• Volcans de sable du Benou

    * Mai 2017:

    Dix jours après l'opération de mon genou droit (rupture du ménisque interne lors de la sortie du 19 mars 2017) et deux jours avant l'enlèvement des points de suture, le manque d'air de nos chères montagnes me provoquant une "asphyxie au CO 2" beurk je décidais d'aller faire une petite séance de rééducation au proche Benou.

    Lors de cette promenade, outre quelques chiffres et croix gravés sur des roches qui servaient à délimiter des parcelles de fougeraies appartenant en copropriété à Bielle et Bilhères en Ossau, j'ai eu la chance de découvrir un monolithe/bloc erratique (1,43 mètre de long pour 0,68 mètre de large) sur lequel était figé un vrai "feu d'artifice" formé de cônes et de fleurs en relief sarcastic . Ces structures sont nommées "volcans de sable".

    Tout comme les "volcans de sable" du cirque situé entre les pics d'Aulère et Houratatère, le plateau du Benou possède ses "volcans de sable".

    L'identification de ceux du cirque situé entre les pics d'Aulère et Houratatère, découverts par Jean-Pierre Dugène, a été faite par Dominique Rossier, membre de la SAGA (Société Amicale des Géologues Amateurs), et par le Laboratoire du MNHN (Muséum national d'Histoire naturelle). Ce sont de petites structures coniques formées par l'éjection de sable à partir d'un point central. Ce phénomène résulte de la fluidification d'un sable saturé d'eau, pouvant être déclenchée par un tremblement de terre.

    Résumé de cette promenade effectuée sous un beau soleil et refaite fin juin 2017 sous la pluie:
    Après être passé devant la chapelle de Houndas pour ensuite traverser le Serres ruisseau, j'avais suivi direction Nord-Est sur cinq cents mètres le chemin balisé "Circuit des Cercles de pierre - Piste de lous Couraus - Camin deus Corraus" ainsi que le muret et la clôture en contrebas (Croix gravée sur une pierre et chiffre 7 également gravé sur une pierre) puis, après avoir traversé en direction Ouest la fougeraie située au Nord de la chapelle puis la route D 294 (croix gravée sur un monolithe), j'étais passé aux fontaines de Houndas pour ensuite longer direction Sud la lisière Ouest de la pinède de Houndas, passer à hauteur d'un rocher situé en lisière intérieure et sur lequel sont gravés un "I" et une croix latine. En continuant vers le Sud sur le chemin qui s'écarte quelque peu de la lisière de la pinède, il y avait une pierre couchée au milieu du chemin avec le chiffre 6 gravé dessus et en retournant cette pierre, il y avait le chiffre 5 gravé sur l'autre face. J'en ai profité pour remettre cette pierre en place afin que les deux faces gravées soient visibles car elle servait de borne pour limiter les parcelles de fougeraies. A partir de là, j'avais quitté le chemin pour monter directement direction Sud-Est, à travers les fougères, au sommet du modeste dôme coté 862 et c'est en descendant vers l'Ouest que je fis la découverte du beau monolithe/bloc erratique couvert de volcans de sable...

    Avant de percer le chaînon de montagne, constitué par la crête continue entre celle de Lazerque et celle de la Montagne du Rey, qui bloquait sa lente progression vers le Nord, le glacier de la vallée d'Ossau s'était introduit pour s'étendre dans les vallées latérales. Sur la rive droite il s'étendait dans la vallée perpendiculaire qui mène à l'actuel Port de Castet et sur la rive gauche il s'étendait dans la vallée perpendiculaire qui mène à l'actuel col de Marie Blanque, recouvrant le secteur du Benou actuellement constitué de trois plateaux, celui de la Técouère (890 m.), celui de Roland (870 m.) et celui de Houndas (830 m.). Le monolithe/bloc erratique couvert de volcans de sable est très certainement issu d'un "transport" par le glacier de la vallée d'Ossau suivi d'un "échouage" dans le secteur du plateau de Houndas. Il se pourrait qu'il se soit "échappé" du cirque situé entre les pics d'Aulère et Houratatère, dont il est peut-être originaire.

    Je n'ai divulgué l'emplacement de ce monolithe/bloc erratique que bien après en avoir averti la mairie de Bilhères en Ossau, la commission syndicale de Bielle et Bilhères en Ossau, le musée d'Arudy et GéolVal. J'ai également informé la Communauté de communes de la Vallée d'Ossau dont le siège est à Arudy. Au 10 juillet, la seule réponse reçue, est celle de Jean-Paul RICHERT, expert géologue fondateur de GéolVal qui ne connaissait pas et qui est intéressé par l'information.

    Merci de préserver cette richesse géologique ! yes

    Voir galerie photos Volcans de sable du Benou


  • Commentaires

    1
    Mercredi 14 Juin à 12:15

    Salut Robert,

    Superbe trouvaille, sais-tu si cette dalle était déjà connue avant car il se pourrait bien que tu ais fait là une découverte remarquables et digne de publication dans les revues scientifiques.

    A ma connaissance, le seul site connu pour ces formations géologiques rares sont celles découvertes pas Mr Dugène dans le vallon de Lous Mourous au dessus du lac d'Er.

    C'est beau en tout cas, chapeau bas Monsieur pour cette découverte !!!

    Si cela de te dérange pas, à l'occasion envoi moi un mail en MP pour m'indiquer où elle se trouve histoire que j'aille voir cette splendeur sur place.

    A+

    Yoann.

    PS : bon rétablissement pour ton genou, je suis aussi en "convalescence montagne" suite a une entorse il y a 6 semaines, il est en effet rageant de voir ces belles journées montagne qui nous filent sous le nez...

     

      • Mercredi 14 Juin à 19:09

        Salut et merci Yoann,

        Bon rétablissement pour toi aussi.

        J'ai avisé par email la mairie de Bilhères en Ossau (2 fois) et j'attends toujours leur réponse,

        j'ai aussi informé Geolval ainsi que le musée d'Arudy (j'attends aussi leur réponse).

        Pour l'instant je ne dévoile pas l'emplacement par mesure de protection et dès que j'ai du nouveau je te tiens informé

        ici même.

        @+

        Robert

      • Vendredi 23 Juin à 02:28

        Vu que mes différents messages sont restés sans réponse, pour ceux qui sont intéressés par la visite du monolithe couvert de volcans de sable, l'emplacement est maintenant précisé dans l'article et dans la galerie photos...

        Merci de préserver cette richesse géologique !...

        @+

        Robert

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :