• (010) Vallée d'Ossau - Secteur Gabas Bious-Artigues

    * Pic d'Er (2205 m.) depuis l'Arrec d'Ayguebère

    * Pic d'Aule (2392 m.) et pic d'Aulère (2279 m.) depuis Bious-Oumette

    * Crête Turon Garié (2381 m.) Soum d'Aas (2427 m.) pic d'Auliou (2409 m.) depuis Bious-Oumette

    * Crête pic Gaziès (2457 m.) Turon Garié (2381 m.) Soum d'Aas (2427 m.) pic d'Auliou (2409 m.) depuis Bious-Oumette

    * Pic Gaziès (2457 m.) depuis Bious-Oumette

    * Crête Turon Garié Gaziès (2309 m.) depuis Bious-Oumette

    * Pic les Tours (2134 m.) depuis Bious-Artigues

    * Pic d'Ayous (2288 m.) par le vallon d'Aas de Bielle depuis Bious-Artigues

    * Tour des lacs d'Ayous en été (2120 m.) depuis Bious-Artigues

    * Tour des lacs d'Ayous enneigés (2120 m.) depuis Bious-Artigues

    * Tour des lacs d'Ayous glacés (2120 m.) sur neige en raquettes depuis la route D 934 à Gabas

    * Pic de Larry (2337 m.) depuis Bious-Artigues

    * Pic Paradis (2129 m.) depuis Bious-Artigues

    * Pic Hourquette (2384 m.) pic de Bielle (2314 m.) pic Paradis (2129 m.) depuis Bious-Artigues

    * Pic des Moines (2349 m.) et pic Castérau (2227 m.) en boucle par les lacs depuis Bious-Artigues

    * Caillabet de Rébec (2209 m.) depuis Bious-Artigues

    * Pène dou Lapassa (2075 m.) et Pène de Houer (2098 m.) depuis Bious-Artigues

    * Pic de Canaourouye (2347 m.) pico de Mala Cara (2277 m.) Pène Blanque (2193 m.) depuis Bious-Artigues

    * Pic Lavigne (2018 m.) depuis Bious-Artigues

    * Crête Lavigne Chérue par les pics (2018 m. et 2195 m.) depuis Bious-Artigues

    * Tour du pic du Midi d'Ossau par les pics Peyreget (2487 m.) et Saoubiste (2261 m.) depuis Bious-Artigues

    * Tour des pics du Midi d'Ossau par les Moundelhs (2340 m.) depuis Bious-Artigues

  • * 28 septembre 2016 depuis l'aire de stationnement de Bious-Artigues (1422 m.) au terminal de la route D 231 au-dessus de Gabas, en suivant la piste pastorale qui longe direction Sud la rive droite du lac de Bious-Artigues, pour la quitter environ 700 mètres après, face au centre équestre, en suivant à gauche un chemin qui remonte direction Sud-Est dans le bois de Bious Artigues, puis le sentier qui fait suite à ce chemin et traverse trois fois en suivant le même ruisseau toujours direction Sud-Est, traverse une piste (1580 m.) pour continuer sa montée en lacets serrés, traverse le ruisseau de Moundelhs (1740 m.), sort du bois (1820 m.) au-dessus et au Sud du petit lac des Moundelhs et entre en suivant dans le Cirque de Moundelhs (1840 m.), où on l'abandonne pour monter à droite Sud-Sud-Ouest et passer près de la quèbe de Moundelhs (1860 m.) pour suivre le vallon de droite direction générale Sud-Sud-Ouest, traverser à flanc des zones d'éboulis, de pelouses, de gros blocs puis de pelouses et terre avant de parvenir au col des Cornes de Moundelhs (2227 m.) situé au Sud des Cornes de Moundelhs, descendre au Sud pour remonter en suivant afin de traverser à flanc les éboulis et blocs du haut du Cirque de l'Embaradère direction Sud puis Sud-Ouest, traverser une crête et longer Sud-Ouest la base des falaises du Petit Pic du Midi d'Ossau, toujours sur des gros éboulis, passer l'éperon Sud-Ouest du Petit pic du Midi d'Ossau (2340 m.) et suivre direction Sud-Est des traces de sentes en corniche puis sous les falaises pour rejoindre le col de Peyreget (2320 m.), descendre Est, passer au petit lac Nord de Peyreget (2208 m.), au lac et refuge de Pombie (2031 m.), traverser vers le Nord la Grande Raillère de Pombie, passer au col de Suzon (2127 m.), remonter à gauche Sud-Ouest la crête qui mène à la première cheminée de la voie normale du pic du Midi d'Ossau pour la quitter (2203 m.) en suivant à droite le sentier qui, à flanc et en direction Nord-Nord-Ouest, va franchir la crête de Moundelhs à hauteur de la Brèche de Moundelhs (2266 m.), descendre sur l'autre versant pour prendre une direction Nord sur des pentes raides d'éboulis et de pelouses, passer à la brèche inférieure de Moundelhs (2122 m.), descendre Ouest-Nord-Ouest sur de raides pelouses pour atteindre une zone d'éboulis (2040 m.) où on trouve un sentier que l'on suit à droite direction Nord, l'abandonner sur les pelouses, avant qu'il ne face un large lacet, en descendant plein Ouest pour le retrouver plus bas et le suivre à gauche direction Sud-Ouest, afin de parvenir dans le Cirque de Moundelhs pour y retrouver l'itinéraire de montée sous la quèbe de Moundelhs (1840 m.) en bouclant ainsi le "Tour des pics du Midi d'Ossau par les Moundelhs".  

    Passé à 6 h55 à Bious-Oumette où la barrière qui condamne le passage pour monter à Bious-Artigues, pendant les travaux de la société SHEM (vidange décennale du barrage), était ouverte et qu'aucun panneau n'interdisait l'accès, j'en ai profité pour monter garer ma voiture au parking de Bious-Artigues. Je quittais l'aire de stationnement à 7 h10 à la lueur de ma lampe frontale, parvenu à hauteur du centre équestre j'ai perdu pas mal de temps pour trouver le départ du bon chemin non fléché. La montée dans le bois de Bious-Artigues se fait sur un sentier cairné, qui se faufile entre les arbres dont certains portent des traces de peinture rouge, mais qui disparait par endroits sous les feuilles mortes. J'ai rajouté quelques repères au sol, en réalisant des fléchages avec des branches ou tracés sur la terre. De 9 h10 à 9 h20 j'étais à la quèbe de Moundelhs qui est un abri aménagé sous un gros bloc avec un mur de pierres et une porte métallique. La montée dans le vallon qui mène au col des Cornes de Moundelhs se réalise face aux falaises Nord du Grand pic du Midi d'Ossau, sur un terrain accidenté, avec quelques rares cairns, j'en ai rajouté quelques uns et il faut y naviguer au mieux et à l'inspiration ^^ pour progresser sur des pelouses, des éboulis de toutes tailles et entre de gros blocs. A 10 h25 j'étais au col des Cornes de Moundelhs en train d'admirer ces nombreuses "cornes", sortes de monolithes géants dressés vers le ciel ou penchés, véritable chef-d'oeuvre de la nature oh yes . La traversée du Cirque de l'Embaradère se fait avec prudence, sur des éboulis de toutes tailles dont certains blocs ne sont pas stabilisés, sous les falaises Ouest du Grand pic du Midi d'Ossau et en passant près de son fameux pilier de l'Embaradère cher aux frères Ravier. C'est grandiose, on se sent vraiment minuscule ouch yes . A 12 h10 je basculais de l'autre côté de l'éperon Sud-Ouest du Petit pic du Midi d'Ossau qui marque la fin de la zone d'éboulis mais où débute une mince vire en dévers au-dessus d'un à-pic arf . Après quelques légères descentes et remontées, d'abord sur des éboulis puis en pelouse, à 12 h55 je passais au col de Peyreget et à 13 h30 entre le lac et le refuge de Pombie. Les seules personnes rencontrées durant cette sortie auront été un couple d'anglais au-dessus de la rive Sud-Ouest du lac de Pombie, quelques campeurs sur les rives de ce même lac et un groupe d'espagnols dans les éboulis de la Grande Raillère.  A la sortie de la zone d'éboulis de la Grande Raillère de Pombie, il était 14 heures lorsque j'ai vu passer l'hélicoptère Dragon 64 de la Sécurité Civile et j'ai pu assister au secours de deux alpinistes espagnols en difficulté au-dessus des "Escaliers Gris" dans la face Est du Grand pic du Midi d'Ossau. Un des deux alpinistes était victime d'une fracture ouverte de la cheville provoquée par une chute de pierres. A 14 h10 je passais au col de Suzon. Le sentier qui mène à la Brèche de Moundelhs est à son début presque horizontal, ensuite il est par endroits entrecoupé et en dévers sur de raides pentes pour se terminer sur une très raide pente de terre et d'herbe où j'ai utilisé le piolet erf yes . A 14 h50 je parvenais à la Brèche de Moundelhs. Si le début de la descente sur l'autre versant est raide mais bien marqué, j'ai rapidement perdu les traces de sentier et c'est à l'inspiration que j'ai descendu, avec l'aide de mon piolet, les raides pentes d'éboulis, de cailloutis, d'herbe et de terre en dévers, en m'appuyant sur les parties rocheuses délitées qui étaient à ma droite sarcastic pour descendre à la brèche inférieure de Moundelhs. C'est là que j'ai vu un vague sentier qui remontait sur les pelouses en pente douce. A 15 h20 je quittais la brèche inférieure de Moundelhs pour descendre hors traces sur une raide pente herbeuse et aller retrouver le sentier de la voie normale dans une zone d'éboulis. A 16 h15 je retrouvais l'itinéraire de la montée dans le Cirque de Moundelhs, bouclant ainsi le "Tour des pics du Midi d'Ossau par les Moundelhs" et à 17 h20 je retrouvais ma voiture sur l'aire de stationnement de Bious-Artigues après un dénivelé positif d'environ 1300 mètres pour autant de négatif et une assez belle journée bien ensoleillée glasses .

    Avant de quitter le parking, on est venu me signaler que je n'avais pas le droit de m'y garer bad , ce à quoi j'ai répondu, que je m'étais renseigné la veille à l'office de tourisme de Laruns qui ne savait pas s'il y avait une navette toujours en place à partir de ce jour, que la barrière de Bious-Oumette était ouverte lors de mon passage et qu'aucun panneau n'interdisait l'accès cool

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Tour des pics du Midi d'Ossau par les Moundelhs


    votre commentaire
  •  * 27 juin 2016 depuis l'aire de stationnement de Bious-Artigues (1422 m.) au terminal de la route D 231 au-dessus de Gabas, en suivant la piste pastorale qui longe direction Sud la rive droite du lac de Bious-Artigues, puis direction générale Sud-Ouest passe par Hounrède, franchit le Pont d'Ayous, puis le Pont de Bious pour traverser au Sud-Ouest la plaine de Bious (1538 m.) rive droite du gave de Bious, passer à l'Ouest de la cabane de Cap de Pount (1642 m.), traverser la passerelle qui enjambe le gave de Bious (1566 m.) pour remonter au-dessus de la rive gauche jusqu'aux cabanes de la Hosse (1723 m.), y continuer direction Sud, passer sous les cabanes de Lous Québottes, puis hors traces à l'Est de la cabane de la Glère (1720 m.) pour remonter plein Sud le vallon situé entre le Caillabet de Rébec à l'Ouest et la Pène dou Lapassa à l'Est, parvenir au col qui sépare ce dernier sommet de la Pène de Houer (2010 m., non coté par l'IGN français et coté 2015 m. par l'IGN espagnol), gravir Nord-Est la crête qui mène au sommet de la Pène dou Lapassa (2075 m. sur la nouvelle carte IGN français, 2077 m. sur l'ancienne carte), revenir au col (2010 m.) pour remonter Sud-Ouest la crête qui mène au sommet de la Pène de Houer (2098 m. par l'IGN français et 2102 m. par l'IGN espagnol), revenir pour repasser une troisième fois au col (2010 m.) y retrouver l'itinéraire de montée afin de le suivre jusqu'au point de départ. 

    Parti à 6 h35, à 7 h10 je passais au pont de Bious, à partir de la cabane de la Glère j'évoluais dans le brouillard et sur un sol détrempé, par endroits raide, en privilégiant le lit du cours d'eau où affleure par endroits le tuyau d'une prise d'eau. Vers 1900 mètres, je passais au-dessus des nuages mais le sol était toujours bien mouillé. Sous le col qui sépare le Caillabet de Rébec de la Pène dou Lapassa il y avait un large névé glacé mais facile à traverser et après un passage aérien dans la dernière partie de la crête de la Pène dou Lapassa, où il faut utiliser les mains pour franchir un éperon rocheux et bien tester les prises, de 9 h45 à 10 h30 j'étais au sommet où je me suis amusé à confectionner un cairn. Je suis descendu d'une bonne trentaine de mètres sur la face Nord pour revenir au sommet car je voulais aller visiter la voisine Pène de Houer. Descente vers le col coté 2015 prudemment avec utilisation du piolet en pioche pour désescalader la très raide partie herbeuse encore mouillée eek . La montée de la large crête Nord-Est de la Pène de Houer est facile et se réalise sans peine, de 10 h50 à 11 heures j'étais à son sommet et après un retour tranquille surtout dans la descente du vallon situé entre le Caillabet de Rébec et la Pène dou Lapassa où l'herbe était encore bien humide,  je retrouvais ma voiture à 13 h20 après environ 800 mètres de dénivelé positif pour autant de négatif, un parcours bien fleuri et une journée bien ensoleillée glasses ... au-dessus des nuages.

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc national des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Pène dou Lapassa et Pène de Houer


    votre commentaire
  • * 6 octobre 1994, la crête Lavigne Chérue, depuis l'aire de stationnement de Bious-Artigues (1422 m.) au terminal de la route D 231 à Gabas Laruns, en laissant filer au Sud-Ouest le chemin balisé GR 10 pour aller chercher au Nord du parking un sentier qui se transforme en chemin pour traverser direction générale Est le bois de Bious Artigues, passer au col Long de Magnabaigt, quitter l'itinéraire du col de Suzon pour suivre à gauche un sentier qui file au Sud vers la cabane de Magnabaigt, traverser le torrent pour faire une montée en diagonale Nord afin de rejoindre le col non nommé coté 1845, puis à l'Est le col de Lavigne (1909 m.), suivre la crête au Nord puis Nord-Est afin de prendre à revers le pic Lavigne et arriver à son sommet (2018 m.) en passant par sa crête Nord-Est pour revenir par le même itinéraire au col de Lavigne (1909 m.) et remonter au Sud puis au Sud-Sud-Est la crête Lavigne Chérue en passant aux cotes 1945, 2026, 2073 et 2143 pour arriver au sommet du pic de Chérue (2195 m.), continuer au Sud-Est et passer aux cotes 2133 et 2126, au col de Magnabaigt (2072 m.) pour y quitter la crête en descendant à l'Ouest dans le vallon de Magnabaigt afin d'y suivre au Nord le sentier du Tour du pic du Midi d'Ossau qui rejoint l'itinéraire de montée au col Long de Magnabaigt.

    Randonnée effectuée en 5 heures avec un dénivelé positif de 1000 mètres pour autant de négatif et une belle journée ensoleillée glasses .

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Crête Lavigne Chérue




    votre commentaire
  •  

     

    * 23 octobre 2010 la crête pic Gaziès - pic d'Auliou, depuis l'aire de stationnement de Bious-Oumette (1302 m.) en bordure de la route D 231 sous le barrage de Bious-Artigues à Gabas Laruns, en allant traverser à l'Ouest la passerelle qui enjambe le gave de Bious pour passer à droite de la cabane de Bious-Oumette et remonter Nord-Ouest au-dessus de la rive gauche de l'Arrec d'Aule et sans traverser le torrent (1552 m.) en continuant la montée toujours Nord-Ouest au-dessus de la rive gauche, pour redescendre Ouest (1760 m.) et passer à la cabane d'Aule (1711 m.), continuer direction générale Nord-Ouest pour passer au lac d'Aule (2042 m.), à la cote 2113, à la cote 2241 pour aller chercher l'antécime Est du pic Gaziès et suivre la crête à l'Ouest pour passer au sommet du pic Gaziès (2457 m.), en redescendre en suivant la crête au Sud-Ouest pour passer à la cote 2349, au col de Turon Garié (2265 m.), remonter toujours en suivant la crête direction générale Sud-Sud-Ouest jusqu'à la cote 2309, puis Sud pour passer au sommet du Turon Garié (2381 m.), au sommet du Soum d'Aas (2427 m.), à la cote 2406 pour virer à l'Est et suivre la crête jusqu'au sommet du pic d'Auliou (2409 m.), en redescendre Ouest-Sud-Ouest puis Sud jusqu'au lac non nommé (2040 m.), continuer la descente Sud puis Ouest pour traverser à flanc le Quartier d'Aas au-dessus de la rive gauche du vallon d'Aas de Bielle, passer à la cabane d'Aas de Bielle (1668 m.), au barrage de Bious-Artigues (1435 m.) et terminer la descente Nord-Est pour retrouver le point de départ.

    Partis à 8 heures avec Peio, Eric et Damien, nous passerons à la cabane d'Aule à 9 heures pour quitter le secteur après une pause divertissement à 9 h15. Nous ferons un nouvel arrêt de 9h55 à 10 h10 au lac d'Aule. Toutes les cascades au-dessus du lac étaient glacées. Nous parviendrons au sommet du pic Gaziès à 11 heures après être passé par son antécime Est qui, dans la montée finale, parait plus élevé (mon altimètre lui a attribué 5 mètres de moins). A 11 h50 nous ferons un arrêt restauration au col de Turon Garié que nous quitterons à 12 h50 pour passer au sommet du Turon Garié à 13 h30 et au sommet du Soum d'Aas à 13 h55. A partir de la cote 2406, chacun sa crête, avec Damien nous continuerons sur la crête Est pour aller gravir le pic d'Auliou où nous serons à 14 h10 pendant que Peio et Eric continuerons sur la crête Sud-Ouest pour passer aux cotes 2307 et 2102. Nous nous rejoindrons au petit lac non coté (2040 m.) à 14 h40 et après une nouvelle pause, nous n'irons pas chercher directement le fond du vallon d'Aas de Bielle mais nous resterons bien au-dessus de la rive gauche pour faire une traversée presque horizontale du Quartier d'Aas et ensuite plonger sur la cabane d'Aas de Bielle où nous passerons à 15 h30. Après une visite de la petite partie ouverte au public et dotée d'un livre d'or, nous serons sur les rives du lac de Bious-Artigues à 16 heures pour retrouver l'aire de stationnement de Bious-Oumette à 16 h15 après un dénivelé positif de 1450 mètres pour autant de négatif. La journée avait débuté sous un ciel bien dégagé, rapidement un temps nuageux devenant presque menaçant viendra s'installer pour ensuite laisser la place, à partir de la mi-journée, à de très belles éclaircies.

    Carte 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Crête pic Gaziès - pic d'Auliou




    votre commentaire
  • * 28 octobre 2009 depuis l'aire de stationnement de Bious-Artigues (1650 m.) au terminal de la route D 231 à Gabas Laruns, en suivant au Sud-Ouest le chemin balisé GR 10 qui longe la rive droite du lac de Bious-Artigues pour passer à Hounrède, sur le Pont d'Ayous, puis laisser filer à droite le sentier balisé GR 10 pour aller traverser le Pont de Bious et remonter Sud-Ouest la plaine de Bious (1538 m.), quitter le chemin à la Hount de Peyreget pour monter hors sentier au Sud-Ouest vers la cote 1566, passer à la cote 1692, à la cabane de Balaïtous (1790 m. - je n'ai pas vu de cabane), remonter en longeant au-dessus la zone d'éboulis du flanc Sud du pic Castérau pour rejoindre le sentier qui mène au lac Castérau (1943 m.), monter au Sud au lac Paradis (1976 m.) pour longer sa rive gauche et continuer direction Sud-Ouest pour passer sur la rive gauche du lac du Plaa de las Baques (2059 m.), monter Sud-Ouest pour arriver au col des Moines (2169 m. - borne frontière numéro 309) et suivre le sentier au Nord, en laissant en contrebas le ibon del Escalar (2078 m.), pour passer au col de Bénou et gravir Nord-Nord-Est la crête qui mène au sommet du pic des Moines (2349 m.), en descendre par la crête Nord pour passer à la cote 2264 puis au col de Bielle ou de Houeytsoule afin de suivre direction Est une sente presque horizontale sur le flanc Sud et en contrebas de la crête pour basculer sur le versant Nord à la cote 2207, descendre Nord-Est puis Est pour aller gravir le pic Castérau (2227 m.) par sa face Ouest, revenir par le même itinéraire au pied de la face pour continuer Nord-Ouest, passer près d'un laquet puis longer la rive droite du lac Bersau (2082 m.), continuer au Nord et passer au refuge d'Ayous, au-dessus de la rive gauche du lac Gentau (1947 m.) pour y rejoindre l'itinéraire balisé GR 10 et le suivre pour passer près du lac du Miey, au lac Roumassot (1845 m.) et l'abandonner au Sud de la cabane du Col Long d'Ayous pour continuer Nord-Est dans la clairière et suivre le sentier qui démarre à l'entrée de la forêt pour la traverser direction générale Nord-Est, arriver au Sud du lac de Bious-Artigues au-dessus de la cote 1417, et suivre le chemin Nord-Nord-Ouest afin de contourner le lac pour passer sur le barrage (1435 m.) et rejoindre l'aire de stationnement.  

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc national des Pyrénées 1547 OT.

    Il y avait quelques névés.

    Parti à 7 h.10, je passais au lac Castérau à 8 h 30, au sommet du pic des Moines à 10 h 45, au sommet du pic Castérau à 12 heures pour retrouver l'aire de stationnement à 14 heures 30, après un dénivelé positif d'environ 1200 mètres et autant de négatif à cause des montées et descentes dans le secteur du lac du Plaa de las Baques. Superbe journée ensoleillée glasses .

    Voir galerie photos Pic des Moines en boucle par les lacs




    votre commentaire
  •  

    * 14 août 2007 le tour des lacs d'Ayous (2120 m.) depuis l'aire de stationnement de Bious-Artigues (1422 m.) au terminal de la route D 231 à Gabas Laruns, en suivant au Sud-Ouest le chemin balisé GR 10 qui longe la rive droite du lac de Bious-Artigues pour passer à Hounrède, sur le Pont d'Ayous et sans aller traverser le Pont de Bious, remonter à la bifurcation à droite en suivant le sentier balisé GR 10 qui traverse direction générale Ouest une forêt pour en sortir (1704 m.) au Sud de la cabane du Col Long d'Ayous, continuer Sud-Ouest pour passer sur la rive droite du lac Roumassot (1845 m.), au-dessus du lac du Miey, parvenir au lac Gentau (1947 m.) où on quitte l'itinéraire GR 10 qui monte à droite au col d'Ayous pour continuer à gauche vers le refuge d'Ayous que l'on dépasse pour continuer vers le Sud jusqu'au lac Bersau (2082 m.), puis après le passage d'un col (2120 m.), descente au Sud puis à l'Est pour arriver au lac Casterau (1943 m.), monter au Sud vers le lac Paradis (1976 m.) et revenir au lac Casterau pour descendre Est-Nord-Est  aux cabanes de la Hosse, puis passer à l'Est de la cabane de Cap de Pount pour aller traverser Nord-Ouest la plaine de Bious, passer sur le Pont de Bious qui enjambe le gave de Bious, sur le Pont d'Ayous qui ramène rive droite du gave, puis longer la rive droite du lac de Bious-Artigues pour retrouver l'aire de stationnement.   

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Partis avec Guy à 8 h 30 nous serons de retour à 12 h 20 après un dénivelé positif de 700 mètres et autant de négatif. Superbe journée ensoleillée glasses .

    Voir galerie photos Tour des lacs d'Ayous en été




    votre commentaire
  • * 7 octobre 2000, depuis l'aire de stationnement de Bious-Artigues (1422 m.) au terminal de la route D 231 à Gabas Laruns, en suivant au Sud-Ouest le chemin balisé GR 10 qui longe la rive droite du lac de Bious-Artigues pour passer à Hounrède, sur le Pont d'Ayous, puis laisser filer à droite le sentier balisé GR 10 pour aller traverser le Pont de Bious et remonter Sud-Ouest la plaine de Bious (1538 m.), passer à l'Ouest de la cabane de Cap de Pount (1642 m.), près des cabanes de la Hosse (1761 m.), pour continuer Ouest-Sud-Ouest jusqu'au lac Castérau (1943 m.), monter au Sud au lac Paradis (1976 m.), passer sur le versant Est de la crête Nord du pic Paradis pour remonter une cheminée qui débouche sur la crête Est  et la suivre à l'Ouest jusqu'au sommet du pic Paradis (2129 m.), retour au lac Paradis (1976 m.) pour aller plein Ouest au col de Bielle ou de Houeytsoule (2264 m.), suivre la crête au Nord jusqu'au sommet du pic de Bielle (2314 m.) et revenir un peu en arrière sur la crête pour contourner et dépasser le pic de Bielle sur son flanc Ouest, continuer Nord-Nord-Ouest pour aller retrouver la crête qui mène au sommet du pic Hourquette (2384 m.). Retour par la même crête pour, juste après avoir dépassé le pic de Bielle, plonger à l'Est-Nord-Est vers le lac Bersau et sans l'atteindre passer à droite d'un laquet pour descendre au Sud puis à l'Est retrouver l'itinéraire de montée au lac Castérau.    

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Du sommet du pic de Bielle dont l'accès n'est pas terrible, quelques passages d'escalade sarcastic , j'ai abandonné mon idée initiale de continuer sur la crête jusqu'au pic Hourquette ^^ en préférant revenir en arrière, pour contourner le pic de Bielle en contre-bas de la crête et continuer l'ascension Nord-Nord-Ouest. Le pic Hourquette est constitué de deux sommets. 

    Parti à 8 h 15 j'étais de retour à 13 h 45 après un dénivelé positif de 1150 mètres et autant de négatif. Belle journée ensoleillée glasses .

    Voir galerie photos Pic Hourquette


     


    votre commentaire
  •  

    * 19 juin 2003, le pic Paradis (2129 m.) depuis l'aire de stationnement de Bious-Artigues (1422 m.) au terminal de la route D 231 à Gabas Laruns, en suivant au Sud-Ouest le chemin balisé GR 10 qui longe la rive droite du lac de Bious-Artigues pour passer à Hounrède, sur le Pont d'Ayous, puis laisser filer à droite le sentier balisé GR 10 pour aller traverser le Pont de Bious et remonter Sud-Ouest la plaine de Bious (1538 m.), passer à l'Ouest de la cabane de Cap de Pount (1642 m.), près des cabanes de la Hosse (1761 m.), pour continuer Ouest-Sud-Ouest jusqu'au lac Castérau (1943 m.), monter au Sud au lac Paradis (1976 m.), passer sur le versant Est de la crête Nord du pic Paradis pour remonter une cheminée qui débouche sur la crête Est  et la suivre à l'Ouest jusqu'au sommet. Retour en descendant à l'Est du lac Paradis dans le vallon qui rejoint l'itinéraire de montée aux cabanes de la Hosse.  

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Parti à 14 heures, j'étais au sommet à 16 h 15 et de retour à 18 h 15 après m'être baigné au lac Paradis et après un dénivelé positif de 750 mètres pour autant de négatif et un superbe après-midi ensoleillé glasses .

    Voir galerie photos Pic Paradis

     


    votre commentaire
  •  

    * 2 mai 2003, le pic Lavigne (2018 m.) depuis l'aire de stationnement de Bious-Artigues (1422 m.) au terminal de la route D 231 à Gabas Laruns, en laissant filer au Sud-Ouest le chemin balisé GR 10 pour aller chercher au Nord du parking un sentier qui se transforme en chemin pour traverser direction générale Est le bois de Bious Artigues, passer au col Long de Magnabaigt, quitter l'itinéraire du col de Suzon pour suivre à gauche un sentier qui file au Sud vers la cabane de Magnabaigt, traverser le torrent pour faire une montée en diagonale Nord afin de rejoindre le col non nommé coté 1845, puis à l'Est le col de Lavigne (1909 m.), suivre la crête au Nord puis Nord-Est afin de prendre à revers le pic Lavigne et arriver au sommet en passant par sa crête Nord-Est. Retour par le même itinéraire.

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Sur l'arrête sommitale Nord-Est, juste avant d'atteindre le sommet il y a une petite brèche assez aérienne à franchir.

    Partis avec Jean-Marc à 10 heures, avec un arrêt repas de 40 minutes à la cabane de Magnabaigt, nous serons de retour à 15 heures, après un dénivelé positif de 600 mètres pour autant de négatif et une journée assez bien ensoleillée.

    Voir galerie photos Pic Lavigne




    votre commentaire
  •  

     * 2 octobre 1999, le pic de Larry (2337 m.) depuis l'aire de stationnement de Bious-Artigues (1422 m.) au terminal de la route D 231 à Gabas Laruns, en suivant au Sud-Ouest le chemin balisé GR 10 qui longe la rive droite du lac de Bious-Artigues pour passer à Hounrède, sur le Pont d'Ayous et sans aller traverser le Pont de Bious, remonter à la bifurcation à droite en suivant le sentier balisé GR 10 qui traverse direction générale Ouest une forêt pour en sortir (1704 m.) au Sud de la cabane du Col Long d'Ayous, continuer Sud-Ouest pour passer sur la rive droite du lac Roumassot (1845 m.), au-dessus du lac du Miey, parvenir au lac Gentau (1947 m.) où on quitte le sentier du refuge d'Ayous pour bifurquer à droite en suivant le sentier balisé GR 10 qui se dirige vers le col d'Ayous où on le quitte pour aller chercher au Sud, après la traversée d'une crête, le sommet du pic de Larry. Retour par le même itinéraire.

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Parti à 8 h 30 j'étais de retour à 13 h 15 après un dénivelé positif de 1000 mètres et autant de négatif. Superbe journée ensoleillée glasses .

    Voir galerie photos Pic de Larry




    votre commentaire
  • * 6 juin 1995, la crête Turon Garié Gaziès (2309 m.), depuis l'aire de stationnement de Bious-Oumette (1302 m.) en bordure de la route D 231 sous le barrage de Bious-Artigues à Gabas Laruns, en allant traverser à l'Ouest la passerelle qui enjambe le gave de Bious pour passer à droite de la cabane de Bious-Oumette et remonter Nord-Ouest au-dessus de la rive gauche de l'Arrec d'Aule puis traverser le torrent (1552 m.) pour continuer la montée au-dessus de la rive droite, passer à la cabane d'Aule (1711 m.), continuer direction générale Nord-Ouest pour passer au Nord et au-dessus du lac d'Aule et, après la cote 2113, monter à l'Ouest-Nord-Ouest pour prendre pied sur la crête au col de Turon Garié (2265 m.) et suivre la crête au Sud jusqu'au sommet anonyme coté 2309. Retour par le même itinéraire.  

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Randonnée effectuée sur neige à partir de 2100 mètres et j'ai trouvé des traces d'ours sur la neige près de la cote 2113.

    Parti à 8 h 30, j'étais de retour à 13 h 30 après un dénivelé positif de 1050 mètres et autant de négatif et une journée agréable.

    Voir galerie photos Crête Turon Garié Gaziès

     


    votre commentaire
  •  

    * 2 juillet 2004, depuis l'aire de stationnement de Bious-Artigues (1422 m.) au terminal de la route D 231 à Gabas Laruns, pour aller à l'Ouest traverser le barrage du lac de Bious-Artigues (1435 m.) puis remonter direction générale Ouest le vallon d'Aas de Bielle, passer à la cabane d'Aas de Bielle (1668 m.) pour continuer à remonter le vallon rive gauche jusqu'à la cote 1688 pour y traverser le torrent d'Aas et monter direction générale Sud pour trouver un sentier qui mène au col d'Estibère dit de Peyrot (2020 m.), passer en diagonale ascendante sur le flanc Nord du pic les Arougos puis remonter au Sud-Ouest pour prendre pied sur la crête et la suivre à l'Est jusqu'au sommet du pic les Arougos (2279 m.), retour en arrière pour suivre la crête à l'Ouest et passer au sommet du pic d'Ayous (2288 m.), au col d'Ayous, descendre à l'Est en suivant le sentier balisé GR 10 pour passer au lac Gentau (1947 m.), au lac du Miey, au lac Roumassot (1845 m.) et qui ramène, après une traversée en forêt, en aval du Pont de Bious pour passer au Pont d'Ayous, à Hounrède et après avoir longé la rive droite du lac de Bious-Artigues, à l'aire de stationnement.    

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Parti à 9 h 15, je passais à 12 heures au sommet du pic les Arougos, à 12 h 15 au sommet du pic d'Ayous que je quittais à 12 h 30 pour retrouver ma voiture à 14 h 15 après un dénivelé positif de 900 mètres et autant de négatif et une superbe journée ensoleillée glasses .

    Voir galerie photos Pic d'Ayous

     


    votre commentaire
  •  

    * 30 octobre 1997, le pic Gaziès (2457 m.), depuis l'aire de stationnement de Bious-Oumette (1302 m.) en bordure de la route D 231 sous le barrage de Bious-Artigues à Gabas Laruns, en allant traverser à l'Ouest la passerelle qui enjambe le gave de Bious pour passer à droite de la cabane de Bious-Oumette et remonter Nord-Ouest au-dessus de la rive gauche de l'Arrec d'Aule puis traverser le torrent (1552 m.) pour continuer la montée au-dessus de la rive droite, passer à la cabane d'Aule (1711 m.), continuer direction générale Nord-Ouest pour passer au Nord et au-dessus du lac d'Aule et, après la cote 2113, monter au Nord-Ouest pour prendre pied sur la crête entre le col de Turon Garié (2265 m.) au Sud-Ouest et la cote 2349 au Nord-Est afin de dépasser cette dernière cote en continuant Nord-Est jusqu'au sommet. Retour en descendant Sud-Sud-Est pour passer à gauche, Est, d'une croupe saillante et longer sa base pour aller chercher la rive droite de l'Arrec d'Aule et retrouver l'itinéraire de montée au Nord-Est du lac d'Aule (2000 m.).    

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Parti à 8 h 40, je passais à la cabane d'Aule à 9 h 25 pour être au sommet à 11 h 40 et retrouver ma voiture à 14 h 10 après un dénivelé positif de 1200 mètres et autant de négatif et une superbe journée ensoleillée glasses .

    Voir galerie photos Pic Gaziès




    votre commentaire
  • * 24 juin 2005 depuis l'aire de stationnement de Bious-Oumette (1302 m.) en bordure de la route D 231 sous le barrage de Bious-Artigues à Gabas Laruns, en allant traverser à l'Ouest la passerelle qui enjambe le gave de Bious pour passer à droite de la cabane de Bious-Oumette et  remonter Nord-Ouest au-dessus de la rive gauche de l'Arrec d'Aule, passer au Nord de la cabane d'Aule qu'on laisse à gauche pour monter plein Nord vers le pic d'Aulère, puis suivre un sentier qui traverse en diagonale Nord-Ouest le flanc du pic d'Aule pour arriver au col de Héous et suivre la crête Est-Nord-Est jusqu'au sommet du pic d'Aule (2392 m.), continuer sur la crête en descente direction Sud-Est pour passer sur un sommet au Nord-Ouest du pic d'Aulère  (2287 m.), continuer sur la crête Sud-Est jusqu'au sommet du pic d'Aulère (2279 m.). Retour par le même itinéraire.

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Parti à 9 h 30, j'étais au sommet du pic d'Aule à 11 h 40 que je quittais à 11 h 55 pour retrouver ma voiture à 14 h 10 après un dénivelé positif de 1250 mètres et autant de négatif  par un temps menaçant.

    Voir galerie photos Pic d'Aule et Pic d'Aulère


    votre commentaire
  •  

    * 18 juin 2004 depuis l'aire de stationnement de Bious-Oumette (1302 m.) en bordure de la route D 231 sous le barrage de Bious-Artigues à Gabas Laruns, en allant traverser à l'Ouest la passerelle qui enjambe le gave de Bious pour passer à droite de la cabane de Bious-Oumette et remonter Nord-Ouest au-dessus de la rive gauche de l'Arrec d'Aule puis traverser le torrent (1552 m.) pour continuer la montée au-dessus de la rive droite, passer à la cabane d'Aule (1711 m.), continuer direction générale Nord-Ouest pour passer au Nord et au-dessus du lac d'Aule et, juste après la cote 2113, aller chercher à l'Ouest la crête qui mène direction Sud-Ouest au sommet de Turon Garié (2381 m.), continuer au Sud sur la crête et passer au sommet du Soum d'Aas (2427 m.), puis à la cote 2406 descendre direction Sud-Est jusqu'à un col (2350 m.) et remonter au sommet du pic d'Auliou (2409 m.), en revenir jusqu'à la cote 2406 pour descendre en suivant la crête direction Sud-Ouest puis Sud jusqu'au col non nommé coté 2102 où on abandonne la crête pour plonger dans le vallon d'Aas de Bielle direction Sud-Est puis Est au-dessus de la rive gauche pour passer à la cabane d'Aas de Bielle (1668 m.), sur le barrage du lac de Bious-Artigues (1435 m.) et suivre au Nord un sentier puis la route qui ramène au point de départ.   

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Parti à 9 heures, je passais à 9 h 55 à la cabane d'Aule, à 12 h 45 au sommet du Soum d'Aas, à 13 h 25 au sommet du pic d'Auliou pour retrouver ma voiture à 16 h 15 après un dénivelé positif de 1300 mètres et autant de négatif et une superbe journée ensoleillée glasses .

    Voir galerie photos Soum d'Aas et pic d'Auliou




    votre commentaire
  •  

    * 4 juin 2004, le pic les Tours ou pic Peyrot (2134 m.) depuis l'aire de stationnement de Bious-Artigues (1422 m.) au terminal de la route D 231 à Gabas Laruns, pour aller à l'Ouest traverser le barrage du lac de Bious-Artigues (1435 m.) puis remonter direction générale Ouest le vallon d'Aas de Bielle, passer à la cabane d'Aas de Bielle (1668 m.) pour continuer à remonter le vallon rive gauche jusqu'à la cote 1688 pour y traverser le torrent d'Aas et monter direction générale Sud pour trouver un sentier qui mène au col d'Estibère dit de Peyrot (2020 m.) et monter Nord-Ouest jusqu'au sommet, en revenir jusqu'au col d'Estibère dit de Peyrot, pour descendre direction générale Sud jusqu'au lac Roumassot (1845 m.) et y suivre direction Nord-Est le sentier balisé GR 10 qui ramène, après une traversée en forêt, en aval du Pont de Bious pour passer au Pont d'Ayous, à Hounrède et après avoir longé la rive droite du lac de Bious-Artigues, à l'aire de stationnement.    

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    La barre rocheuse située sous le sommet impose un petit passage d'escalade facile.

    Parti à 9 h 30, j'étais au sommet à 12 h 15 que je quittais à 12 h 30 pour retrouver ma voiture à 14 h 15 après un dénivelé positif de 800 mètres et autant de négatif et une superbe journée ensoleillée glasses .

    Voir galerie photos Pic les Tours




    votre commentaire
  • * 25 juin 2004 le pic d'Er (2205 m.) depuis l'aire de stationnement de l'Arrec d'Ayguebère (975 m.) en bordure de la route D 934, en remontant direction générale Ouest le ravin de l'Arrec d'Ayguebère pour bifurquer au Nord dans la clairière (1454 m.) et passer au-dessus du lac d'Er (1764 m.) en le contournant  par l'Ouest -rive gauche- et après avoir contourné la cote 2043 par l'Est et le Sud, remonter Nord-Ouest vers le col situé au Sud du pic d'Er (2126 m.) et suivre la crête au Nord jusqu'au sommet.    

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Parti à 9 h 15, je passais à la clairière (1454 m.) à 10 h 45, au lac d'Er à 11 h 15 pour être au sommet à 12 h 30 et retrouver ma voiture à 14 h 45 après un dénivelé positif de 1260 mètres et autant de négatif et par un temps menaçant mais sans pluie.

    Voir galerie photos Pic d'Er




    votre commentaire
  •  

     

    * 21 août 1994, le tour du pic du Midi d'Ossau (2487 m.) , depuis l'aire de stationnement de Bious-Artigues (1422 m.) au terminal de la route D 231 au-dessus de Gabas, en passant par Hounrède, le Pont d'Ayous, le Pont de Bious, pour traverser direction Sud-Ouest la plaine de Bious (1538 m.), traverser direction générale Sud-Est le bois des Arazures, passer à l'Est de la cabane de Peyreget, au lac de Peyreget (2074 m.), au col de Peyreget (2320 m.), pour aller gravir au Sud le pic Peyreget (2487 m.) point culminant de l'itinéraire, revenir au col de Peyreget, descendre au lac et refuge de Pombie (2031 m.), traverser vers le Nord la Grande Raillère de Pombie, passer au col de Suzon (2127 m.) pour aller gravir à l'Est le pic Saoubiste (2261 m.) constitué de trois pointes, revenir au col de Suzon pour continuer la descente au Nord et passer à l'Ouest et au-dessus de la cabane de Magnabaigt, au col Long de Magnabaigt, traverser direction Ouest le bois de Bious-Artigues et terminer la boucle à l'aire de stationnement de Bious-Artigues. 

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Parti à 6 h.42 je passais au col de Peyreget à 9 h.30 pour y revenir, après passage au pic Peyreget, à 10 h.26, au col de Suzon à 11 h.36 pour y revenir, après passage au pic Saoubiste, à 12 h.12 et retrouver ma voiture à 13 h.46 après 1225 mètres de dénivelé positif et autant de négatif et une superbe journée ensoleillée glasses .  

    Voir galerie photos Tour du pic du Midi d'Ossau




    votre commentaire
  •  

    * 28 mai 2004 le tour des lacs d'Ayous enneigés (2120 m.) depuis l'aire de stationnement de Bious-Artigues (1422 m.), en passant à Hounrède, au Pont d'Ayous et sans aller traverser le Pont de Bious par où se fera le retour, remonter a la bifurcation à droite en suivant l'itinéraire balisé rouge et blanc du GR 10 pour remonter Ouest-Sud-Ouest en forêt vers la cabane du Col Long d'Ayous, passer au lac Roumassot (1845 m.), au lac du Miey, au lac Gentau (1947 m.), au refuge d'Ayous pour continuer au Sud-Ouest et passer au lac Bersau (2082 m.), au col anonyme (2120 m.) pour y commencer la descente au Sud puis à l'ouest vers le lac Casterau (1943 m.), passer aux cabanes de la Hosse, à l'Ouest de la cabane de Cap de Pount (1642 m.), traverser la plaine de Bious direction Nord-Est (1538 m.) et retrouver l'itinéraire de montée juste après avoir traversé le Pont de Bious. 

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Randonnée effectuée sur neige constante à partir du lac du Miey, 1900 mètres, et jusqu'au Nord du lac Casterau où il restait quelques névés dans la descente vers les cabanes de la Hosse.

    Parti à 10 h.30 j'étais de retour à 14 h.30 après un dénivelé positif de 750 mètres et autant de négatif. Superbe journée ensoleillée glasses .

    Voir galerie photos Tour des lacs d'Ayous enneigés




    votre commentaire
  •  

    * 22 janvier 2000, le tour des lacs d'Ayous glacés (2120 m.) depuis l'aire de stationnement du chalet refuge du C.A.F. (1060 m.) en bordure de la route D 934 à Gabas, en remontant la route D 231 (fermée à la circulation), pour passer à Bious-Oumette (1302 m.), au lac de Bious-Artigues (1422 m.), au pont de Bious, traverser la plaine de Bious pour passer à la cabane de Cap de Pount (1642 m.), aux cabanes de la Hosse, au lac Casterau (1943 m.) par sa rive gauche, au col anonyme (2120 m.) qui permet de rejoindre le lac Bersau (2082 m.), descente sur le refuge d'Ayous pour passer au lac Gentau (1947 m.), au nord du lac du Miey, au lac Roumassot (1845 m.), au Sud de la cabane du Col Long d'Ayous où (1704 m.) on descend en forêt pour retrouver l'itinéraire de montée en aval du pont de Bious. 

    Carte IGN 1:25000 Top 25 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Randonnée effectuée depuis le début de la route D 231, sur neige et avec les raquettes à partir de l'aire de stationnement du lac de Bious-Artigues où il y avait des igloos. Il y en a qui y ont passé l' inuit du réveillon en chantant "igloo igloo igloo...il est des nôôtres, il a bu son verre comme... tongue cool . Tous les lacs étaient glacés, j'ai marché sur le lac Casterau et sur le lac Bersau. La remontée de la route D 231 (fermée à la circulation l'hiver) est a affectuer lorsqu'il n'y a pas de risques d'avalanches car il y a plusieurs passages exposés aux avalanches. La pente sous le lac Casterau, la descente avant le refuge d'Ayous et celle qui mène au lac Roumassot, sont délicates à négocier en raquettes sarcasticRandonnée effectuée en 8 h.20 avec 1100 mètres de dénivelé positif et autant de négatif et une superbe journée ensoleillée glasses .

    Voir galerie photos Tour des lacs d'Ayous glacés

     

    Voir ci-dessous le topo que j'ai réalisé pour Randozone:

    Accès

    Depuis Pau se rendre à Laruns et continuer sur la route D 934 du col du Pourtalet. Juste après avoir traversé le hameau de Gabas, garer le véhicule sur l'aire de stationnement située sous le chalet refuge du CAF (1060 mètres), à hauteur du virage en épingle.

    Itinéraire montée

    De l'aire de stationnement du chalet refuge du CAF (1060 mètres), traverser la route D 934 et s'engager sur la route D 231 qui démarre direction Sud-Ouest, à droite, dans le virage en épingle. Une barrière ferme l'accès de cette route, où il ne faudra pas s'engager en cas de risque d'avalanches de neige!

    Remonter cette route D 231, qui par endroits est souvent glacée, pour arriver après environ 1 heure à 1 heure 15 de marche au lac de Bious-Artigues (1422 mètres). Continuer en rive droite sur le chemin presque horizontal. La pente n'est pas trop relevée ce qui permet d'avancer rapidement.

    L'itinéraire devient raide juste après avoir franchi le pont d'Ayous, jusqu'à une barrière en métal qu'il faut franchir par un passage à gauche . Laisser filer à droite l'itinéraire GR 10 qui remonte en forêt (c'est par là que nous reviendrons) et passer sur le pont de Bious qui enjambe le torrent de Bious.

    Traverser Sud-Ouest la plaine de Bious, rive droite du torrent. Laisser filer à gauche l'itinéraire du tour du pic du Midi d'Ossau, la montée va devenir plus raide direction générale Sud pour passer près de la cabane de Cap de Pount (1642 mètres) puis près des cabanes de la Hosse (1720 mètres).

    A partir des cabanes de la Hosse, un raide ressaut de 200 mètres de dénivelé direction générale Ouest-Sud-Ouest mène au lac Castérau (1943 mètres) que l'on contourne par la gauche ou la droite (ici pas de politique). Continuer plein Ouest et, après avoir fait environ 200 mètres, virer au Nord pour remonter un court et raide ressaut qui mène à un col anonyme (2120 mètres) situé à l'Ouest du pic Castérau. C'est le point haut de cette randonnée. Continuer au Nord en contournant un mamelon par la gauche pour atteindre en suivant le lac Bersau (2082 mètres). Selon l'état de la glace on peut le longer par sa rive droite.

    Descente

    Après avoir longé vers le Nord la rive droite du lac Bersau, soit sur la glace soit sur la neige (moins pratique), on commence la descente plein Nord en cherchant les meilleurs passages pour arriver au refuge d'Ayous (propriétaire le Parc National des Pyrénées).

    On contourne le lac Gentau (1947 mètres) par le Nord puis direction Est, après une petite remontée, on passe au Nord du lac du Miey. Une raide descente, à négocier avec prudence selon l'état de la neige, en bordure du torrent qui cascade mène à une cabane et au lac Roumassot (1845 mètres).

    Après avoir longé par le Nord le lac Roumassot, en passant à gauche ou à droite du mamelon (1870 mètres), virer au Nord-Est. Après un passage en sous-bois on arrive dans une grande clairière où se trouve la cabane du Col Long d'Ayous. Traverser le torrent en prenant garde à la solidité des ponts de neige pour aller chercher à l'Est l'entrée de la forêt (1704 mètres). Après quelques lacets le sentier descend direction Est pour sortir de la forêt et rejoindre l'itinéraire de montée entre le pont de Bious et la barrière en métal. http://www.randozone.com/iti.php?id=10465&detail=10041


    votre commentaire
  •  

    * 26 juin 2008 le Caillabet de Rébec (2209 m.) depuis l'aire de stationnement de Bious-Artigues (1422 m.) au terminal de la route D 231 au-dessus de Gabas, en passant par Hounrède, le Pont d'Ayous, le Pont de Bious pour remonter au Sud-Ouest la plaine de Bious (1538 m.), passer à l'Ouest de la cabane de Cap de Pount (1642 m.), aux cabanes de la Hosse, sous les cabanes de Lous Québottes, à la cabane de la Glère (1720 m.) et remonter direction Sud-Ouest au-dessus de la rive droite du ravin du ruisseau de Rébec pour obliquer au Sud afin de prendre pied sur la crête Sud-Ouest du Caillabet de Rébec (2150 m. - au Nord-Est de la cote 2202), et suivre la crête au Nord-Est jusqu'au sommet après quelques passages d'escalade assez facile. Retour par le couloir d'éboulis (qu'on domine avant le dernier passage d'escalade) et par la rive gauche au-dessus du ravin du Ruisseau de Rébec, sur le flanc Sud du pic Paradis pour retrouver l'itinéraire de montée près de la cabane de la Glère.  

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Au-delà de la cabane de la Glère, il n'y a ni sentier ni cairn. Les pentes herbeuses sont raides et demandent de l'attention. L'arrivée au sommet se termine par quelques passages d'escalade assez facile.

    Parti à 8 heures, j'étais au sommet à 11 h.30 que je quittais à 11 h.45 pour retrouver ma voiture à 14 heures après un dénivelé positif de 850 mètres et autant de négatif et une superbe journée ensoleillée glasses .

    Voir galerie photos Caillabet de Rébec

     Comme il n'existait pas de topo pour ce modeste sommet, voir ci-dessous celui que j'ai réalisé pour Randozone :

    Accès routier

    Depuis Pau, prendre la route N 134 pour passer à Gan, où il faudra suivre la D 934 pour passer à Laruns et continuer en direction de l'Espagne. A la sortie de Gabas, dans le virage en épingle près du chalet refuge du CAF, abandonner la route D 934 du col du Pourtalet pour emprunter à droite la route D 231 jusqu'à son terminal au lac de Bious-Artigues où il y a une aire de stationnement (1422 mètres).

    En pleine saison, il vaut mieux y être de bonne heure pour trouver une place, sous peine de devoir garer le véhicule plus bas à l'aire de stationnement de Bious-Oumette (1308 mètres).

    Itinéraire montée

    De l'aire de stationnement (1422 mètres), suivre le large chemin balisé rouge et blanc du GR 10 vers le Sud pour remonter en rive droite du lac de Bious-Artigues, passer sur le pont d'Ayous, la pente se redresse pour arriver à un portail en métal. Juste après, laisser filer à droite le GR 10 et continuer à gauche sur la large piste pour franchir le pont de Bious.

    Le chemin remonte la plaine de Bious direction Sud-Ouest en rive droite du gave de Bious. Au bout de la plaine, dans un virage, laisser filer à gauche l'itinéraire du tour du pic du Midi d'Ossau et continuer sur la large piste qui a quelques portions cimentées. On laisse de l'autre côté du gave la cabane de Cap de Pount (1642 mètres) et plus haut on laisse filer à droite l'itinéraire du tour des lacs d'Ayous pour rester à gauche sur la large piste qui passe aux cabanes de la Hosse.

    Plus loin, sous les cabanes de Lous Québottes qui se trouvent à notre gauche et à hauteur de la passerelle qu'on ne franchira pas, s'engager à droite et suivre la rive gauche du gave de Bious pour arriver près de la cabane de la Glère (1720 mètres).

    A partir de là, plus de sentier ni de cairn! Remonter direction Sud-Ouest en dominant le ravin du ruisseau de Rébec, soit rive gauche sur les flancs herbeux et pentus du pic Paradis, soit rive droite sur les flancs également herbeux et pentus du Caillabet de Rébec. Dans les deux cas, on peut par endroits suivre des sentes pour faciliter la progression. Il faut aller à la rencontre du petit ravin qui descend plein Nord de la crête pic d'Astu-Caillabet de Rébec (il rejoint le ruisseau de Rébec à 1880 mètres) et le suivre sur la bordure de la rive droite (il sera toujours à notre droite en montant, c'est notre fil conducteur).

    Parvenu sur la crête pic d'Astu-caillabet de Rébec (2150 mètres) au Nord-Est de la cote 2202, suivre la crête à gauche direction Nord-Est pour contourner par la droite un petit sommet pyramidal et aller traverser une zone d'éboulis afin d'arriver sous les falaises Sud du Caillabet de Rébec.

    Viser la grande faille qui est au milieu de la falaise, deux cheminées s'y succèdent (escalade assez facile) la deuxième demande plus d'attention car certains blocs de rocher ne sont pas très stables. Au-dessus, après un petit passage sur pelouse, on domine un couloir d'éboulis à notre gauche, pour terminer l'ascension par une nouvelle petite escalade facile en préférant la cheminée de droite dont la roche est plus solide.

    Le sommet du Caillabet de Rébec (2209 mètres), offre une superbe vue sur le pic du Midi d'Ossau, le pic Peyreget, le Balaïtous, les Frondellas, les picos del Infierno, le Garmo Negro, les picos de Algas et Argualas, les sommets frontière, le pico de Anayet, le pic des Moines, les pics Casterau et Paradis ...

    Descente

    On peut redescendre par le couloir d'éboulis qu'on a dominé avant le dernier passage d'escalade. Dans ce cas il faut longer le bas de la falaise en tournant à gauche pour arriver au pied des falaises Sud du Caillabet de Rébec. Les sujets au vertige peuvent monter au sommet par cet itinéraire.  http://www.randozone.com/iti.php?id=10954&detail=10174


    votre commentaire
  •  


    * 20 juillet 2001, parti de l'aire de stationnement de Bious-Artigues (1422 m.) au terminal de la route D 231 au-dessus de Gabas, en passant par Hounrède, le Pont d'Ayous, le Pont de Bious pour remonter au Sud-Ouest la plaine de Bious (1538 m.), passer à l'Ouest de la cabane de Cap de Pount (1642 m.), et juste après avoir dépassé cette cabane, je vis plusieurs vautours autour d'une brebis qui était étendue sur le ventre au sommet d'un petit dôme herbeux . A mon arrivée, les vautours prirent leur envol et je constatais que la brebis était vivante et qu'elle avait une des pattes avant avec une sorte de bandage et l'autre était semble-t-il cassée, elle ne pouvait plus marcher. Je lui ai caressé le dessus du museau pour la rassurer et dans ses yeux on voyait bien qu'elle appréciait. En me positionnant un peu en contre-bas j'ai essayé plusieurs fois de la faire pivoter pour la charger sur mes épaules: impossible de pouvoir me relever avec l'animal, j'en ai même attrapé mal au dos. J'ai traîné la brebis en évitant de lui faire mal pour la mettre un peu plus bas à l'abri d'un rocher et je suis descendu à la proche cabane de Cap de Pount où le berger me précisait que ce n'était pas une brebis de son troupeau et qu'il fallait donc aller voir les bergers des cabanes de la Hosse à qui elle appartenaitt. Je remontais donc aux cabanes de la Hosse où les bergers me précisèrent être au courant, et qu'ils attendaient que la "bête" meure pour récupérer la cloche qu'elle portait autour de son cou. En les voyant intervenir à la télévision après une attaque d'ours, je croyais qu'une brebis avait tellement d'importance aux yeux des bergers que dans mon esprit, vu qu'ils avaient soigné une patte, ils auraient pu aussi lui soigner la seconde et qu'après une petite convalescence en bergerie elle pouvait reprendre l'alpage ?
    Ayant continué ma randonnée en passant par les cabanes de lous Québottes, la cabane de la Glère (1721 m.), le vallon du gave de Bious, la Baigt de Houer (1870 m.), sur le flanc Ouest du pic de la Gradillère, où j'y rencontrais le sympathique berger de la cabane d'Ibech avec son troupeau et son antipathique patou, je passais au sommet du pic de Canaourouye (2347 m.) puis suivais la crête à l'Ouest-Nord-Ouest jusqu'au sommet du pico de Mala Cara (2277 m.), passais au col d'Astu (2189 m.), puis au Nord, au sommet de Pène Blanque (2193 m.), pour continuer à flanc direction Oues-Nord-Ouest jusqu'au col des Moines (2168 m., borne frontière numéro 309), pour redescendre Nord-Est au lac Casterau, passer au lac Paradis et continuer la descente directement Est-Nord-Est sur les cabanes de la Hosse. Sous les cabanes de la Hosse, je regardais vers le rocher où j'avais abrité la brebis blessée mais elle n'y était plus !? A peine un peu plus bas, j'entendais un bêlement et en me retournant j'aperçevais  la tête de "ma" brebis dépassant le haut d'un petit rocher, elle m'appelait. Elle était descendue de quelques mètres par rapport à l'abri initial pour se mettre, toujours sur le ventre, encore plus en retrait. Je remontais auprès d'elle et lui ayant caressé à nouveau le dessus du museau, on voyait bien dans ses yeux qu'elle appréciait qu'un "humain" n'ait pas un comportement trop "bête" mais ne pouvant rien faire de plus, c'est avec regrêts qu'une demi-heure après j'ai dû l'abandonner à son triste sort pour regagner l'aire de stationnement du lac de Bious-Artigues et le monde des "humain".

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc Nartional des Pyrénées 1547 OT.

    Parti à 9 h.30 j'étais de retour à 18 h.15 après un dénivelé positif de 1200 mètres et autant de négatif. En temps réel de randonnée j'ai mis 7 h.30.

    Voir galerie photos Pic de Canaourouye, Mala Cara et Pène Blanque



    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique