• * 20 février 2017 depuis l'aire de stationnement de l'Araille (1720 m.) en bordure de la route D 934 sous le col du Pourtalet et au-dessus de Gabas, en descendant au Sud-Ouest pour traverser la passerelle qui enjambe le ruisseau du Pourtalet pour continuer direction Ouest-Sud-Ouest et passer près du Centre Pastoral, près des anciennes mines de Fluor, pour ensuite remonter direction générale Ouest, traverser direction Sud-Ouest le flanc Nord-Ouest de la Pène de la Glère, parvenir à la base d'un large couloir (2150 m.) pour le remonter Sud-Sud-Ouest afin d'atteindre la crête frontière près de la cote 2278, suivre cette crête à droite pour atteindre le sommet du pic de Canaourouye (2347 m.) par sa crête Sud-Est, descendre en suivant la crête Nord pour la quitter au col de Houer (2240 m.) en descendant Sud-Est puis Est vers le Plaa de la Gradillère, y retrouver l'itinéraire de montée (2030 m.) qui ramène, avec une petite variante parallèle à peine plus au Sud (entre 1900 m. et 1750 m.), au point de départ.

    Toute la randonnée effectuée sur neige avec utilisation des crampons et du piolet à partir de 2150 mètres, de l'entrée du couloir qui mène à la crête frontière jusqu'au sommet, et avec utilisation des raquettes durant tout le retour. 

    Parti à 8 h.30 j'étais au sommet à 11 h.10 que je quittais à 11 h.30 pour retrouver ma voiture à 13 h.05 après un dénivelé positif de 660 mètres et autant de négatif par une superbe journée ensoleillée glasses .

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Pic de Canaourouye par la crête Sud-Est 20 02 2017


    votre commentaire
  •  

    * 10 février 2017 depuis l'aire de stationnement située au Centre de vacances l'Arcouade en bordure de la route D 918 à Payolle (1083 m.), en suivant au Sud-Est le départ de la route D 113 pour traverser le pont qui enjambe la rivière issue du lac de Payolle et la quitter en suivant pour traverser le ruisseau de la Prade et progresser direction Ouest-Sud-Ouest afin de rejoindre et suivre la piste qui longe la rive gauche du ruisseau de la Prade direction Sud-Sud-Ouest, traverser le pont qui enjambe le ruisseau de la Prade (1170 m.) pour longer la lisière inférieure de la forêt et parvenir au Sud du Plateau de la Prade, traverser le pont qui enjambe le ruisseau de la Prade (1190 m.) pour progresser horizontalement vers le Nord en lisière inférieure de forêt, virer à l'Ouest (1200 m.) pour ensuite quitter la piste principale trois cents mètres plus loin (1220 m.) en remontant au Sud un petit vallon afin de suivre une piste qui pénètre à gauche dans le bois direction Est (1230 m.) pour remonter en lacets direction générale Sud et sortir du bois (1350 m.) au Pla de Castet que l'on traverse Sud-Ouest (1380 m.) pour descendre au col coté 1363, remonter la crête direction Sud, passer aux cotes 1588 et 1651, continuer Sud-Sud-Est toujours en crête afin d'atteindre le sommet du Pla de l'Arcouade (1891 m.), revenir par le même itinéraire jusqu'à l'entrée Nord du plateau de la Prade (1200 m.) que l'on traverse direction Est pour ensuite aller chercher au Nord-Est la piste de la montée (1130 m.) qui ramène au point de départ.

    Nous débuterons la randonnée à 8 h55, sur neige depuis la voiture, avec Odile (comme moi avec les raquettes) et Pierre (avec les skis de randonnée). A partir du Pla de Castet, nous remonterons la crête Nord du Pla de l'Arcouade qui présente deux raides ressauts (de 1450 mètres à 1588 mètres et de 1750 mètres à 1870 mètres). Nous utiliserons les crampons à l'attaque du deuxième ressaut où nous trouverons de nombreuses plaques de neige glacée. De 12 h45 à 13 h50 nous ferons une pause restauration au sommet du Pla de l'Arcouade. Nous avions envisagé de revenir en boucle par le Pla des Bouhouèrès et les cabanes de Camoudiet mais le Pla du jour dépourvu de neige et l'inintéressant long cheminement sur route lourd à digérer nous ont fait préférer un retour par l'itinéraire de montée. A 1700 mètres, Pierre retirera ses crampons pour mettre les skis et quitter la crête afin de descendre au Nord-Est pour aller traverser la forêt et en ressortir au Sud du plateau de la Prade pendant que nous continuerons à suivre l'itinéraire de la montée jusqu'à l'entrée Nord du plateau de la Prade. A partir de là nous croiserons beaucoup de monde en raquettes, en skis de fond, à pied et près du Centre de vacances l'Arcouade de nombreux jeunes lugeurs ainsi que de très nombreux chiens de traîneau dont les mushers attendaient les clients. Nous retrouverons la voiture à 16 h05 après un dénivelé positif de 850 mètres pour autant de négatif.

    Carte IGN 1:25000 Bagnères-de-Bigorre Pic du Midi de Bigorre Vallée de Campan 1747 ET. Pour ceux qui souhaitent faire une boucle  par le Pla des Bouhouèrès et les cabanes de Camoudiet, ajouter la carte IGN 1:25000 Néouvielle Vallée d'Aure Parc National des Pyrénées 1748 ET

    Voir galerie photos Pla de l'Arcouade 10 02 2017


    votre commentaire
  • Petit lexique de termes pyrénéens

     

    Au Pays Basque:        

    Ahari = mouton
    Ahuntz = chèvre
    Ahuski = adret, soulane, versant de montagne exposé au sud
    Aintzi = bourbier, marécage
    Aitz, arkaitz, haitz = rocher
    Agur, kaixo = salut
    Aldapa, aldats = pente
    Alha = pacage
    Aran, haran = val, vallée
    Ardi = brebis
    Arditegi, artegi = bergerie
    Argi = lumière
    Argitsu = lumineux
    Arri, harri; hari = rocher, pierre
    Arteka, ateka, atheka = passage
    Artzain = berger
    Atz, az = montagne
    Auza, auzo = quartier
    Behi = vache
    Beltz, bel = noir
    Benta, venta = magasin, auberge
    Berri = neuf, nouveau
    Bide, bidexka = chemin
    Bizkar = colline, arête, sommet, dos
    Borda = bergerie, grange
    Bortou = port de montagne, col de montagne
    Buru, bourou = sommet, tête, haut, élevé, extrémité
    Cayolar; kaiolar = cabane de berger
    Chardeka = fourche
    Churruta = cascade, jet d'eau
    Coralé, corallé, Korralé = bergerie
    Coucoula, coucouila = sommet, cime, faîte
    Curutche, Kurutze = croix
    Eder = beau
    Eguzki, eki = soleil
    Ekialde = Est
    Elur = neige
    Erroitz = abîme, précipice
    Etche, etxe = maison
    Etchola = cabane
    Euskal Herria = Pays Basque
    Euskara = Basque (dialecte)
    Gailur, galdor = crête
    Gain, kasko, buru, bizkar = sommet
    Garai, garay = élevé, haut
    Gora, garai, gain, goi = haut
    Gorri = rouge
    Goyen = haut, au-dessus
    Guil = petit
    Haitz, aitz, arkaitz = rocher
    Haize = vent
    Handi = grand
    Haran, aran = val, vallée
    Harkaitz, harroka = rocher
    Harpea, harpe = grotte
    Harri, hari, arri = rocher, pierre
    Hastoy = pâturage
    Hego = sud
    Hegui, heguia = colline
    Herri = pays
    Ibai = rivière, fleuve
    Ibaiondo = rive
    Ibar = val, vallée
    Iguski = soleil
    Intha = marais, marécage
    Ipar = nord
    Ithuri, iturri, uthurri = fontaine, source
    Izai = sapin
    Kaiolar, cayolar = cabane de berger
    Kasko = sommet
    Korralé = bergerie
    Larre, larra, larreki, larrain = landes, pâturages
    Larrun = bon pâturage, bonne terre
    Latsa = ru, ruisseau
    Leize = gouffre, précipice
    Lepoa, lepoko, lepo; lepho, llepo = col en montagne
    Lur = terre
    Malda = pente
    Malkar = rocher
    Mendebal = ouest
    Mendi = montagne, mont
    Metatxiki = colline, coteau, hauteur
    Monho = sommet, monticule de terrain
    Muga, mugarri = limite, borne, frontière
    Murkaitz = rocher escarpé
    Muru (en Navarre) = colline, monticule
    Naba = ravin
    Nekhotxe = bergerie
    Olha, ohla, ola = cabane
    Olhalte (en Soule) = pâturage
    Olhiri (en Navarre) = cabane
    Ordoki = plaine, terrain plat
    Osin = gouffre
    Ouso, ourso, urso = palombe, pigeon
    Oyana = forêt
    Pottok = cheval
    Potxa (en Navarre) = roche, rocher
    Saho (en Soule) = prairie
    Sare (en Soule) = bergerie
    Sari (en Soule) = pâturages autour de la cabane
    Sarkalde = occident, occidental
    Saro = bergerie, parc à bestiaux, pâturages
    Sarobe (en Navarre) = bergerie
    Senda = sentier
    Soilune (en Labourd) = clairière
    Sorgia = source
    Tantai = sommet, hauteur
    Thini ( en Soule) = cime, sommet
    Tipi; txiki = petit
    Turusta = cascade
    Tuturu = cime, pic, pointe, sommet
    Uarka = rivière
    Ubegi = source
    Ugaitz = rivière, torrent
    Ugari = source
    Uhalde, uharre = torrent
    Uhart = entre les eaux
    Uhausin (en Labourd) = torrent
    Uhil = étang
    Ur, ura = eau, source, rivière
    Uraitz (en Labourd) = rivière, torrent
    Urbegi = source
    Urburu (en Labourd) = source
    Urgeldi (en Labourd) = étang, lac
    Urgia (en Navarre), urgune (en Navarre) = source
    Urhobi = abîme, gouffre
    Urjauztiri (en Soule) = cascade
    Urso, ouso, ourso = palombe, pigeon
    Urzuti (en Navarre) = cascade
    Uthurri, Ithuri, iturri  = fontaine, source
    Venta, benta = magasin, auberge
    Xara = bois, taillis, futaie
    Xenda, xendra = sente, sentier
    Xilo = trou
    Xuhar = cours d'eau, torrent
    Xupide (en Soule) = sentier de montagne
    Zabaltoki (en Labourd) = plaine
    Zahar = vieux
    Zaldai (en Navarre) = passerelle, petit pont
    Zaldibide = chemin muletier
    Zedari = borne, limite, pierre
    Zelai, zelhai = plateau
    Zenterna = faille, ravin
    Zerra = colline
    Zerraku = enclos
    Zidor (en Labourd) = sentier
    Zikiro = mouton
    Zilhogune, zilhoka = dépression de terrain, ravin
    Zilo = trou
    Zubia = pont
    Zuri, xuri = blanc
    Zurzubi = pont en bois

    En Béarn:    

    Abedaa = forêt de sapins
    Aiga = eau
    Aglout (en vallée d'Ossau) = avalanche
    Arrec = ravin, ruisseau
    Arremoulii = remous, tournoiement d'eau
    Arres = lapiaz, zone de roches calcaires crevassées par le ruissellement des eaux de pluie
    Arribe, ribe (Arribalade en gascon) = rive, rivage
    Arribère, ribère = rivière, plaine
    Arriu, arribet, arribéu = ruisseau, rivière
    Arrouio = ruisseau
    Arrouy, arroy (Arrouye en gascon) = rouge
    Artigue = pré, espace découvert entre deux bois
    Auga (en gascon) = terrain marécageux
    Aule = mauvais
    Aulhe = brebis
    Aulhibo (en gascon) = parc à brebis
    Aygabès (en gascon), ayguebès (en gascon) = ligne de partage des eaux
    Bag = vallée
    Baig, baix = bas
    Baigt = vallon, partie supérieure d'une vallée
    Balen, balio = plateau
    Barane, barana = barrière formant un passage
    Bearn = Béarn
    Bielh = vieux
    Borde = grange, bergerie
    Bos, bosc = bois, forêt
    Bouladé = précipice
    Bourdalat = hameau
    Braca = zone calcaire crevassée et boisée, lapiaz boisé
    Brescade (en gascon) = Brèche, encoche, profonde dépression en montagne
    Butre= vautour
    Calhabère = tas de cailloux, chaos de rochers
    Calhau = caillou, pierre, rocher
    Cambou = terre labourable
    Camii (cami en gascon) = chemin, route, voie
    Camoo, camou = terre alluviale
    Camp, cam = champ
    Caperaa, capéran = prêtre, lit, piton rocheux, gendarme
    Capère = chapelle
    Castèt = château
    Chourrot = source jaillissante
    Chourrup (en vallée d'Ossau) = cascade
    Clot = trou, fossé
    Coste = côte, rivage
    Cot, coyt, coch; coig, cog = cou, col de montagne, passage étroit
    Courade = fressure, organes internes d'animaux
    Crabe = chèvre
    Cujalà, cujalar, cuyalaa, cuyala, cuyalar = cabane où le berger passe la nuit sur la montagne
    Darré = dernier, derrière
    Debat = dessous
    Dèc, deg = limite, portion de plaine ou de montagne limitée
    De-miey = milieu
    Escale, scale = échelle
    Escalé, escaler, scalée = escalier
    Escourre = cours d'eau, ruisseau, torrent
    Escourret (en occitan) = petit cours d'eau, torrent
    Espade = épée
    Espelungue, espelunc, espelunga = grotte, antre
    Estibe, Estibère, estibet, estibete = estive, pâturage de montagne exploité en été
    Fita, fite = borne, limite
    Fontaa = fontaine
    Forc = bois
    Frountière, frountère, frontère = frontière
    Gabas (en gascon) = grand gave
    Gabe = gave, torrent
    Gangue = arête, crête, ligne de jonction de deux versants de montagne
    Garroc = rocher
    Goeyt = guet
    Goeyta = faire le guet, garder
    Gourg = gouffre, cavité profonde dans une rivière
    Gourgue, gorga = flaque, mare
    Gourre = brebis
    Halhasse = crevasse
    Herbas = pâturage
    Hount, hountaa = fontaine, source
    Hourat = trou, creux
    Houratère = lieu ou objet où il y a de nombreux trous
    Hourque = fourche
    Hous = gorge étroite et profonde entre deux montagnes
    Lit (Alit en gascon) = avalanche
    Mail, mailh = sommet
    Malh = montagne, mont
    Moutou = mouton
    Mountanhe, mountane = montagne
    Miey, mieg = demi, milieu
    Miey-die, mieydie, miey-jour, miey-jorn = midi, sud (pic de mieydie)
    Mieytadé, mieytader = à partager par moitié,
    Negre, ne, ner, nèr = noir
    Nère = noire
    Néu = neige
    Oelhe = brebis
    Osque = taille
    Ours, ous, oos, os = ours
    Pèe = pied de colline
    Pene = rocher à pic, montagne
    Pèyre = pierre, grêle
    Pic, picarre = pic, pointe de montagne isolée
    Piè = pin
    Pique = montagne escarpée, hache, serpe
    Plaa, plane = plaine, plateau
    Poey, poy, pouy = mont, monticule, butte, colline, éminence, hauteur
    Poye (en vallée d'Ossau) = gouffre, sorte de puits en montagne
    Port = port, partie de haute montagne où l'on mène paître les troupeaux
    Prade = prairie
    Prat = pré
    Quèbe = creux de rocher, abri aménégé sous un rocher par les bergers ou pasteurs
    Quartau, quoartau = mesure de capacité pour les grains (50 litres)
    Quintaa, quindaa = ravin, pli de terrain
    Rey = roi
    Riu = ruisseau
    Rouy, rouye = rouge
    Sagète (en vallée d'Ossau) = flèche, montée très raide
    Sarralh = enclos
    Sarri = isard (Pene Sarrière = montagne des isards)
    Sede = siège, trône
    Sento = sentier
    Serre = colline allongée
    Soum, som (dans les Pyrrénées) = cime, sommet, pic
    Sourde (en vallée d'Ossau) = source jaillissante
    Teulère = tuilerie
    Tuque = butte, hauteur, mamelon
    Turou = monticule dans une plaine, redoute

    En Espagne (Aragón):    

    Abrebadero = abreuvoir
    Achar = brèche, passage étroit
    Agua(s) = eau(x)
    Aguja = aiguille
    Alta = haute, grande
    Alto = haut, grand
    Arista = arête
    Arroyo = rivière
    Bajo = bas, petit
    Barranco = ravin, vallon encaissé
    Blanca = blanche
    Blanco = blanc
    Borda = grange, étable
    Bosque = bois, forêt
    Bruja = sorcière
    Buitre = vautour
    Cabana, cabaña = cabane
    Camino = chemin
    Campana = cloche
    Canal = canal, vallon encaissé, vallée
    Casa, caseta = maison, petite maison
    Caserio = hameau
    Cascada = cascade
    Cima = sommet
    Circo = cirque
    Collado, collada, cuello = col
    Cresta = crête, arête
    Cubilar = parc à bestiaux et abri de berger
    Cueva = grotte, caverne
    Cumbre = sommet
    Cumo = abreuvoir
    Diente = dent
    Divisoria = ligne de séparation
    Embalse = retenue d'eau artificielle, barrage
    Escala = échelle
    Estany = étang, lac
    Este = est (point cardinal)
    Estrecho = gorge, défilé, col
    Faja = vire, large rebord dans une paroi
    Fenal = pré, pâturage permanent
    Foya = dépression d'origine karstique
    Frontera = frontière
    Fuente, font = source, fontaine
    Garganta = gorge, défilé, profond ravin
    Garmo = pic escarpé et isolé
    Glaciar = glacier
    Glera = pierrier
    Gruta = grotte
    Ibón = lac de montagne
    Laguna, lago = étang
    Llano = plateau, replat
    Llena = sommet abrupt
    Loma = colline, crête, pente
    Macizo = massif
    Mallata = enclos avec cabane servant de refuge nocturne pour le bétail et le berger, replat herbeux
    Mallo = mont aux parois verticales, grande paroi rocheuse
    Mirador = point de vue
    Montaña  = montagne, mont
    Monte, mount = mont, montagne
    Muela = dent
    Muga = frontière
    Nevero = névé, plaque de neige qui persiste en été
    Nieve = neige
    Norte = nord
    Negra = noire
    Oeste = ouest
    Onso = ours
    Orilla = rive
    Pala = grande falaise
    Pantano = barrage
    Palanca = pont, passerelle
    Pardina = pâturage où se trouve une cabane
    Paso = passage
    Pastizal(es) = pâturage(s), pâture(s), prairie(s)
    Paul = terrain humide, tourbière
    Peña = roche, rocher, sommet rocheux
    Pico = pic
    Piedra = pierre, rocher, roche
    Pirineos, pirineo (en aragonais) = Pyrénées
    Plan = endroit plat dans une vallée
    Plana = plaine, vallée
    Pleta = plateau, replat sous un col pouvant servir de reposoir aux troupeaux pour la nuit
    Portillo = petit col
    Prado = pré, prairie, champ
    Puente = pont
    Puerto = port, col
    Pueyo (en aragonais) = montagne, colline
    Punta = pointe, sommet pointu
    Ralla = montagne coupée de profondes brèches
    Refugio = refuge
    Rincón  = coin
    Río = rivière
    Ripera = zone montagneuse coupée d'escarpements et de profondes brèches
    Roca = rocher, roche, pierre
    Rojo, roja = rouge
    Roya = rouille
    Sarrio = isard
    Selva = forêt, bois
    Senda = sentier, chemin
    Sendero = sentier
    Sierra = (littéralement = scie) chaînon de montagne
    Solana = endroit ensoleillé, soulane, adret, versant de montagne exposé au sud
    Sur = sud
    Tozal = pic, sommet isolé, cime isolée
    Tuca = sommet, cime
    Ubago = ubac, versant de montagne exposé au nord
    Valle = vallée
    Vértice = point géodésique

    Dans les Hautes-Pyrénées et la Haute-Garonne:      

    Abeda, abedat = forêt de sapins
    Abet = sapin
    Agada = terrain marécageux
    Agle, aguile = aigle
    Agudes = aiguilles rocheuses
    Agulha, agulhe = aiguille, sommet pointu
    Alose = ardoise
    Angous = gorge, défilé
    Arrabèu, arrabéy (en Lavedan) = terrain de montagne raide ou abrupt
    Arralhé, arralhère = chaos, éboulis, couloir d'éboulis
    Arralhous = pierreux, rocailleux
    Arrémouli = remous, tourbillon, tournoiement d'eau, moulinet
    Arreuret = bois de chênes
    Arriben (en vallée de Barèges) = terrain en pente, déclivité
    Arriou, arrieu, ríou, rieu, rieû = ruisseau, rivière
    Arroùy, arrouy = rouge
    Artigue = pâturage
    Asse = abri des troupeaux
    Avo = ravin
    Aygapich = petite cascade
    Aygue = eau
    Baca, bacou, baque = vache
    Badet = point culminant dominant une vallée
    Badéte, badète = vallon, petite vallée
    Bat, batch = vallée
    Barétou = vallon, petite vallée
    Baroègue = vallée
    Barranco, barrancou = ravin, vallon encaissé
    Barroude = lieux boueux, limoneux
    Bassia, bassie = bassin, bas-fond de vallée
    Bastan (en vallée de Barèges) = lieu enfermé, sauvage, reculé
    Bielh, bieilh, bieil = vieux
    Blanca, blanque = blanc
    Borda, borde = bergerie
    Boque = bois, lieu boisé
    Boum = lac
    Cabale = jument
    Cabelhère = arête sommitale, arête faîtière
    Cacou = abri sous roche, tanière
    Caillauas = amas de pierres
    Calhabère = tas de cailloux;, chaos de rochers
    Calhau = caillou, pierre, rocher
    Canau (en vallée de Barèges) = ravin, gorge
    Cap = sommet
    Casau = maison
    Chourrot = cascade
    Clot = dépression, cuvette, plateau entouré de hauteurs
    Cortal, cortail = espace aménagé près d'une cabane
    Cot = col
    Coudèt = épaulement de montagne, petit contrefort
    Coume = combe, ravin
    Couyla, couylaa, couyala = gîte des bergers et de leurs troupeaux dans les montagnes
    Cuyéou, couyéou, couéou = parc à moutons, bergerie
    Culaussat = fond de vallée
    Crabe = chèvre, isard
    Creste = crête
    Déssus = dessus, sur
    Ensus = dessus, en haut
    Eou, héou = lac, étang
    Escalette = passage en forme d'escalier
    Escanat = défilé, resserré, passage étranglé
    Escaroucado (en Lavedan) = éboulis
    Espéluga = grotte
    Espoune = endroit encaissé
    Espugue, spugue = caverne, grotte, abri sous roche
    Espumous, Esplumous = écumeux en parlant de l'eau d'une source ou d'une cascade
    Esquèrra = gauche, côté gauche
    Estagn (en vallée de Barèges) = étang
    Estagnol = petit lac
    Estibe, estibét = estive, pâturage d'été
    Estrét = étroit
    Fache = ceinture
    Fitte = borne, limite
    Font, hont, hount, houn = fontaine, source
    Forc = bois
    Ganca = crête d'une montagne
    Gar, garra = roche, rocher
    Garroc = rocher escarpé ou dominant
    Gembre = genévrier
    Gourg = lac
    Gourguet = petit lac
    Gulhe = Aiguille, rocher pointu
    Haût = haut
    Hay (en Haute-Garonne) = hêtre
    Haye (dans les Hautes-Pyrénées) = hêtre
    Héas = foin
    Hèches (en vallée de Barèges) = gradins herbeux ou caillouteux situés à flanc de montagne escarpée
    Héou, eou = lac, étang
    Hosse = creux, trou
    Hount = fontaine, source
    Hourat = trou, creux
    Hourquette = col escarpé
    Isardères = lieu où les femelles des isards vont mettre bas, lieu fréquenté par les isards
    Laquet, laquette, lacot, lagot = petit lac
    Lhéou = eau, lac
    Liano (vallée de Barèges) = sommet escarpé
    Ligade (vallée de Barèges) = corniche herbeuse étroite traversant un escarpement
    Lit, lita, lis, lits = avalanche, couloir d'avalanche
    Litouse = région ou zone d'avalanches
    Malh, mailh, mail = gros rocher, , sommet rocheux, éminence+
    Malhade = massif de montagnes rocheuses
    Mala = mauvaise
    Maou = mauvais
    Marboré (en ancien français) = de marbre
    Mount = mont, montagne
    Maupas (en occitan) = mauvais passage, passage difficile ou dangereux
    Mey, miey = milieu
    Mourèno = moraine de glacier
    Mure = granit
    Né, néou = neige
    Nère = noir, sombre
    Neste = rivière de montagne
    Ombrée = ubac, versant de montagne exposé au nord
    Oule = bassin, cirque
    Oulète, oulette = petit bassin, cuvette
    Paguère = couloir d'avalanches
    Pahus = terrain marécageux
    Pau = marécage
    Pène, péne = montagne rocheuse
    Penaou = escalier de plaques de schiste qui borde la partie supérieure des murs pignons
    Pera, peyra = sol pierreux, étendue de pierres
    Peyre = pierre, rocher isolé
    Pica, picarre = pic, pointe de montagne, sommet isolé et pointu
    Pich = cascade
    Pita (à Cauterets) = pointe élevée de montagne
    Pitarrat (en vallée de Barèges) = petite pointe de montagne
    Pitou = tout petit chevreau
    Pla, plà, plaa = plaine, plateau
    Portillon = petit col
    Pouéy, pouy = mont, monticule, butte, colline, éminence, hauteur
    Pourtère = petit col, brèche, passage étroit
    Pourtet (dans les Pyrénées) = petit port, petit col
    Prat = pré
    Raillère = pente d'éboulis
    Riuèro (en Bigorre) = rivière, torrent
    Salhènt = jaillir; sortir
    Saliadet, salies = endroit près des parcs à troupeaux où l'on dépose du sel pour le bétail
    Sarra = crête rocheuse découpée
    Sarrade, Sarrat = hauteur, crêtes découpées, ressaut à flanc de montagne
    Sarrat = col étroit
    Seilh, seil = glacier
    Sendé = sentier
    Senderole = sentier étroit
    Sernèlhe = névé, glacier
    Serra = hauteur
    Serre, serrat, sarrat = crête
    Sèuba = forêt
    Soulane, soula = adret, versant de montagne exposé au sud
    Soum = sommet
    Talbanta = roche surplombant un précipice
    Titou (en Lavedan) = abri de montagne
    Toue, toua, tou = abri sous roche, cavité, caverne
    Tourrent = torrent
    Toussal = mamelon
    Trame (en Lavedan), treme (en Lavedan) = sentier
    Tuc, tuco = pointe, piton rocheux
    Tuquet = petite pointe
    Turoùn, turon = mamelon
    Tusse = sommet
    Vaca = vache
    Yas = bergerie, gîte, refuge
    Yéga, yègue = jument
    Yésso (en Lavedan) = abri pour le bétail

    En Val d'Aran et Encantats:    


    Abet = sapin
    Albo = blanc
    Aran / Vath d’Aran (en gascon), Vall d’Aran (en catalan), Valle de Arán (en espagnol) = val d'Aran, vallée d'Aran
    Arriu, riu = ruisseau, rivière
    Artiga = artigue, pâturage
    Aygue, aigue = eau
    Baix, jus = bas, inférieur
    Barranc, Barranco = ravin, vallon encaissé
    Bony = sommet
    Borda, bòrda, borde, grange, bergerie
    Bosc, bòsc = bois, forêt
    Cabana = cabane
    Carrèr = rue
    Canal = canal, vallon encaissé
    Cap = sommet
    Circ = cirque
    Coil, collado, collada, colhada = col
    Collet, coret = petit col
    Còth = col
    Coume = combe
    Cot, clot = dépression, cuvette
    Crabe = chèvre, isard
    Escaleta = échelle
    Estany, estanh, estanhet = étang, lac
    Estanyet, estanhon, estanhòla = petit étang, petit lac
    Font, hount = fontaine, source
    Garguill = cascatelle
    Gelat = glacé, gelé
    Hònt = fontaine, source
    Jasse = pâturage avec bergerie
    Lac = lac
    Llana = plateau, replat
    Mina = mine
    Montanha = montagne, mont
    Nere = noir
    Orri = petit abri en pierres sèches
    Pala, pales, costas = escarpement, pentes fortes
    Pla, plan, pleta, pletiu = plateau, replat
    Pitx = cascade
    Pleta, pletiu, pla, plan = plateau, replat
    Pònt = pont
    Pòrt = port de montagne, col
    Puig = sommet
    Riu, arriu = ruisseau, rivière
    Serra, sèrra = (littéralement = scie) chaînon de montagne
    Soum = sommet
    Tartera = pierrier
    Tuc, tuca = sommet
    Tuqueta = petit sommet
    Val = vallée

    En Ariège et Andorre:    


    Andorra / Principat d'Andorra (en catalan), Principado de Andorra (en espagnol) = Andorre / Principauté d'Andorre
    Basses = mare
    Bigne / bigno (en ariège) = hauteur
    Bony = sommet de basse altitude souvent boisé
    Borda, borde = grange, bergerie
    Bosc = bois, forêt
    Bougn = gros rocher sur un sommet
    Bourdaou = grange, étable
    Canal = couloir
    cabana = cabane de berger
    Cami = chemin empierré praticable pour les vaches et mulets
    Coll = col
    Collada = petit col, dépression sur une crête
    Coma, coume = pentes d'une combe
    Corriol = sentier
    Cortais = village d'été constitué de granges et habitations à plus d'une heure de marche d'un village
    Cortons = petits cortals
    Echelle = passage escarpé en montagbe
    Estany = étang, lac d'altitude
    Estanyo = petit estany, petit étang, petit lac d'altitude
    Farga = forge de métaux ferreux
    Font = source
    Gispet = graminée du groupe des fetuques. Elle pousse sur des pentes fortes qu'elle rend très glissantes
    Hach = hêtre
    Illa, isla = île
    Jasse = abri pour berger avec enclos pour parquer le bétail en montagne
    Laquet = petit lac
    Mijana = moitié
    Negre, nère = noir
    Obac, Obaga = ubac, versant à l'ombre
    Orri (en Ariège) = cabane de berger en pierres sèches en forme d'igloo
    Pala (en Andorre et en catalan) = versant régulier et très incliné
    Pedrosa = pierreuse
    Pique (dans les Pyrénées) = forme féminine de "pic", sommet pointu
    Pla = petit plateau ou replat
    Port = col, privilégié d'un versant à l'autre d'une montagne
    Portella = petit port, petit col, dépression sur une crête
    Prat = pré, prairie
    Puig = pic, sommet
    Riou, riu = ruisseau, rivière
    Sarrat, serra, serre, sierra = chaînon de montagne, petit ensemble montagneux
    Solana, solena, soulane = adret, versant de montagne exposé au sud
    Turon, tuc = monticule arrondi, mamelon
    Vall = vallée, vallon


    En Catalogne:    

    Abis, abisme = abîme, gouffre
    Adret = versant de montagne, exposé au sud
    Agulla, agouille = aiguille, sommet pointu
    Aigua, aygua, aigue, aygue, ayga = eau
    Aiguamoll, aiguestre = marécage
    Allau = avalanche
    Alt, alta = haut, élevé
    Amunt = amont, en haut, au-dessus
    Anglar = angle, bordure de falaise, rocher abrupt
    Aouède = bois de sapin
    Aresta = arête, crête
    Artiga = terre entre deux cours d'eau, terre défrichée
    Avall = aval, en bas, au-dessous
    Avet = sapin
    Baix = bas, inférieur
    Barranc = crevasse dans le calcaire, fissure, anfractuosité, ravin
    Baser = grand abrupt rocheux
    Blanc = blanc
    Borda = grange, ferme
    Bretxa = brèche
    Brolla = marais, haie, bordure de rivière
    Cabana, cabanya, cabanasse, cabanats, cabanels, cabanols = cabane
    Cabra = chèvre
    Camí = chemin, lieu-dit
    Camp = champ
    Canal = vallon étroit et pentu
    Carrerada = chemin de transhumance
    Casa, casot = maison, chalet
    Castell = château, lieu fortifié
    Catalunya = Catalogne
    Cim = sommet
    Codol = caillou
    Còrrec = petit torrent, ruisseau, ravin
    Corriol = sentier
    Cortal = cabane de berger en estive
    Costa = coteau, côte, pente, versant
    Cot = pierre, caillou
    Cova = caverne, grotte
    Crest, cresta = crête, arête
    Dalt = haut
    Devesa = pâturage, bois
    Escabot = troupeau
    Esquerda = crevasse, fissure dans la roche
    Esquerre = gauche
    Est = est
    Estany, estanyó, estanyol = étang, petit lac
    Garrotxe = terre aride et pauvre
    Gorg = étang d'origine glaciaire
    Jaç, jas, jasse = bergerie, gîte, bercail
    Llac = lac
    Llosa, Llose = lauze, ardoise, pierre plate, roche qui se débite en fines lames
    Muntanya, mont = montagne, mont, pâturage
    Maluc = grotte
    Mall = pointe rocheuse
    Mig = demi
    Migdia = midi
    Mola = haut plateau
    Negre = noir
    Néu = neige
    Nord = nord
    Nou = neuf, nouveau
    Oest = ouest
    Orri = cabane de berger en montagne
    Països Catalans = Pays catalans
    Pantà = marécage
    Passera = passerelle
    Pedra = pierre, rocher
    Pi = pin
    Plana = plaine, terrain plat
    Planell, planiol = plateau
    Presa = barrage, retenue d'eau
    Puig, pech, puech = montagne, sommet, butte, colline, hauteur, élévation
    Punta, punxa = pointe, sommet
    Roig (ancien occitan) = rouge
    Sanya = marais
    Serra = massif de montagne
    Serrat = crête formant contrefort de montagne, colline élevée
    Serre = longue crête séparant deux versants de la montagne
    Soulane = adret, versant au soleil
    Sud = sud
    Torrent = torrent
    Tossa = chose haute et massive, sommet conique
    Ubac = versant de montagne exposé au nord
    Vaca = vache
    Vell = vieux


    votre commentaire
  •  

    * 25 janvier 2017 depuis le parking de la station de ski de Hautacam (1520 m.), en boudure de la route D 100, en remontant Est-Sud-Est jusqu'au col de Tramassel ou de Buraou (1615 m.), pour aller Sud-Sud-Ouest atteindre l'arrivée du Téléski Moulata (1651 m.) et virer à gauche afin de remonter Nord-Est la crête qui mène au sommet du pic de Moulata (1719 m.), descendre Ouest-Nord-Ouest pour repasser au col de Tramassel ou de Buraou (1615 m.) afin de suivre la crête direction Nord pour passer près du refuge de Tramassel puis au Soum de Tramassel ou La Pène (1653 m.), descendre Nord-Nord-Est au Pan Harie (1623 m.), remonter Nord à Le Haut de Courbes (1645 m.), descendre Ouest-Nord-Ouest (1590 m.) pour remonter sur le dôme coté 1611, descendre Nord (1590 m.) pour remonter Nord-Est au sommet du point haut de la crête de Bigaloume (1726 m.), descendre Ouest-Nord-Ouest en suivant la crête pour passer au point coté 1688, parvenir à un col (1660 m.) pour remonter Ouest-Sud-Ouest afin de passer à l'Altisurface (1693 m.) avant de parvenir au sommet de la Pène de Caucipeyre (1712 m.), descendre Nord jusqu'à un col (1670 m.) pour remonter en suivant la crête direction Nord et passer successivement par le dôme coté 1705, au col suivant coté1687, sur le mamelon coté 1736 pour parvenir au sommet de Hautacam ou Soum de Dabant Aygue ou pic de Hautacam (1746 m.), descendre en suivant la crête Nord jusqu'au col coté 1581 pour remonter toujours Nord la crête qui mène au Soum de Trézères (1617 m.), revenir au Sud au col coté 1581, puis passer près de la cabane du Sanglier et en longeant la lisière supérieure du bois de St-Pastous suivre le chemin du Houscau qui ramène vers le Sud à la station de ski de Hautacam.

    Randonnée effectuée depuis le départ sur neige et en raquettes. Par endroits il y avait des passages glacés mais ils ne représentaient pas de réel danger aussi les crampons et le piolet que j'avais fait suivre sont restés dans et sur mon sac à dos.

    Parti à 7 h55 avec une température de -8°C ouch , à 8 h25 j'étais au sommet du pic de Moulata que je quittais à 8 h40 après avoir admiré les magnifiques couleurs du lever du jour. A 8 h59 je passais au Soum de Tramassel et de 9 h50 à 10 h05 j'étais au sommet du point haut de la crête de Bigaloume, coté mais non nommé par l'IGN. La crête peu inclinée qui mène au sommet de la Pène de Caucipeyre était glacée mais les pointes des raquettes mordaient bien et je passais au sommet à 10 h30. Après avoir suivi l'intégralité de sa crête Sud, avec un raide passage pour gravir le mamelon coté 1736, j'arrivais au sommet de Hautacam ou Soum de Dabant Aygue ou encore pic de Hautacam (ça fait mieux) à 11 h15 pour en repartir à 11 h30. De 11 h55 à 12 h10 j'étais au sommet du Soum de Trézères. RRRRRRRRRRRRR, il y faisait froid; A partir de la cabane du Sanglier j'ai suivi le chemin du Houscau pour contourner tous les petits sommets en passant sur leur flanc Occidental puis, en coupant quelques lacets de la piste de ski de fond. Un skieur de fond que j'ai croisé m'a demandé s'il y avait un lac pas loin car il avait pris mon piolet pour une canne à pêche yes . Plus loin, j'ai trouvé la route enneigée qui ramène au parking de la station où je retrouvais ma voiture à 14 h10 après un dénivelé positif d'environ 750 mètres pour autant de négatif par une superbe journée ensoleillée glasses .

    Cartes IGN 1:25000 Lourdes Argelès-Gazost Le Lavedan 1647 ET et RANDOéditions 1:50000 Pyrénées n°4 Bigorre Parc National des Pyrénées.

    Voir galerie photos Crêtes de Hautacam 25 01 2017

    Voir panorama depuis le sommet de Hautacam

    Voir panorama annoté depuis le sommet de Hautacam


    2 commentaires
  • * 9 janvier 2017 depuis le col du Somport (borne frontière 305 et stèle-borne frontière 305 bis) (1632 m.), pour passer à droite, Est, de l'établissement des Ponts et Chaussées "Centre de déneigement du Somport" et monter Nord, passer près de la croix frontière numéro 306 et toujours direction Nord traverser le vallon situé sous et à l'Ouest du col d'Astun ou Collado de Astún (1650 m.) pour remonter Nord-Ouest en suivant un sentier qui mène sur un petit plateau (1730 m.) et où on l'abandonne pour aller chercher au Nord la base d'un couloir (1750 m.) que l'on remonte pour tomber sur une seconde partie de couloir au-dessus de laquelle on débouche sur un autre petit plateau situé à l'Est du proche point coté 1824, remonter Nord le vallon qui mène au col Mayou (2029 m.) pour y suivre à gauche, direction Ouest la crête qui mène au sommet de Murlorum (2092 m.), descendre Ouest-Nord-Ouest (2080 m.) pour remonter sur un second sommet (2090 m.). Retour avec quelques variantes, à partir du col Mayou descente en s'appuyant à gauche du vallon puis à droite pour atteindre le petit plateau à l'Ouest du point coté 1824 où on trouve l'entrée d'un petit défilé qui se transforme en ravin où coule le ruisseau Larricarrouy, le suivre puis l'abandonner en franchissant un éperon herbeux situé à la base et à la fin des falaises de sa rive gauche (1740 m.) pour faire une traversée en légère descente à flanc et direction Est afin de retrouver l'itinéraire de montée sur le petit plateau (1730 m.), le suivre pour ensuite arriver par l'Ouest à l'établissement des Ponts et Chaussées.

    Parti à 10 h20 avec une température de -4°C et sous un plafond de nuages bas qui n'offrait pas de visibilité à plus d'une cinquantaine de mètres au-dessus de moi, après avoir atteint le vallon situé sous et à l'Ouest du col d'Astun ou Collado de Astún, ayant négligé la consultation de ma boussole, j'ai trouvé et suivi un vague sentier qui remontait Nord-Est et c'est lorsque le plafond de nuages a commencé à se dissiper, en voyant les bâtiments de la station de Astún, que je me suis aperçu de mon erreur oh . J'étais sur la croupe Sud du pic d'Arnousse (1760 m.). Ayant fait demi-tour direction Ouest-Sud-Ouest en longeant la base d'une barre rocheuse, c'est à la fin de cette dernière (1680 m.) que j'ai trouvé le sentier cairné qui mène Nord-Ouest sur un petit plateau (1730 m.). Après avoir cairné l'entrée du couloir (1750 m.) que j'ai remonté facilement en évitant les parties glacées dans la seconde partie où coulait un ruisseau, j'arrivais sur le petit plateau situé à l'Est du proche point coté 1824, occupé par un névé. La suite de l'itinéraire qui remonte le vallon situé sous le col Mayou se déroule sur de raides pentes d'herbes couchées, de terres et de rochers de grès affleurants de couleur rougeâtre et rosâtre. A 12 h10 je passais au col Mayou et après avoir gravi avec prudence et avec le piolet la crête par endroits enneigée, glacée et givrée, je parvenais au sommet de Murlorum à 12 h25. Ce sommet coté 2092 et non nommé sur la carte IGN, est situé à l'Ouest du col Mayou et il termine la partie Est de la crête nommée Murlorum. Un deuxième sommet situé à l'Ouest-Nord-Ouest me paraissait à peine plus élevé sarcastic , après une perte d'une dizaine de mètres de dénivelé, je passais sur le névé du col qui sépare les deux sommets pour remonter facilement sur ce deuxième sommet où mon altimètre lui a donné deux mètres de moins yes . De retour sur le premier sommet, je débutais la descente retour à 13 heures. Parvenu au-dessus du petit plateau situé à l'Est du proche point coté 1824, je décidais de passer un peu plus à l'Ouest en me dirigeant vers l'entrée d'un petit défilé qui se transforme en ravin où coule et cascade le ruisseau Larricarrouy. La pente rocheuse y est raide, par endroits recouverte de glace elle m'a obligé à réaliser quelques acrobaties imposant l'utilisation des mains arf erf yes . Pour quitter ce ravin, le franchissement de l'éperon herbeux situé à la base et à la fin des falaises de sa rive gauche est également délicat. Ensuite, ayant en vue le parking de la station de ski de fond du Somport, j'ai réalisé une traversée en légère descente et à flanc, hors traces, à travers une zone d'herbes hautes et de petits pins pour retrouver le sentier sur le petit plateau (1730 m.)  Ayant réalisé une pause restauration de 20 minutes je retrouvais ma voiture à 14 h50, après un dénivelé positif d'environ 620 mètres (dont 80 mètres dus à mon erreur) pour autant de négatif et une belle journée ensoleillée glasses .

    Si l'IGN français donne une cote de 2092 mètres et ne nomme pas le sommet situé au terme de la partie Est de la crête Murlorum, les cartes Editorial Alpina et IGN espagnol donnent une cote identique de 2094 mètres aux deux sommets situés à l'Ouest du col Mayou mais ne les nomment pas. Le site Mendikat.net nomme ce double sommet "Pic de Mayou". On pourrait également nommer ce double sommet de Murlorum "Sommet Ouest du col Mayou".

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe¨Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Murlorum 9 01 2017


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires