d'Arla.                                           
    Randonnée, effectuée avec Dino, d'environ 1150 mètres de dénivelé positif pour autant de négatif. Les échelles situées au-dessus de la source Est de la Bidouze et qui permettaient de franchir une falaise verticale vers le chemin horizontal étaient détruites et le sentier qui menait au pied de ces échelles était interdit. Dans ces lieux peu fréquentés, lors de notre descente retour, sous le col coté 887 nous avons croisé un groupe d'une cinquantaine de randonneurs espagnols échelonnés sur plusieurs centaines de mètres qui montaient vers le col et plus bas, sur le chemin horizontal, nous avons croisé un berger et son troupeau de brebis qui montaient vers le cayolar Ezeloua.

    Carte IGN 1:25000 Forêt d'Iraty Pic d'Orhy 1346 ET.

    Voir galerie photos Pic Etchecortia


    votre commentaire
  •       

    * 18 août 2004, depuis Campoinia (347 m.) au terminal de la route goudronnée d'estérenguibel à l'Est d'Estérençuby, en longeant vers le Sud la rive droite de la rivière Estérenguibel, passer le pont d'Ezpelchilo (386 m.) et laisser à gauche le vallon du ruisseau Gasnateguiko pour continuer sur la piste direction Sud sur environ un kilomètre, quitter la rive droite du ruisseau pour remonter en lacets direction générale Est vers Uhalzeguy en passant par la cote 572 puis continuer versant Occidental en traversée à flanc vers le Sud (660 m.) dans le bois pour passer à Bortiguibeley, aux cotes 704, 706, suivre le sentier qui fait suite à la piste pour passer par les cotes 791 et 821, passer au col Errékacharo (909 m.) afin de basculer sur le versant Oriental, continuer à flanc direction générale Sud pour atteindre le col d'Irau (1008 m.) et gravir au Nord-Ouest la crête qui mène au sommet d'Iraukotuturru (1152 m.) puis revenir par le même itinéraire.     

    Avec Nicolas et Guy nous avons mis 3 heures aller et retour pour un dénivelé positif de 850 mètres et autant de négatif. Le vent terrible qui soufflait sur les crêtes a fait que par moments nous étions à "quatre pattes" accrochés aux touffes d'herbes bad .

    Carte IGN 1:25000 Forêt d'Iraty pic d'Orhy 1346 ET.

    Voir galerie photos Iraukotuturru depuis Campoinia 8 08 2004


    votre commentaire
  •       

          

    * 31 mars 2005, depuis le col d'Irau (1008 m.) en bordure de la route D 301, au-dessus d'Estérençuby, en suivant le sentier balisé rouge et blanc du G R 10 direction Sud-Est pour passer à la cote 1232, au sommet coté 1307, puis direction générale Sud au site des Cromlech's d'Occabe ou nécropole d'Ilarita (1382 m.), au Sommet d'Occabe ou d'Occabé ou encore Okabe  (1456 m.) et au sommet Sud d'Occabe (1466 m.), retour par le même itinéraire.

    Parti à 11 heures, après la visite du site des cromlech's où il y aurait 26 cercles de pierres, j'étais au sommet Sud d'Occabe ou d'Occabé ou encore Okabe à 12 h20 et de retour à la voiture à 13 h30 après un dénivelé positif de 470 mètres, accompagné d'un superbe soleil glasses .

    Carte IGN 1:25000 Top 25 Forêt d'Iraty Pic d'Orhy 1346 ET.

    Voir galerie photos Sommet d'Occabe depuis Irau 31 03 2005


    votre commentaire
  •       

          

    * 11 avril 2016, depuis l'aire de stationnement des Chalets d'Iraty en bordure de la route D 19 au col Bagargiak (1327 m.), sur la commune de Larrau, pour suivre au Nord une piste balisée d'un trait jaune qui monte puis (1350 m.) descend plein Nord au col d'Iratzabaleta (1248 m.), pour remonter direction générale Nord la crête qui mène au sommet du pic des Escaliers (1472 m.) puis descendre en suivant la crête Ouest et passer au col Lepo Chipia (1423 m.), sur une "bosse" cotée1445 (1449 par l'IGN espagnol), au col coté 1422 et continuer à suivre la crête Ouest-Sud-Ouest pour monter au sommet d'Arthanolatzegagnia (1530 m.), descendre la crête Sud-Est vers le mamelon coté 1424 (1427 par l'IGJN espagnol) et avant de l'atteindre infléchir la descente direction Est (1415 m.) pour passer au Cayolar Murrolatzé (1375 m., au-dessus de la porte d'entrée, le linteau porte l'inscription "Arthanolatze 2001"), continuer la descende Sud puis Sud -Est (1284 m.), traverser le chemin puis au Sud-Est le ruisseau Iratzabaletako Erréka (1200 m.), remonter Sud-Est pour rejoindre une piste (1220 m.) qui ramène vers le Sud puis le Sud-Est à la route D 19 (1320 m.) que l'on suit à gauche Est-Nord-Est pour retrouver le col Bagargiak.  

    Parti à 10 h20, après une descente sur neige en versant Nord je passais à 10 h33 au col d'Iratzabaleta. Ensuite, j'ai mis les raquettes vers 1400 mètres sur la crête Sud du pic des Escaliers et à 11 h10 j'arrivais au sommet de ce pic que je quittais à 11 h40. A 11 h58, raquettes aux pieds,  j'étais au sommet d'Arthanolatzegagnia que je quittais à 12 h10 pour descendre, en surfant avec les raquettes, un mur de neige d'environ cinq mètres de haut situé juste sous le sommet. Ce passage franchi, j'enlevais les raquettes et après une descente sur neige à 12 h25 je passais au cayolar Murrolatzé dont le linteau situé au-dessus de la porte d'entrée porte l'inscription "Arthanolatze 2001". Après le franchissement du ruisseau Iratzabaletako Erréka, la montée pour rejoindre la piste est très raide. Sur cette piste j'ai remis les raquettes jusqu'à atteindre la route D 19 et je retrouvais ma voiture à 13 h45 après un dénivelé positif d'environ 520 mètres pour autant de négatif et une journée assez bien ensoleillée.

    Un vent terrible soufflait sur les crêtes mad bad oops depuis le col d'Iratzabaleta jusqu'à l'endroit où j'ai quitté la crête au-dessus du cayolar Murrolatzé ou Arthanolatze.

    Carte IGN 1:25000 Forêt d'Iraty Pic d'Orhy 1346 ET et carte de l'IGN espagnol Signa.

    Voir galerie photos Arthanolatzegagnia et pic des Escaliers 11 04 2016

    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    * Le 9 mars 2001 j'avais réalisé approximativement le même circuit en deux heures, mais avec retour depuis le cayolar Murrolatzé ou Arthanolatze jusqu'au col Bagargiak en repassant par le col d'Iratzabaleta et en suivant les pistes. Il ne restait que très peu de neige sur ce parcours où je n'avais eu qu'un modeste névé à traverser, qui était évitable, sous le sommet du pic des Escaliers et le ciel était très chargé en nuages menaçants.

    Voir galerie photos Arthanolatzegagnia et pic des Escaliers 9 03 2001


    2 commentaires
  •          

    * 1 juin 1996 depuis le Port de Larrau ou Uthurzéhétako Lépoua (1585 m., borne frontière numéro 237), en suivant le sentier qui remonte Nord-Nord-Ouest la crête Sud-Sud-Est en la longeant, parfois en contrebas, pour passer par les cotes 1707 et 1802, par Orhy Chipia (1883 m.) et par la cote 1926 pour parvenir au sommet du pic d'Orhy (2017 m.) et revenir au point de départ en suivant le même itinéraire
    .
    Parti à 7 h12, je parvenais au sommet à 8 h13 où j'ai attendu une éclaircie qui n'est jamais venue. Je quittais le sommet à 8 h26 pour retrouver ma voiture à 9 heures après un dénivelé positif de 440 mètres pour autant de négatif. Randonnée réalisée dans de très mauvaises conditions, vent violent, pluie, grésil et brouillard étaient de la partie ouch . Quelques névés évitables sauf un à franchir à 1950 mètres.

    Carte IGN 1:25000 Forêt d'Iraty Pic d'Orhy 1346 ET.

    Voir galerie photos Pic d'Orhy 1 06 1996

     

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

          

    * 7 janvier 2007, depuis le virage en épingle (850 m.) au-dessus de Althazéko Borda à Larrau, en remontant la Route d'Espagne D 26, pour passer au col d'Erroymendi (1362 m.), au Port de Larrau ou Uthurzéhétako Lépoua (1585 m., borne frontière numéro 237), en suivant le sentier qui remonte Nord-Nord-Ouest la crête Sud-Sud-Est en la longeant, parfois en contrebas, pour passer par les cotes 1707 et 1802, par Orhy Chipia (1883 m.) et par la cote 1926 pour parvenir au sommet du pic d'Orhy (2017 m.) et revenir au point de départ en suivant le même itinéraire.

    Parti à 9 heures, je passais au col d'Erroymendi à 10 h40, au Port de Larrau à 11 h45 pour parvenir au sommet à 13 h25 et être de retour à la voiture à 16 h.15 après un dénivelé positif d'environ 1200 mètres pour autant de négatif . Une journée épouvantable, à partir du Port de Larrau, le brouillard m'a accompagné jusqu'au sommet, auquel se sont joints un vent terrible, le grésil et la neige ouch . Le versant espagnol de la crête Sud-Est du pic d'Orhy était par endroits déneigée, mais il y avait quand même deux passages assez exposés et dangereux ! oh

    Carte IGN 1:25000 Forêt d'Iraty Pic d'Orhy 1346 ET.

    Voir galerie photos Pic d'Orhy 7 01 2007

     

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

          

    * 15 mai 2014, depuis le Port de Larrau ou Uthurzéhétako Lépoua (1585 m., borne frontière numéro 237), en remontant toute la crête direction Nord-Nord-Ouest pour passer par les cotes 1707 et 1802, par Orhy Chipia (1883 m.) et par la cote 1926 pour parvenir au sommet du pic d'Orhy (2017 m.) et revenir au point de départ en suivant le sentier qui suit la crête par endroits en contrebas.

    Parti à 10 h55, après avoir remonté la première partie de la crête et traversé deux névés peu pentus, je passais près d'une plaque scellée dans la roche, en mémoire d'un jeune montagnard décédé le 8 avril 2007 au pic d'Orhy, frappé par la foudre. A mon passage à Orhy Chipia j'ai inspecté vainement, pendant un bon quart d'heure, toutes les roches de ce sommet et des environs pour voir s'il y avait des traces de gravure d'une éventuelle croix frontière. Après avoir franchi un névé assez délicat qui défendait le sommet du pic d'Orhy, j'y parvenais à 12 heures pour en repartir à 12 h20 après avoir fait les mêmes recherches, aussi vaines, pour retrouver ma voiture à 13 heures après un dénivelé positif d'environ 500 mètres pour autant de négatif. Superbe temps ensoleillé avec quelques courts moments passés dans le brouillard qui, véhiculé par un vent violent, disparaissait aussi vite qu'il était arrivé.

    Avant cette petite randonnée "petit plat de résistance", comme "entrée" j'avais été faire un tour du côté d'Errozaté et après, le "dessert" fut pris dans le secteur du gouffre de la Pierre-Saint-Martin.

    Carte IGN 1:25000 Forêt d'Iraty Pic d'Orhy 1346 ET.

    Voir galerie photos Pic d'Orhy 15 05 2014

     


    votre commentaire
  •       

          

    * 15 juin 2013, La Kartxela (1982 m.), depuis le terminal de la piste du cayolar d'Eskantolha (1444 m.), en réalisant un tout "Sud-Ouest" pour passer au col (1491 m.) situé au Sud du mamelon coté 1501, traverser le flanc Nord de La Kartxela en passant à la borne frontière 251 (1675 m.) pour aller chercher direction Ouest-Sud-Ouest la crête Nord-Ouest de La Kartxela (1770 m.) et la remonter jusqu'au sommet (1982 m.), descendre par la crête Est pour la quitter (1950 m.) en descendant Nord-Nord-Est, passer à la borne frontière numéro 253 (1720 m. - à l'Ouest du Port de Bimbalèta) et retrouver l'itinéraire de montée un peu avant le col coté 1491.   

    Partis à 9 h.30 avec Eric, nous ferons un "tout droit Sud-Ouest" et après avoir ratissé le secteur de la borne frontière 251, pour essayer de trouver la croix frontière du même numéro, et traversé quelques raides névés, nous aborderons la crête Nord-Ouest de La Kartxela à 11 h32, dans le brouillard. Les semelles se remplissant de terre collante c'est laborieusement, sur un terrain glissant,  que nous atteindrons le sommet à 12 h15, où un couple, puis un groupe d'une demi-douzaine de basques-espagnols, nous rejoindront. La vue étant bouchée, nous descendrons par la crête Est pour faire une pause restauration de 12 h30 à 13 h25 sous l'antécime qui marque le départ de la crête menant à La Queleta ou Keleta. Après être passé par la borne frontière 253, c'est dans un épais brouillard que nous retrouverons notre point de départ à 14 h20 où le berger des lieux "monté" sur son quad était à la recherche de son chien Border Collie qui avait disparu. Le dénivelé positif aura été d'environ 700 mètres pour autant de négatif.

    La piste de 17 kilomètres qui mène au Cayolar d'Eskantolha est étroite et spectaculaire, elle domine les gorges d'Olhadubi. Elle débute en bordure de la route D 26, entre la bifurcation de Sainte-Engrâce - Larrau et Logibaria, au pont (313 m.) situé au Nord-Est d'Ahuntzola. 

    Carte IGN 1:25000 Tardets-Sorholus Arette la Pierre St-Martin Canyons de Haute Soule 1446 ET et Mapa Excursionista E-25 Editorial Alpina Geo/Estel 1:25000 Valles de Belagua y Roncal.

    Voir galerie photos La Kartxela




    votre commentaire
  •  

    * 16 février 2013 depuis l'aire de stationnement des Chalets d'Iraty en bordure de la route D 19 au col Bagargiak (1327 m.), en allant chercher au Sud la crête d'Orgambidesca pour la suivre Ouest-Sud-Ouest, passer à son sommet (1445 m.), descendre Ouest-Sud-Ouest au col coté 1402, remonter au Sud au petit sommet coté 1430, descendre Sud-Sud-Ouest au col Mehatzé (1383 m.), remonter Sud-Sud-Ouest et passer au petit sommet coté 1427 en continuant à suivre la crête Sud-Ouest puis Ouest pour passer à la cote 1511, au sommet de Péllusegagne (1594 m.), descendre au Sud vers le col de Sensibilé (1547 m.), remonter au sommet d'Odeyzu Gagna (1613 m.) pour continuer à suivre la crête vers l'Est et passer à la cote 1610, descendre au Sud-Sud-Ouest vers Leherra  Murkhuillako Lépoua (col) (1528 m.), remonter Sud au sommet de la crête Hourharguiéta (1589 m.), descendre Sud-Est au col coté 1576 et remonter Sud-Est pour parvenir au sommet du pic de Bizkarzé (1656 m.). Retour par le même itinéraire jusqu'à Leherra Murkhuillako Lépoua (col) (1528 m.) afin d'y longer la piste qui ramène à flanc, direction générale Nord puis Est-Nord-Est au col Mehatzé (1383 m.), pour continuer direction Nord vers la crête d'Orgambidesca, bifurquer sur la piste de droite qui la coupe (1380 m.) afin de réaliser une traversée presque horizontale en forêt, direction Est, sur le flanc Nord de la crête d'Orgambidesca pour retrouver l'itinéraire de montée à une centaine de mètres du point de départ.

    Randonnée effectuée sur neige du départ à l'arrivée.

    Partis, les raquettes aux pieds, à 9 h15 avec Peio, Eric et Pierre (avec les crampons), en réalisant un tout droit en forêt nous parviendrons sur la crête d'Orgambidesca pour passer à son sommet à 9 h40. Le ton est donné, ce sera une magnifique journée pour un long parcours de crête, en bleu et blanc, avec vue permanente à 360. Après une superbe traversée en montagne russe, nous échangerons les raquettes par le couple crampons-piolet pour remonter la raide pente finale glacée et parvenir au sommet du pic de Bizkarzé à midi. Après la traditionnelle pause repas de 12 h30 à 13 h30, la plus grande partie de notre retour se fera en longeant la piste de ski de fond pour retrouver notre point de départ à 15 h10, après un dénivelé positif d'environ 700 mètres pour autant de négatif et une superbe journée ensoleillée glasses , passée dans une super ambiance cool yes .

    Carte IGN 1:25000 Forêt d'Iraty Pic d'Orhy 1346 ET.

    Voir galerie photos pic de Bizkarzé


    * Le 26 janvier 2013, nous avions projeté de réaliser cette randonnée mais, bloqués par la neige et le mauvais temps, nous passerons notre temps à essayer d'atteindre le col de Bagargiak (1327 m.) avec les voitures (une avec Peio et Robert venant par la route de Larrau et l'autre avec Eric et Pierre venent par celle de Saint-Jean-Pied-de-Port) puis à sécher et discuter au coin du feu de cheminée du restaurant, à y prendre le repas de midi, et enfin à sortir le véhicule (celui qui repartait vers Larrau) embourbé dans la neige du parking. Le temps était bouché et il n'a pas arrêté de pleuvoir.

    Voir galerie photos Col de Bagargiak




    votre commentaire
  •       

          

    * 9 avril 2011, depuis Idioiniako Bordak ou les Bordes d'Idioinia (494 m.) en bordure de la piste qui descend de la route D 18 à partir du col d'Haltza, en remontant la crête en lacets direction générale Sud-Est afin d'atteindre un premier sommet coté 805, passer au col coté 788 et continuer direction Sud-Est sur la crête d'Okabro, qui en de nombreux endroits se transforme en arête, pour franchir l'intégralité des pointes dont celles cotées 904, 1003 et 1094, et à la fin de la crête infléchir à l'Est pour passer près d'un réservoir d'eau avec abreuvoir (1255 m.) et aller chercher au Sud-Est le sommet de Saroberry ou Saroberri (1338 m.). Retour en revenant près du réservoir d'eau avec abreuvoir (1255 m.) pour y suivre la crête qui prend une direction Nord-Est, passer aux cotes 1252 et 1244, puis direction Nord en suivant la crête de Peredikaheguy pour la quitter avant d'atteindre l'Oratoire chapelle Saint-Sauveur, à hauteur de vieilles constructions en ruines, en descendant direction générale Ouest dans le talweg qui permet de rejoindre la piste qui ramène vers l'Ouest au point de départ

    Partis à 8 heures avec Peio et après avoir parcouru l'intégralité de la crête d'Okabro nous parviendrons au sommet de Saroberry à 12 h15. Nous le quitterons à 12 h30 et dans le début de la descente nous croiserons deux jeunes randonneurs espagnols de Zarautz désorientés, ils pensaient être en train de gravir la crête pic Mendibel-pic des Escaliers. Après une pause restauration de 12 h50 à 13 h45 sur la crête de Peredikaheguy, nous retrouverons la voiture à 15 h15 après un dénivelé positif d'environ 1000 mètres pour autant de négatif et une belle journée ensoleillée glasses et très chaude pour la saison tongue .

    Le parcours de l'intégralité de la crête d'Okabro n'est pas une simple randonnée, il y a plusieurs passages d'escalade. Cette crête est par moments aérienne et très raide, il faut tester chaque prise sur la roche qui est constituée de mauvais conglomérat frown (sorte de poudingue) et parfois il faut utiliser la végétation comme prise en prenant garde aux épineux. Le piolet judicieusement utilisé peut s'avérer être un précieux compagnon wink2 cool  .

    Carte IGN 1:25000 Forêt d'Iraty Pic d'Orhy 1346 ET.

    Voir galerie photos Saroberry par la crête d'Okabro




    2 commentaires
  •       

          

    * 2 avril 2011 depuis la bifurcation de la route D 26 du Port de Larrau avec le départ de la piste qui mène au vallon d'Ardane (1463 m.), en remontant au Port de Larrau ou Uthurzéhétako Lépoua (1585 m. - borne frontière 237), pour descendre Est-Sud-Est vers un petit col (1573 m. - borne frontière 237bis), remonter Est-Sud-Est sur un petit sommet (1604 m.), descendre Est-Sud-Est vers un col (1588 m.), remonter toujours Est-Sud-Est au sommet d'Achourterrigagna ou Orbizkaia Gaina (1660 m. - borne frontière 238), descendre Sud-Est au Port de Betzula (1540 m. - borne frontière 239), remonter Sud-Sud-Est au sommet de Betzulako Gaina (1590m.), descendre Est-Sud-Est pour passer à la borne frontière 240, à Bildocharréko Lépoua (1540 m.), remonter Est au sommet de Gaztarrigagna (1732 m. - borne frontière 241), descendre Sud-Est et passer à la borne frontière 242, à Elhurrosoko Lépoua (1650 m.), remonter Sud-Est en passant par les bornes frontière 243 et 244 jusqu'à la cote 1705 puis Est jusqu'à Otchogorritchipia (1794 m. - borne frontière 245), monter Est-Nord-Est au sommet d'Otchogorrigagna (1923 m. - borne frontière 246), descendre Ouest-Nord-Ouest puis quitter la crête (1740 m.) afin de descendre Nord-Est au fond du vallon (1570 m.) qui mène à Uthurourdinétako Portilloua, pour remonter Nord-Nord-Est jusqu'au sommet du pic de Pista (1779 m.). Descente direction Sud-Ouest pour aller chercher le vallon de Betchabala afin de le suivre Nord-Ouest pour passer au Cayolar de Pista Gagnékoa (1433 m.), continuer la descente direction générale Nord et passer près de la cascade de Pista, au Cayolar de Pista Pékoa, descendre en clairière pour aller traverser la piste qui mène au Pont d'Ainhubi et à Larrau, puis après une série de courts lacets direction générale Nord-Ouest retrouver une piste (730 m.) qui traverse en légère montée (750 m.) puis horizontalement, direction Nord-Nord-Est, le bois de Holzarté au-dessus des Gorges d'Holzarté où coule l'Olhadoko Erréka (torrent) , pour quitter cette piste dans son virage vers l'Est en empruntant à gauche en direction Nord le sentier balisé du GR 10 (variante) pour aller traverser la Passerelle d'Holzarté qui franchit la gorge où coule le ruisseau (torrent) d'Olhadubi afin de suivre direction générale Nord et au-dessus de la rive droite le sentier qui se termine au Pont de la Mouline, puis la route qui ramène au Gîte de Logibaria ou Logibar (380 m.).

    Partis avec Eric, Roland et Laurent ("eyra", "NAULEKH" et "jack" membres de Pyrénées Team) à 8 h40 du départ de la piste qui mène au vallon d'Ardane, la suite de la route D 26 n'étant pas déneigée, nous passerons au sommet d'Achourterrigagna à 9 h17, au sommet de Gaztarrigagna à 10 h10 pour atteindre le sommet d'Otchogorrigagna à 11 h15. Juste après notre arrivée nous croiserons Jean (également membre de Pyrénées Team, "xan"). Nous repartirons à 11 h40 pour aller faire un crochet au sommet du pic de Pista où nous serons (après avoir privilégié un petit passage d'escalade par les rochers) à 12 h51. Ensuite, de 13 h15 à 14 h30 nous ferons une pause restauration dans le cromlech situé en balcon au-dessus de la cascade de Pista et où nous aurons l'heureuse surprise de voir, à l'heure de l'izarra, un isard remonter près de nous. Nous resterons un moment à admirer la superbe cascade de Pista sous "toutes ses coutures" sarcastic cool . A 16 h35 nous franchirons la passerelle d'Holzarté pour retrouver la voiture laissée le matin au parking du Gîte de Logibaria à 17 heures. Une superbe randonnée, dans une super ambiance cool , avec 6 h30 de marche effective pour un dénivelé positif de 1000 mètres et négatif de 2085 mètres avec au départ un magnifique beau temps glasses suivi par l'arrivée de nuages élevés puis de fumées d'écobuages oh . Sur les crêtes et les sommets nous serons accompagnés par de violentes rafales de vent bad .   

    Cartes IGN 1:25000 Forêt d'Iraty Pic d'Orhy 1346 ET et Tardets-Sorholus Arette la Pierre St-Martin Canyons de la Haute Soule 1446 ET et Mapa Excursionista Editorial Alpina 1:25000 Valles de Belagua y Roncal E-25.

    Voir galerie photos Otchogorrigagna et pic de Pista




    votre commentaire
  •       

          

    * 9 avril 2009 depuis la piste du col d'Oraaté (1100 m.) au-dessus d'Iraty-Cize, en passant par le col d'Oraaté ou d'Orrate (1303 m.), puis direction Sud-Ouest pour passer au col Curutche (1300 m.), par la borne frontière numéro 227 (1280 mètres), la borne frontière numéro 228 (1290 mètres), et direction Sud-Est aller chercher le début de la crête d'Ahuntzbide (1350 m.) et la suivre pour passer à son sommet principal (1394 m.) puis à son sommet Sud-Est (1391 m.), à la borne frontière numéro 229 (1385 mètres) pour faire demi-tour à la cote 1327 afin de revenir au début de la crête (1350 m.) pour gravir le sommet Est du col Curutche (1391 m.) et continuer Nord-Est, passer au sommet Sud-Ouest du col d'Oraaté (1365 m.), au col d'Oraaté (1300 m.); et remonter la piste au Nord pour passer au site des cromlech's d'Occabe (1382 m.), au sommet d'Occabe (1456 m.) et au sommet Sud d'Occabe (1466 m.). Retour au col d'Oraaté (1300 m.) pour récupérer la piste qui ramène à la voiture.

    Partis à 10 heures avec Bruno, nous étions de retour à la voiture à 14 heures après un dénivelé positif de 670 mètres et autant de négatif et une belle journée ensoleillée glasses mais avec, par moments, un vent assez violent bad .

    Randonnée sur neige à partir de 1100 mètres en versant Nord et 1300 mètres en versant Sud. La crête d'Ahuntzbide n'a pas grand intérêt, elle est assez facile, d'un côté (versant Sud) c'est le vide et de l'autre très pentu (versant Nord) il y a des arbustes qui cachent la vue et dont il faut faire attention lorsqu'on s'accroche aux branches qui cassent comme du verre ouch .

    Carte IGN 1:25000 Forêt d'Iraty Pic d'Orhy 1346 ET.

    Voir galerie photos Sommet d'Occabe et crête d'Ahuntzbide




    votre commentaire
  •       

    * 17 mars 2005 depuis les abords du gîte Chuburu (680 m.) en bordure de la D 117 au-dessus d'Alçay (barrière d'interdiction de circuler), en longeant la route D 117 direction générale Ouest et passer au cayolar Lecharria, au col d'Arangaïtz (832 m.), aux cayolars Potcho (770 m.), à Ibar Naba, au col d'Ibarburia (966 m.), à Ahusquy, au col Inharpu (1029 m.), à la croix Pélou, au col anonyme (1069 m.), à la cote 1056, au col d'Apanicé (1044 m.), au col de Landerre (1072 m.) pour aller chercher à l'Est la cote 1111 et y continuer au Nord-Ouest jusqu'au sommet de Hauscoa (1268 m.), revenir au col de Landerre (1072 m.) pour gravir direction Sud-Ouest le flanc Nord-Est du pic de Béhorléguy (1265 m.), puis retour au col de Landerre pour y suivre l'itinéraire de l'aller.

    Parti à 12 h45, j'étais de retour à 19 heures après un dénivelé positif de 1000 mètres pour autant de négatif et un bel après-midi bien ensoleillé glasses ainsi qu'un vent terrible bad pour le Béhorléguy et le retour à la voiture. Randonnée effectuée sur neige depuis le col Ibarburia (966 m.), au sommet de Hauscoa il n'y en avait plus.

    Carte IGN 1:25000 Forêt d'Iraty Pic d'Orhy 1346 ET.

    Voir galerie photos Hauscoa et pic de Béhorléguy




    votre commentaire
  •       

          

    * 23 mars 2010, depuis le col d'Orgambidé (988 m., borne frontière numéro 212), en remontant Sud-Est la crête de Sayarre (1110 m.), pour descendre à un col anonyme (1090 m.), remonter jusqu'à 1120 m., pour descendre Sud jusqu'à un col anonyme (1100 m.), remonter Sud-Est jusqu'à 1200 m., descendre jusqu'à un col anonyme (1160 m.) et remonter Est jusqu'au sommet de Mendizar (1323 m.), en descendre à l'Est et revenir au col anonyme (1160 m.) pour continuer plein Nord en suivant la crête et passer par les petits sommets cotés 1182 et 1178, par la croix et borne frontière numéro 220, par le col d'Errozaté (1076 m., borne frontière numéro 221), pour monter au Nord au Sommet d'Errozaté (1345 m.), en redescendre au Sud-Sud-Ouest pour passer sous le col d'Errozaté et continuer la descente dans le ravin direction générale Nord-Ouest jusqu'à la source de Gohochéro (748 m.), puis bifurquer au Sud pour aller traverser Harpéko Erréka au pont de Chubigna (746 m.), remonter direction générale Sud jusqu'à la cabane (880 m.) qui est au terminal de la route goudronnée puis descendre Sud-Est à la grotte Harpéa (860 m.) et à la borne frontière numéro 218, revenir Nord-Ouest à la cabane (880 m.) pour suivre la route direction générale Nord-Ouest qui ramène après une remontée (1020 m.) et être passé par la borne frontière numéro 213 au col d'Orgambidé (988 m.).

    Ne pas envisager cette randonnée lorsque la face Sud-Ouest est enneigée et en période d'écobuage. Une plaque commémorative rappelle qu'en février 2000, cinq randonneurs y ont péri, victimes d'un écobuage.

    Parti à 8 h30, je passais au sommet de Mendizar à 10 h30 pour le quitter à 10 h40, au sommet d'Errozaté à 12 heures pour le quitter à 12 h10, à la grotte Harpéa à 13 heures pour la quitter à 13 h15 et retrouver ma voiture à 14 heures après un dénivelé positif de 1050 mètres pour autant de négatif et une journée bien ensoleillée glasses accompagnée de violentes rafales de vent bad .

    Carte IGN 1:25000 Forêt d'Iraty Pic d'Orhy 1346 ET.

    Voir galerie photos Sommet d'Errozaté et Mendizar




    votre commentaire
  •       

       

    * 28 avril 2010, depuis Campoinia (347 m.) au terminal de la route goudronnée d'estérenguibel à l'Est d'Estérençuby, en longeant vers le Sud la rive droite de la rivière Estérenguibel, passer le pont d'Ezpelchilo (386 m.) et laisser à gauche le vallon du ruisseau Gasnateguiko pour continuer sur la piste direction Sud, laisser à droite le vallon de Intzarrazquyko Erréka et aller au Sud remonter la rive gauche de Maluzaharreko Erréka puis monter (700 m.) à l'Ouest chercher la crête (830 m.) et la suivre direction générale Sud en passant aux cotes 863, 905, au sommet coté 962, au col coté 926, au sommet coté 994, au col coté 961, aux cotes 993 et 1091 pour parvenir au sommet d'Iraukotuturru (1152 m.), en descendre au Nord par une vire pour passer sur une brèche-col (1129 m.) et remonter au Nord au sommet d'Iraukotuturru Nord (1150 m.), revenir à la brèche-col pour suivre une vire qui ramène direction Sud-Est au col d'Irau (1008 m.), continuer direction Sud-Est et passer à la cote 1232, au sommet coté 1307, puis direction générale Sud au site des Cromlech's d'Occabé (1382 m.), au Sommet d'Occabe (1456 m.) et au sommet Sud d'Occabe (1466 m.). Retour par le même itinéraire jusqu'au col d'Irau pour y suivre un sentier direction Nord-Ouest puis Nord sur le flanc Est d'Iraukotuturru pour passer à Errékacharo (909 m.), aux cotes 821, 791, 706 et continuer sur la piste qui fait suite au sentier pour passer à la cote 704, à Bortiguibeley, continuer la descente direction générale Nord-Ouest pour passer à la cote 572 et retrouver l'itinéraire de montée au pont d'Ezpelchilo.

    Partis à 9 heures avec Dinosaure et Laurent, après une erreur de parcours au départ nous étions au sommet du pic d'Iraukotuturru à 12 heures, puis au sommet d'Occabe à 13 h30 que nous avons quitté après une pause restauration à 15 heures pour retrouver la voiture à 17 heures 10 après un dénivelé positif de 1400 mètres, pour autant de négatif et une superbe journée ensoleillée glasses .

    Carte IGN 1:25000 Forêt d'Iraty pic d'Orhy 1346 ET.

    Voir galerie photos Sommet d'Occabe et pic Iraukotuturru




    votre commentaire
  •       

          

    * 30 octobre 2009 La Kartxela (1982 m.) depuis l'aire de stationnement des gorges de Kakoueta (500 m.) en bordure de la route D 113 à Sainte-Engrâce, en suivant l'itinéraire GR 10 pour passer au Pont d'Enfer (458 m.), à Jauréguiberria (590 m.), à Chuta (700 m.), quitter le GR 10 à la cote 909 pour suivre à gauche Sud un chemin balisé de deux traits jaune qui devient sentier pour naviguer en prenant peu d'altitude (1150 m.) au-dessus de la lèvre supérieure des gorges de Kakoueta, puis, dans sa descente l'abandonner (970 m.) pour remonter plein Ouest afin de trouver le sentier supérieur (1160 m.) et le suivre direction Sud pour traverser un ruisseau (1224 m.), passer au cayolar d'Ayheska (1262 m.), au cayolar d'Achoura (1350 m.), puis direction Ouest-Sud-Ouest aux cotes 1562 et 1594, au Port de Bimbalèta (1677 m. - borne frontière numéro 254), longer la crête Ouest, Ouest-Sud-Ouest jusqu'au Collado de Gimbeleta (1815 m.) puis Sud-Ouest et enfin Ouest pour parvenir au sommet de La Kartxela (1982 m.). Retour jusqu'au petit col (1820 m.) pour descendre plein Nord et passer à la borne frontière numéro 253 (1720 m. - à l'Ouest du Port de Bimbalèta), au Cayolar d'Eskantolha (1444 m.) où on suit le chemin (route) pour bifurquer sur celui de droite (1370 m.) qui remonte toujours direction Nord (1410 m.) et qui sera rejoint par l'itinéraire balisé GR 10 (1383 m.) que l'on va suivre pour passer au cayolar d'Izeychiloa (1182 m.) et rejoindre l'itinéraire de montée à la cote 909.

    Partis à 7 h.20 avec Peio (Pierre Socodiabéhère) , nous étions au sommet à 13 h 45, que nous quittions après une pause restauration à 14 h.10 pour retrouver l'aire de stationnement à 17 heures 45, après un dénivelé positif d'environ 1800 mètres et autant de négatif à cause des montées et descentes. Sans une erreur de parcours au-dessus des gorges de Kakoueta, pour avoir suivi en descente un ancien balisage sur un sentier qui a disparu et qui nous a valu une remontée acrobatique sur une pente herbeuse extrêmement raide  arf pour retrouver un sentier sarcastic , le dénivelé aurait été d'environ 1600 mètres. Superbe journée ensoleillée glasses .

    Carte IGN 1:25000 Tardets-Sorholus Arette la Pierre St-Martin Canyons de Haute Soule 1446 ET et Mapa Excursionista E-25 Editorial Alpina Geo/Estel 1:25000 Valles de Belagua y Roncal.

    Voir galerie photos La Kartxela depuis Sainte-Engrâce




    2 commentaires
  •       

          

    * 19 mars 2009 depuis la route D 428 au Sud du pic Urdanarré (1230 m.) au-dessus de Saint-Jean-Pied-de-Port, en suivant au Sud le GR 65.3 (camino de Santiago) qui passe près de la croix Thibault pour rejoindre la frontière franco-espagnole (borne frontière 198 - 1300 m.), puis gravir directement à l'Est le pic de Leïzar Athéka (1409 m.), descendre Sud au col de Bentarte (1344 m., borne frontière numéro 199) pour passer à la fontaine de Roland (1310 mètres), au col situé au Sud du proche col de Bentarte (1337 m., borne frontière numéro 200), à la source de Bidarraï-itourria non nommée sur la carte IGN (1310 m., borne frontière numéro 201) , et suivre à l'Est la crête frontière en passant aux bornes frontière 202, 203, 204, au col d'Arnostéguy (1236 m., borne frontière numéro 205) pour gravir directement Urculu ou Urkulu (1420 m.) -en passant par ses trois sommets- puis descendre Nord-Est en passant par la proche borne frontière numéro 206 (1415 m.), à Urculo-Guibélo non nommé sur la carte IGN (croix frontière numéro 207), aux cabanes de Leizehandy et près du gouffre (1143 m., borne frontière numéro 208) pour y virer en suivant une direction Est-Sud-Est et passer sur le piton de Pagabéharry non nommé et non coté sur la carte IGN (1100 m., borne frontière numéro 209), puis à la croix frontière numéro 210, au sommet d'Iropilé (1001 m., borne frontière numéro 211), au col d'Orgambidé (988 m., borne frontière numéro 212) pour y suivre en direction Sud-Est le flanc Nord de la crête de sayarre en passant par la borne frontière numéro 213 (1000 m.), la borne frontière numéro 214 (1025 m.), à Iparraguerréco-saro-burua non nommé et non coté sur la carte IGN (1020 m., borne frontière numéro 215), à la borne frontière numéro 216 (1000 m.) au sommet du pic d'Arlépoa (953 m., borne frontière numéro 217), en descendre au Sud-Est pour passer à la borne frontière numéro 218 (860 m.) et à Harpeko Bordak (cabanes Harpea) ainsi qu'à la grotte Harpéa (860 m.) pour aller remonter par la droite au-dessus de la grotte jusqu'à la croix frontière numéro 219. Retour à Harpeko Bordak pour y suivre vers l'Est le sentier qui remonte vers la route afin de la longer direction Nord-Ouest pour repasser au col d'Orgambidé (988 m.) et y suivre au Sud-Ouest sur le versant espagnol la piste cimentée, la quitter après 1,5 kilomètre pour remonter hors sentier Ouest puis Nord-Ouest en contournant Urculu sur son flanc Sud afin de retrouver le col d'Arnostéguy (1236 m.) et longer la route D 428 qui ramène Nord-Ouest au point de départ.

    Parti à 8 heures, j'étais à la grotte Harpéa à 12 heures et de retour à la voiture à 15 heures après un dénivelé positif de 1000 mètres et autant de négatif. Une superbe randonnée bien ensoleillée  avec quelques secteurs encore bien enneigés. J'ai refait une grande partie de cette randonnée le 7 mai 2010 avec beaucoup plus de neige. Une intéressante "triple boucle" sur des terrains très variés sarcastic .

    Cartes IGN 1:25000 Saint-Jean-Pied-de-Port Saint-Etienne-de-Baïgorry 1346 OT et Forêt d'Iraty Pic d'Orhy 1346 ET et 1:50000 Rando Editions carte de randonnées Pyrénées carte n° 2 Pays Basque Est.

    Voir galerie photos Urculu en triple boucle




    votre commentaire
  •       

          

    * 24 mai 2010, le pic d'Orhy (2017 m.) depuis le cayolar d'Orgambidia (1380 m.) [situé à gauche du virage en épingle de la route privée qui descend à l'Est de Leherra Murkhuillako Lépoua (1528 m.) après être passé au col Sensibilé (1547 m.) et qui démarre de la route D 19 au col Héguichouria (1319 m.) près des Chalets d'Iraty], en suivant un sentier direction Est qui traverse le flanc Sud de la crête de Millagaté afin de rejoindre Thartako Lépoua (1430 m.), pour remonter au Sud la crête de Zazpigagn en passant à la cote 1581 pour joindre la crête Nord-Ouest de Zazpigagn, la suivre au Sud-Est jusqu'au sommet de Zazpigagn (1765 m.), continuer Sud-Est pour passer à la croix frontière numéro 235, descendre au Sud au col de Harnabarrak (1735 m.), continuer sur la crête d'Alupigna qui se transforme après un double sommet (1750 m.) en arête pour ensuite passer au portillon (1735 m.) et remonter au Sud-Est la suite de la crête d'Alupigna pour arriver au sommet (2017 m.). Retour par le même itinéraire pour abandonner la crête au portillon (1735 m.) en suivant un sentier qui descend sur le flanc Est sous l'arête d'Alupigna (1700 m.) pour remonter ensuite rejoindre l'itinéraire de l'aller au col de Harnabarrak (1735 m.).

    Parti à 7 h.30, j'étais au sommet à 9 h.45 que je quittais à 10 h.30 pour retrouver ma voiture à 12 heures, après un dénivelé positif de 680 mètres pour autant de négatif, accompagné d'un superbe soleil estival glasses et de rafales de vent sur les crêtes.

    Ne traverser l'aérienne arête d'Alupigna (dont il faut bien tester les prises car la roche est de mauvaise qualité mad ) que dans de bonnes conditions, lorsqu'elle est déneigée et qu'il n'y a pas de vent. Pour éviter cette arête il faut emprunter le sentier qui traverse son flanc Est mais ne s'y engager que lorsqu'il n'est pas enneigé, car le début de la descente sous le col de Harnabarrak est très raide.

    Carte IGN 1:25000 Forêt d'Iraty Pic d'Orhy 1346 ET.

    Voir galerie photos Pic d'Orhy par la crête d'Alupigna




    votre commentaire
  •       

          

    * 26 juin 2010, la "GAZOTXAKARBILAK" depuis le Port de Larrau ou Uthurzéhétako Lépoua (1585 m. - borne frontière 237), pour descendre Est-Sud-Est vers un petit col (1573 m. - borne frontière 237bis), remonter Est-Sud-Est sur un petit sommet (1604 m.), descendre Est-Sud-Est vers un col (1588 m.), remonter toujours Est-Sud-Est au sommet d'Achourterrigagna ou Orbizkaia Gaina (1660 m. - borne frontière 238), descendre Sud-Est au Port de Betzula (1540 m. - borne frontière 239), remonter Sud-Sud-Est au sommet de Betzulako Gaina (1590m.), descendre Est-Sud-Est pour passer à la borne frontière 240, à Bildocharréko Lépoua (1540 m.), remonter Est au sommet de Gaztarrigagna (1732 m. - borne frontière 241), descendre Sud-Est et passer à la borne frontière 242, à Elhurrosoko Lépoua (1650 m.), remonter Sud-Est en passant par les bornes frontière 243 et 244 jusqu'à la cote 1705 puis Est jusqu'à Otchogorritchipia (1794 m. - borne frontière 245), monter Est-Nord-Est au sommet d'Otchogorrigagna (1923 m. - borne frontière 246), descendre Ouest-Nord-Ouest puis quitter la crête (1770 m.) pour traverser à flanc direction Est jusqu'à Uthurourdinétako Portilloua (1664 m. - borne frontière 247), remonter Nord-Est puis Est au sommet de Chardékagagna Ouest (1881 m. - croix frontière 248), descendre Est sur le fil de la crête (1860 m.) puis remonter toujours Est au sommet principal de Chardékagagna (1893 m.) ou Txardekagaina ou encore Barazea, descendre Est-Sud-Est à Chotako Lépoua (1696 m. - borne frontière 249), remonter Sud-Sud-Est au sommet du pic de Belhay (1771 m.), descendre Sud au Port de Belhay (1731 m. - borne frontière 250), remonter Sud-Est au sommet de la Kartxela (1982 m.), descendre Est au col (1955 m.) pour remonter au sommet Est de La Kartxela (1971 m.), descendre Nord au collado de Gimbeleta (1810 m.), remonter Nord sur un petit sommet (1820 m.), descendre Est au Port de Bimbalèta (1677 m. - borne frontière 254), remonter Est-Nord-Est au sommet du pic Bimbalèta (1758 m.), descendre Est-Sud-Est au Port d'Ourdayté (1416 m.), remonter Est pour passer à la pierre-menhir (ancienne borne frontière 255), au Port de Cortaplana (1696 m.) et au sommet du pic de Cortaplana (1777 m.), descendre Nord-Est au Port de Sainte-Engrâce (1747 m.), remonter Est au sommet de Lakora ou Lakhoura Sud-Ouest (1843 m.), descendre Nord-Est (1810 m.) puis remonter Nord-Est au sommet du pic Lakhoura (1877 m.), descendre sur la crête Sud-Est (1820 m.) pour remonter sur un petit sommet (1854 m.) continuer sur la crête à l'Est et l'abandonner au col qui suit (1798 m.) afin de descendre à flanc direction générale Est-Nord-Est vers Errayzéko Lépoua (où est située la borne frontière 256), passer à la cote 1528 pour y suivre la rive droite du ruisseau Erréka Beltza pour aller chercher plein Nord à gauche de la Fontaine d'Errayzé l'entrée des gorges d'Ehujarre et descendre plein Nord jusqu'à la petite aire de stationnement des gorges près d'Etchébarnia à Sainte-Engrâce (570 m.).

    Cartes IGN 1:25000 Forêt d'Iraty Pic d'Orhy 1346 ET et Tardets-Sorholus Arette la Pierre St-Martin Canyons de la Haute Soule 1446 ET et Mapa Excursionista Editorial Alpina 1:25000 Valles de Belagua y Roncal E-25.

    Partis à 7 h05 nous passions au sommet d'Achourterrigagna à 7 h17, au sommet de Gaztarrigagna à 7 h59, au sommet d'Otchogorrigagna à 9 heures que nous quittions à 9 h 10, au sommet de Chardékagagna Ouest à 10 h03, au sommet principal de Chardékagagna à 10 h20, au sommet du pic de Belhay à 10 h54, au Port de Belhay à 11 heures que nous quittions à 11 h20, au sommet de la Kartxela à 11 h50 que nous quittions à 12 heures, au Port de Bimbalèta à 12 h25 que nous quittions à 13 h10, pour passer au sommet du pic de Bimbalèta à 13 h25, au sommet du pic de Cortaplana à 14 h49, au sommet de Lakora ou lakhoura Sud-Ouest à 15 h13, au sommet du pic Lakhoura à 15 h26 que nous quittions à 15 h45 et après un arrêt restauration d'une demi-heure à l'abri dans une grotte dans les gorges d'Ehujarre, nous terminions cette traversée à 18 h05 après un dénivelé positif de 2000 mètres, pour 3015 mètres de dénivelé négatif (en réalité nous avons fait un peu plus de dénivelé, avec les retours en arrière et les remontées pour chercher les sources).

    Cette GAZOTXAKARBILAK a bénéficié d'un superbe ensoleillement accompagné d'un petit vent rafraîchissant et pas trop fort sur les crêtes, jusqu'au sommet du pic de Cortaplana puis d'un temps couvert où le tonnerre grondait sur les secteurs Anie-Trois Rois-Ansabère, Visaurin et Orhy, et un peu de pluie étant venue se joindre à cette fête lorsque nous étions dans les gorges il a fallu presser le pas car les pierres mouillées devenaient glissantes. Superbe ambiance dans le groupe qui m'accompagnait, tous membres de Pyrénées Team, dinosaure, Eric alias eyra, Jean-Claude alias jcb, Pierre alias ors et Roland alias NAULEKH, que je tiens à remercier chaleureusement pour cette journée mémorable  cool yes

    Pour effectuer cette traversée, il faut avoir de bonnes chaussures, une bonne condition physique, de bonnes conditions météorologiques et ne pas être sujet au vertige. Il y a des possibilités d'échappatoires:

    -contournement de Chardékagagna (dont la traversée de la crête entre le sommet Ouest et le sommet principal est délicate et aérienne) par une traversée Est-Sud-Est de son versant Sud en suivant l'itinéraire de la HRP d'Uthurourdinétako Portilloua (1664 m.) à Chotako Lépoua (1696 m.).

    -contournement de la Kartxela par une traversée Est de son versant Nord en suivant l'itinéraire de la HRP du Port de Belhay (1731 m.) au Port de Bimbalèta (1677 m.).

    -contournement du pic Bimbalèta (1758 m.) par une traversée Est-Sud-Est de son flanc Sud en suivant l'itinéraire du GR 12 du Port de Bimbalèta (1731 m.) au Port d'Ourdayté (1416 m.). De ce sommet on peut éviter la descente directe de la cheminée en allant chercher au Nord-Est des traces de sentes qui ramènent à flanc vers la crête Est-Sud-Est.

    -contournement des pics de Cortaplana et Lakhoura par une traversée direction générale Est du flanc Sud du Port d'Ourdayté (1416 m.) à Errayzéko Lépoua (1578 m.).

    Voir galerie photos Crête GAZOTXAKARBILAK




    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique