• (012) Vallée d'Ossau - Secteur Gourette Eaux-Bonnes

  • * 21 mars 2016, depuis l'aire de stationnement du restaurant les Crêtes Blanches en bordure de la route D 918 entre la station de Gourette et le col d'Aubisque (1571 m.) pour aller chercher la crête "les crêtes Blanches" et la remonter direction Est, passer à la cote 1679, au sommet du Turon de l'Ausetch Lounc (1747 m.), continuer sur la crête Est puis Sud-Sud-Est pour passer à la cote 1711, au col de Casteix (1690 m.), puis direction Sud-Est remonter la crête Nord-Ouest du Géougue de Tortes en passant a la cote 1784 pour faire demi-tour à la cote 1836, repasser au col de Casteix (1690 m.), au sommet du Turon de l'Ausetch Lounc (1747 m.), descendre Nord-Ouest au col d'Aubisque (1709 m.) pour remonter plein Nord la crête de Grum afin de parvenir au sommet du Soum de Grum (1870 m.), revenir vers le col d'Aubisque et avant de l'atteindre (1720 m.) descendre direction générale Sud-Sud-Ouest pour retrouver le point de départ. 

    Du départ à l'arrivée, toute la randonnée effectuée sur neige en raquettes. Le brouillard et les nuages qui m'ont accompagné tout le long de cette sortie n'ont permis que de rares apparitions du soleil.

    Parti à 7 h30, à 7 h55 je passais dans le brouillard au sommet du Turon de l'Ausetch Lounc que je ne quittais qu'à 8 h10 car, pour voir du panorama, j'avais dû gratter la neige glacée qui recouvrait la table d'orientation. J'ai utilisé le piolet sur l'aérienne crête Nord-Ouest du Géougue de Tortes où j'ai fait demi-tour à 8 h55 car des plaques de neige se décrochaient. A 9 h30 je repassais au sommet du Turon de l'Ausetch Lounc pour être à 9 h45 au col d'Aubisque. De 10 h25 à 10 h45 j'étais au sommet du Soum de Grum en train d'attendre une éclaircie qui n'est jamais venue et à 11 h25 je retrouvais ma voiture après un dénivelé positif d'environ 500 mètres pour autant de négatif. L'histoire se répète pour mon genou gauche, quatre mois et neuf jours après mon opération (Prothèse totale).

    Carte IGN 1:25000 Laruns Gourette Col d'Aubisque Vallée d'Ossau 1546 ET.

    Voir galerie photos Soum de Grum depuis les Crêtes Blanches

     

    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

    Du sommet du Turon de l'Ausetch Lounc

    * 12 juin 2001 depuis l'aire de stationnement du col d'Aubisque (1709 m.) en bordure de la route D 918, en suivant la crête de Grum direction Nord jusqu'au sommet du Soum de Grum (1870 m.) pour continuer sur la crête à l'Ouest et passer au col de Noulatte (1804 m.) afin de suivre la crête d'Andreyt en passant par son sommet (1832 m.), continuer jusqu'à la cote 1797 et revenir par une traversée à flanc direction Sud-Est pour dépasser le col d'Aubisque en remontant au Sud jusqu'au sommet du Turon de l'Ausetch Lounc (1747 m.) et revenir au point de départ.

    Circuit effectué avec Jean-Marc et une blessure à mon genou gauche faite la veille dans une chute sous le Ibón (lac) Escalar au-dessus de la station d'Astún, en 2 heures pour un dénivelé de 300 mètres.

    Carte IGN 1:25000 Laruns Gourette Col d'Aubisque Vallée d'Ossau 1546 ET.

    Voir galerie photos Soum de Grum, crête d'Andreyt et Turon de l'Ausetch Lounc

     

    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

    Sommet du Soum de Grum (1870 m)

     * 31 mars 1995 j'étais monté au Soum de Grum (1870 m.) depuis l'aire de stationnement du col d'Aubisque (1709 m.) en suivant la crête de Grum direction Nord jusqu'au sommet, avec trois points de suture à mon genou gauche, 10 jours après mon opération du ménisque, en 1 heure aller et retour.

    Carte IGN 1:25000 Laruns Gourette Col d'Aubisque Vallée d'Ossau 1546 ET.

    Voir galerie photos Soum de Grum (31 03 1995)


    votre commentaire
  •  

    * 2 mai 2015, depuis le parking couvert du Valentin à la station de Gourette (1346 m.), en suivant les pîstes de ski direction générale Sud-Sud-Ouest pour aller remonter le vallon situé entre la Pène Médaa à gauche et le pic de Ger à droite, en passant à la station d'arrivée de la Télécabine des Bosses (1768 m.) pour y suivre la piste qui remonte au-dessus de la rive droite du ravin de Bezou jusqu'à la station d'arrivée du Télésiège de Plaa Ségouné au Plaa Ségouné (2077 m.), prendre une direction générale Sud en suivant la piste qui mène à l'ancienne station Supérieure (2376 m.), continuer direction Est et passer près du lac de la Cinda Blanque (2380 m.) pour faire demi-tour au-dessus du col d'Anglas à hauteur de la station d'arrivée du télésiège d'Anglas (2450 m.) et revenir par le même itinéraire.  

    Parti de nuit à 6 h35, avec ma nouvelle compagne Arthrose Dugenougauche (verdict de l'IRM passée le 30 avril 2015: gonarthrose femorotibiale), du parking couvert du Valentin, j'étais sur une neige continue à partir de 1400 mètres et j'utilisais les raquettes à partir de 1650 mètres. A 8 heures je passais à la station d'arrivée de la Télécabine des Bosses. Le raide ressaut qui suit fut dur à "avaler" face à de fortes rafales de vent mad bad , à 8 h55 je passais à la station d'arrivée du Télésiège de Plaa Ségouné au Plaa Ségouné et à 10 h10 au lac de la Cinda Blanque complétement caché par l'épais manteau neigeux. A 10 h20 la pluie s'invitait alors que je passais près de la station d'arrivée du télésiège d'Anglas. Je parvenais au-dessus du col d'Anglas après un gros effort car, malgré les raquettes, je m'enfonçais jusqu'aux genoux dans la neige trop humidifiée transformée en "soupe". Les nuages venus envelopper les sommets, les fortes rafales de vent, la pluie, quelques coulées de neige chargée d'eau qui s'étaient produites sous la crête Arre Sourins-Pène Blanque et la neige trop humidifiée transformée en "soupe" ouch frown  m'obligeront à revenir sagement par le même itinéraire. Avec de telles conditions, les crampons et le piolet que j'avais fait suivre ne servaient à rien. A 10 h45 je débutais la descente et sur des secteurs non exposés, j'utilisais un sac plastique en guise de luge, c'est top mais ça glisse trooooooop! A 12 h30 je retrouvais ma voiture après un dénivelé positif d'environ 1150 mètres pour autant de négatif.

    Pistes suivies à la montée, dans l'ordre: La Bleue "Rhododendrons", la rouge Myrtilles, pour retrouver la bleue "Rhododendrons", la rouge "Les Bosses", la rouge "Pène Médaa" et enfin la rouge "Pène Blanque". Pistes également utilisées au retour. La saison de ski étant terminée, le plaisir de pouvoir marcher sur la neige grâce au damage des pistes fera bien vite oublier les pylônes et installations de remontées mécaniques qui fleurissent dans ce secteur.

    Carte IGN 1:25000 Vignemale Ossau Arrens Cauterets Parc National des Pyrénées 1647 OT. La carte Laruns Gourette Col d'Aubisque Vallée d'Ossau 1546 ET ne couvre que la partie du départ de Gourette jusqu'à la station intermédiaire.

    Voir galerie photos Lac de la Cinda Blanque et col d'Anglas

     

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

      

     * 13 juin 1995, depuis l'aire de stationnement de la station de ski de Gourette (1346 m.), en suivant les pîstes de ski direction générale Sud-Sud-Ouest pour aller remonter le vallon situé entre la Pène Médaa à gauche et le pic de Ger à droite, en passant à la station intermédiaire (1768 m.) pour y suivre la piste qui remonte au-dessus de la rive droite du ravin de Bezou jusqu'à la station d'arrivée du Télésiège de Plaa Ségouné au Plaa Ségouné (2077 m.), remonter Sud-Sud-Ouest jusqu'aux lacs du Plaa Ségouné (2219 m.) puis à l'Est-Sud-Est passer à la station supérieure (2376 m.) et au lac de la Cinda Blanque (2380 m.). Retour par la même piste en évitant les lacs du Plaa Ségouné. 

    Sol enneigé à partir de 1840 mètres, je me suis arrêté à 2400 mètres, sous le sommet de la Pène Blanque (2550 m.). Les lacs étaient recouverts de neige et les nuages remontant de la vallée ont bouché la visibilité lors de la descente retour.

    J'ai mis 5 heures (aller et retour) pour réaliser cette randonnée de 1050 mètres de dénivelé positif pour autant de négatif.

    Carte IGN 1:25000 Vignemale Ossau Arrens Cauterets Parc National des Pyrénées 1647 OT. La carte Laruns Gourette Col d'Aubisque Vallée d'Ossau 1546 ET ne couvre que la partie du départ de Gourette jusqu'à la station intermédiaire.

    Voir galerie photos Lacs de la Cinda Blanque et du Plaa Ségouné


    votre commentaire
  •  

    * 17 novembre 2012, depuis le parking supérieur de la station de Gourette (1380 m.), en suivant Sud-Sud-Est le sentier balisé rouge et blanc du GR 10 en direction du lac d'Anglas, pour aller traverser la passerelle qui enjambe le Cardet ruisseau (1370 m.) puis celle qui enjambe le Valentin ruisseau (1450 m.), remonter dans le bois de Saxe, en ressortir (1500 m.) pour longer la vallée du Valentin direction Sud au-dessus de la rive gauche du Valentin ruisseau, laisser filer à gauche le chemin des cabanes de Coste de Goua puis celui du lac d'Uzious (1700 m.), continuer direction générale Sud-Ouest (1850 m.), passer sur la rive droite du lac d'Anglas (2068 m.), continuer direction Sud et passer près des bâtiments en ruines des anciennes mines de fer, remonter en courts lacets  (2100 m.) pour ensuite virer direction Ouest (2250 m.), puis laisser filer le GR 10 à droite (2320 m.) pour aller chercher plein Ouest la crête (2586 m.) et la suivre à droite Nord, passer à l'antécime (2601 m.) pour terminer Nord-Ouest au sommet d'Arre Sourins (2614 m.) et revenir par le même itinéraire avec une variante pour aller descendre le couloir situé au pied de la face Nord-Ouest du pic d'Anglas.


    Partis à 8 heures avec Roland, Eric, Laurent, Benoit et Mathieu, à 8 h40 nous passerons à la bifurcation du lac d'Uzious pour atteindre le lac d'Anglas à 9 h30. Pendant qu'avec Roland et Eric nous ferons une petite halte vers 2100 mètres, près des bâtiments en ruines des anciennes mines de fer, les plus jeunes, qui se préparent pour la Pyrénéa triathlon 2013, continueront sur la neige vers le sommet d'Arre Sourins. Nous, non pas par la force de l'âge mais forcés par l'âge qui nous impose quelques haltes, nous profiterons davantage de ces espaces paradisiaques qui sont aussi des lieux de pèlerinage pour Roland, en prenant garde aux trous entre les blocs dissimulés par une couche de neige pas assez épaisse. Sur la crête sommitale, il n'y a presque plus de neige, le versant Sud-Ouest d'Arre Sourins est complètement déneigé et juste après le passage d'une dalle inclinée glacée où il faut faire attention, nous parviendrons au sommet d'Arre Sourins à 11 h50. Après une descente avec crampons piolet pour passer dans un couloir situé au pied de la face Nord-Ouest du pic d'Anglas, de 13 h15 à 14 h15, nous ferons une pause restauration sur un replat vers 2250 mètres. Nous retrouverons la voiture à 16 heures après un dénivelé positif d'environ 1250 mètres pour autant de négatif.


    Carte IGN 1:25000 Top 25 Vignemale Ossau Arrens Cauterets Parc National des Pyrénées 1647 ET.

    Voir galerie photos Arre Sourins




    votre commentaire
  •  

     

    * 2 août 2011, le pic de la Latte de Bazen (2472 m.) depuis la station de Gourette (1460 m.), en suivant la piste balisée du GR 10 à l'Est puis au Nord pour la quitter en suivant un sentier qui file direction générale Est, pour arriver sous le col de Tortes, bifurquer au Sud pour rejoindre, après un passage aérien taillé dans la roche et cablé, remonter Sud-Sud-Est la crête de la Latte de Bazen jusqu'à son sommet (2262 m.), pour franchir en descente la falaise (2217 m.) qui permet de basculer sur la face Nord-Ouest du pic de la Latte de Bazen que l'on remonte par une diagonale direction Sud-Est jusqu'au sommet. Retour par le même itinéraire en faisant une petite remontée au col de Tortes (1799 m.).

    Partis à 8 h15 avec Dinosaure, nous serons au sommet du pic de la Latte de Bazen à 11 h40, et après une pause restauration au col de Tortes (1799 m.) de 13 h05 à 13 h55, nous retrouverons la voiture à 14 h35 après un dénivelé positif d'environ 1100 mètres pour autant de négatif.

    Le passage taillé dans la roche près du col de Tortes est aérien mais cablé. Les pentes sur la face Nord-Ouest de la Latte de Bazen sont très raides et il faut se montrer prudent arf

    Carte IGN 1:25000 Top 25 Laruns.Gourette Col d'Aubisque Vallée d'Ossau 1546 ET. 

    Voir galerie photos Crête et pic de la Latte de Bazen




    votre commentaire
  •  

    * 14 décembre 2010, depuis l'aire de stationnement sur la place des Eaux-bonnes (712 m.), en remontant les escaliers qui mènent au Casino, pour y passer à droite et suivre la piste qui remonte en lacets direction générale Sud le bois d'Assouste, continuer direction générale Sud-Ouest sur le sentier du Gourzy, traverser la clôture à l'entrée d'une clairière (1190 m.), puis direction Sud pour passer à l'Ouest de la cabane Laga de Baigt que l'on ne voit pas (1360 m.), sous la cabane Laga de Haut (1498 m.) pour y laisser en face le vallon de Gourziotte (balisé jaune "itinéraire du circuit du Gourzy") et continuer à droite direction Ouest (itinéraire balisé jaune et rouge "Tour de la vallée d'Ossau") pour aller chercher la crête Occidentale du vallon de Gourziotte afin de la remonter au Sud, passer à la cote 1592, puis Sud-Sud-Ouest passer à la cote 1772 pour y infléchir Sud-Sud-Est et passer au sommet du Signal du Gourzy (1826 m.), au sommet coté 1839, au col du Gourzy (1819 m.), puis direction Est gravir l'antécime du pic du Gourzy (1903 m.) pour y continuer sur la crête direction Sud-Est jusqu'au sommet du pic du Gourzy (1917 m.). Retour au Signal du Gourzy (1826 m.) pour plonger au Nord dans le vallon de Gourziotte, passer près de la cabane de Gourziotte en ruine (1670 m.) et aller retrouver l'itinéraire de montée à la bifurcation située sous la cabane Laga de Haut (1498 m.).

    Parti à 7 h55 avec une température de - 3°C, je passais la clôture à l'entrée de la clairière (1190 m.) à 9 h05, à la bifurcation sous la cabane Laga de Haut (1498 m.) à 9 h45, au Signal du Gourzy à 10 h45 pour arriver au sommet du pic du Gourzy à 11 h20. La batterie de mon appareil photo numérique n'ayant pas supporté le froid, j'ai dû régler mon vieux téléphone portable pour pouvoir faire quelques photos et après m'être "restauré" je quittais le sommet du pic du Gourzy à 12 heures pour passer à la cabane de Gourziotte en ruine à 12 h30, à la bifurcation sous la cabane Laga de Haut (1498 m.) à 12 h50, à la clôture (1190 m.) à 13 h15 pour retrouver ma voiture à 14 heures après un dénivelé positif de 1300 mètres et autant de négatif et une superbe journée ensoleillée glasses mais très froide ouch .

    Il restait quelques névés sur la crête aux abords du Signal du Gourzy, où j'ai utilisé les raquettes. Du Signal du Gourzy au sommet du pic du Gourzy, il n'y avait pratiquement plus de neige. Le vallon de Gourziotte était encore bien enneigé et sur cette neige durcie par le froid les semelles de mes chaussures accrochaient bien, je n'ai pas eu à utiliser les crampons et le piolet que j'avais fait suivre.

    Carte IGN 1:25000 Ossau vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Pic du Gourzy et Signal du Gourzy




    votre commentaire
  •  

    * 18 mai 2001 depuis l'aire de stationnement sur la place des Eaux-bonnes (712 m.), en remontant les escaliers qui mènent au Casino, pour y passer à droite et suivre la piste qui remonte en lacets direction générale Sud le bois d'Assouste, continuer direction générale Sud-Ouest sur le sentier du Gourzy (1190 m.), puis direction Sud pour passer à la cabane Laga de Baigt (1360 m.), à la cote 1498, à la cabane Laga de Haut pour remonter Sud-Sud-Ouest le vallon de Gourziotte jusqu'au col du Gourzy (1819 m.) et suivre la crête Sud-Est puis Est pour passer au sommet du pic du Gourzy (1917 m.), descendre Sud au Pas de la Brèque (1866 m.) pour traverser direction Sud le flanc Oriental de la crête de Brèque, au-dessus du cirque de Balour, pour aller escalader plein Nord la crête Sud du pic de Brèque (1928 m.) et suivre au Nord la crête de la Brèque en passant sur son point culminant non nommé sur la carte IGN (1938 m.), sur un autre sommet non nommé sur la carte IGN (1908 m.) pour descendre au Nord retrouver le Pas de la Brèque (1866 m.), remonter Nord pour passer une nouvelle fois au sommet du pic du Gourzy (1917 m.), descendre Ouest puis Nord-Ouest au col du Gourzy (1819 m.) et après passage à la cabane de Gourziotte (1670 m.) aller retrouver l'itinéraire de montée dans le vallon de Gourziotte.

    Parti à 9 heures, à 12 h15 je passais au sommet du pic du Gourzy, pour être à 13 h15 au sommet du pic culminant la crête de la Brèque (1938 m.). Après une pause restauration je quittais ce sommet à 13 h45 pour retrouver ma voiture à 16 h15 après un dénivelé positif de 1420 mètres et autant de négatif.

    Randonnée réalisée dans le brouillard à partir de la sortie du bois d'Assouste, du sommet du pic de Brèque j'entendais des voix de randonneurs que je ne pouvais pas voir oh . J'ai réalisé une grande partie de la descente retour, du pic du Gourzy jusqu'à un peu plus bas que la cabane de Gourziotte en ruines, en me guidant à l'aide de la boussole et de l'altimètre oh yes . Il ne subsistait que très peu de neige, il n'y a qu'au Pas de Brèque qu'un névé posait quelques problèmes de franchissement.

    Le 28 avril 1998 j'étais parti de la place des Eaux-Bonnes, et juste avant d'arriver à la cabane de Laga de Haut, j'avais quitté le vallon de Gourziotte encore bien enneigé pour aller direction Ouest jusqu'au Gourzy (1577 m.) et revenir à l'Est-Sud-Est vers le Signal du Gourzy (1826 m.).

    Carte IGN 1:25000 Ossau vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Crête de la Brèque pic du Gourzy




    votre commentaire
  •  

    * 28 septembre 2005 le pic de la Latte de Bazen (2472 m.) depuis la route D 918 au-dessus de la station de Gourette cote 1401, en suivant un vague sentier qui monte à flanc direction Sud-Est puis direction générale Est, pour arriver sous le col de Tortes, bifurquer au Sud pour rejoindre, après un passage aérien taillé dans la roche et cablé, la crête de la Latte de Bazen et la remonter un peu en contrebas pour franchir en descente la falaise (2217 m.) qui permet de basculer sur la face Nord-Ouest du pic de la Latte de Bazen que l'on remonte direction Sud-Est jusqu'au sommet.

    Carte IGN 1:25000 Top 25 Laruns.Gourette Col d'Aubisque Vallée d'Ossau 1546 ET.

    Parti à 9 h.40, j'étais au sommet à 12 h.45 que je quittais à 13 h.10 pour retrouver la voiture à 15 h.30 après un dénivelé positif de 1100 mètres et autant de négatif. Parti dans le brouillard, je passais au-dessus de la mer de nuages vers 1700 mètres pour trouver un magnifique soleil qui ne me quittera pas jusqu'à mon retour glasses .

    Le passage taillé dans la roche près du col de Tortes est aérien  arf  mais cablé sarcastic . Les pentes sur la face Nord-Ouest de la Latte de Bazen sont très raides et il faut se montrer prudent erf .

    Voir galerie photos Pic de la Latte de Bazen




    votre commentaire
  • Pic Sanctus Pic Sanctus

    * 15 octobre 2005 le pic Sanctus (2482 m.) depuis le parking de la station de Gourette (1346 m.), en remontant le vallon du Valentin, pour passer à la cabane de Coste de Goua (1664 m.), et monter direction générale Sud-Est  pour passer aux lacs de Louesque (2275 m.), direction Sud-Ouest au lac supérieur (2338 m.), plein Sud au col de Louesque (2411 m.) et continuer sur la crête direction Ouest-Sud-Ouest jusqu'au sommet.

    Carte IGN 1:25000 Top 25 Vignemale Ossau.Arrens.Cauterets 1647 OT.

    Partis à 9 h.30 avec Pépite la chienne Labrador de Laetitia, nous étions au sommet à 11 h.55 et après un arrêt restauration près des lacs de Louesque nous retrouvions la voiture à 14 h.30 après un dénivelé positif de 1150 mètres et autant de négatif. Très mauvais temps, brouillard à partir des lacs de Louesque et neige au sommet et sur le début de la descente de la crête. Ce qui a fait que pépite était surexcitée, voyant pour la première fois de la neige tomber du ciel et l'ayant encordée, les conditions n'étaient pas terribles  pour repasser la crête qui ramène au col de Louesque ouch

    Voir galerie photos pic Sanctus




    votre commentaire
  •  

    * 19 juillet 1995 le pic de Ger (2613 m.)  depuis l'aire de stationnement de la station de Gourette (1346 m.), en passant par la station Intermédiaire, la Station Supérieure, les lacs du Plaa Ségouné (2219 m.), le col d'Amoulat (2436 m.) et le col du Plaa Ségouné.

    Carte IGN 1:25000 TOP 25 Vignemale 1647 OT.

    Randonnée effectuée en 5 h. 50 pour un dénivelé positif de 1300 mètres et autant de négatif. Du sommet (où un groupe d'espagnols, qui avait emprunté la télécabine de Pène Blanque, m'a rejoint), j'ai regardé wink2 yes passer le peloton de cyclistes du tour de France qui est descendu du col d'Aubisque au ralenti, c'était une étape non disputée en hommage à l'un des leurs qui s'était tué la veille dans une chute.

    Voir galerie photos Pic de Ger




    votre commentaire
  •  

    * 1 juillet 2000, la Pène Blanque (2550 m.) depuis l'aire de stationnement de la station de Gourette (1346 m.), en passant par la station Intermédiaire, la Station Supérieure et les rochers Sud.

    Carte IGN 1:25000 TOP 25 Vignemale 1647 OT.

    Départ à 7 h., passage à la station Intermédiaite à 8 h., à la station Supérieure à 9 h. pour arriver au sommet smile à 9 h. 30. Après avoir erré sur les crêtes, départ du sommet à 10 h. 10 pour retrouver la voiture à 12 h. après 1250 mètres de dénivelé positif et autant de négatif.

    Voir galerie photos Pène Blanque




    votre commentaire
  • * 20 juin 1997 le pic des Taillades ou Grand Gabizos (2692 m.)  depuis l'aire de stationnement de la station de Gourette (1346 m.) en remontant le vallon du Valentin pour passer par la cabane de Coste de Goua (1664 m.), le lac inférieur de Louesque (2275 m.), la crête Sud-Ouest du pic de Louesque et le pic de Louesque (2554 m.).

    Carte IGN 1:25000 TOP 25 Vignemale 1647 OT.

    Départ à 5 h. 40 pour passer au sommet du pic de Louesque ^^  puis au sommet du Grand Gabizos ^^ à 10 h.30, en repartir à 11 h.30 et retrouver la voiture à 15 h. 35 après un dénivelé positif de 1500 mètres et autant de négatif.

    Voir galerie photos Pic des Taillades ou Grand Gabizos et pic de Louesque




    3 commentaires
  •  

    * 11 octobre 2001 la Géougue d'Arre (2619 m.)  depuis l'aire de stationnement de la station de Gourette (1346 m.), en passant par le lac d'Uzious (2115 m.), le lac du Lavedan (2179 m.) et la Hourquette d'Arre (2465 m.), avec retour en faisant l'ascension d'Arre Sourins (2614 m.) , puis par le sommet d'Anglas (2473 m.) et le lac d'Anglas (2068 m.).

    Carte IGN 1:25000 TOP 25 Vignemale 1647 OT.

    Départ à 9 h., pour passer au sommet de Géougue d'Arre arf erf à 13 h., puis au sommet d'Arre Sourins ^^ , au sommet d'Anglas ^^ et retrouver la voiture à 16 h. 15 après un dénivelé positif de 1550 mètres et autant de négatif.

    Voir galerie photos Géougue d'Arre et Arre Sourins




    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique