• Pic Oueillarisse (1979 m.) par les couloirs Sud

      

      

    * 11 novembre 2018 depuis l'aire de stationnement du refuge de Labérouat (1440 m.) au-dessus de Lescun, en remontant le large vallon direction Nord puis virer direction Ouest-Nord-Ouest (1580 m.), traverser un pierrier pour rejoindre une zone herbeuse et reprendre une direction Nord en arrivant sur une croupe herbeuse atteinte après être passé sous un bosquet d'une quinzaine de hêtres (1620 m.), remonter cette croupe herbeuse toujours direction Nord et parvenir à un pierrier que l'on remonte afin d'arriver à la base des falaises situées à l'extrémité Est des Orgues de Camplong (1850 m.) laisser à droite l'entrée d'un raide couloir terreux/caillouteux/rocheux que l'on descendra au retour et continuer à gauche pour aller remonter, en longeant la base des falaises, le haut d'une raide zone d'éboulis croulants qui mène à l'entrée d'un défilé très étroit et raide que l'on remonte aussi sur des éboulis croulants, entre deux parois verticales, parvenir en haut du défilé (1920 m.) et basculer sur le versant Nord en perdant quelques mètres, virer à droite pour longer la crête en contrebas direction Est jusqu'à parvenir au sommet du pic Oueillarisse ou pic Oelharisse (1979 m.), revenir par le même itinéraire et avant de parvenir à la sortie du raide défilé remonté à l'aller, descendre à gauche (1920 m.) dans le raide couloir terreux/caillouteux/rocheux situé plus à l'Est qui permet d'aller retrouver, au pied du couloir (1850 m.), l'itinéraire de montée qui ramène au point de départ. 

    En ce 11 novembre 2018, centenaire de l'armistice de la grande guerre mondiale 1914-1918, guerre de tranchées, nous décidons d'aller "défiler" dans la tranchée Sud du pic Oueillarisse au-dessus du refuge de Labérouat à Lescun. Partis à 9 h15 avec Sylvie, Peio, Eric et Roland, juste avant de traverser le premier pierrier (1580 m) nous y rencontrerons un groupe d'une dizaine de chevaux encore en estive. Le sentier terreux qui passe sous le bosquet d'une quinzaine de hêtres (1620 m.) était recouvert d'herbe couchée et humide et sur la vingtaine de mètres qui dominent un bel à-pic, il ne fallait pas y glisser. Au-dessus du bosquet, dans une zone où le sentier sera dissimulé sous l'herbe, nous quitterons la croupe herbeuse pour continuer la progression sur le raide flanc oriental afin d'aller retrouver la croupe et le sentier, qui ne la quitte pas, plus haut. A 10 h40 nous parviendrons à la bifurcation située à la base des falaises où nous mettrons les casques car la suite se déroule sur des éboulis raides et croulants. Le défilé est spectaculaire oh yes , on s'y sent "coincé" entre deux parois verticales. Sur le versant Nord nous progresserons sur de nombreuses zones enneigées, d'abord en contrebas de la crête pour s'en rapprocher et parvenir à 11 h30, sous le vent, au sommet. Après un quart d'heure de pause, la couverture nuageuse ne permettant pas d'apercevoir les plus hauts sommets, nous débuterons la descente retour. Le raide couloir terreux/caillouteux/rocheux que nous emprunterons est à négocier avec prudence, la chute y étant interdite bad . Le risque de chute de pierres étant très élevé, le port du casque est obligatoire ! Il y a trois passages délicats d'environ deux mètres presque verticaux à passer en désescalade, le dernier est équipé d'un spit qui ne sert à rien car il est fixé en bas du passage. Il est plus facile de remonter ce couloir (I +) que de le descendre ! Après une pause restauration de 13 heures à 14 heures nous retrouverons les voitures à 14 h40 après un dénivelé positif d'environ 600 mètres pour autant de négatif.

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Pic Oueillarisse par les couloirs Sud


  • Commentaires

    1
    Mardi 13 Novembre 2018 à 18:41
    Aupa Robert!
    Chapeau et merci pour cette superbe idée d'aller chatouiller, non pas un, mais DEUX couloirs pour visiter Oelharisse. Ambiance au top comme toujours, et enfin une sortie en ta compagnie après pas mal d'imprévus...
    A très bientôt
    Amicalement
      • Mercredi 14 Novembre 2018 à 12:51

        Aupa ta milesker Peio,

        Oui, on a quand même réussi à caser une "petite" sortie ensemble. Super ambiance et quel silence mémorable dans cette tranchée où il n'y avait pas de bruits de couloir wink2

        Amitiés

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :