• (005) Vallée de Barétous

  • * 13 juin 2015, le Murlong (2045 m), depuis l'aire de stationnement du col de la Pierre Saint-Martin en bordure de la route D 132 (1760 m. - borne frontière numéro 262), en allant direction Est-Sud-Est pour remonter la crête de Miéjebielhe ou de Mombélia et passer à proximité de la croix frontière numéro 263 (1810 m.), puis direction Est pour au sommet de Mombélia ou de la Serra ( 1880 m. - croix frontière numéro 264), continuer direction Est pour passer sur le sommet coté 1926, descendre sur le versant Sud du col d'Arlas et passer à la Fuente (source) de la Contienda (1900 m.) pour réaliser une traversée presque horizontale à flanc (1870 m.) en direction Sud puis Sud-Est sur le versant Ouest du pic d'Arlas afin de passer au col de Pescamou (1918 m. - borne frontière numéro 265 et croix sans numéro à une quinzaine de mètres au Sud), puis prendre une direction Sud-Est pour monter au sommet d'un dôme (1958 m.), en descendre pour passer légèrement à l'Est du col de Boticotch (1939 m.) et avant d'atteindre le refuge des Spéléos qu'on laisse à gauche, se diriger à la base de la face Nord de Murlong pour la gravir direction Sud-Est afin de parvenir au sommet (2045 m. - croix frontière numéro 267). Retour en passant par le col de Boticotch (1939 m. - croix frontière numéro 266), le col de Pescamou (1918 m. - borne frontière numéro 265), le sommet coté 1926 situé à l'Ouest du col d'Arlas, le sommet de la crête de Mombélia ou de la Serra ( 1880 m. - croix frontière numéro 264) pour suivre cette crête et la quitter à hauteur de la croix frontière numéro 263 (1810 m.) pour suivre une crête, parallèle et au Sud de la ligne frontière, qui ramène au-dessus du refuge abandonné du col de la Pierre Saint-Martin, tout proche de l'aire de stationnement (1760 m.).

    Petite sortie test effectuée quatre jours après l'injection Intra Articulaire d'Altim et d'Arthrum dans mon genou gauche,.sur un terrain accidenté, en montagne russe, presque entièrement hors sentier.


    Parti à 7 h40 sous une pluie fine qui cessera un quart d'heure plus tard, après avoir gravi directement la raide face Nord, où j'eus la chance de voir un couple de lagopèdes alpins, j'étais au sommet de Murlong à 10 h20 que je quittais à 10 h30. La pluie ayant refait son apparition à partir du sommet de Mombélia ou de la Serra,  j'étais de retour à la voiture, sous des trombes d'eau, à 12 h30 après un dénivelé positif d'environ 500 mètres pour autant de négatif.

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc national des Pyrénées 1547 OT et sitna.navarra.es.

    Voir galerie photos Murlong


    votre commentaire
  •    

      

       
    * 23 avril 2013 depuis l'aire de stationnement de la station d'Arette la Pierre Saint-Martin  (1650 m.), en suivant vers le Sud la piste balisée rouge et blanc du GR 10 pour passer près de la cabane de Mahourat (1697 m.), puis au Pas de Single, pour contourner le pic d'Arlas par l'Est en laissant filer le GR 10 à gauche direction Est (1767 m.), passer à Pescamou puis près des cabanes de Pescamou, infléchir direction Est (1830 m.) pour traverser direction générale Est l'Arre de Soum Couy, passer à droite des cotes 2139 et 2161 pour aller chercher la crête afin de la remonter Sud-Sud-Ouest jusqu'au sommet du pic du Soum Couy (2315 m.) . Retour en passant près des cotes 2161 et 2139 pour longer la piste bleue du "boulevard des Pyrénées" qui ramène à la station.

    Toute la randonnée effectuée sur neige portante avec utilisation des crampons et du piolet à partir de 2200 mètres jusqu'au sommet, puis des raquettes à neige dans la descente à partir de 2200 mètres jusqu'au retour à la station.

    Parti avec le brouillard à 7 h05, j'en sortais vers 1700 mètres précédé par deux skieurs de randonnée qui bifurquèrent pour suivre la piste bleue du "boulevard des Pyrénées".  Je passais près de la cabane "snack" puis, près de la cabane de Pescamou à 7 h40 et à 8 h13 j'étais à 2000 mètres. A mon arrivée au sommet, à 9 h15, il y avait l'un des deux skieurs qui venait d'y arriver juste avant moi, il avait utilisé les couteaux et son collègue l'attendait à une cinquantaine de mètres sous le sommet, faute de couteaux. Je quittais le sommet à 9 h40 pour revenir en longeant à mon tour la piste bleue du "boulevard des Pyrénées" et je retrouvais ma voiture à 11 h05 après un dénivelé positif d'environ 700 mètres pour autant de négatif et un superbe "snif de blanche ensoleillé" money glasses .

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc national des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Pic du Soum Couy sur neige




    votre commentaire
  •    

       

    * 22 novembre 2004, depuis l'aire de stationnement de la station d'Issarbe (1410 m.) en bordure de la route D 632, en allant direction Ouest chercher le col de Hourrières ou Khapariako Lépoua (1473 m.), pour passer à la table d'orientation et remonter Est-Sud-Est la crête en passant par la cote 1559 avec borne IGN, pour parvenir au sommet du pic d'Issarbe (1565 m.) et faire un retour par la crête Sud-Sud-Est pour passer par le col de la Hourcère ou Murkhuillako Lépoua (1445 m.) et suivre au Nord-Ouest la piste qui ramène au point de départ.

    Promenade réalisée en raquettes, sauf sur la crête sommitale où il n'y en avait plus, en une heure pour 155 mètres de dénivelé, accompagné d'un superbe soleil glasses .

    Carte IGN 1:25000 Tardets-Sorholus Arette la Pierre Saint-Martin Canyons de la Haute Soule.

    Voir galerie photos Pic d'Issarbe




    votre commentaire
  •    

       

    * 20 mai 2010, le Soum de Lèche (1839 m.) depuis l'aire de stationnement située à l'entrée de la station de la Pierre Saint-Martin (1650 m.) au-dessus d'Arette, en suivant direction générale Sud-Ouest l'itinéraire du GR 10, pour passer au col de Mahourat et longer la route D 132 vers le Sud-Ouest jusqu'au col de la Pierre Saint-Martin (1760 m. - borne frontière 262) et suivre direction Nord-Ouest la crête qui mène au sommet. Retour en suivant la route jusqu'au point de départ.

    Carte IGN 1:25000 Tardets-Sorholus Arette La Pierre St-Martin Canyons de la Haute Soule 1446 ET.

    J'ai mis 2 heures, de 7 heures à 9 heures, pour cette promenade ensoleillée glasses effectuée sur neige en raquettes, avec un dénivelé positif de 200 mètres pour autant de négatif.

    Voir galerie photos Soum de Lèche

     


    votre commentaire
  •    

    * 5 février 2004, depuis le col de Labays (1351 m.) en bordure de la route D 132 du col de la Pierre Saint-Martin, montée au Nord pour passer près du chalet de Labays et continuer Nord-Est jusqu'au sommet du pic Soulaing (1589 m.), descente retour direction Sud puis Sud-Ouest pour repasser au col de Labays (1351 m.) et aller remonter en face direction Sud-Sud-Ouest la crête boisée, sortir de la forêt d'Issaux à la cote 1522 pour continuer plein Sud jusqu'au sommet du pic de Guillers (1597 m.) et revenir en descendant Nord-Est puis Nord pour retrouver le point de départ au col de Labays.

    Carte IGN 1:25000 Tardets-Sorholus Arette la Pierre Saint-Martin Canyons de la Haute Soule 1446 ET.

    Petite randonnée effectuée sur neige.

    Parti à 10 h15, je passais au sommet du pic Soulaing à 10 h45 pour en repartir à 11 h10, repasser au col de Labays à 11 h30, être au sommet du pic de Guillers à 12 h10 pour le quitter à 12 h30 et retrouver ma voiture à 12 h45 après un petit dénivelé positif de 500 mètres pour autant de négatif, accompagné du beau temps glasses .

    Voir galerie photos Pic de Guillers et pic Soulaing




    votre commentaire
  •    

       

    * 18 octobre 2009 le pic d'Anie (2504 m.) depuis l'aire de stationnement de la station d'Arette la Pierre Saint-Martin (1650 m.), en suivant vers le Sud la piste balisée GR 10 pour contourner le pic d'Arlas par l'Est en passant près des cabanes de Pescamou, puis abandonner la piste et le GR 10 pour suivre un sentier direction Sud-Ouest qui passe près du Gouffre de l'Ours et près du refuge des Spéléos, dépasser Murlong pour continuer plein Sud et passer près de le Pourtet (2113 m.) afin de suivre direction Sud-Est la crête frontière en passant par les croix et borne frontière numéro 269, par une croix frontière sans numéro et en suivant une direction générale Est-Sud-Est difficile à décrire, en "navigant" entre les cairns, parvenir à l'Ouest du pic d'Anie et en terminer l'ascension par une montée Sud-Est puis Nord. Retour effectué en suivant un itinéraire balisé d'un trait rouge situé un peu plus au Nord que celui de l'aller.

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc national des Pyrénées 1547 OT.

    Il restait encore de la neige dans certains des nombreux grouffres ou crevasses qu'abritent les Arres d'Anie.

    Partis à 8 h 20 avec Eric, Roland, Laurent et Marlène, Thomas et Laura, nous étions au sommet à 13 heures que nous quittions à 13 h 30 pour nous restaurer au pied de la face Ouest du pic d'Anie et retrouver l'aire de stationnement à 17 h 20, après un dénivelé positif d'environ 1000 mètres et autant de négatif à cause des montées et descentes dans les Arres d'Anie et une superbe journée ensoleillée glasses accompagnée de températures négatives et de forts coups de vent mad .

    Voir galerie photos Pic d'Anie




    votre commentaire
  •    

       

    * 9 juillet 2009 Añelarra (2358 m.) (ou Añalarra ou encore Anielarra et aussi Anialarra) depuis l'aire de stationnement du col de la Pierre Saint-Martin en bordure de la route D 132 (1760 m. - borne frontière numéro 262), en allant direction Est-Sud-Est pour remonter la crête de Mombélia et passer à la croix frontière numéro 263 (1810 m.), puis direction Est pour passer au sommet de Mombélia ou de la Serra ( 1880 m. - croix frontière numéro 264), continuer direction Sud-Est sur le flanc Ouest du pic d'Arlas afin de passer au col de Pescamou (1918 m. - borne frontière numéro 265 et croix sans numéro à une quinzaine de mètres au Sud), direction Sud-Est pour passer au col de Boticotch (1939 m. - croix frontière numéro 266), direction Sud-Sud-Est pour monter directement Murlong (2045 m. - croix frontière numéro 267), continuer direction Sud-Sud-Est pour passer à Le Pourtet (2113 m. - borne et croix frontière numéro 268) et filer plein Sud pour traverser deux ravins et naviguer dans les Arres d'Anie afin d'aller prendre pied sur la crête Ouest d'Añelarra et la suivre à l'Est pour passer sur un premier sommet (2347 m. - croix frontière numéro 271) et terminer sur le sommet principal (2358 m.). Retour en empruntant à peu près le même itinéraire.

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc national des Pyrénées 1547 OT.

    Par moments le brouillard était bien présent sarcastic et épais, les sommets étaient dégagés et parfois léchés par les nuages, pour le retour j'ai dû utiliser boussole, altimètre et carte. La traversée des Arres d'Anie a imposé quelques passages de petite escalade et désescalade facile. Il y avait encore de la neige dans les ravins. Attention ! ne pas s'aventurer dans les Arres par mauvais temps et surtout pas lorsqu'il y a du brouillard arf oh erf .

    Parti à 10 h.30, j'étais au sommet à 14 h.15 que je quittais à 14 h.30 pour retrouver ma voiture à 17 heures, après un dénivelé positif d'environ 1000 mètres et autant de négatif à cause des montées et descentes dans les Arres d'Anie.

    Voir galerie photos Añelarra




    2 commentaires
  •     

        

    * 19 juin 2002 le pic du Soum Couy (2315 m.) depuis l'aire de stationnement située à l'entrée de la station de la Pierre Saint-Martin (1640 m.) au-dessus d'Arette, en passant par le col de la Pierre Saint-Martin (1760 m. - borne frontière 262), la crête de Miéjebielhe, le col d'Arlas, pour gravir le pic d'Arlas (2044 m.) par sa crête Ouest et en descendre par sa crête Sud pour passer au col de Pescamou (1918 m. - borne frontière 265), au col de Boticotch (1939 m.), à Murlong (2045 m. - croix frontière 267), traverser les Arres d'Anie jusqu'au col des Anies (2084 m.) et gravir la face Sud-Ouest du pic du Soum Couy pour passer à son sommet, en descendre en suivant la crête Nord-Est puis obliquer direction Nord-Ouest puis Ouest pour traverser l'Arre Soumcouye et retrouver les pistes qui ramènent à la station.

    Carte IGN 1:25000 Top 25 Ossau Vallée d'Aspe 1547 OT.

    Parti à 6 h.30 j'étais de retour à 13 heures après un dénivelé positif de 1000 mètres et autant de négatif.

    Les Arres d'Anie sont un vrai labyrinthe à traverser ouch , je n'ai retrouvé un sentier et des traces de balisage que juste avant d'arriver au col des Anies. La face Sud-Ouest du pic du Soum Couy impose quelques passages d'escalade facile.

    Voir galerie photos Pic du Soum Couy




    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique