• (071) Pré-Pyrénées espagnoles

  •    

     

      

    * 8 mai 2013, depuis le village d'Adons (1326 m.) situé au terminal de la piste qui démarre de la route N 260 à l'Est de Pont de Suert peu après le village de Viu de Llevata, en suivant l'itinéraire fléché "El Portús 3,2 km - 90 mn " qui descend légérement pour remonter direction générale Sud en laissant filer à gauche l'itinéraire fléché "Creu de Ferri", pour passer aux Planes del Porta (1400 m.), sur un plateau suspendu où se croisent plusieurs sentiers (1500 m.), y continuer direction Sud, passer aux Planelletes de Castellveire (1660 m.) pour atteindre El Portús ou Coll del Portús (col du Portus) (1680 m.), monter direction Est en longeant la bordure supérieure des falaises afin d'atteindre l'antécime (1830 m.) puis le sommet de l'Avedoga d'Adons également nommé Tossal de la Bedoga ou l'Abedoga ou San Gervàs ou encore Sant Gervàs (1839 m.), revenir à El Portús ou Coll del Portús (col du Portus) (1680 m.), pour continuer direction Ouest en longeant la bordure supérieures des falaises pour passer à la Roca de Sant Gervàs puis au sommet de la Pala del Teller (1885 m. ou 1889 m. ou encore 1890 m. selon les cartes), revenir à El Portús ou Coll del Portús (col du Portus) (1680 m.) pour plonger sur le versant Sud de la Sierra en traversant le Pas du Portus pour ensuite réaliser une descente en lacets direction générale Sud-Ouest afin de passer à l'Ermita (Ermitage) de Sant Gervàs (1300 m.), continuer la descente direction Sud puis (1100 m.) en suivant à gauche et à flanc, direction Sud-Est, l'itinéraire fléché "Barranc de Miralles - La Torre de Tamúrcia", pour traverser le Barranc de Sant Gervàs (1050 m.) puis celui de Llau de Punyer (1040 m.), remonter direction Est pour aller trouver une piste (1090 m.) et la suivre direction générale Est, en passant au-dessus de la Casa Miquelet et du Corral d'en Llosa, pour l'abandonner au Barranc de Miralles (1190 m.), afin de remonter Nord puis Est-Nord-Est la crête qui mène au sommet du Turó de la Guàrdia (1576 m.), suivre la crête Nord-Nord-Ouest pour passer à la Collada de la Basseta (col de la Basseta) (1519 m.) puis Ouest-Nord-Ouest pour passer à la Collada de Corroncui (col de Corroncui) (1518 m.), remonter toujours Ouest-Nord-Ouest jusqu'à la Creu de Ferri (1601 m.), descendre en suivant Nord-Ouest le Clot de la Creu de Ferri, passer à la Collada de Comallonga ou Coll de Comallonga (col de Comallonga) (1314 m.) pour descendre au Nord dans la cuvette du Barranc del Bast (1265 m.) puis remonter Nord-Ouest retrouver le point de départ au village d'Adons.

    Partis à 8 h15 , avec Chrystel, Dino, Pierre, Eric et Roland, après avoir suivi un agréable sentier parfois taillé dans la roche, qui serpente agréablement entre une végétation de buis et d'épineux, nous passerons une première fois au col du Portús à 9 h15 puis nous longerons la ligne supérieure des falaises, en bordure des à-pics déversants sur le versant Sud de la sierra ou serra de San Gervàs, en faisant attention aux traîtreuses racines de buis qui dépassent et aux zones lapiazées ^^ , pour parvenir au sommet de l'Avedoga d'Adons à 10 heures avec quelques vautours au-dessus de nos têtes. Les narcisses à feuilles de jonc et musqués affectionnent ce secteur. Nous repartirons à 10 h25 pour revenir, en se tenant un peu à l'écart des à-pics, au col du Portús pour y suivre à nouveau la ligne supérieure des falaises, en bordure des à-pics déversants sur le versant Sud et parvenir, après quelques fantaisies au bord du vide, à 11 h50 au sommet de la Pala del Teller, point haut du circuit. A 12 h05 nous quitterons ce sommet pour aller retrouver pour la troisième fois, en se tenant un peu à l'écart des à-pics, le col du Portús afin de "plonger" sur le versant Sud de la sierra. Le Pas du Portús oh , spectaculaire passage, permet une traversée à flanc sous les falaises verticales jalonnées d'une multitude de voies d'escalade. C'est un étroit défilé naturel, n'ayant pas plus de 2 mètres de large, formé par la paroi verticale de la sierra et par une partie de falaise qui s'en est détachée. Ce passage franchi, nous dévalerons en lacets serrés, sur un sol raide avec des cailloutis, vers l'ermitage de Sant Gervàs. L'Ermita (ermitage) de Sant Gervàs ou Sant Girvàs qui date du XVII ème siècle a donné son nom à cette montagne, un pèlerinage y est réalisé le 19 juin. Une grande partie est en ruines et le bâtiment qui sert de chapelle est fermé à clé. De 13 h30 à 14 h30 nous ferons une pause repas sur un replat herbeux situé sous l'ermitage. Après une traversée à flanc, pour franchir plusieurs talwegs en montagne russe, nous suivrons pendant un moment une piste de terre que nous quitterons pour réaliser une rude ascension qui nous mènera à 17 heures, sous la pluie et dans le brouillard, au sommet du Turó de la Guàrdia. A 17 h40 nous passerons au col de la Creu de Ferri pour retrouver la voiture à 18 h35 après un dénivelé positif d'environ 1650 mètres pour autant de négatif et une assez belle journée débutée sous le soleil. Ce circuit a été concocté de main de maître par l'Ami Dino cool que je remercie sincèrement yes ainsi que tous les participants pour cette mémorable journée cool passée loin de nos bases habituelles.

    Cartes 1:40000 Editorial Alpina Pont de Suert,1:50000 ICC Pallars LLusà et mapa comarcal de Catalunya Alta Ribagorça. 

    Voir galerie photos Crêtes de San Gervàs




    votre commentaire
  •      

      

      


    * 19 avril 2013, depuis l'aire de stationnement du Mirador ou Parador de Oroel (1186 m.) (dont on accède après avoir suivi, sur environ 7 kilomètres à partir de Jaca, la route A-1205 de San Juan de la Peña puis avoir emprunté à gauche la route qui y mène après environ 2,5 kilomètres), en allant traverser Sud-Est en forêt; pour (1290 m.) remonter en lacets direction générale Sud, la face Nord de la montagne de Oroel, parvenir sur la crête au col coté 1668 et la suivre à droite, direction Ouest, jusqu'au sommet de la Peña de Oroel (1769 m.), revenir direction Est sur le versant Sud de la crête jusqu'au col coté 1668, pour descendre direction Sud-Ouest, puis en lacets direction générale Sud jusqu'à l'Ermita de la Virgen de la Cueva (1460 m.). Retour par le même itinéraire au col coté 1668 pour plonger sur le versant Nord de la montagne de Oroel en suivant l'itinéraire de montée.

    Partis à 9 heures, avec Roland, après une montée en forêt de pins sylvestres nous atteindrons la crête au col coté 1668 à 10 h10, pour parvenir au sommet enveloppés par les nuages à 10 h35 crying . Nous ne nous y attarderons pas vu que le temps s'était dégradé et c'est sous le grésil puis la neige que nous descendrons sur le versant Sud de la montagne d'Oroel, couvert d'Echinospartum horridum ou Genêt hérissé, jusqu'à l'Ermita de la Virgen de la Cueva pour y parvenir à 11 heures. On ne peut pas pénétrer dans l'Ermita de la Virgen, située dans une grotte naturelle, car des éboulements de rochers en ont obstrué l'entrée ouch . Quant au refuge situé à une trentaine de mètres, il est fermé à clé yes . Après notre pause repas effectuée sous la grotte voisine, nous repartirons à midi, pour retrouver sous le soleil le col coté 1668 à 12 h30. Nous y resterons un quart d'heure pour identifier quelques sommets du secteur Collarada Retona que les nuages laisseront entrevoir et nous retrouverons la voiture à 13 h40. 

    Cartes mapa IGN 1:50000 Hoja 176 (28-09) Jaca et Ediciones Prames 1:40000 San Juan de la Peña.

    Voir galerie photos Peña de Oroel et Ermita de la Virgen

     


    votre commentaire
  •   

      

      

    * 19 mars 2011, depuis le corral de Pardina de Ordoles (1060 m.) (dont on accède après avoir suivi, sur un peu plus de 9 kilomètres à partir de Jaca, la route A-1205 de San Juan de la Pena puis avoir emprunté à gauche la piste fléchée "Ermita Virgen de la Cueva" "P.R HU.65" qui y mène), en continuant à suivre direction Est la piste qui passe entre deux bâtiments pour, plus loin, laisser filer les bifurcations de droite, puis celle de gauche à hauteur d'une petite cabane en pierres (1190 m.) en virant à droite pour continuer direction générale Est puis, après avoir laissé filer une nouvelle bifurcation à droite, remonter direction générale Nord-Est jusqu'à une plate-forme (1370 m.) qui sert de parking aux véhicules tout-terrain et où la piste laisse place à un sentier, continuer sur le sentier direction générale Ouest-Nord-Ouest afin de passer sous une grotte (1430 m.) puis à l'Ermita de la Virgen de la Cueva (1460 m.), revenir en arrière d'une cinquantaine de mètres, pour bifurquer à gauche en suivant le sentier qui remonte en lacets direction générale Nord pour sortir de la forêt (1580 m.) et aller rejoindre au Nord-Est l'itinéraire venant du Mirador ou Parador de Oroel (1670 m.) afin de suivre à gauche, direction Ouest, la crête qui mène au sommet de la  Peña de Oroel (1769 m.) puis sur l'antécime Ouest. Retour par le même itinéraire.

    Parti à 7 h43, je passais devant la petite cabane en pierres à 8 h08, sur la plate-forme à 8 h37, sous la grotte où coule une source à 9 heures pour arriver à l'Ermita de la Virgen de la Cueva à 9 h14. Une romeria s'y déroule chaque année le dernier dimanche du mois de mai. Après une petite visite, je quittais ce lieu sacré à 9 h25, pour sortir du bois à 9 h42, rejoindre l'itinéraire venant du Mirador ou Parador de Oroel à 9 h55 et parvenir au sommet à 10 h15. Le panorama sur le versant Sud des Pyrénées est remarquable (de la Pena Forca à la Punta Cancias en passant par le Visaurin, le pico de Aspe, la Collarada, la Pena Retona, la Pena Telera, les picos del Infierno, le Vignemale, la Tendenera, Salarons, le Cilindro, le Monte Perdido, le Posets, les picos de Eriste, la Maladeta, le pico de Aneto et le Cotiella) et à l'opposé on voit les sierras de Guara, del Moncayo et de la Demanda. Après être passé sur l'antécime Ouest, je commençais la descente à 10 h37, pour passer à la bifurcation à hauteur de l'Ermita de la Virgen de la Cueva à 11 h09, sur la plate-forme à 11 h37, devant la petite cabane en pierres à 11 h53 pour retrouver ma voiture à 12 h10, après un dénivelé positif de 750 mètres pour autant de négatif et une superbe matinée ensoleillée. Lors de mes passages entre les deux bâtiments de Ordoles, à l'aller comme au retour, les deux chiens qui gardaient le corral où il y avait trois chevaux m'ont accueilli par un concert d'aboiements. Si le mâtin qui était enchaîné, semblait agressif, le second était un patou peureux, à mon approche il s'échappait alors que d'habitude les patous me font faire de larges détours.

    Cartes mapa IGN 1:50000 Hoja 176 (28-09) Jaca et Ediciones Prames 1:40000 San Juan de la Pena.

    Voir galerie photos Peña de Oroel par le Sud




    votre commentaire
  •    

      

    * 16 juillet 2002, depuis l'aire de stationnement du Mirador ou Parador de Oroel (1186 m.) (dont on accède après avoir suivi, sur environ 7 kilomètres à partir de Jaca, la route A-1205 de San Juan de la Pena puis avoir emprunté à gauche la route qui y mène après environ 2,5 kilomètres), en allant traverser Sud-Est en forêt; pour remonter en lacets direction générale Sud, la face Nord de la montagne de Oroel pour parvenir sur la crête (1668 m.) et la suivre à droite, Ouest, jusqu'au sommet de la Peña de Oroel (1769 m.), puis continuer à l'Ouest jusqu'à l'antécime. Retour par le même itinéraire.

    Nous étions partis, avec Jean-Marc, pour réaliser une randonnée dans les Pyrénées près du col du Somport mais, comme la pluie et le brouillard étaient bien présents, nous avons opté pour aller faire un tour du côté de la Pena de Oroel au Sud de Jaca, sur la route de San Juan de la Pena. Partis à 11 h15, nous serons au sommet à 12 h45, pas de chance, le merveilleux panorama offert par ce modeste sommet, n'était pas au rendez-vous, la chaîne des Pyrénées était toujours enveloppée de nuages. Nous quitterons le sommet, après une pause restauration, à 13 h30 pour retrouver la voiture à 14 h15 après un dénivelé positif de 600 mètres et autant de négatif, accompagnés par un superbe beau temps.

    Cartes mapa IGN 1:50000 Hoja 176 (28-09) Jaca et Ediciones Prames 1:40000 San Juan de la Pena.

    Voir galerie photos Peña de Oroel par le Nord




    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique