• (006) Vallée d'Aspe - Secteur Lescun Lhers

    * Pic d'Anie (2504 m.) depuis Labérouat

    * Pic d'Anie (2504 m.) et sommets des Arres d'Anie depuis Labérouat

    * Tour du pic d'Anie (2358 m.) depuis Labérouat

    * Pic de Countendé (2338 m.) depuis Labérouat

    * Col d'Anaye ou de l'Insole (2086 m.) sur neige en raquettes

    * Grand Billare (2318 m.) depuis Sanchèse

    * Montagne d'Escoueste (2100 m.)

    * Lac de Lhurs (1691 m.) depuis Anapia

    * Dec de Lhurs (2176 m.) depuis Anapia

    * Pics des Trois Rois (2444 m.) et de Pèneblanque (2385 m.)

    * Pic des Trois Rois ou Mesa de los Tres Reyes (2444 m.) depuis le pont Lamareich

    * Table des Trois Rois (2421 m.)

    * Pic d'Ansabère (2360 m.) depuis le pont Lamareich sur neige en raquettes

    * Pic d'Ansabère (2360 m.) depuis le pont Lamary sur neige en raquettes

    * Pic de Pétragème (2255 m.) depuis le pont Lamareich

    * Mallo de Acherito (2358 m.) depuis le pont Lamareich

    * Dôme Oriental de la Chourique (2054 m.)

    * Crête et Dôme Oriental de la Chourique (2054 m.)

    * Pic du Lac de la Chourique (2138 m.) par la Dent Or., le pic et la crête de la Chourique

    * Mallo de las Foyas (2132 m.) depuis le pont Lamary

    * Pic de Laraille (2147 m.) depuis le pont Lamary

    * Pics Pourtet, Lariste et Bacqué (2168 m.)

    * Cotdoguy (2019 m.) sur neige en raquettes

    * Crête pic Lariste (2168 m.) pic de Burcq (2110 m.) depuis Labrénère

    * Pics de Burcq en boucle (2110 m.) depuis Aumet

    * Pic Rouge (2177 m.) depuis Aumet sur neige en raquettes

    * Pic de Labigouer (2175 m.) depuis Aumet

    * Pic d'Aillary (2215 m.) depuis Aumet

  • * 16 novembre 2016, depuis l'aire de stationnement située juste avant de franchir la barrière canadienne de l'entrée du vallon de Labrénère (1110 m.), au Sud de Lescun, pour suivre la piste qui longe la rive gauche de Labrénère ruisseau direction Sud, ne pas emprunter la passerelle cotée 1112, mais continuer sur la piste qui va traverser un peu plus au Sud, par un passage à gué, le Labrénère ruisseau (1115 m.) pour remonter le vallon rive droite, passer près de la fontaine de Lamatché (1270 m.), traverser au Sud-Ouest le Pont d'Itchaxe (1360 m.) qui enjambe le Labrénère ruisseau, remonter au-dessus de la rive gauche et passer près des cabanes d'Itchaxe (1450 m.), puis direction Ouest près des cabanes du Pénot (1530 m.), pour remonter en lacets et en rive gauche dans un étroit vallon en direction Ouest puis Sud pour déboucher à l'entrée d'un plateau (1690 m.), passer près des cabanes de Bonaris (1700 m.), suivre au Sud le sentier du col de Pau pour l'abandonner en prenant une direction Sud-Sud-Ouest (1770 m.) afin de remonter le vallon qui vire progressivement à l'Ouest pour atteindre la crête frontière (1970 m.) et la suivre à gauche Sud-Est, passer sur le dôme coté 1981; descendre au col situé au Sud-Sud-Est (1970 m.) pour remonter afin de parvenir au sommet de Cotdoguy (2019 m.) et revenir par le même itinéraire.

    Parti à 8 h45, peu après avoir quitté l'aire de stationnement, je passais près d'un panneau directionnel "Parc National à 0h.45 - Col de Pau 2h.45 - Refuge d'Arlet 5h.". A peine plus loin, il y avait une trentaine de chevaux encore en estive. Juste après la traversée du Pont d'Itchaxe, dans la remontée en forêt, un bruit de pas sur le sol boueux qui se rapprochait de moi m'a fait sursauter eek , j'ai tout de suite pensé à un des chevaux croisés un peu plus tôt. J'avais en souvenir ma randonnée dans ce secteur, du 18 octobre 2001, alors que je venais de relier le pic Lariste au pic de Burcq en suivant la crête frontière, dans la descente, juste au-dessus des cabanes du Pénot, un cheval blanc que j'étais en train de filmer a commencé à galoper après moi et après une course d'une centaine de mètres il s'est arrêté, heureusement !. Ce n'était pas un cheval mais un randonneur landais yes qui allait me doubler, il avait pour objectif le pic de Burcq. A 9 h55 je passais près des cabanes du Pénot puis, après avoir rencontré les premiers névés vers 1600 mètres, le sol était complétement enneigé à partir de 1650 mètres. De 10 h34 à 10 h45 je réalisais une petite pause aux cabanes de Bonaris. A partir de 1720 mètres j'utilisais les crampons et le piolet pour remonter le vallon situé entre Marmida et Cotdoguy et ce n'était pas un luxe car par endroits c'était de la glace "béton" et il fallait taper fort pour que les pointes des crampons mordent cette glace. De 12 heures à 12 h25 je savourais le beau panorama délivré par le "modeste" sommet de Cotdoguy et après une descente rapide mais prudente de 13 heures à 13 h35 je faisais une pause restauration dans la cour de la principale cabane de Bonaris, dotée de tables et bancs taillés dans la pierre. Juste avant l'entrée du bois sous les cabanes d'Itchaxe, deux patous agressifs sont venus vers moi bad bad , il n'y avait pas de troupeaux en estive dans le secteur, mais ils agissaient comme s'ils étaient de garde et malgré la menace de mes bâtons j'ai quand même dû faire un détour pour passer bien au-dessus d'eux et ils m'ont suivi à distance jusqu'à mon retour, sur un train rapide, à la voiture que je retrouvais à 14 h40. Selon l'article L211-23 du Code rural: "Est considéré comme en état de divagation tout chien qui, en dehors d’une action de chasse ou de la garde ou de la protection d’un troupeau, n’est plus sous la surveillance effective de son maître, se trouve hors de portée de voix de celui-ci ou de tout instrument sonore permettant son rappel ou qui est éloigné de son propriétaire ou de la personne qui en est responsable d’une distance dépassant cent mètres. Tout chien abandonné, livré à son seul instinct, est en état de divagation, sauf s'il participait à une action de chasse et qu'il est démontré que son propriétaire ne s'est pas abstenu de tout entreprendre pour le retrouver et le récupérer, y compris après la fin de l'action de chasse." yes . Randonnée de 920 mètres de dénivelé positif pour autant de négatif, effectuée dans le froid malgré une superbe journée ensoleillée glasses .

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Cotdoguy sur neige


    2 commentaires
  •  

     

    * 9 juillet 2016 depuis l'aire de stationnement du refuge de Labérouat (1440 m.) au-dessus de Lescun, en passant au refuge de Labérouat (1442 m.) pour suivre direction Ouest-Nord-Ouest l'itinéraire balisé rouge et blanc du GR 10, traverser le bois du Braca d'Azuns, passer sous la cabane d'Ardinet (1570 m.), à la cabane du Cap de la Baitch (1689 m.) où on laisse le GR 10 pour continuer direction générale Sud-Ouest vers la cuvette de l'ancien lac d'Anie (2042 m.) et juste avant de l'atteindre on laisse filer à l'Ouest l'itinéraire du col des Anies pour continuer Sud vers le vallon bosselé pris entre la crête Nord du pic d'Anie et l'échine Sud-Est du pic de Countendé, puis virer au Sud-Est afin d'atteindre la base d'un pierrier à remonter Est-Nord-Est pour parvenir dans un couloir d'éboulis bien visible que l'on remonte à droite contre la falaise afin de parvenir à la base d'une cheminée que l'on escalade à gauche (I +), pour aller contourner un gendarme par la gauche en suivant une vire aérienne qui mène à un couloir d'éboulis croulants que l'on remonte en prenant appui sur la falaise de droite pour parvenir au sommet du pic de Countendé (2338 m.) et revenir par le même itinéraire.

    Parti à 8 h25, de 9 h30 à 9 h40 je faisais une pause à la fontaine située près de la cabane du Cap de la Baitch. C'est une bergère qui occupe cette cabane, aidée dans son travail par deux braves chiens. De 10 h40 à 10 h55 je faisais une nouvelle pause à l'entrée de la cuvette où est situé le lac d'Anie qui est réduit à l'état de flaques. Devant moi il y avait trois Larunsois et trois espagnols de Pamplona qui montaient vers le pic d'Anie par la voie Sud-Est. Je ne pensais pas arriver au sommet du pic de Countendé car avec mon genou gauche, opéré en novembre 2015, j'appréhendais la zone d'éboulis croulants qui précède la cheminée. En prenant le temps pour assurer de bons appuis pour les pieds, tout s'est très bien passé, ouf !!. Après une petite escalade facile, le passage d'une courte vire aérienne pour contourner un gendarme, sans siffler, et la remontée d'un couloir d'éboulis croulants, de 12 h15 à 12 h40 j'étais au sommet du pic de Countendé où je me suis amusé à améliorer le cairn. Descente prudente surtout dans les zones d'éboulis croulante ou j'ai croisé les trois espagnols qui avaient fait demi-tour sous le pic d'Anie à cause d'un névé qu'ils n'avaient pas osé traverser, ils s'étaient rabattus sur le pic de Countendé où ils feront également demi-tour dans la cheminée. Pour être de Pamplona, ils n'ont pas été à la fête !. Les fêtes de la San Fermin ont lieu chaque année du 6 au 14 juillet. Après une petite pause restauration de 14 h40 à 14 h55 sous la cabane d'Ardinet (d'Ardinette), je retrouvais ma voiture à 15 h45 après un dénivelé positif d'environ 1100 mètres pour autant de négatif et une chaude journée (27°) bien ensoleillée glasses .

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Pic de Countendé


    2 commentaires
  • * 6 juillet 2013, depuis le Pont Lamary (1171 m.), au Sud-Ouest de Lescun, en remontant rive gauche du gave d'Ansabère direction générale Ouest pour passer aux cotes 1317 et 1349 et ensuite remonter en forêt direction générale Sud-Ouest au-dessus de la rive gauche du ruisseau issu du lac d'Ansabère puis, à la sortie de la forêt direction générale Ouest-Sud-Ouest pour passer aux cabanes d'Ansabère (1560 m.), y continuer Ouest-Sud-Ouest en passant à droite et au Nord du dôme coté 1632 pour ensuite remonter direction Sud-Sud-Ouest l'étroit et raide vallon situé à droite de l'éperon Nord-Est du pic de la Chourique afin d'y prendre pied juste derrière un piton caractéristique (1875 m.) et remonter Sud-Ouest la crête qui mène à une rupture de pente au pied de la face Nord-Est du pic de la Chourique (2010 m.), y traverser à flanc direction Ouest-Nord-Ouest pour atteindre un petit col situé entre la Dent Orientale de la Chourique et le pic de la Chourique (2000 m.) et gravir au Nord la Dent Orientale de la Chourique (2027 m.), revenir au col (2000 m.) pour gravir Sud-Sud-Est la crête qui mène au sommet du pic de la Chourique (2084 m.), pour en descendre par le couloir Sud-Est afin de suivre direction générale Sud-Est la crête de la Chourique, passer au col coté 1967, au sommet du pic de la Chourique Central (2028 m.), au col coté 1991, à la cote 2032 au sommet du Dôme Oriental de la Chourique (2054 m.), pour aller remonter la face Nord du pic du Lac de la Chourique (2138 m.), retour par le même itinéraire pour quitter la crête de la Chourique, après le Dôme Oriental de la Chourique, à la cote 2032 en descendant Nord au lac d'Ansabère (1859 m.) puis, par une traversée à flanc direction générale Nord-Ouest, aller retrouver l'itinéraire de montée près des cabanes d'Ansabère (1560 m.) pour le suivre jusqu'au point de départ.

    Partis avec Roland, Eric, Pierre et Peio à 8 h15, nous parviendrons à 9 h20 aux cabanes d'Ansabère pour en repartir bien "rafraîchis" à 9 h30. Ensuite, nous remonterons hors traces pour prendre pied sur la crête Nord-Est du pic de la Chourique à hauteur d'un piton où nous ferons une petite pause réparatrice de 10 h25 à 10 h35. Après avoir traversé le névé situé sous la face Nord-Est du pic de la Chourique, à 11 heures nous atteindrons le petit col situé entre le pic de la Chourique et la Dent Orientale de la Chourique. Il y a deux cheminées, situées sur la face Orientale de cette dernière, qui donnent accès à la crête sommitale, nous utiliserons la plus proche du petit col pour l'ascension et la seconde pour la descente. Il faut faire attention et bien tester les prises car la roche est de mauvaise qualité, il y des cailloutis et certaines pierres ne demandent qu'à tomber. Il semble plus simple de suivre la crête à partir du petit col. A 11 h 10 nous serons au sommet de la Dent Orientale. Toujours hors traces, nous gravirons le pic de la Chourique directement par sa crête Nord-Nord-Ouest où se trouvent deux couloirs obliques accolés avec des éboulis fuyants. Nous remonterons celui de gauche en nous appuyant sur les rochers des bordures pour ensuite parvenir au sommet du pic de la Chourique à 11 h30. La descente de ce sommet par le couloir herbeux Sud-Est ne semble pas engageante, pourtant il y a de nombreuses "marches" où il faudra être très prudent et utiliser le piolet si le sol est humide. A 12 h10 nous passerons au sommet du pic Central de la Chourique, non nommé par l'IGN, et après un cheminement en crête en montagne russe nous parviendrons au pied de la crête Ouest du pic du Lac de la Chourique. Après un repérage visuel de l'itinéraire à suivre pour gravir sa face Nord, nous nous lançerons à l'assaut de cette "forteresse" en remontant en diagonale, de droite à gauche, une vire herbeuse puis une faille rocheuse qui lui fait suite et au-dessus de laquelle nous suivrons une vire herbeuse horizontale. Au bout de cette dernière, il faut tourner à droite, le terrain est très raide, nous passerons à droite d'une petite dalle inclinée pour remonter sur de minces "marches" terreuses, herbeuses ou rocheuses en dévers, parfois recouvertes de cailloutis et de pierres instables. Nous utiliserons le piolet et parviendrons au sommet à 13 h15. Quel panorama ! mais aussi quelle descente nous attend !  oops erf Avec la plus grande prudence et en dégageant les pierres instables, nous désescaladerons la "forteresse" pour aller faire une pause restauration bien méritée, de 14 h20 à 15 h30 au bord du lac d'Ansabère. A 15 h55 nous passerons aux cabanes d'Ansabère pour un nouveau "rafraîchissement" et nous retrouverons les voitures à 16 h45 après un dénivelé positif d'environ 1200 mètres pour autant de négatif et une journée ensoleillée glasses presque caniculaire, passée dans une chaude ambiance. Un grand MERCI à tous money cool .

    Cartes IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe 1547 OT et Editorial Alpina 1:25000 La senda de Camille.

    Voir galerie photos Pic du lac de la Chourique


     


    2 commentaires
  • * 5 novembre 2012, depuis l'aire de stationnement du Pont Lamareich (940 m.) au Sud-Ouest du village de Lescun, en suivant direction générale Ouest-Sud-Ouest la piste pour passer au Pont Lamary (1171 m.) et continuer direction générale Ouest, passer aux cotes 1317 et 1349 pour aboutir dans une large clairière, ensuite traverser Sud-Ouest un plateau afin d'aller remonter en forêt direction générale Sud-Ouest au-dessus de la rive gauche du ruisseau issu du lac d'Ansabère puis, à la sortie de la forêt direction générale Ouest-Sud-Ouest pour passer aux cabanes d'Ansabère (1560 m.) et aller faire une traversée ascendante à flanc direction Sud-Est jusqu'au lac d'Ansabère (1859 m.), remonter direction générale Sud-Ouest pour prendre pied sur la crête de la Chourique afin de la suivre Sud-Est jusqu'au Dôme Oriental de la Chourique (2054 m.), revenir pour suivre la crête direction générale Ouest-Nord-Ouest, passer au col coté 1991, au sommet du pic de la Chourique Central (2028 m.), au col coté 1967 et faire demi-tour vers 1980 mètres pour passer sur le flanc Sud du pic de la Chourique Central et aller retrouver l'itinéraire de montée à l'Est-Nord-Est du col coté 1991.

    Parti à 6 h45 à la lueur de la frontale et d'une demi-lune, je passais au pont Lamary à 7 h25. A partir de 1500 mètres le sol était recouvert d'une fine couche de neige fraiche. De 8 h30 à 8 h40 je faisais une petite halte aux cabanes d'Ansabère. A 9 h30 je passais au lac d'Ansabère, la couche de neige étant plus épaisse et par endroits glacée, je sortais le piolet et les crampons quatre pointes pour remonter plus facilement vers la crête de la Chourique. De 10 h15 à 10 h35 j'étais sur le Dôme Oriental de la Chourique. Après avoir parcouru la crête de la Chourique vers l'Ouest-Nord-Ouest, je me dirigeais vers le pic de la Chourique lorsqu'une petite averse de neige m'obligea à faire demi-tour bad une centaine de mètres après avoir dépassé un cabanon en pierres sèches, la Serre d'Ansabe, qui me servira d'abri en attendant une amélioration des conditions sarcastic . A 11 h55 je retrouvais le lac d'Ansabère, où il neigeotait encore. Après avoir croisé un couple de randonneurs qui montait vers le lac, je faisais une halte restauration de 12 h30 à 12 h50 aux cabanes d'Ansabère, à 13 h45 je repassais au pont Lamary pour retrouver ma voiture à 14 h10 après un dénivelé positif d'environ 1200 mètres pour autant de négatif. Avec des conditions météorologiques très moyennes, alors que les prévisions annonçaient du beau temps yes , le soleil m'accompagnera quand même des cabanes d'Ansabère au Pont Lamareich.

    Cartes IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe 1547 OT et Editorial Alpina 1:25000 La senda de Camille.

    Voir galerie photos Crête et Dôme Oriental de la Chourique

     


    votre commentaire
  •  

    * 23 juin 2012, depuis l'aire de stationnement située juste avant le Pont Lamary (1171 m.) au Sud-Ouest du village de Lescun, en continuant à suivre la piste vers le Sud-Ouest pour traverser le pont Lamary qui enjambe le gave d'Ansabère, puis quitter la piste vers la cote 1209 pour traverser le torrent et aller remonter au Sud, au-dessus de la rive droite, le vallon de la fontaine de Poursibes, passer près de la cote 1636 pour y suivre Sud-Sud-Ouest puis Sud le sentier du Parc National (venant du vallon de Lazerque) qui mène au col de Laraille (2011 m., croix frontière numéro 275), pour y suivre au Nord-Est la crête qui mène au sommet du pic Pourtet Barrat (2097 m.), en descendre en longeant Est-Nord-Est la crête, pour réaliser une traversée légèrement descendante sur le flanc Sud du pic Pourtet Ouvert (1900 m.), remonter Nord-Est au col Pourtet Ouvert (2045 m., non nommé par l'IGN) pour suivre à l'Ouest la crête qui mène au sommet du pic Pourtet Ouvert (2131 m.), revenir au Pourtet Ouvert pour continuer à suivre la crête au Sud-Est, passer sur un dôme coté 2065, descendre Nord-Est (2055 m.) pour remonter toujours Nord-Est la crête qui mène au sommet du pic Lariste (2168 m.), en descendre en suivant la crête au Nord pour remonter au pic Lariste Nord ou Mail de la Brèque (2165 m.), continuer la descente (avec passage sur quelques petits sommets) toujours sur la crête direction Nord, passer sur le sommet anonyme coté 2101, descendre au col coté 2021 (Brèche Sud du pic Bacqué) pour remonter en longeant la crête qui mène au sommet du pic Bacqué (2093 m.), revenir au col coté 2021 (Brèche Sud du pic Bacqué) pour descendre direction Sud-Ouest le couloir qui passe au "Cimetière", continuer en appuyant à gauche pour traverser le ravin venant du Pourtet Ouvert, puis aller chercher à l'Ouest-Nord-Ouest la clairière de Bourrégué et enfin au Nord le sentier du Parc National qui ramène en longeant la rive droite du vallon de Lazerque sur la piste qu'il n'y a plus qu'à suivre sur une centaine de mètres à gauche, Sud-Ouest, pour retrouver l'aire de stationnement.

    Partis à 8 h27 avec Damien et Jean (auteurs du livre "Lescun tous azimuts", Eric, Peio, André, Dinosaure et Roland, après avoir remonté le vallon marécageux de la fontaine de Poursibes où les linaigrettes se régalent, nous rejoindrons le sentier du Parc National près de la cote 1636 à 9 h45 puis, après une remontée sur des éboulis, nous atteindrons le col de Laraille à 10 h45. Nous en repartirons à 11 h05 pour gravir la crête Sud-Ouest du pic Pourtet Barrat et après quelques passages d'escalade (II) où il faut tester les prises tout en y prenant soin, nous ferons une brève pause au sommet de ce superbe pic de 12 h10 à 12 h20. Après avoir été chercher la crête Est du pic Pourtet Ouvert, nous serons au sommet à 13 h05 pour en repartir à 13 h15 afin d'aller faire une pause restauration, bien méritée, au sommet du pic Lariste de 13 h52 à 14 h30. Après un cheminement en montagne russe sur la crête Nord, à 15 h15 nous serons au col coté 2021 ou Brèche Sud du pic Bacqué, et à 15 h30 au sommet du pic Bacqué. De retour à 15 h50 au col coté 2021 ou Brèche Sud du pic Bacqué, à 16 h10 nous débuterons la descente du raide couloir qui passe près du "Cimetière" (lieu tirant son nom de ses pierres dressées en forme de stèle), pour nous engager ensuite dans la branche de gauche où quelques sources seront les bienvenues. Le port du casque est fortement recommandé pour descendre ces raides couloirs d'éboulis. Après quelques "amusettes" sur les immenses blocs qui parsèment la clairière de Lazerque, nous retrouverons nos véhicules à 18 heures, après un dénivelé positif d'environ 1500 mètres, pour autant de négatif, et une superbe journée montagne passée dans une super ambiance money cool .

    Cette course a été réalisée à l'initiative de Damien et Jean, auteurs de l'excellent ouvrage "Lescun tous azimuts" aux éditions Mon Helios , qui nous ont aimablement invité à les suivre sur un itinéraire concocté de(ux) main(s) de(ux) Maître(s), qu'ils en soient remerciés cool yes .

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Pics Pourtet, Lariste et Bacqué

     


    2 commentaires
  • * 9 juin 2012 depuis la route forestière au Sud de Aloun (1080 m.) après la Borde d'Anapia à Lescun, en continuant Ouest sur la piste pour la quitter environ 300 mètres après pour suivre à droite une piste remontant Ouest-Nord-Ouest puis Sud-Ouest à travers le bois de Bresme et de Larrangus pour joindre sur la crête la côte 1320 et remonter à l'Ouest, traverser en corniche (sentier taillé dans la roche) sous les falaises Sud du Billare, pour atteindre le lac de Lhurs (1691 m.), longer Ouest sa rive gauche pour dépasser deux cabanes en remontant Ouest-Sud-Ouest vers le fond du cirque de la Montagne de Lhurs, y gravir un raide couloir d'éboulis croulants, le quitter pour suivre à gauche une vire rocheuse puis continuer la remontée Ouest pour parvenir au col de Lhurs ou de la Table (2290 m.) y virer à gauche pour atteindre au Sud le col situé entre la Table et le pic des Trois Rois (2390 m.), escalader (I+) directement au Nord-Ouest la crête qui permet d'atteindre le sommet du pic des Trois Rois ou Mesa de los Tres Reyes ou encore Hiru Erregeen Mahaia (2444 m.), revenir au col (2390 m.) pour passer à l'Est au sommet de la Table des Trois Rois (2421 m.), retourner au col (2390 m.) puis direction Nord au col de Lhurs ou de la Table (2290 m.), remonter au Nord pour passer sur le dôme (coté 2321 m. par l'IGN et 2324 m. par l'Editorial Alpina) situé à l'Ouest d'un dôme jumeau (coté 2323m. par l'Editorial Alpina) et traverser à flanc en légère descente direction Nord-Est pour (environ 2250 m.) remonter afin d'atteindre la crête Sud de Pèneblanque, y suivre à gauche une sente dans les éboulis pour atteindre l'entrée d'un mini cirque, gravir à droite la pente qui permet d'atteindre le sommet Sud des pics de Pèneblanque (2385 m., IGN et Editorial Alpina), puis, en suivant la crête à gauche descendre dans une brèche (I+) pour gravir, en face, une cheminée (II) qui débouche sur la crête sommitale du sommet Nord des pics de Pèneblanque (2383 m., Editorial Alpina), et après avoir gravi les deux sommets les plus élevés des pics de Pèneblanque (2385 m. et 2383 m.), retourner au pied de l'entrée du mini cirque pour descendre Ouest-Sud-Ouest à flanc récupérer un sentier qui ramène à l'horizontale sur la crête frontière afin de la suivre Nord-Ouest jusqu'au col des Ourtets (2140 m.), y basculer à l'Est sur le versant français, puis au Nord-Est passer au-dessus des sources de Marmitou, continuer la descente Est-Nord-Est en rive droite du vallon d'Anaye, passer aux cayolars d'Anaye (1513 m.), et en restant au-dessus de la rive gauche du ruisseau d'Anaye, descendre au plateau de Sanchèse (1100 m.) pour y suivre direction Sud-Ouest (1081 m.) puis Sud-Est la piste qui mène vers la Borde d'Anapia, et la quitter en s'engageant à droite sur la piste qui ramène au point de départ.

    Partis à 7 h45 avec Eric, Pierre, Roland et Dinosaure, nous atteindrons le lac de Lhurs à 9 h20. Après avoir remonté la raide pente d'éboulis croulants, en utilisant crampons et piolet il a fallu tailler des marches pour traverser au-dessus du vide arf , sur une dizaine de mètres à l'horizontale, la presque verticale langue aval du névé convexe qui lui fait suite erf . Un sympathique couple d'espagnols, qui n'avait pas de crampons, attendait que nous franchissions ce passage "chaud" pour profiter de nos "marches"... Après avoir alterné les passages "mégamixte" sur terre-herbe-éboulis, rochers-éboulis et névés, nécessitant plusieurs arrêts, à 12 h30 nous serons au col situé entre le pic et la Table des Trois Rois. Après avoir escaladé directement sa crête Sud-Est (I+) nous serons au sommet du pic des Trois Rois ou Mesa de los Tres Reyes ou encore Hiru Erregeen Mahaia à 12 h45. Il est possible de contourner la crête à droite et à gauche par des corniches qui donnent accès à des cheminées, mais nous avons préféré suivre le fil de l'arête un peu plus aérien mais plus "propre". De 13 h20 à 13 h30, nous serons au sommet de la Table des Trois Rois et après avoir gravi les deux sommets principaux des pics de Pèneblanque, nous commencerons notre descente à 14 h59. Après une bonne pause restauration d'une heure au bord d'un tout petit lac (environ 1950 m.), sous les pics de Pèneblanque nous serons de retour au point de départ à 19 heures après un dénivelé positif d'environ 1750 mètres pour autant de négatif. Nous aurons eu, beau temps jusqu'au lac de Lhurs, quelques flocons de neige au sommet Nord des pics de Pèneblanque et quelques gouttes de pluie avant d'arriver au col des Ourtets.

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Pics des Trois Rois et de Pèneblanque

     


    2 commentaires
  •  

    * 11 mars 2012, depuis l'aire de stationnement du Pont Lamareich (940 m.) au Sud-Ouest du village de Lescun, en suivant direction générale Ouest-Sud-Ouest la piste pour passer au Pont Lamary (1171 m.) et continuer direction générale Ouest, passer aux cotes 1317 et 1349 pour ensuite remonter en forêt direction générale Sud-Ouest au-dessus de la rive gauche du ruisseau issu du lac d'Ansabère puis, à la sortie de la forêt direction générale Ouest-Sud-Ouest pour passer aux cabanes d'Ansabère (1560 m.), remonter direction générale Ouest pour atteindre le col de Pétragème (2082 m. - croix frontière numéro 273), puis plein Nord jusqu'au sommet du pic d'Ansabère (2360 m.). Retour par le même itinéraire puis, sous les cabanes d'Ansabère, en traversant le ruisseau issu du lac d'Ansabère pour faire une partie de la descente en rive droite.

    Sur neige depuis le départ, utilisation des crampons et du piolet à partir de 1900 mètres jusqu'au sommet et au retour jusqu'à 1850 mètres, puis des raquettes jusqu'au pont Lamary.

    Partis à 7 h50 avec Eric et Roland, nous atteindrons les cabanes d'Ansabère à 9 h40 pour en repartir à 9 h55. A 11 h30 nous passerons au col de Pétragème accueillis par des rafales de vent qui nous envoyaient de la neige et à 12 h20 nous serons au sommet que nous quitterons à 12 h35. De 13 h15 à 14 h30 nous ferons une pause repas bien méritée, suivie du menu amusement  money avec au programme, glissades sur les fesses wink2 , enchaînement saut de corniche-culbute yes ... Nous retrouverons l'aire de stationnement à 16 h35 après un dénivelé positif d'environ 1500 mètres pour autant de négatif et une superbe journée ensoleillée glasses .

    Cette course était dédiée à Marcel, mon camarade et collègue de travail et mon copain de cordée, qui nous a quitté le 29 février 2012 erf ...

    Cartes IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe 1547 OT et Editorial Alpina 1:25000 La senda de Camille.

    Voir galerie Pic d'Ansabère

     


    votre commentaire
  • * 15 juin 2011 depuis l'aire de stationnement du refuge de Labérouat (1440 m.) au-dessus de Lescun, en passant au refuge de Labérouat (1442 m.) pour suivre direction Ouest-Nord-Ouest l'itinéraire balisé rouge et blanc du GR 10, traverser le bois du Braca d'Azuns, passer sous la cabane d'Ardinet (1570 m.), à la cabane du Cap de la Baitch (1689 m.) où on laisse le GR 10 pour continuer direction générale Sud-Ouest vers la cuvette de l'ancien lac d'Anie (2042 m.), puis direction Ouest afin de passer au col des Anies (2084 m.), et ensuite naviguer direction générale Sud-Sud-Ouest pour passer au petit sommet coté 2075, virer à l'Ouest pour gravir le sommet coté 2234, puis au Sud-Sud-Ouest le sommet coté 2238, descendre au Sud puis Sud-Est afin d'arriver au pied de la face Ouest du pic d'Anie (2200 m.) et remonter Sud-Est puis Nord les raides pentes qui mènent au sommet du pic d'Anie (2504 m.). Retour par le même itinéraire au pied de la face Ouest (2200 m.) pour aller directement au Nord récupérer l'itinéraire de montée vers le petit sommet coté 2075.

    Parti de nuit à 5 h30, après avoir traversé le bois du Braca d'Azuns, où on perd une centaine de mètres de dénivelé, j'en ressortais à 6 h25 pour faire une pause de 6 h45 à 6 h55 à la cabane du Cap de la Baitch. A 7 h35 je passais à l'emplacement où "logeait" le "défunt" lac d'Anie pour atteindre le col des Anies à 7 h54. Après un circuit visite de quelques sommets dans les Arres d'Anie, qui imposent quelques passages d'escalade facile et des sauts de crevasses, je parvenais au pied de la montée finale à l'Ouest du pic d'Anie à 10 heures pour atteindre le sommet sous quelques gouttes de pluie à 10 h. 45. Départ du sommet, où le vent soufflait fort, à 10 h. 50 pour repasser, sous le soleil revenu  , au col des Anies à 11 h55, à l'ancien lac d'Anie à 12 h12, à la cabane du Cap de la Baitch à 12 h34, pour entrer dans le bois du Braca d'Azuns à 12 h48 et retrouver la voiture à 13 h38 après un dénivelé positif d'environ 1400 mètres pour autant de négatif.

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Pic d'Anie




    votre commentaire
  • * 19 octobre 2010, le Tour du pic d'Anie depuis le parking du refuge de Labérouat (1440 m.) au Nord-Ouest de Lescun, en passant au refuge de Labérouat (1442 m.) pour continuer Ouest-Nord-Ouest et traverser le bois du Braca d'Azuns, passer sous la cabane d'Ardinet (1570 m.) pour y bifurquer au Sud (1589 m.) et suivre Sud-Est la lisière du bois de Lagrave pour passer à la cabane de Lacure (1653 m.), continuer à l'Est puis direction Sud-Ouest et enfin Ouest pour passer près des deux cabanes ou cuyalars de Lagne (1760 m.), descendre Sud-Ouest vers le vallon d'Anaye (1650 m.), pour faire une traversée à flanc Ouest-Sud-Ouest passer aux sources de Marmitou (1848 m.), à la cote 2011, au col d'Anaye ou de l'Insole (2086 m.), remonter Nord-Ouest vers les falaises de Añelarra sur les éboulis puis à droite dans un couloir avec bloc coincé pour continuer l'ascension direction générale Nord afin de prendre pied sur la crête au sommet Ouest de Añelarra (2349 m.), puis suivre la crête à l'Est pour passer au sommet principal de Añelarra (2358 m.), descendre au Nord en louvoyant dans les Arres pour éviter les crevasses et les ravins afin d'aller chercher le col des Anies (2084 m.), descendre à l'Est vers le lac d'Anie (2042 m.) puis au Nord-Est pour passer à la cabane du Cap de la Baitch (1689 m.) où on trouve l'itinéraire balisé rouge et blanc du GR 10 qui ramène à l'Est vers la cabane d'Ardinet retrouver l'itinéraire de montée.

    Parti à 7 h59 avec une température de - 2°, je passais sous la cabane d'Ardinet à 8 h50. La cabane de Lacure, où je passais à 9 h25, n'avait plus de toiture et était en cours de restauration. Juste au-dessus d'elle il y avait une yourte. Voulant éviter la descente vers les Cayolars d'Anaye j'ai continué à remonter à flanc et juste avant et au Nord des Cailloux de Lagne, vers 1760 mètres, il y avait les deux cabanes ou cuyalars de Lagne en bordure d'un petit plateau, qui ne figurent pas sur les cartes. Après les Cailloux de Lagne, le terrain herbeux devenant très raide, j'ai quand même perdu une centaine de mètres d'altitude pour trouver des traces de sentes de brebis qui m'ont permis de rester bien au-dessus du fond du vallon d'Anaye. Parvenu au col d'Anaye à 12 heures, maintenant il fallait gravir les falaises Sud de Añelarra. La voie est bien cairnée, on remonte la zone d'éboulis, puis à droite un couloir avec un bloc coincé qui se gravit par la droite. Au-dessus, j'ai abandonné la ligne de cairns qui semble mener vers le col de Castetné, pour aller chercher le sommet Ouest de Añelarra, je passais au sommet principal de Añelarra à 13 heures que je quittais à 13 h20. La descente jusqu'au col des Anies, en louvoyant dans les Arres pour éviter les crevasses et ravins avec de nombreux petits passages d'escalade et de désescalade fut long, très long... Je passais au lac d'Anie à 15 h30, à la cabane du Cap de la Baitch à 15 h55 pour retrouver ma voiture à 17 heures avec une température de +5°, après un dénivelé positif d'environ 1400 mètres pour autant de négatif et une superbe journée ensoleillée glasses mais fraîche où je n'ai rencontré personne.

    Au-dessus du col d'Anaye ou de l'Insole, la remontée des barres rocheuses des falaises de Añelarra, impose des passages d'escalade de II. La traversée des Arres est à négocier également avec prudence et il ne faudra pas s'y aventurer avec de mauvaises conditions météorologiques. Il restait encore un peu de neige poudreuse sur les versants Nord à partir de 1850 mètres.

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Tour du pic d'Anie




    votre commentaire
  •  

    * 20 juin 2010, depuis l'aire de stationnement d'Aumet (1138 m.) au terminal de la route au Sud du hameau de Lhers, en descendant au Nord pour aller traverser le ruisseau le Labadie afin de remonter directement à l'Ouest-Nord-Ouest au col de la Gourgue (1452 m.) et suivre la crête au Sud-Sud-Ouest pour passer à la cote 1508, au sommet de Lamatché (1608 m.), aux cotes 1721, 1731, 1776, 1738, à Ouratou (1822 m.), à la cote 1874, puis infléchir direction Ouest pour aller chercher la crête frontière au col de Pau ou Puerto del Palo (1942 m. - croix frontière numéro 276) et la suivre Sud-Sud-Est pour passer au sommet du pic de Burcq ou Punta del Rincon (2105 m.) , descendre Sud au col de Burcq (2063 m.), remonter Sud-Sud-Ouest au sommet du pic Sud de Burcq ou Pena lo Riste (2110 m. sommet coté mais non nommé par l'IGN) et continuer Sud puis Sud-Est toujours sur la crête jusqu'au col de la Cuarde ou Portillo de la Cunarda (1960 m. - croix frontière numéro 277), continuer à suivre direction Sud-Est puis Est l'itinéraire de la HRP pour l'abandonner au col de Saoubathou (1949 m.) afin de descendre direction Nord jusqu'à la cabane det Caillau (1456 m.) où on trouve une piste qui ramène Nord-Nord-Est à l'aire de stationnement d'Aumet (1138 m.).

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    La montée directe du ruisseau de Labadie au col de la Gourgue est très raide, sur de l'herbe et de la végatation, comme elle était mouillée, nous avons utilisé des crampons quatre pointes. Nous avons eu droit à de violentes rafales de vent, au grésil/neige, au brouillard/nuages on n'y voyait pas à plus de 20 mètres, nous avons aperçu le soleil à deux ou trois reprises, c'était quand même super et magique. Notre intention initiale, si nous avions bénéficié de bonnes conditions atmosphériques, était de continuer sur la crête après le col de Saoubathou en direction Nord-Nord-Est pour passer à la Table de Souperret (2116 m.), au col de Souperret (1920 m.) puis au pic de Labigouer (2175 m.) pour revenir au col de Souperret et continuer la descente vers la cabane det Caillau (1456 m.).

    Partis à 7 h10 avec Eric, après une halte restauration d'une trentaine de minutes sous le col de Saoubathou écourtée par le froid glacial, nous serons de retour à 14 h10 après un dénivelé positif d'environ 1200 mètres, pour autant de négatif.

    Voir galerie photos Pics de Burcq en boucle




    votre commentaire
  •  

    * 7 octobre 1994 le Dôme Oriental de la Chourique (2054 m.), depuis la piste au Sud-Ouest du village de Lescun qui mène au Pont Lamary (1100 mètres) , pour la suivre vers le Sud-Ouest et passer au Pont Lamary (1171 m.), continuer vers les cabanes d'Ansabère (1560 m.) pour aller traverser direction Sud le flanc Est du pic de la Chourique en suivant le sentier qui mène au lac d'Ansabère (1859 m.), puis aller chercher au Sud-Sud-Ouest la crête frontière (2032 m.) et la suivre au Sud-Est jusqu'au petit dôme (2054 m.) situé sur la crête à l'Ouest du pic du lac de la Chourique et dominant l'ibon de Acherito. Retour par le même itinéraire.

    Cartes IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc national des Pyrénées 1547 OT.

    La piste forestière du Pont Lamary était fermée et interdite à tout véhicule, le passage étant réservé aux véhicules de l'exploitation forestière, j'ai garé ma voiture à la cote 1100.

    Randonnée réalisée en 4 h30 avec un dénivelé positif d'environ 1000 mètres pour autant de négatif.

    Voir galerie photos Dôme Oriental de la Chourique




    votre commentaire
  • * 19 juin 2000 la Table des Trois Rois (2421 m.) depuis le plateau de Sanchèse (1081 m.) à Lescun, en remontant la rive gauche du ruisseau d'Anaye, pour passer aux cayolars d'Anaye (1513 m.) et remonter Ouest-Sud-Ouest la rive gauche du vallon d'Anaye pour passer près des sources de Marmitou (1825 m.) et remonter direction Sud puis Ouest au col des Ourtets (2184 m.) et aller chercher au Sud-Est le col de Lhurs ou de la Table (2321 m.) puis au Sud le col (2380 m.) qui sépare le pic des Trois Rois de la Table des Trois Rois à laquelle il donne accès.

    Carte IGN 1:25000 Top 25 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Du col des Ourtets à la Table et jusqu'à Marmitou, nous avons fait "route" ensemble avec un randonneur qui connaissait bien le secteur.

    Parti à 9 h15, j'étais de retour à 15 h45 après un dénivelé positif d'environ 1500 mètres et autant de négatif.

    Voir galerie photos Table des Trois Rois




    votre commentaire
  • * 22 mai 1996 la montagne d'Escoueste (2100 m.), depuis l'aire de stationnement du pont Lamary (1171 m.), en continuant direction générale Ouest pour passer aux cotes 1317 et 1349 (entrée de clairière) puis à la cote 1387 continuer Ouest-Nord-Ouest vers les cabanes de Pedain (1590 m.) et poursuivre la montée Nord-Nord-Ouest sur le contrefort Sud de la Table des Trois Rois jusqu'à une terrasse (2100 m.). Retour aux cabanes de Pedain (1590 m.) pour remonter au Sud, passer à la cote 1751, traverser Sud-Est le vallon qui suit, descendre sur les cabanes d'Ansabère y trouver le sentier qui ramène direction générale Nord-Est sur l'itinéraire de montée à la clairière cotée 1349.

    Carte IGN 1:25000 Top 25 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Nombreux névés à partir 1800 mètres, utilisation des crampons et du piolet sur le contrefort Sud de la Table des Trois Rois. Je suis passé sous un névé tunnel d'une vingtaine de mètres de long, sur le ruisseau qui coule près des cabanes de Pedain.

    Avec Marcel nous avons mis 5 heures pour réaliser cette randonnée d'un dénivelé positif de 1200 mètres pour autant de négatif.

    Voir galerie photos Montagne d'Escoueste




    votre commentaire
  • * 2 mai 1996, le col d'Anaye ou de l'Insole (2086 m.) depuis le plateau de Sanchèse (1081 m.) à Lescun, en remontant la rive gauche du ruisseau d'Anaye, pour passer aux cayolars d'Anaye (1513 m.) et remonter Ouest-Sud-Ouest la rive gauche du vallon d'Anaye pour passer à la cote 1802, près des sources de Marmitou (1825 m.) et remonter Ouest jusqu'au col d'Anaye ou de l'Insole.

    Carte IGN 1:25000 Top 25 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    En raquettes à partir de 1550 mètres. Nous nous sommes amusés à faire de la "petite escalade" sur un immense bloc carré près duquel il y a un abri en pierres (1802 m.). Le temps n'a pas été très beau.

    Avec Marcel nous avons fait l'aller-retour en 5 heures 30 pour un dénivelé positif d'environ 1000 mètres et autant de négatif.

    Attention au vallon d'Anaye, qui est très avalancheux mad ! Ne s'y aventurer que lorsque la neige est stabilisée et qu'il n'y a pas de risques d'avalanches.

    Voir galerie photos Col d'Anaye ou de l'Insole




    votre commentaire
  • * 21 avril 1996, le lac de Lhurs (1691 m.) depuis la route forestière au Sud de Aloun (1080 m.) après la Borde d'Anapia à Lescun, en remontant le Larrangus pour revenir sur la Borde de Langlatte, traverser Sud-Ouest le bois de Bresme et de Larrangus pour joindre sur la crête la côte 1320 et remonter à l'Ouest , traverser en corniche (sentier taillé dans la roche) sous les falaises Sud du Billare, pour atteindre le lac de Lhurs et monter sur sa rive droite jusqu'à 1740 mètres.

    Carte IGN 1:25000 Top 25 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    En raquettes à partir de 1550 mètres, avec un soleil qui se montrait timidement.

    Parti à 7 h.48, j'étais au lac à 9 h.53 et de retour à la voiture à 11 h.05 après un dénivelé positif de 620 mètres et autant de négatif.

    Attention, pour effectuer cette sortie, attendre que le secteur soit purgé et que le risque d'avalanche soit nul.

    Voir galerie photos Lac de Lhurs




    votre commentaire
  • * 5 octobre 1994, le pic de Labigouer (2175 m.) depuis l'aire de stationnement d'Aumet (1140 m.) au Sud-Sud-Ouest du hameau de Lhers, en continuant Sud-Sud-Ouest sur la piste pour passer près de la cabane de Pourcibo (1319 m.), à la cabane det Caillau (1456 m.) pour y abandonner la piste et continuer plein Est pour aller chercher un sentier qui prend une direction générale Sud, puis le laisser filer (1610 m.) vers le col de Saoubathou, pour suivre au Nord-Est un sentier qui prend ensuite une direction générale Est (1690 m.) pour passer au col de Souperet (1920 m.) et gravir direction Nord puis Nord Est la crête qui mène au sommet. Retour par le même itinéraire.

    Randonnée faite dans un brouillard à couper au couteau oh . Après la cabane det Caillau, il n'y a pas de sentier tracé, il faut aller le chercher plus haut à l'Est. Arrivée surprise au sommet du pic de Labigouer, sur un îlot entourré d'une mer de nuages smile cool .

    J'ai mis 5 h 30 pour cette randonnée, avec un dénivelé positif de 1050 mètres et autant de négatif.

    Cartes IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Pic de Labigouer




    votre commentaire
  •  

    * 17 août 2009, le Mallo de las Foyas (2132 m.) depuis le Pont Lamary (1171 m.) au Sud-Ouest du village de Lescun, en passant par les cabanes d'Ansabère (1560 m.) pour aller traverser le flanc Est du pic de la Chourique afin de rejoindre hors sentier le lac d'Ansabère (1859 m.), puis la crête frontière (2054 m.) et descendre plein Sud sur le ibon de Acherito (1875 m.), le contourner par le Sud pour remonter plein Est aller chercher la crête Nord (2100 m.) du Mallo de las Foyas et la remonter jusqu'au sommet ( 2132 m. selon la carte IGN, 2126 m. selon la carte Editorial Alpina et enfin 2140 m. selon Mendiak). Retour au Nord-Est vers le pic de Laraille pour traverser à flanc et passer au col de Laraille (2011 m. - croix frontière numéro 275) et descendre plein Nord puis Nord-Est le vallon pour passer à la Fontaine Bourrégué (1638 m.), à la cabane Bourrégué en ruines d'où la descente continue plein Nord au-dessus de la rive droite du ruisseau de Lazerque dans le bois du même nom pour retrouver le Pont Lamary. 

    Cartes IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe 1547 OT et Editorial Alpina 1:25000 La senda de Camille.

    Partis à 8 h30 avec Eric, nous passerons à 9 h30 aux cabanes d'Ansabère, à 10 h15 au lac d'Ansabère que nous quitterons à 10 h30, pour être sur la crête frontière à 11 h15, au ibon de Acherito à 11 h30 que nous quitterons à 11 h45 pour arriver au sommet à 12 h15, en partir à 12 h20, pour nous arrêter et nous restaurer à 13 h45 à la fontaine Bourrégué, en repartir à 14 h15 pour rejoindre la voiture à 15 h15 après 1150 mètres de dénivelé positif et autant de négatif et une superbe journée ensoleillée Cool .

    Nous avons fait le début du parcours avec deux palois qui allaient vers le pic des Trois Rois par les cabanes de Pédain et le col d'Esqueste ou Port d'Ansabère. Juste après les cabanes d'Ansabère le patou du secteur bad mad nous a invité à quitter le sentier (aux cabanes d'Ansabère il y a une mise en garde sur le patou qui mord), nous obligeant à traverser les raides pentes herbeuses du flanc Est du pic de la Chourique pour rejoindre hors piste le lac d'Ansabère. Du lac nous avons également rejoint la crête frontière hors piste. Le début de la montée vers le Mallo de las Foyas ce fait également hors piste avant de trouver des cairns et des traces de sentier entre 1950 et 2000 mètres. 

    Voir galerie photos Mallo de las Foyas

     


    1 commentaire
  • * 27 juin 2009 le Grand Billare (2318 m.) depuis le Pla de Sanchèse (1081 m.) au-dessus et à l'Ouest de Lescun, en longeant au Nord-Ouest le Plateau pour aller traverser la passerelle qui enjambe le torrent venant du Nord afin de remonter direction générale Ouest la forêt du Hournou d'Anaye, arriver sur le Pla d'Anaye (1477 m.) pour traverser le torrent d'Anaye et remonter au Sud les raides pentes herbeuses qui mènent à la cuvette cotée 1981, remonter les éboulis plein Sud pour franchir tout en haut l'éperon de sa bordure Est par une échancrure et ainsi basculer dans la combe voisine Est, la remonter plein Sud pour parvenir à un col (2210 m.) sur la crête Ouest du Billare et la suivre à l'Est pour passer au sommet du Grand Billare (2318 m.) et continuer au Nord-Est jusqu'à atteindre Le Billare (2309 m.).  Retour en restant dans la combe située sous le col (2210 m.), plein Nord, pour rejoindre la pente d'éboulis venant du Petit Billare afin de retrouver l'itinéraire de montée au Pla d'Anaye.  

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe 1547 OT.

    Partis à 8 h.30 avec Eric, Jean-Claude, Jean-Paul, Nicolas, Peio, Pierre et Roland (membres de Pyrénées Team), nous étions à 9 h.40 au sommet du Grand Billare, à 13 heures au sommet du Billare et après nous être "restaurés" sur la crête Ouest du Grand Billare (2210 m.) nous étions de retour vers 16 h.40 après un dénivelé positif de 1300 mètres et autant de négatif et beaucoup de choses positives dans nos conversations. Superbe journée ensoleillée glasses .

    Mises en garde: La moitié supérieure des éboulis de la cuvette cotée 1981 sont très croulants et les pierres ne demandent qu'a partir (j'en ai pris une sur le bras et une autre m'est passée à un mètre) mad . La crête est par endroits aérienne et il faut bien tester la solidité des prises avant de prendre un appui définitif, Eric c'est retrouvé avec un bloc d'un mètre de haut et 40 centimètres de large dans les bras frown , c'était un "bébé" rocher qu'il a dû balancer en s'assurant qu'il n'y avait personne dessous et surtout pas moi sarcastic .

    Voir galerie photos Grand Billare




    2 commentaires
  •  

    * 22 novembre 2005 le pic Rouge (2177 m.) depuis l'aire de stationnement d'Aumet (1160 m.) au-dessus du hameau de Lhers, en passant par la cabane de Pourcibo (1340 m.), la cabane det Caillau (1456 m.), la bifurcation Labigouer-Arlet (1610 m.), le replat de Cambouet (1834 m.), le col de Saoubathou (1949 m.), le monticule coté 1987, pour arriver sur la crête Nord-Ouest (2130 m.) du pic Rouge (au Sud-Est du sommet coté 2135) et traverser à flanc la face Nord-Est pour arriver au sommet après avoir franchi une brèche de la crête Est. Retour par le même itinéraire.

    Carte IGN 1:25000 Top 25 Ossau vallée d'Aspe 1547 OT.

    Parti à 10 heures, je passais à la cabane det Caillau à 10 h.45, à la bifurcation de Labigouer-Arlet à 11 h.05, au col de Saoubathou à 12 h.20 pour atteindre le sommet à 13 h.30 que je quittais à 14 heures pour repasser au col de Saoubathou à 14 h.15, à la bifurcation de Labigouer-Arlet à 14 h.55, à la cabane det Caillau à 15 h.07, à la cabane de Pourcibo à 15 h.17 et retrouver ma voiture à 15 h.33 après un dénivelé positif de 1050 mètres et autant de négatif et une superbe journée ensoleillée glasses

    Randonnée effectuée sur neige à partir de 1610 mètres et utilisation des crampons depuis le sommet du monticule coté 1987 jusqu'au sommet.

    Voir galerie photos Pic Rouge




    2 commentaires
  •  

    * 7 juin 2002 le Dec de Lhurs (2176 m.) depuis l'aire de stationnement d'Anapia (980 m.) au-dessus de Lescun, en passant par la borde de Langlatte pour ensuite remonter Sud-Ouest le bois de Bresme et de Larrangus jusqu'à la crête (1320 m.) pour la suivre à l'Ouest et remonter direction générale Ouest le vallon qui mène au lac de Lhurs (1691 m.), passer aux cabanes de Lhurs et remonter au Sud-Ouest pour prendre pied sur la crête (1974 m.) et la suivre à l'Est jusqu'au sommet.

    Carte IGN 1:25000 Top 25 Ossau Vallée d'Aspe 1547 OT.

    Parti à 9 heures, j'étais de retour à 15 h.30 après un dénivelé positif de 1200 mètres et autant de négatif. Le Dec de Lhurs est tellement fier vu du Nord-Est qu'il devrait s'appeler le Duc de Lhers wink2 .

    Voir galerie photos Dec de Lhurs




    votre commentaire
  •  

    * 18 octobre 2001 la crête pic Lariste - pic de Burcq depuis l'aire de stationnement de Labrénère (1112 m.) au-dessus de Lescun, en passant par le pont d'Itchaxe (1360 m.), les cabanes du Pénot, les cabanes de Bonaris, remontée du vallon à l'Ouest pour toucher la crête à la cote 2019 et la remonter Nord-Ouest jusqu'au sommet du pic Lariste (2168 m.). Retour en passant au pic Nord de Lariste, pour ensuite revenir chercher la crête au Sud-Est et la suivre pour passer au sommet de Marmida (2076 m.), au sommet de Cotdoguy (2019 m.), au col de Pau (1942 m.), au pic de Burcq (2105 m.), au col de Burcq (2063 m.), au pic Sud de Burcq (2110 m. nom nommé sur les cartes) et descente par le sentier qui mène vers le Nord aux cabanes de Bonaris pour y retrouver l'itinéraire de montée.

    Carte IGN 1:25000 Top 25 Ossau Vallée d'Aspe 1547 OT.

    Parti à 9 h.45 j'étais de retour à 16 heures, après un dénivelé positif de 1450 mètres et autant de négatif.

    Dans la descente, juste au-dessus des cabanes du Pénot, un cheval blanc que j'étais en train de filmer a commencé à galoper après moi et après une course d'une centaine de mètres il s'est arrêté, heureusement eek , j'ai quand même eu chaud ! Peut-être qu'il venait chercher de l'avoine tongue ?.

    Voir galerie photos Crête pic Lariste pic de Burcq

     


    votre commentaire
  •  

    *  21 juin 2002 depuis l'aire de stationnement du Pont Lamareich (960 m.) au-dessus et au Sud-Ouest du village de Lescun, en suivant direction générale Ouest-Sud-Ouest la piste pour passer au Pont Lamary (1171 m.) et continuer direction générale Ouest, passer aux cotes 1317 et 1349 pour ensuite remonter en forêt direction générale Sud-Ouest au-dessus de la rive gauche du ruisseau issu du lac d'Ansabère puis, à la sortie de la forêt direction générale Ouest-Sud-Ouest pour passer aux cabanes d'Ansabère (1560 m.), remonter Sud-Ouest pour atteindre le col de la Chourique ou Puerto d'Acherito (1898 m. ou 1901 m. ou 1904 m. selon les cartes- croix frontière numéro 274) et basculer sur le versant espagnol, descendre plein Sud dans le Barranco (vallon) de las Ferrerias pour le quitter sur le replat (1780 m.) en allant chercher au Sud-Ouest le sentier venant du Barcal d'Acherito (1830 m.) qui mène direction générale Ouest-Nord-Ouest  au col situé au Nord du Pico de la Foya de Gamueta (2164 m. ou 2162 m.), y suivre la crête à droite Nord-Est pour passer sur un petit sommet (2206 m. ou 2208 m.), descendre au Colláu del Huerto d'Acherito ou Collado del Huerto de Acherito (2173 m. ou 2169 m.) puis remonter Est-Nord-Est afin d'atteindre le sommet du Mallo de Acherito (2358 m. ou 2362 m. ou 2374 m. ou 2376 m. selon les cartes) et revenir par le même itinéraire.
    Parti à 8 h.30, j'étais de retour à 16 h.45 après un dénivelé positif de 1700 mètres et autant de négatif. Belle journée ensoleillée glasses .

    Cartes IGN 1:25000 Top 25 Ossau Vallée d'Aspe 1547 OT et 1:25000, Editorial Alpina 1:40000 Ansó - Echo - Isaba - Lescun  Edit. 1992, Editorial Alpina Geo/Estel La Senda de Camille Parque Natural de los valles Occidentales - Huesca - Pirineos - Parque Nacional de los Pirineos - Francia et IGN es Signa.

    Voir galerie photos Mallo de Acherito




    votre commentaire
  •  

    * 15 juin 2002 le pic de Pétragème (2255 m.) depuis l'aire de stationnement du pont Lamareich (980 m.) au-dessus de Lescun, en passant par les cabanes d'Ansabère (1580 m.) et le col de Pétragème (2082 m. - croix frontière 273).

    Carte IGN 1:25000 Top 25 Ossau Vallée d'Aspe 1547 OT.

    Parti à 6 h.45, je passais aux cabanes d'Ansabère à 8 heures, pour être au sommet à 10 h.07 que je quittais à 10 h.20 et  après un arrêt restauration aux cabanes d'Ansabère je retrouvais ma voiture à 13 h.15 après un dénivelé positif de 1300 mètres et autant de négatif. Superbe journée ensoleillée glasses .

    Voir galerie photos Pic de Pétragème




    votre commentaire
  • * 11 septembre 2001 le pic des Trois Rois ou Mesa de los Tres Reyes ou encore Hiru Erregeen Mahaia (2444 m.) depuis l'aire de stationnement du pont Lamareich (980 m.) au-dessus de Lescun, en passant par le pont Lamary, les cabanes de Pedain pour monter Nord-Ouest au col d'Esqueste ou Port d'Ansabère (2114 m.) puis au Nord-Est pour aller chercher la crête Est du pic des Trois Rois (2315 m.) et monter à son sommet en suivant des traces de sentes sur son versant Sud. Retour en passant par la Table des Trois Rois (2421 m.) pour retrouver l'itinéraire de montée sur le flanc Sud du pic des Trois Rois.

    Carte IGN 1:25000 Top 25 Ossau Vallée d'Aspe 1547 OT.

    Parti à 9 h.15 j'étais de retour à 16 h.30 après un dénivelé positif d'environ 1700 mètres et autant de négatif et une superbe journée ensoleillée glasses . Le matin, le patou du berger de Pedain, agressif bad , m'a fait perdre un bon quart d'heure en m'obligeant à faire un grand détour.

    Voir galerie photos Pic des Trois Rois ou Mesa de los Tres Reyes




    2 commentaires
  •  

    * 15 juin 2000, le pic d'Aillary (2215 m.) depuis l'aire de stationnement d'Aumet (1138 m.) au-dessus du hameau de Lhers, en passant par la cabane de Pourcibo, la cabane det Caillau (1456 m.) le replat de Cambouet (1834 m.), le col de Saoubathou (1949 m.), la cabane de Lapassa (1840 m.), le lac d'Arlet (1987 m.), le refuge d'Arlet (2000 m.), et le col d'Arlet (2095 m.). J'ai continué sur la crête au Nord-Ouest  pour passer au sommet non nommé (2159 m.) et revenir sur le flanc Est pour retrouver l'itinéraire de montée au col de Saoubathou. 

    Carte IGN 1:25000 Top 25 Ossau Vallée d'Aspe 1547 OT.

    Parti à 9 h.30 j'étais de retour à 16 h.30 après un dénivelé positif de 1500 mètres et autant de négatif. Très belle jounée ensoleillée glasses .

    Le gardien qui montait faire l'ouverture du refuge n'a pas réussi à me doubler. J'ai attendu qu'il ouvre pour prendre une consommation et il m'a conseillé de revenir du pic d'Aillary en suivant la crête "facile" jusqu'au pic Rouge. Du col d'Arlet, j'ai gravi le pic d'Aillary par son versant Sud-Ouest après une petite escalade facile wink2 , pour continuer sur la crête, gravir le sommet non nommé coté 2159  après avoir escaladé une cheminée verticale de 5 mètres. Plus loin en voulant contourner une falaise, sur un passage aérien il y avait encore de la neige tombée les 9 et 10 juin qui barrait ma progression bad , je suis descendu sagement pour longer le flanc Est et retrouver le col de Saoubathou..

    Voir galerie photos Pic d'Aillary




    votre commentaire
  • * 6 juin 1996 le pic de Laraille (2147 m.) depuis l'aire de stationnement du pont de Lamary (1171 m.) à Lescun, avec retour en arrière pour aller remonter plein Sud le vallon de Lazerque, passer près de la fontaine de Bourrégué (1636 m.), au col de Laraille et gravir à l'Ouest la crête qui mène au sommet. Descente par le couloir d'éboulis situé au Nord du pic pour passer au ibon de Acherito (1875 m.), et remonter au Nord-Ouest au col coté 1991, descendre au lac d'Ansabère (1859 m.), passer aux cabanes d'Ansabère et retrouver le pont de Lamary.

    Carte IGN 1:25000 Top 25 Ossau Vallée d'Aspe 1547 OT.

    Randonnée effectuée avec Marcel en 6 h.30, avec un beau soleil glasses et quelques nuages et un dénivelé positif de 1200 mètres et autant de négatif. L'accès au sommet nécessite une petite escalade facile wink2 . La descente du raide couloir d'éboulis entre les deux sommets (car il y a deux sommets) est a réaliser avec grande prudence car les pierres partent très facilement  mad ,  elle s'évite en revenant par la crête au Sud-Ouest où on trouve un autre couloir d'éboulis plus aisé. Lors du passage au lac d'Ansabère nous avons rencontré un groupe de sympathiques randonneurs qui se restauraient sur ses rives.

    Voir galerie photos Pic de Laraille




    votre commentaire
  •  

    * 29 mars 1994 le pic d'Ansabère (2360 m.)  depuis l'aire de stationnement du pont Lamary (1171 m.) à Lescun en passant par les cabanes d'Ansabère (1567 m.) et le col de Pétragème (2082 m.).

    Carte IGN 1:25000 Top 25 Ossau Vallée d'Aspe 1547 OT.

    Randonnée effectuée en 7 heures avec Marcel (qui m'attendra au col de Pétragème), sur neige à partir des cabanes d'Ansabère. Utilisation des raquettes jusqu'au col de Pétragème puis des crampons jusqu'au sommet (par endroits, j'avais la neige qui m'arrivait jusqu'à la taille arf yes ). Superbe journée ensoleillée glasses

    Voir galerie photos Pic d'Ansabère




    votre commentaire
  •  

     

    * 17 juin 1994 le pic d'Anie (2504 m.)  depuis l'aire de stationnement du refuge de Labérouat (1440 m.) au-dessus de Lescun, en passant au refuge de Labérouat (1442 m.) pour suivre direction Ouest-Nord-Ouest l'itinéraire balisé rouge et blanc du GR 10, traverser le bois du Braca d'Azuns, passer sous la cabane d'Ardinet (1570 m.), à la cabane du Cap de la Baitch (1680 m.) où on laisse le GR 10 pour continuer direction générale Sud-Ouest vers le lac d'Anie (2042 m.), puis direction Ouest et passer au col des Anies (2084 m.), remonter Sud-Est puis Sud-Sud-Ouest afin de trouver et suivre un sentier en balcon qui enroule le pic d'Anie par l'Ouest et le Sud pour remonter Nord au sommet.

    Carte IGN 1:25000 TOP 25 Ossau Vallée d'Aspe 1547 OT.

    Départ (avec Marcel) à 6 h. 10, pour arriver au sommet smile à 10 h. 20. Départ du sommet à 11 h. 50 pour retrouver la voiture à 14 h. 50 après un dénivelé positif de 1100 mètres pour autant de négatif. Au retour, avant d'arriver à la cabane du Cap de la Baitch, le pont de neige qui traversait le torrent (1730 m.) s'est affaissé sous mon poids frown ! Plus de peur que de mal, je suis "tombé" debout dans le torrent et je n'ai eu que les pieds de mouillés.

    Voir galerie photos Pic d'Anie




    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique