• Pic des Sècres (2608 m.) par la crête Nord

     

     

    * 5 juillet 2019, depuis le bord de la route D 128 (1714 m.) à l'Ouest du Turon de Cout et à l'Ouest de Gavarnie, en traversant direction Ouest-Sud-Ouest l'Espugue de Millas pour aller remonter la rive droite du ruisseau qui coule à l'Ouest du ruisseau la Canau, récupérer le sentier balisé du GR 10 vers 1930 mètres et le suivre vers le Sud pour passer près de la cabane de Lourdes (1947 m.) où on laisse filer Sud-Sud-Ouest le sentier du col de la Bernatoire pour descendre traverser la passerelle qui enjambe le ruisseau de Lourdes, laisser filer à gauche vers le Nord-Est le sentier balisé du GR 10 et remonter hors traces les pentes herbeuses direction Sud-Est, puis Est-Nord-Est sur une inclinaison de plus en plus raide pour rejoindre une sente vers 2100 mètres, la suivre à gauche direction Nord-Est afin d'atteindre une cuvette où on abandonne la sente pour aller chercher à droite Sud-Est la crête Nord du pic des Sècres à hauteur d'un petit col (2140 m.), remonter à droite pleine crête direction Sud en passant par les points cotés 2266, 2465 et 2508 avant de parvenir au sommet du pic des Sècres ou pic de Sècres (2607 m., 2608 m. ou 2609 m. selon les cartes) pour revenir par le même itinéraire.

    Ce sommet d'abord nommé "Pic de Sedres" par A-H Dufour, puis "pic de Secres" sur le cadastre napoléonien de 1836, "Pic de Sègres" sur la carte Garnier en 1864, "pic de Segres" par Edouard Wallon (1821-1895), "Pic de Sègres" puis "Pic de Serres" par Alphonse Meillon qui le nomme finalement "Pic de Sècres" sur sa carte au 1:20000 du massif du Vignemale de 1935, "Pic des Secres" par l'IGN français sur sa carte au 1:50000 et par l'IGN espagnol sur sa carte au 1:25000, pour terminer il est nommé "Pic des Sècres" par l'IGN français sur sa carte au 1:25000.  

    Je partais à 7 h15, avec l'intention de "sortir des sentiers battus" en essayant de monter au sommet du pic des Sècres par sa crête Nord, négligé des guides et topos de randonnées. L'itinéraire est classique jusqu'à la cabane de Lourdes. A partir du ruisseau de Lourdes on quitte le sentier balisé du GR 10, plus de traces ni de cairns, la pente herbeuse devient de plus en plus raide et j'ai édifié quelques cairns avant d'atteindre une sente vers 2100 mètres. Cette sente traverse la crête Nord du pic des Sècres dans une cuvette herbeuse, au Sud de la cote 2142, où on la laisse filer vers la vallée de Sausse dessus pour rejoindre un petit col (2140 m.) où j'ai également édifié un cairn et où un isard qui dévalait la crête Nord dans ma direction m'est passé à moins d'une dizaine de mètres. La remontée de la crête est assez facile avec quelques raides passages herbeux et rocheux où il faut par endroits s'aider des mains où en plus des cairns que j'ai réalisé j'ai rajouté parfois un fléchage directionnel à la craie pour faciliter le retour. Il subsistait deux névés contournables par la droite et après deux passages aériens je parvenais au sommet du pic des Sècres ou pic de Sècres à 12 h25. Quel panorama !, Pimené, Marboré, Monte Perdido, Brèche de Roland, Taillon, Gabiet au premier plan, Tendeñera, Vignemale, pics de la Sède et de Labas secteur où un hélicoptère faisait des rotations pour récupérer Rafa (RCM)* le malheureux montagnard basque espagnol, avec qui j'avais fait quelques échanges sur le forum de "Pirineos 3000", disparu le 28 juin dans cette si belle mais inhumaine montagne. Il semble possible de revenir en boucle par le Pla des Sècres et le col de la Bernatoire. A 13 heures je quittais le sommet pour revenir avec prudence par le même itinéraire afin de rajouter quelques cairns aux emplacements stratégiques. De 14 heures10 à 15 heures je réalisais une pause restauration en terrasse face au Pimené et Marboré, au bord d'un laquet aux eaux rouges. Après une halte rafraîchissante dans le ruisseau de Lourdes aux "eaux miraculeuses", à 16 h15 je retrouvais ma voiture après un dénivelé positif d'environ 950 mètres pour autant de négatif et une très chaude journée ensoleillée glasses et bien fleurie.

    Carte IGN 1:25000 Gavarnie Luz-Saint-Sauveur parc National des Pyrénées 1748 OT. 

    Voir galerie photos Pic des Sècres par la crête Nord


  • Commentaires

    1
    dinosaure
    Jeudi 8 Août à 15:45

    hello Robert Ca fait plaisir de voir que tu gambades...

    félicitations pour ce pic !!! pour sortir des sentiers battus tu es sorti des sentiers !!!

    Moi qui cherchais des renseignements dessus me voici comblé Merci Robert

    quand j'aurais 5 minutes j'irais y faire un tour !

    Dino

    PS : j'ai redressé ton cairn au passage clé de l'aiguille de Lahazère ;)

      • Jeudi 8 Août à 21:05

        Salut et merci Dino,

        Heureux que les renseignements sur le pic de Sècres puissent te servir wink2

        ça fait plaisir d'avoir de tes nouvelles.

        Elle en "jette" cette aiguille de Lahazère, je croyais que tu y étais déjà monté.

        A très bientôt

        Amitiés

        Robert

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :