• Pic Crabère (2590 m.)

      

       

    * 27 juillet 2020, depuis le bord de la route D 128 (1714 m.) à l'Ouest du Turon de Cout et à l'Ouest de Gavarnie, en traversant le gave d'Ossoue puis direction Ouest-Sud-Ouest l'Espugue de Millas ou Glères de Milha pour, après être passé près de la croix numéro 9 de l'abornement des sept quartiers d'Ossoue, aller franchir la croupe située au Sud-Ouest du Garròc de Milha et remonter à flanc les Garrocs Blancs puis la rive droite de l'étranglement où coule le ruisseau situé à l'Ouest du ruisseau la Canau, récupérer le sentier balisé du GR 10 vers 1930 mètres et le suivre à gauche direction Sud pour le quitter peu après avoir traversé le ruisseau du Lécadé en laissant à gauche la cabane de Lourdes ou cabane des Espagnols (1947 m.) pour monter direction Sud-Ouest, puis Sud-Sud-Ouest (2020 m.), passer sur le flanc Oriental (à gauche) de la cote 2106 jusqu'à rencontrer le ruisseau qui va s'écouler dans la vallée de la Canau afin de le remonter dans son lit direction Sud-Sud-Ouest, parvenir sur un plateau (2210 m.), passer sur la rive Occidentale (à droite) du lac du Cardal (2221 m.), remonter le vallon du Pla d'éras Oulètes d'et Cardal jusqu'au col du Cardal (2361 m., croix frontière numéro 316) pour y suivre la crête frontière à gauche direction Sud puis Sud-Ouest (2434 m.) afin de parvenir au sommet du pic Crabère ou pic Cabrère ou Crapera ou encore Punta o Cardal  (2589 m., 2590 m., 2591 m. ou encore 2592 m. selon les cartes), suivre la crête au Sud jusqu'au col (2545 m.) qui le sépare du Tuc dé Crabère, y continuer la descente dans le vallon direction Est-Nord-Est pour le quitter (2400 m.) en allant franchir à droite la base des rochers de la crête Nord-Est du Tuc dé Crabère où on trouve des traces de sentes qui permettent de réaliser une traversée presque horizontale à flanc en direction Sud, puis commencer à descendre hors traces direction Est sur les pentes herbeuses du flanc Nord du pic de la Bernatoire pour parvenir au Pla de la Coume où on rejoint le sentier descendant du col de la Bernatoire (2270 m.) qui mène direction générale Nord-Nord-Est, en suivant la rive gauche du ruisseau de Lourdes ou Arriu d'éra Canau coulant dans la vallée de la Canau, près de la cabane de Lourdes ou des Espagnols (1947 m.) où on récupère le sentier qui ramène au point de départ.

    Les places pour garer un véhicule le long de la route qui monte vers le barrage d'Ossoue étaient rares, je n'avais jamais vu autant de voitures, de camping-cars et de vans. Gros coup de chance ! J'ai réussi à trouver une petite place pour ma voiture non loin de là où je le souhaitais, à la sortie de la courbe qui contourne le Turon de Cout, entre deux vans qui en ces temps d'épidémie de Covid-19 ont le vent en poupe. Parti à 6 h45, à 7 h35 je parvenais à l'entrée du plateau de la cabane de Lourdes ou des Espagnols, où un gros taureau écorné, isolé et heureusement pacifique, passera à moins de 10 mètres de moi. A 7 h45 je laissais la cabane à gauche pour monter hors traces à la recherche du ruisseau qui s'écoule du vallon suspendu où dort le beau petit lac du Cardal. Je suis passé sur le flanc Oriental (à gauche) de la cote 2106, alors que le passage est plus aisé en passant à l'Ouest (à droite) où il y a un sentier qui remonte un peu au-dessus de la rive gauche du ruisseau et que j'ai rejoint ou plutôt qui m'a rejoint sur la rive droite juste avant de déboucher sur le plateau (2210 m.). De 8 h45 à 9 heures je faisais une pause près du lac du Cardal. Après être passé au col du Cardal, près duquel on peut voir la croix frontière numéro 316 gravée sur un rocher situé à une vingtaine de mètres au Sud-Ouest (les chiffres 3 et 1 sont gravés à l'envers), et avoir gravi la crête terminale devenant de plus en plus raide, à 10 h20 je parvenais au sommet du pic Crabère. Superbe panorama ! Ce sommet est nommé pic Crabère et coté 2590 par l'IGN français, il est nommé pic Crabère et coté 2592 sur la carte d'Alphonse Meillon, il est nommé pic Cabrère et coté 2591 par l'IGN espagnol, il est nommé pic Crabère o (ou) Crapera et coté 2589 par l'Editorial alpina et il est nommé Punta o Cardal et coté 2589 par Prames. A 10 h50 je commençais la descente en suivant la crête facile qui mène au col coté 2545. Le sommet qui fait face, nommé Tuc dé Crabère et coté 2589 sur la carte d'Alphonse Meillon, présente un aspect peu engageant qui ne m'a pas attiré, je n'avais pas fais suivre les protections pour mes nouveaux genoux (genouillères de volley-ball) et avec un lumbago qui me suit depuis quelques jours arf ... Suivre le fil de sa crête Nord-Ouest semble être la moins mauvaise des solutions pour le gravir. Aucune voie facile n'est évidente contrairement à ce que j'ai lu sur mendikat.net dans sa description du "Pic Cabrère" et je vous déconseille de suivre la voie qui est tracée sur leur photo qui représente la crête Sud-Est du Tuc dé Crabère et non le pic Crabère. Plus bas, il faut quitter le vallon vers 2400 mètres, juste avant qu'il ne fasse un étranglement, pour basculer à droite en allant franchir, face au Gabiet, la base des rochers de la crête Nord-Est du Tuc dé Crabère à hauteur d'une pierre dressée (Cairn). On évite ainsi de se retrouver bloqué au-dessus de barres rocheuses. La traversée à flanc presque horizontale qui suit se déroule sur herbe avec quelques raides éboulis à franchir. Après une descente prudente, à midi je rejoignais le sentier descendant du col de la Bernatoire. Après avoir "piqué" plusieurs fois la tête dans les eaux de Lourdes (ruisseau de Lourdes ou Arriu d'éra Canau), et avoir fait une pause de 13 h05 à 13 h15 près de la cabane de Lourdes ou cabane des Espagnols, je retrouvais ma voiture à 13 h45 après un dénivelé positif d'environ 950 mètres pour autant de négatif et une très chaude journée ensoleillée glasses et bien fleurie. Si je n'ai rencontré personne lors de la montée, dans la vallée de la Canau il y avait de nombreux randonneurs, plusieurs troupeaux de vaches espagnoles ainsi que quelques taureaux qui profitaient des pâturages des Sept quartiers de la montagne d'Ossoue

    Carte IGN 1:25000 Gavarnie Luz-Saint-Sauveur parc National des Pyrénées 1748 OT.

    Voir galerie photos Pic Crabère


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :