• Pic d'Arrès (2164 m.) et pic d'Aubas (2071 m.) en circuit botanique


    * 1 juin 2015 depuis le départ de la piste du col de Barèges ou Còth de Baretja au Sud du col du Portillon dans le val d'Aran (1270 m.), en longeant cette piste à droite direction générale Sud-Ouest, puis Est-Sud-Est pour passer à la bifurcation du Bòsc d'Aubàs (1515 m.) où elle prend une direction Ouest pour passer près de la Cabana deth Cap deth Bòsc et après quelques virages sur une direction générale Sud, passer près d'un abreuvoir (1680 m.), continuer direction Nord-Ouest puis quitter la piste dans le virage suivant (1700 m.), descendre hors traces direction Nord jusqu'à 1630 mètres puis remonter Sud-Sud-Ouest sur la ligne de partage des eaux "Divisoria de aguas" en suivant les "arbres-frontière" et "rochers frontière" (1680 m.) pour passer au Cap des Entenes ou Cap des Enténès (1740 m. - borne frontière numéro 358), aller rejoindre par une traversée à flanc direction Sud le col de Barèges ou Còth de Varetja (1749 m.), passer près de la borne frontière numéro 356, suivre direction Sud le sentier qui mène à la cabane de Campsaure pour le quitter (1650 m.) en remontant à gauche Nord chercher la crête Ouest-Nord-Ouest du pic d'Arrès (1780 m.) et la suivre Est-Sud-Est, passer au "lieu dit le Sarrat de la Coume d'Arrès" (1790 m. - borne aranaise "A"), parvenir au sommet du pic d'Arrès (2164 m. - borne frontière numéro 351), descendre Nord en suivant la ligne de partage des eaux "Divisoria de aguas" pour passer à la borne frontière numéro 352 (2070 m.), une soixantaine de mètres plus loin près d'un rocher avec une ancienne croix frontière (2065 m.), puis Nord-Ouest près d'une borne aranaise (2060 m.), à la borne frontière numéro 353 (2040 m.), remonter Nord-Nord-Ouest pour passer sur l'antécime Est du pic d'Aubas (2070 m. - borne frontière numéro 354) puis direction Ouest au sommet du pic d'Aubas ou Tuc d'Aubàs (2071 m. - borne frontière numéro 355), en descendre direction Ouest-Nord-Ouest pour retrouver l'itinéraire de montée à hauteur de l'abreuvoir (1680 m.).  

    Je partais tardivement à 10 h10, avec ma fidèle Arthrose Dugenougauche (dans l'attente d'une Injection Intra Articulaire d'Arthrum prévue le 9 juin), pour une petite sortie botanique avec recherche de quelques signes d'abornement de la frontière franco-espagnole, jusqu'au col de Barèges. De 11 h45 à 13 h25 le "ratissage" du secteur frontalier très accidenté et très raide situé au Nord du Cap des Entenes ou Cap des Enténès, m'aura permis de découvrir quelques repères frontière variés et originaux: - Deux traits horizontaux et parallèles peints en rouge sur le tronc de certains arbres. - Deux traits horizontaux et parallèles peints en vert sur fond blanc sur le tronc d'autres arbres. - Une croix avec double branche horizontale peinte en rouge sur le tronc d'un arbre. - Une croix avec quatre branches égales peinte en rouge sur fond blanc sur un rocher vertical. A 13 h35 je passais au col de Barèges ou Còth de Varetja où il y avait un énorme taureau noir et blanc mad au milieu d'un troupeau de vaches et à une trentaine de mètres, trois allemands dont deux vêtus de coupe-vent rouge qui s'apprêtaient à traverser au milieu du troupeau. Leur ayant signalé la présence de ce "monstre" ils firent, comme moi, un large détour... En passant près de la borne frontière numéro 356 où tout près d'elle se trouve une roche où sont gravées une fleur de Lys, les barres d'Aragon et entre les deux une ancienne croix frontière, les conditions météo n'étant pas trop mauvaises, je décidais de poursuivre jusqu'au pic d'Arrès en passant par sa crête Ouest-Nord-Ouest. Cette crête était envahie de narcisses des poètes (Narcissus poeticus), je n'en avais jamais vu autant. Au "lieu dit le Sarrat de la Coume d'Arrès" je passais près d'une borne aranaise portant la lettre A où tout près d'elle il a un rocher où sont gravées une ancienne croix et les barres d'Aragon. De 15 h15 à 15 h30 je savourais le superbe panorama offert par le sommet du pic d'Arrès. Une soixantaine de mètres après la borne frontière numéro 352; je découvrais une ancienne croix frontière gravée sur un rocher. Un peu plus loin, toujours sur la ligne frontière, il y avait une borne aranaise sans inscription. A 16 h15 je parvenais au sommet du pic d'Aubas ou Tuc d'Aubàs que je quittais à 16 h25 pour descendre Ouest-Nord-Ouest sur un terrain peu commode recouvert de rhododendrons. A 18 h20 je retrouvais ma voiture après un dénivelé positif d'environ 1200 mètres pour autant de négatif et une journée assez bien ensoleillée.

    Cartes IGN 1:25000 Bagnères-de-Luchon Lac d'Oô 1848 OT et IGN espagnol Signa.

    Voir galerie photos pic d'Arrès


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :