• (009) Vallée d'Ossau - Secteur Midi d'Ossau Anéou

    * Crête pic d'Anéou (2364 m.) Peña Blanca (2367 m.) pic de Canaourouye (2347 m.) en circuit depuis l'Araille

    * Crête pic d'Anéou (2364 m.) Peña Blanca (2367 m.) pic de Canaourouye (2347 m.) depuis le col du Pourtalet

    * Pic de Canaourouye (2347 m.) depuis l'Araille sur neige en raquettes (reprise après opération)

    * Pic de Canaourouye (2347 m.) depuis l'Araille sur neige en raquettes

    * Pic de Canaourouye (2347 m.) par la crête Sud-Est depuis l'Araille sur neige en raquettes

    * Pic de Canaourouye (2347 m.) en circuit depuis l'Araille sur neige en raquettes

    * Crête Peña Blanca (2367 m.) pic de Canaourouye (2347 m.) en circuit depuis l'Araille sur neige en raquettes

    * Pène de la Glère (2307 m.) et Peña Blanca (2367 m.) depuis l'Araille

    * Crête Pic d'Anéou (2364 m.) - Peña Blanca (2366 m.) depuis l'Araille sur neige en raquettes

    * Pic d'Anéou (2364 m.) depuis l'Araille sur neige

    * Cuyalaret (2288 m.) depuis l'Araille sur neige en raquettes

    * Cuyalaret (2289 m.) et Las Gralleras (2261 m.) en circuit depuis l'Araille sur neige en raquettes

    * Cuyalaret (2289 m.) et Las Gralleras (2261 m.) en circuit depuis le col du Pourtalet

    * Pène Mieytadère (2128 m.) et arête N-E du Campana d'Anéou depuis le col du Pourtalet

    * Pic de la Gradillère (2271 m.) depuis l'Araille sur neige en raquettes

    * Pic de la Gradillère (2271 m.) depuis l'Araille sur neige

    * Sommet des Arazures (2213 m.) depuis l'Araille sur neige en raquettes

    * Dôme Est de Peyreget (2320 m.) depuis l'Araille sur neige en raquettes

    * Pic Peyreget (2487 m.) par la crête Ouest, en circuit depuis l'Araille sur neige en raquettes

    * Pic Peyreget (2487 m.) depuis l'Araille sur neige

    * Pic Peyreget (2487 m.) par la crête de Moustardé depuis le Caillou de Soques

    * Pic du Midi d'Ossau (2884 m.) depuis l'Araille en solo

    * Pic du Midi d'Ossau (2884 m.) depuis l'Araille

    * Pic Saoubiste (2261 m.) et Pène de Peyreget (2254 m.) depuis l'Araille

    * Pic de Pombie (2207 m.) depuis l'Araille

    * Soum de Pombie (2134 m.) depuis l'Araille sur neige en raquettes

    * Tour du pic du Midi d'Ossau (2210 m.) depuis l'Araille sur neige en raquettes

    * Circuits gorges de Brousset et bois de las Artigue depuis le pont de Peyrelue

    * Lac et refuge de Pombie (2031 m.) depuis le Caillou de Soques sur neige en raquettes

    * Pics Saoubiste (2261 m.) et Est de Pombie (2198 m.) en circuit depuis Pont de Camps

    * Crête Lavigne Chérue par les pics (2018 m. et 2195 m.) depuis le pont de la Sagette sur neige en raquettes

    * Pic de Chérue (2195 m.) depuis le pont de la Sagette sur neige en raquettes

     

  • * 20 février 2017 depuis l'aire de stationnement de l'Araille (1720 m.) en bordure de la route D 934 sous le col du Pourtalet et au-dessus de Gabas, en descendant au Sud-Ouest pour traverser la passerelle qui enjambe le ruisseau du Pourtalet pour continuer direction Ouest-Sud-Ouest et passer près du Centre Pastoral, près des anciennes mines de Fluor, pour ensuite remonter direction générale Ouest, traverser direction Sud-Ouest le flanc Nord-Ouest de la Pène de la Glère, parvenir à la base d'un large couloir (2150 m.) pour le remonter Sud-Sud-Ouest afin d'atteindre la crête frontière près de la cote 2278, suivre cette crête à droite pour atteindre le sommet du pic de Canaourouye (2347 m.) par sa crête Sud-Est, descendre en suivant la crête Nord pour la quitter au col de Houer (2240 m.) en descendant Sud-Est puis Est vers le Plaa de la Gradillère, y retrouver l'itinéraire de montée (2030 m.) qui ramène, avec une petite variante parallèle à peine plus au Sud (entre 1900 m. et 1750 m.), au point de départ.

    Toute la randonnée effectuée sur neige avec utilisation des crampons et du piolet à partir de 2150 mètres, de l'entrée du couloir qui mène à la crête frontière jusqu'au sommet, et avec utilisation des raquettes durant tout le retour. 

    Parti à 8 h.30 j'étais au sommet à 11 h.10 que je quittais à 11 h.30 pour retrouver ma voiture à 13 h.05 après un dénivelé positif de 660 mètres et autant de négatif par une superbe journée ensoleillée glasses .

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Pic de Canaourouye par la crête Sud-Est 20 02 2017


    votre commentaire
  • * 3 décembre 2016, depuis l'aire de stationnement de l'Araille (1720 m.) en bordure de la route D 934 sous le col du Pourtalet et au-dessus de Gabas, en descendant au Sud-Ouest pour traverser la passerelle qui enjambe le ruisseau du Pourtalet pour continuer direction Ouest-Sud-Ouest et passer près du Centre Pastoral, près des anciennes mines de Fluor, pour ensuite traverser le ruisseau au Sud de la cote 1901 afin de remonter direction générale Sud-Sud-Ouest le vallon de Houn de la Glère, passer sur le flanc Nord-Ouest de la Pène de Mauhourat pour aller chercher la crête au Sud de ce sommet et la suivre Sud-Ouest puis Nord-Ouest jusqu'au sommet du pic d'Anéou (2364 m.), continuer en suivant la crête frontière Ouest-Nord-Ouest, passer sur un sommet intermédiaire (2345 m.), au col suivant (2330 m.), remonter jusqu'au sommet de la Peña Blanca (2367 m. ou 2365 m. donnés par Editorial Alpina ou 2366 m. donné par SIGNA IGN espagnol), descendre Nord-Est jusqu'au col de la Glère (2250 m.) et continuer dans la même direction en suivant une succession de petits vallons qui permettent de retrouver l'itinéraire de montée dans le vallon de Houn de la Glère (2020 m.), le quitter un peu plus bas (1900 m.) pour poursuivre direction Est en pente douce au-dessus de la rive droite du ruisseau afin d'aller le traverser à hauteur des ruines de la cabane Sacaze, après une courte descente plein Nord, pour atteindre l'entrée du plateau de la cabane Lalagüe, où on récupère l'itinéraire de montée qui ramène au point de départ.  

    Partis avec Odile et Pierre à 8 h35, après avoir abandonné le "Grand Boulevard" menant vers le Plaa de la Gradillère en allant traverser le ruisseau au Sud de la cote 1901, la neige croûtée nous fera utiliser les crampons et le piolet à l'entrée du vallon de Houn de la Glère vers 1900 mètres, au pied des coulées de neige des falaises de la rive droite. Ensuite nous éviterons les deux fonds de cuvettes garnis de gros blocs, le premier par la gauche et le second par la droite, la neige y dissimulant des trous bad  il serait dangereux de vouloir naviguer entre les blocs. Ces deux cuvettes sont suivies par de raides pentes où par endroits une trentaine de centimètres de neige poudreuse dissimulait une couche de neige glacée "béton" frown . Après avoir remonté la crête sommitale sur de la neige par endroits croûtée et glacée ouch , nous atteindrons le sommet du pic d'Anéou, objectif du jour, à 11 h30. Deux skieurs espagnols nous y rejoindront. Après avoir profité du superbe panorama, nous déciderons à l'unanimité de poursuivre vers la Peña Blanca et à11 h50 nous commencerons la traversée de la crête. Pas des vacances ! pour y croiser dans le ressaut les skieurs portant leurs skis ou ceux qui les attendaient au pied du ressaut et après une belle course de crête nous parviendrons au sommet de la Peña Blanca à 12 h10 où un sympathique couple de skieurs espagnols nous accueillera en nous proposant une boisson chaude yes . Sur ce sommet, qui offre également un superbe panorama, mon altimètre donnera deux mètres de plus qu'au sommet du pic d'Anéou. A 12 h30 nous commencerons la descente retour et j'utiliserai les raquettes vers 2330 mètres jusqu'à atteindre une petite cuvette située sous le col de la Glère, bien abritée du vent, où nous ferons une pause restauration de 12 h45 à 13 h40. Pour éviter de faire plusieurs fois l'échange crampons raquettes, comme mes supers coéquipiers cool cool , j'utiliserai les crampons dans la portion de descente constituée d'une succession de petits vallons plus ou moins raides. Vers 1900 mètres, à la sortie du vallon de Houn de la Glère, sur de la neige moins portante j'utiliserai les raquettes. Ensuite, au lieu de traverser le ruisseau, nous rejoindrons le "Petit Boulevard" créé par les nombreuses traces de skis et raquettes qui, en pente douce et au-dessus de la rive droite, ramène plein Est vers les ruines de la cabane Sacaze. Parvenus à hauteur des ruines de la cabane, dissimulées par la neige, nous descendrons une pente courte mais raide pour aller traverser le ruisseau en partie recouvert de glace afin de retrouver le "Grand Boulevard" de la rive gauche qui nous ramènera à l'aire de stationnement de l'Araille. Nous terminerons tranquillement notre "course"  à 15 heures après un dénivelé positif d'environ 800 mètres pour autant de négatif et une superbe journée ensoleillée glasses .

    Cartes IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT et IGN espagnol Signa.

    Voir galerie photos Crête Pic d'Anéou - Peña Blanca 3 12 2016

    Voir panorama du sommet du pic d'Anéou

    Voir panorama annoté du sommet du pic d'Anéou


    votre commentaire
  • * 1 novembre 2016 depuis l'aire de stationnement de Pont de Camps située au Sud du lac de Fabrèges et en bordure de la route D 934 du col du Pourtalet (1250 m.) pour suivre au Sud la petite route qui mène à la Station Inférieure où on laisse filer à gauche, dans le virage en épingle, le chemin de St-Jacques balisé rouge et blanc, pour la quitter juste après afin de suivre à gauche, direction générale Sud-Ouest, le sentier fléché "Cabane de Saoubiste 1h.30" qui remonte en forêt pour traverser le ruisseau de la Sourde de Saoubiste (1608 m.) continuer direction Ouest au-dessus de la rive droite pour sortir de la forêt  et toujours rive droite mais en direction Sud-Ouest passer près de la cabane de Saoubiste (1780 m.), traverser le ruisseau pour suivre sa rive gauche (1789 m.), remonter le vallon direction Ouest-Nord-Ouest pour atteindre la crête juste au-dessus du col de Magnabaigt (2072 m.), la suivre à gauche direction Sud, passer au sommet Nord du col de Saoubiste (2174 m.) non nommé, décrocher de la crête pour la suivre en contrebas, versant Oriental, pour la traverser peu après le col de Saoubiste (2140 m.), afin de faire une traversée horizontale Sud-Sud-Ouest sur le flanc Occidental du pic Saoubiste et arriver à la base du couloir qui permet d'aller gravir à l'Est les trois sommets du pic Saoubiste (2261 m.), redescendre le même couloir en direction du col de Suzon pour traverser à gauche la crête Ouest (2180 m.) et faire une traversée à flanc direction Sud-Est pour atteindre le col de Pombie (2150 m), longer le flanc Sud-Ouest du pic de Pombie pour aller rejoindre sa crête Sud-Est (2160 m.) et la remonter Sud-Est puis Est afin de passer au sommet du pic Est de Pombie (2198 m.) non nommé, descendre Nord-Est au col coté 2112, y quitter la crête direction Sud pour aller trouver une sente (2080 m.) qui descend direction Nord-Est et disparaît en suivant, continuer la descente direction générale Est-Sud-Est jusqu'à atteindre la cabane d'Arrégatiou (1680 m.) pour ensuite aller trouver Est la lisière de la forêt, y rentrer et descendre Sud-Est pour aller traverser le ruisseau de Pombie et trouver le sentier venant du vallon de Pombie pour le suivre à gauche Est jusqu'à sortir de la forêt (1380 m.), où on le laisse filer Sud-Est vers le Caillou de Soques, pour prendre une direction Est puis Nord-Est afin de rejoindre la piste balisée rouge et blanc du chemin de St-Jacques, qui en direction Nord, en pelouse et au-dessus de la rive gauche du Gave de Brousset, passe près de la cabane des Quèbes, aux Quèbes de Brousset pour ramener à l'aire de stationnement de Pont de Camps.

    Partis à 7 h55 avec Odile, Pierre et Peio, nous passerons à 9 h05 près de la cabane de Saoubiste et après une montée par endroits raide et hors traces, gratifiée par quelques passages spectaculaires d'isards, nous parviendrons sur la crête au Sud du proche col de Magnabaigt à 10 heures. Après avoir suivi la crête jusqu'au sommet Nord du col de Saoubiste, où nous croiserons un randonneur espagnol, nous décrocherons sur son versant Oriental pour éviter un passage en mauvais rocher situé sur la crête entre le sommet et le col de Saoubiste. Les pentes y sont très raides arf , constituées d'herbe, de terre et de cailloutis fuyants. Après avoir récupéré la crête bien au-delà du col de Saoubiste, nous utiliserons des sentes d'isards pour traverser presque horizontalement le flanc Occidental du pic Saoubiste et parvenir à la base du raide couloir qui donne accès à la crête sommitale. Avec ses trois sommets, le pic Saoubiste ressemble à une molaire où il serait dommage de "se casser les dents". A 11 h30 nous parviendrons sur l'étroit et aérien sommet Ouest qui est le point culminant du pic Saoubiste, offrant une superbe vue sur la face Nord-Est, où passe la voie normale d'ascension, du seigneur des lieux, le pic du Midi d'Ossau. Après passage sur le sommet Est, mon altimètre lui donnant un mètre de moins, nous passerons sur le sommet Nord, le moins élevé des trois, que nous quitterons à 12 h05. La voie normale d'ascension du pic de Pombie passant par sa crête Nord-Ouest, nous contournerons ce pic par son versant Sud-Ouest pour aller visiter sa déchiquetée crête Sud-Est. Ensuite nous suivrons la crête qui mène au sommet du pic Est de Pombie que nous atteindrons à 13 heures, puis nous ferons une pause restauration de 13 h15 à 14 h15 sous le col coté 2112. La descente vers la cabane d'Arrégatiou se fait à vue en utilisant parfois quelques traces de sentes et en cherchant les meilleurs passages, parfois raides, pour éviter les barres rocheuses. Après y avoir observé une harde d'une cinquantaine d'isards galoper et bondir lestement, mon genou gauche qui maintenant devrait avoir une "santé de fer" en était jaloux sarcastic , à 15 h10 nous passerons à la cabane d'Arrégatiou. Nous ne trouverons pas de sentier dans la forêt située sous la cabane, après une descente en slalom entre les arbres, nous traverserons le ruisseau de Pombie pour trouver le sentier venant du vallon de Pombie. Nous retrouverons la voiture à 16 h30 après un dénivelé positif d'environ 1200 mètres pour autant de négatif et une belle journée ensoleillée glasses passée dans une super ambiance cool .  

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Pics Saoubiste et Est de Pombie

    Voir panorama annoté du sommet du pic Saoubiste


    2 commentaires
  •  

    * 1 avril 1996 depuis l'aire de stationnement du Caillou de Soques (1392 m.) en bordure de la route D 934 du col du Pourtalet, en descendant Ouest pour aller traverser la passerelle qui enjambe le gave de Brousset (1350 m.), puis remonter direction générale Ouest le ravin du ruisseau de Pombie, passer à la cabane de Puchéoux et remonter plein Ouest le vallon du ruisseau de Pombie pour rejoindre le sentier descendant du col de Soum de Pombie à 2050 mètres et descendre au Nord jusqu'au refuge de Pombie (2031 m.) et au lac de Pombie invisible sous la neige pour revenir par le même itinéraire.

    Randonnée effectuée sur neige à partir de 1500 mètres et en raquettes à partir de 1550 mètres par une belle journée ensoleillée avec quelques nuages bloqués hors du secteur par les sommets voisins.

    Parti à 9 h.56, j'étais au refuge de Pombie à 12 h.44 pour être de retour à 14 h.14.

    Carte IGN 1:25000 Top 25 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Lac et refuge de Pombie 1 04 1996


    votre commentaire
  • * 4 mai 2016 depuis l'aire de stationnement de l'Araille (1720 m.) en bordure de la route D 934 sous le col du Pourtalet et au-dessus de Gabas, en descendant Ouest-Sud-Ouest pour traverser la passerelle qui enjambe le torrent (1709 m.), virer en suivant à droite, Nord, pour aller traverser deux autres passerelles, monter Nord-Nord-Ouest et passer près de la cabane de Sénescau (1812 m.), continuer la montée Nord-Ouest puis après de larges lacets direction générale Nord parvenir au col de Soum de Pombie (2129 m.), y suivre la crête à gauche direction Ouest-Nord-Ouest, passer au replat coté 2227, y continuer Nord-Ouest puis Nord-Est (2300 m.) jusqu'au sommet du dôme Est de Peyreget (2320 m.), continuer jusqu'à la pointe Nord pour redescendre par le même itinéraire.

    Le dôme Est de Peyreget, non nommé et non coté par l'IGN français, est coté 2322 par l'IGN espagnol Signa et 2318 par IDEA  Infraestructura de Datos Espaciales de Aragón. Il est nommé par certains sites "Plateau de Peyreget".

    Parti à 7 h55, je passais près de la cabane de Sénescau à 8 h20. Par endroits la neige était recouverte d'une fine épaisseur de glace et je décidais d'utiliser les crampons et le piolet à partir de 1900 mètres. A 9 h30 je passais au col de Soum de Pombie et après avoir suivi l'intégralité de la crête, j'étais au sommet du dôme Est de Peyreget à 10 h30 pour en repartir à 10 h55 après une visite à la pointe Nord, à peine moins élevée, qui offrait une belle vue sur le refuge de Pombie et son lac enneigé. Après une descente prudente de la crête car certains rochers sortaient de la neige qui commençait à se transformer, vers 1950 mètres, la neige transformée en soupe dans certains secteurs, je changeais les crampons et le piolet par les raquettes sur 200 mètres de dénivelé pour retrouver la voiture à 12 h30 après un dénivelé positif d'environ 650 mètres pour autant de négatif et une belle journée ensoleillée glasses .

    Cartes IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT, IGN espagnol Signa et IDEA  Infraestructura de Datos Espaciales de Aragón.

    Voir galerie photos Dôme Est de Peyreget 4 05 2016


    votre commentaire
  • * 24 octobre 2001, depuis le parking de l'Araille (1720 m.) en bordure de la route D 934 sous le col du Pourtalet, en descendant à l'Ouest pour aller traverser les deux torrents qui vont former le gave de Brousset (1709 m.), remonter Nord-Nord-Ouest et passer à la cabane de Sénescau (1812 m.), au col de Soum de Pombie (2129 m.), descendre au Nord pour passer au lac et au refuge de Pombie (2031 m.), continuer au Nord et traverser la Raillère de Pombie (1981 m.), remonter Nord-Nord-Est au col de Suzon (2127 m.) pour aller gravir à l'Est le pic Saoubiste (2261 m.) en passant sur ses trois pointes, revenir au col de Suzon puis au refuge et au lac de Pombie (2031 m.) pour remonter direction générale Ouest, passer près de deux petits lacs ( 2208 m. et  2220 m.), au col de Peyreget (2320 m., point haut de la randonnée), descendre Ouest jusq'au lac de Peyreget (2074 m.), remonter Sud au col de l'Iou pour descendre Ouest-Nord-Ouest  afin d'aller gravir la Pène de Peyreget (2254 m.), revenir au col de l'Iou (2194 m.), descendre direction générale Est-Sud-Est pour repasser à la cabane de Sénescau (1812 m.) et traverser les deux torrents (1709 m.) pour remonter Est-Nord-Est retrouver le point de départ. 

    L'arête qui relie les trois pointes du pic Saoubiste et la crête de la Pène de Peyreget sont aériennes.

    Parti à 10 h45, j'étais de retour à 17 heures après un dénivelé positif de 1250 mètres pour autant de négatif et une journée bien ensoleillée glasses .

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc national des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos pic Saoubiste et Pène de Peyreget


    votre commentaire
  • * 30 janvier 2016 le pic de Canaourouye (2347 m.) depuis l'aire de stationnement de l'Araille (1720 m.) en bordure de la route D 934 sous le col du Pourtalet, en passant par le Centre Pastoral, pour remonter direction générale Ouest , traverser le flanc Nord-Ouest de la Pène de la Glère, le Plaa de la Gradillère direction Ouest-Sud-Ouest (2100 m.), passer au col de Houer (2240 m.) et gravir la large crête Nord du pic de Canaourouye. Retour par le même itinéraire.

    Deux mois et demi après l'opération de mon genou gauche (Prothèse totale ouch ), le mercredi 27 je décidais d'aller faire un tardif "snif" de blanche en raquettes dans le cirque d'Anéou, de 16 heures à 17 heures où je n'avais eu le temps que de visiter le petit sommet coté 1792 situé à l'Ouest du Centre Pastoral, ce qui m'avait laissé un goût d'inachevé. Aussi, 3 jours après, le samedi 30 janvier j'avais programmé de pousser ma visite dans le cirque jusqu'au Plaa de la Gradillère... L'objectif atteint, ce plat du jour ne me convenant pas, je décidais de m'offir un beau dessert glacé: le pic de Canaourouye !
    Toute la randonnée effectuée sur neige et en raquettes à partir de 2000 mètres jusqu'au retour sous le Centre Pastoral. J'ai rencontré cinq personnes lors de la montée, par contre dans la descente j'ai croisé un nombre incroyable de randonneurs en ski ou en raquettes, on se serait cru dans une station de ski, surtout sous le Centre Pastoral gavé de piétons et d'amateurs de luge. Ce cirque d'Anéou attire la foule française et espagnole.

    Parti à 8 h.30 j'étais au sommet à 10 h.55 que je quittais à 11 h.15 pour retrouver ma voiture à 13 h.15 après un dénivelé positif de 660 mètres et autant de négatif par une belle journée ensoleillée glasses .

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Pic de Canaourouye


    2 commentaires
  •  

    * 15 octobre 2015, depuis l'aire de stationnement du pont de Peyrelue (1580 m.) en bordure de la route D 934, pour longer cette dernière direction Ouest, la quitter à hauteur du virage où est située la fosse de réception d'avalanches pour descente à droite direction Nord-Ouest puis Est afin d'atteindre le fond des gorges du gave du Brousset, pour remonter direction Nord-Ouest au-dessus de la rive droite en suivant la bordure supérieure herbeuse des gorges, la quitter en arrivant sur une zone de rochers calcaires en descendant à droite vers le fond des gorges pour y suivre à gauche, direction Nord-Ouest, des portions de minces vires herbeuses et ainsi atteindre le niveau des eaux du gave de Brousset à juste la sortie des gorges, continuer à suivre la rive droite pour passer sous la passerelle de Tourmont et arriver au pied de la cascade issue du défilé de Tourmont, y faire demi-tour pour aller retrouver la passerelle de Tourmont, passer sur la rive gauche pour remonter plein Est et atteindre la base des falaises de la face Sud du sommet de l'Artigue d'Aneü où est gravée la croix borne N°9 de l'abornement de la montagne d'Aneü (1620 m), revenir traverser la passerelle de Tourmont pour remonter Sud-Ouest, traverser la route D 934, passer près de la cabane de Tourmont et faire demi-tour dans le vallon de Tourmont pour revenir en longeant la route D 934 au pont de Peyrelue (1580 m) et repartir pour une autre boucle en descendant au Nord-Ouest pour traverser le gave de Brousset (1540 m) et remonter toujours Nord-Ouest dans le bois de las Artigue, pour sortir du bois sous les falaises de la face Sud du sommet de l'Artigue d'Aneü et aller gravir à l'Est ce modeste sommet (1680 m), puis au Nord-Ouest le petit sommet coté 1691, descendre Nord-Est sur le flanc de Moustardé, traverser dans la même direction le bois de las Artigue sur de pentes raides, pour en ressortir avant les ruines de la cabane de Brousset et revenir Sud-Ouest en suivant les balises (piquets balisés blanc et rouge, bien gros mais pas assez hauts pour les voir) du chemin (sentier) de Saint-Jacques, traverser la passerelle qui enjambe le gave de Brousset pour rejoindre la route D 934 entre le paravalanche et le pont de l'Ouradé afin de la longer direction Sud-Ouest jusqu'au pont de Peyrelue.  

    Parti à 7 h50 pour effectuer une simple promenade dans le but de me remplir les yeux de superbes couleurs automnales avant qu'on ne me change mon genou handicapé, à 10 h30 j'étais de retour à la voiture après un petit circuit dans les gorges de Brousset et le vallon de Tourmont. Certains passages sur de minces vires dans les falaises presque verticales des gorges de Brousset imposent la prudence et la maîtrise du vertige. Au-dessus des gorges, j'ai trouvé l'ancienne croix borne N°9 de l'abornement de la montagne d'Aneü, gravée sur les falaises de la face Sud du sommet de l'Artigue d'Aneü. Cette croix aurait été gravée le "XVII de julh l'an M IIII et XL" (17 juillet 1440) et elle pourrait bien être la première de cet abornement  "prumer termi comenssan de meter et pausar au pee de la pene qui es pres lo gabe enta la part de Peyrelun au sum de l'artigue de Lescalar, et aqui fen une crotz per termi". Le soleil montant commençait tout juste à rendre le secteur féerique aussi, à 10 h45, je décidais de repartir pour réaliser un autre circuit dans le bois de las Artigue. Ce fut un festival de couleurs. A 13 h45 je retrouvais la voiture après un dénivelé positif total d'environ 500 mètres pour autant de négatif et un temps assez beau mais ombragé pour le premier circuit mais totalement ensoleillé pour le deuxième circuit glasses .

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Gorges de Brousset et bois de las Artigue


    4 commentaires
  • * 26 juillet 2015, depuis l'aire de stationnement de l'Araille (1720 m.) en bordure de la route D 934 sous le col du Pourtalet et au-dessus de Gabas, en descendant au Sud-Ouest pour aller longer la rive droite du ruisseau du Pourtalet vers le Sud, puis traverser le ruisseau 200 mètres après la passerelle pour remonter Nord-Ouest puis Ouest afin de passer à gauche du centre pastoral, virer Sud-Ouest pour passer au-dessus du ravin puis sur le petit sommet coté 1778 (SIGNA IGN espagnol), descendre traverser le ruisseau (1755 m.) pour remonter direction Sud-Ouest au-dessus de la rive droite du vallon du col d'Anéou, traverser le ruisseau (2075 m.) pour remonter Ouest, à gauche de la zone d'éboulis, en visant un beau monolithe pour ensuite lui passer à droite (2170 m.) et aller chercher la crête au Sud de la Pène de Mauhourat (2320 m.) afin de la suivre Sud-Ouest jusqu'au sommet du pic d'Anéou (2364 m.), continuer en suivant la crête frontière Ouest-Nord-Ouest, passer à un col (2330 m.), remonter jusqu'au sommet de la Peña Blanca (2367 m. ou 2366 m. donné par SIGNA IGN espagnol), continuer sur la crête direction Ouest pour descendre à un col (2334 m. donné par SIGNA IGN espagnol), remonter sur l'antécime Occidentale de la Peña Blanca  (2358 m.), descendre à un col (2287 m. donné par SIGNA IGN espagnol), remonter sur un sommet intermédiaire (2297 m. donné par SIGNA IGN espagnol), descendre à un col (2286 m. donné par SIGNA IGN espagnol) remonter Ouest-Nord-Ouest pour parvenir au sommet du pic de Canaourouye (2347 m. ou 2348 m. donné par SIGNA IGN espagnol), descendre au Nord-Nord-Ouest pour passer aux lacs cotés 2226 et 2231 (SIGNA IGN espagnol), revenir à l'Est au col de Houer (2246 m. donné par SIGNA IGN espagnol) pour basculer sur le versant Oriental, rejoindre à l'Est-Nord-Est le Plaa de la Gradillère et aller rejoindre la rive gauche du vallon qui ramène direction Est au centre pastoral et à la passerelle qui enjambe le ruisseau du Pourtalet (1710 m.) pour y retrouver l'itinéraire de départ en contrebas de l'aire de stationnement.

    43 jours après l'injection Intra Articulaire d'Altim et d'Arthrum dans mon genou gauche effectuée le 13 juin 2015, mon genou est toujours douloureux... Plus d'un mois sans montagne, ne pouvant plus résister à son appel, je décidais de faire une balade dans le cirque d'Anéou.

    Parti à 8 h40, alors que je longeais tranquillement la rive droite du ruisseau du Pourtalet que je n'avais pas l'intention de traverser, deux patous agressifs m'obligèrent à changer de rive. Ils me forcèrent à quitter une rive où il n'y avait pas de vaches ni de brebis pour aller sur l'autre rive où il y en avait, allez comprendre quelque chose ???  La balade commence à se transformer en randonnée lors de la raide montée hors traces, direction Ouest en bordure gauche de la zone d'éboulis, vers la crête qui relie la Pène de Mauhourat au pic d'Anéou. En arrivant à hauteur du beau monolithe j'ai commencé à utiliser les mains pour remonter la croupe qui est à droite en prenant appui sur les rochers. A 11 h40 je parvenais au sommet du pic d'Anéou pour le quitter à 12 h10 après avoir discuté avec un sympathique randonneur palois. Après un joli parcours de crête d'où j'ai pu admirer de nombreux isards et discuter avec un couple de vacanciers accompagné de deux jeunes enfants, à 13 h15 je passais au sommet du pic de Canaourouye où je réalisais une pause d'un quart d'heure. De 13 h40 à 14 h05 je faisais trempette dans un étang où plongeait un névé, quel bonheur ! C'est l'étendue d'eau la plus Occidentale faisant partie du groupe de petits lacs situés à l'Ouest du col de Houer. A 15 h25 je retrouvais ma voiture, sur l'aire de stationnement plus qu'archicomble, après un dénivelé positif d'environ 850 mètres pour autant de négatif et une chaude et belle journée ensoleillée.

    Cartes IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT et Signa.ign.es.

    Voir galerie photos Anéou Peña Blanca Canaourouye

     


    5 commentaires
  • * 8 mars 2015, depuis l'aire de stationnement de l'Araille (1720 m.) en bordure de la route D 934 sous le col du Pourtalet et au-dessus de Gabas, en descendant au Sud-Ouest pour traverser la passerelle qui enjambe le ruisseau du Pourtalet, continuer Ouest-Sud-Ouest et passer près du centre pastoral, près des anciennes mines de Fluor, pour ensuite traverser le torrent au Sud de la cote 1901 afin de remonter direction générale Sud-Ouest le vallon de Houn de la Glère, rejoindre le col de la Glère (2250 m.), y continuer Sud-Sud-Ouest pour atteindre la crête frontière (2330 m.) et la suivre à droite Ouest jusqu'au sommet de la Peña Blanca (2367 m. ou 2366 m. donné par SIGNA IGN espagnol), continuer sur la crête direction Ouest pour descendre à un col (2334 m. donné par SIGNA IGN espagnol), remonter sur l'antécime Occidentale de la Peña Blanca  (2358 m.), descendre à un col (2287 m. donné par SIGNA IGN espagnol), remonter sur un sommet intermédiaire (2297 m. donné SIGNA IGN espagnol), descendre à un col (2286 m. donné SIGNA IGN espagnol) remonter Ouest-Nord-Ouest pour parvenir au sommet du pic de Canaourouye (2347 m. ou 2348 m. donné SIGNA IGN espagnol); descendre au Nord jusqu'au col de Houer (2246 m. donné SIGNA IGN espagnol) pour basculer sur le versant Oriental, rejoindre à l'Est-Nord-Est le Plaa de la Gradillère, continuer la descente Est-Nord-Est pour passer à la cote 2018, située au pied du pic de la Gradillère, puis suivre direction Est le vallon Nord du cirque d'Anéou pour parvenir à la cabane de Houns de Gabès, traverser ensuite à gué le torrent issu de la jonction des ruisseaux de la Glère et Lalagüe pour retrouver l'itinéraire de montée près de la passerelle qui enjambe le ruisseau du Pourtalet à l'Est du Centre Pastoral.

    Partis à 8 h15 avec Dédé, Eric, Frédéric, Pierre, Odile, Peio et Roland, sur une neige bien portante, nous utiliserons les crampons et le piolet à partir de 1920 mètres dans le vallon de Houn de la Glère où certaines portions sont raides. Nous atteindrons le sommet de la Peña Blanca à 11 heures pour en repartir 10 minutes plus tard en suivant la crête frontière, dotée de belles corniches,  jusqu'au pic de Canaourouye. Après une pause restauration à la hauteur du panorama qui nous était offert, pour la descente en raquettes (sauf pour les skieurs Dédé et Pierre) nous utiliserons le vallon qui passe au Nord du Plaa de la Gradillère pour retrouver notre point de départ à 15 h20 après un dénivelé positif d'environ 850 mètres pour autant de négatif et une belle journée ensoleillée  cool passée dans une ambiance chaleureuse yes wink .

    Cartes IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Crête Peña Blanca Canaourouye

     


    2 commentaires
  •  

     

    * 24 février 2014, depuis l'aire de stationnement de l'Araille (1720 m.) en bordure de la route D 934 sous le col du Pourtalet et au-dessus de Gabas, en descendant Ouest-Sud-Ouest pour traverser la passerelle qui enjambe le torrent (1709 m.), virer en suivant à droite, Nord, pour aller traverser deux autres passerelles, monter au Nord-Ouest et passer près de la cabane de Sénescau (1812 m.), continuer Ouest-Nord-Ouest jusqu'au col de l'Iou (2194 m.) pour gravir à droite, Est, la crête Ouest du pic Peyreget (2487 m.), descendre du sommet direction Nord jusqu'au col de Peyreget (2320 m.) pour y virer à droite, Est, vers le refuge de Pombie et juste avant de l'atteindre (2050 m.) virer à droite, Sud, pour aller chercher le col de Soum de Pombie (2129 m.) afin de descendre direction générale Sud retrouver l'itinéraire de montée près de la cabane de Sénescau.  

    Ce circuit enneigé n'est pas un itinéraire de simple randonnée !

    Parti à 7 h45 avec une neige bien portante dès le départ, j'arrivais au col de l'Iou à 9 h40 à partir duquel j'utiliserai les crampons et le piolet. Si tout le long de cette première partie il y avait de très nombreuses traces de ski et de raquettes, la crête Ouest du pic Peyreget en était dépourvue, il est vrai qu'elle était balayée par un vent très fort qui faisait voler la neige de surface  bad aww . Cette crête se décompose en deux tronçons, la première partie, raide, mène à un replat, la seconde partie est très raide et demande de la prudence car elle passe au-dessus de barres rocheuses arf . Je parvenais au sommet du pic Peyreget à 10 h45 que je quittais à 11 heures. Dans la descente vers le col de Peyreget je croisais deux randonneurs espagnols en raquettes qui étaient passés par le col de l'Iou, ils avaient préféré terminer l'ascension en passant par le col de Peyreget. La traversée du refuge de Pombie au col de Soum de Pombie fut laborieuse, aucune trace du sentier recouvert par la neige et les pentes en dévers y sont raides erf , par endroits il y avait quelques traces de skis en partie effacées par le vent qui balayait la surface de la neige. A partir du col de Soum de Pombie, j'utilisais les raquettes dans la raide descente vers la cabane de Sénescau, les muscles des cuisses ont bien chauffé !. Je retrouvais ma voiture à 13 h20 après un dénivelé positif d'environ 900 mètres pour autant de négatif et une superbe journée ensoleillée glasses mais très ventée.

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées1547 OT.

    Voir galerie photos Pic Peyreget par la crête Ouest 24 02 2014

    Voir panorama du sommet du pic Peyreget

    Voir panorama annoté du sommet du pic Peyreget

     


    votre commentaire
  • * 12 janvier 2014, Cuyalaret et Las Gralleras en circuit depuis l'aire de stationnement de l'Araille (1720 m.) en bordure de la route D 934 sous le col du Pourtalet et au-dessus de Gabas, en descendant Ouest-Sud-Ouest pour traverser la passerelle qui enjambe le torrent (1709 m.) et suivre sa rive gauche toujours Ouest-Sud-Ouest pour le traverser une nouvelle fois (passerelle) afin de remonter direction générale Sud-Ouest la large croupe qui mène au sommet de Cuyalaret (2289 m.), en descendre Est-Nord-Est pour plonger à droite Est, dans le ravin (2120 m.) afin de le remonter direction Sud jusqu'au col frontière (2205 m.) (non nommé ni coté par l'IGN) et gravir au Nord-Est la crête qui mène au sommet de Las Gralleras ( 2261 m., non nommé par l'IGN), puis revenir au col (2205 m.) pour descendre au Nord dans le ravin, puis direction générale Nord-Est aller retrouver le point de départ à l'Araille.

    Partis avec Odile et Pierre à 8 h55 sur une neige bien portante dès le départ, nous utiliserons les crampons et le piolet à partir de 1900 mètres et nous parviendrons au sommet de Cuyalaret à 11 heures. Après avoir profité du superbe panorama qui nous était offert et discuté avec un sympathique trio de skieurs basques espagnols de Bilbao, nous quitterons le sommet vingt minutes plus tard et nous aurons le privilège d'assister à une super descente avec sauts réalisés par deux des skieurs basques "bondissants". Nous descendrons sur le versant Oriental de la large croupe pour chercher un passage aisé afin de basculer dans le ravin situé à l'Est. La neige, exposée au soleil, commençant à se transformer, nous laisserons deux passages potentiels présentant des risques d'avalanche pour en emprunter un troisième qui nous permettra d'atteindre le fond du ravin vers 2120 mètres. Nous laisserons sacs et crampons sur la crête frontière, vers 2230 mètres, au pied de la cheminée en partie déneigée où nous utiliserons les mains pour parvenir sur la crête sommitale presque horizontale qui nous mènera, en bordure des impressionants à-pics de la face Nord-Ouest, au sommet de Las Gralleras à 12 h20. De retour aux sacs, nous y ferons la pause restauration de 12 h50 à 13 h50, au soleil, face au pico de Anayet mais aussi au-dessus des pistes de la station de Formigal. Dans la descente, j'utiliserai les raquettes à neige à partir de 2050 mètres jusqu'à retrouver la route D 934. Nous serons de retour à la voiture à 15 h05 après un dénivelé positif d'environ 760 mètres pour autant de négatif et une journée ensoleillée glasses .

    Cartes 1:25000 IGN Ossau Vallée d'Aspe Parc national des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Cuyalaret et Las Gralleras en circuit 12 01 2014


    votre commentaire

  • * 24 octobre 2012 depuis l'aire de stationnement du  Caillou de Soques (1392 m.) en bordure de la route D 934 du col du Pourtalet au-dessus de Gabas, en descendant Nord-Ouest pour aller traverser la passerelle qui enjambe le gave de Brousset (1340 m.), remonter direction générale Ouest-Nord-Ouest pour entrer en forêt (1450 m.) afin de la traverser direction générale Ouest au-dessus de la rive droite du ruisseau de Pombie et en sortir en traversant la passerelle qui enjambe le ruisseau de Pombie (1620 m.) pour remonter Sud-Ouest en longeant la rive droite, traverser une première passerelle puis, presque en suivant, une seconde qui enjambe le ruisseau de Pombie (1720 m.), pour remonter direction Est jusqu'à la cabane de Puchéoux (1730 m.), puis direction générale Sud-Est aller prendre pied sur la crête (1990 m.) au Sud du sommet escarpé et rocheux coté 1984 pour suivre au Sud la crête de Moustardé et passer en suivant sur un premier sommet (2016 m.), puis Sud-Ouest sur un mamelon (2020 m.), au double sommet au creux duquel il y a un panneau solaire avec antenne/relais (2055 m.), au bord d'un laquet (2035 m.), sur un mamelon (2045 m.) avant de poursuivre, toujours sur la crête, direction Ouest-Sud-Ouest et passer au sommet avec borne IGN (2052 m.), sur un autre mamelon, puis sur celui coté 2073, au sommet du Soum de Pombie (2134 m.) puis Est-Nord-Ouest sur un autre mamelon (2120 m.) avant d'atteindre le col de Soum de Pombie (2110 m.) pour y continuer toujours en crête direction Ouest-Nord-Ouest, passer à la proche cote  2129, au replat coté 2227, y continuer Nord-Ouest jusqu'au sommet Est de Peyreget (2338 m.) pour en descendre au Nord-Ouest et quitter la crête (2300 m.) en descendant direction générale Nord pour passer sur la rive Ouest d'un petit lac (2220 m.) et remonter Ouest-Nord-Ouest au col de Peyreget (2320 m.) pour suivre Sud-Sud-Ouest la crête qui mène au sommet du pic Peyreget (2487 m.), revenir au col de Peyreget, descendre à l'Est pour passer sur la rive Nord du petit lac coté 2208, sur la rive Sud du lac de Pombie, près du refuge de Pombie (2031 m.) pour y continuer la descente direction générale Est dans le vallon de Pombie, d'abord rive gauche puis rive droite du ruisseau de Pombie pour aller retrouver l'itinéraire de montée, à la cabane de Puchéoux (1730 m.), qui ramène au point de départ.

    Parti de nuit à 8 heures, je parvenais à la passerelle qui enjambe le gave de Brousset aux premières lueurs du jour. De 9 h05 à 9 h15 je faisais une halte sur une grosse pierre plate tout près de la cabane de Puchéoux, où trois chevaux encore à l'estive paissaient alors qu'au-dessus de nous, sur la crête de Moustardé, une harde d'isards passait. De 9 h50 à 10 heures, je réalisais un cairn sur le premier sommet de la crête de Moustardé, coté 2016, pour ensuite faire un cheminement en montagnes russes et passer à 10 h30 au sommet du Soum de Pombie. Après avoir traversé le col de Soum de Pombie, je réalisais une progression en crête directement vers le pic Peyreget, sur un terrain herbeux avec gravillons et après quelques passages rocheux et escarpés, à 11 h45 je parvenais au sommet Est de Peyreget coté 2338. J'en repartais 10 minutes plus tard et après un peu plus d'une centaine de mètres, le terrain accidenté ne permettant pas un accès direct au sommet du pic Peyreget, j'abandonnais le parcours de crête pour plonger sur le raide versant Nord afin de rejoindre un petit lac puis l'itinéraire de la voie normale pour passer au col de Peyreget à 12 h20 et atteindre à 12 h40 le sommet du pic Peyreget balayé par de fortes rafales de vent. Après une "petite restauration" je repartais à 13 heures pour passer près du refuge de Pombie à 13 h45 et retrouver la cabane de Puchéoux à 14 h25. Plus bas, dans une clairière de la forêt qui offrait de magnifiques couleurs automnales cheeky cool , je croisais un groupe de quatre étudiants qui allait passer la nuit à la cabane d'Arrégatiou pour revenir le lendemain au Pont de Camps. Après la pénible remontée, du gave de Brousset à l'aire de stationnement du Caillou de Soques, j'étais de retour à 15 h15 après un dénivelé positif de1500 mètres pour autant de négatif et une superbe journée ensoleillée glasses .

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Pic Peyreget par la crête de Moustardé 24 10 2012




    votre commentaire
  •  

    * 13 octobre 2012, depuis l'aire de stationnement de l'Araille (1720 m.) en bordure de la route D 934 sous le col du Pourtalet et au-dessus de Gabas, en descendant au Sud-Ouest pour traverser la passerelle qui enjambe le torrent, continuer Ouest-Sud-Ouest et passer près du centre pastoral, près des anciennes mines de Fluor, pour ensuite traverser le torrent au Sud de la cote 1901 afin de remonter direction générale Sud-Ouest le vallon de Houn de la Glère puis les raides pentes de la face Nord-Est de la (ou le) Pène de la Glère et parvenir au sommet de la (ou le) Pène de la Glère (2307 m.), redescendre pour ensuite longer le bas des falaises orientales afin de rejoindre au Sud-Ouest le col de la Glère (2250 m.) et y continuer Sud-Ouest en suivant la crête jusqu'au sommet de la Peña Blanca (2367 m.), puis poursuivre direction Sud-Est sur la crête pour la quitter (2310 m.) en descendant Nord-Est le vallon du Houn de la Glère et sans traverser le torrent; continuer direction générale Est au-dessus de sa rive droite pour passer aux ruines de la cabane Sacaze, traverser le torrent issu du vallon de Houn de Mauhourat, puis le torrent du Pourtalet pour aller retrouver au Nord-Est le point de départ.

    Partis à 7 h45 avec Roland dans le brouillard, nous passerons au-dessus de la mer de nuages juste après le centre pastoral. En remontant le vallon de Houn de la Glère, il fallait faire attention car l'herbe était humide et certaines roches recouvertes de givre. Après avoir mis les crampons et sorti le piolet pour gravir la très raide bande herbeuse humide située à la base des dalles calcaires également humides et au-dessus des barres rocheuses erf sarcastic  de la face Nord-Est de la Pène de la Glère, nous parviendrons au sommet à 9 h50. Quel spectacle, les nuages dansaient autour de nous, par moments nous pouvions voir tout le vide qui s'ouvrait sous nos pieds ainsi que certains sommets qui pointaient tels des récifs au-dessus d'une mer d'écume. Le bouquet final de ce merveilleux spectacle fut l'apparition de nos ombres dans un cercle irisé, le soleil dans notre dos et devant nous la mer de nuages qui se disloquait nous offraient un superbe spectre de Brocken yes oh ! Nous repartirons à 10 h10 pour "remettre les pieds sur terre" et retrouver un terrain plus rassurant qui nous permettra d'aller plus tranquillement, malgré sa raide crête Nord-Est, rendre visite à 11 h15 au sommet de la Peña Blanca, point culminant de la crête frontière reliant les cols du Pourtalet et du Somport. Curieusement ce sommet est non nommé et non coté sur la carte IGN française, ce sont les cartes espagnoles qui le nomment et lui donnent diverses cotes de 2365 à 2374 mètres en passant par 2367 mètres la plus courante. Nous serons de retour à la voiture à 13 heures après un dénivelé positif de 850 mètres pour autant de négatif et de superbes images plein les yeux.

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT. 

    Voir galerie photos Pène de la Glère et Peña Blanca




    votre commentaire
  •   

     

    * 3 octobre 2012, depuis l'aire de stationnement du col du Pourtalet (1794 m.) en suivant direction Sud-Ouest la murette en pierres, qui matérialise la frontière franco-espagnole, pour la quitter afin de remonter direction générale Sud de raides pentes d'herbe et d'éboulis qui mènent au sommet de la Pène Mieytadère (2108m.), continuer Ouest-Sud-Ouest et passer au sommet Central (2120 m.), puis direction Ouest et passer au sommet de la Forqueta ou Pène Mieytadère Ouest (2124 m. ou 2128 m.), descendre au Sud une cheminée pour aller remonter Nord-Ouest puis Sud-Ouest les raides pentes herbeuses qui viennent buter au pied des parois abruptes du Campana ou Capéran d'Anéou afin d'y débuter l'escalade de son arête Nord-Est et ensuite faire demi-tour (2165 m.) pour revenir direction Nord-Est, à flanc du versant Nord de la Pène Mieytadère, retrouver l'itinéraire de montée, sur la ligne frontière, vers la cote 1882.

    Parti à 7 h40, j'étais de retour à 11 h30 après un dénivelé positif d'environ 500 mètres pour autant de négatif. L'escalade de l'arête Nord-Est du Campana ou Capéran d'Anéou est délicate. Avec très peu de prises, des petites fissures, des dalles raides et lisses, cette arête est aérienne et pour la descente, aucune possibilité pour pouvoir poser un rappel (j'avais tout le matériel dans le sac), j'ai donc utilisé le bout de la lame du piolet pour la coincer dans des fissures où le doigt ne passait même pas ! Je ne devais pas être sur le bon passage, l'arête Nord-Est est cotée II sup. et un peu aérienne par le guide Robert Ollivier, Mendikat.net signale une ascension facile cotée PD avec passage de II +, et sur Ossau-net un internaute précise que pour la descente, ceux qui ont oublié la corde risquent de devoir attendre l'hélico !

    Cartes, IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT et Editorial Alpina Granollers 1:25000 Candanchu Astun Canfranc. 

    Voir galerie photos Pène Mieytadère et arête N-E du Campana d'Anéou




    3 commentaires
  •  

    * 28 décembre 2011, depuis l'aire de stationnement de l'Araille (1720 m.) en bordure de la route D 934 sous le col du Pourtalet et au-dessus de Gabas, en descendant au Sud-Ouest pour traverser la passerelle qui enjambe le ruisseau du Pourtalet, virer à droite Nord et traverser une deuxième passerelle qui enjambe le ruisseau Lalagüe (1709 m.) et aller à l'Ouest pour passer au Nord de la cabane de Houns de Gabès, au Nord des cotes 1924 et 1905 pour monter ensuite Nord-Nord-Ouest puis Ouest (2000 m.) au col d'Anéou ou de Bious (2083 m.) et poursuivre en crête direction Sud-Ouest pour passer à la cote 2186, au Dôme de la Gradillère (2260 m.) (petit sommet non nommé ni coté par l'IGN) et terminer au sommet du pic de la Gradillère (2271 m.). Retour en empruntant un couloir au Nord de la cote 2186 puis un autre au Sud-Est du col d'Anéou ou de Bious pour ensuite aller au Nord-Est traverser l'itinéraire de montée près du ruisseau de la Glère puis le retrouver dans le vallon du ruisseau Lalagüe.

    Randonnée effectuée sur neige depuis le départ, avec utilisation des raquettes puis des crampons et du piolet pour la montée finale du pic de la Gradillère et la descente du premier couloir.

    Sortie de groupe composé pour la plupart de membres de Pyrénées Team: Cathy et Gérard, Chrystel, Lyne et Jean-Claude, Dinosaure, Gldn et son pote, Peio, Eric, Ors, Dédé64, Jordi, Dominique, Roland et Robert. Nous profiterons d'une belle journée ensoleillée cool passée dans la convivialité money pour fêter l'entre deux réveillons tongue coolet la naissance de mon petit-fils Théo le jour de mes 60 ans   .

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc national des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Pic de la Gradillère

     


    2 commentaires
  •  

    * 8 décembre 2011, depuis l'aire de stationnement de l'Araille (1720 m.) en bordure de la route D 934 sous le col du Pourtalet, en descendant au Sud-Ouest pour traverser la passerelle qui enjambe le ruisseau du Pourtalet pour continuer direction Ouest et passer près du Centre Pastoral, continuer à remonter direction générale Ouest jusqu'à parvenir sous la cote 1901 afin de descendre au Sud-Ouest pour traverser le ruisseau et remonter Sud-Sud-Ouest dans le Houn de la Glère, passer sur le flanc Nord-Ouest de la Pène de Mauhourat pour aller chercher la crête au Sud de ce sommet et la suivre Sud-Ouest puis Nord-Ouest jusqu'au sommet du pic d'Anéou (2364 m.). Retour en descendant direction générale Nord vers la Pène de la Glère pour suivre Nord-Est un ravin qui ramène sur l'itinéraire de montée au Houn de la Glère.

    Randonnée effectuée sur neige à partir de 1850 mètres avec utilisation des crampons et du piolet à partir de 1950 mètres. Vers 2100 mètres il y a une zone, où il a fallu louvoyer avec attention entre les gros blocs et les trous recouverts de neige, qui précède un raide ressaut.

    Parti à 10 h10, j'étais au sommet à 12 h10 que je quittais à 12 h30 pour retrouver ma voiture à 13 h30 après un dénivelé positif de 700 mètres pour autant de négatif et une superbe journée ensoleillée glasses .

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Pic d'Anéou

     


    votre commentaire
  • * 10 février 2011, depuis l'aire de stationnement du pont de la Sagette (1238 m.) sur la rive gauche du lac de Fabrèges, en bordure de la route D 934 qui mène au col du Pourtalet, en suivant le sentier qui remonte la rive gauche du ravin de Chérue, pour passer à la cabane de Chérue (1810 m.), puis remonter en direction générale Nord-Ouest pour atteindre le col de Lavigne (1909 m.), suivre la crête au Nord puis Nord-Est afin de prendre à revers le pic Lavigne et arriver à son sommet (2018 m.) en passant par sa crête Nord-Est pour revenir par le même itinéraire au col de Lavigne (1909 m.) et remonter au Sud puis au Sud-Sud-Est la crête Lavigne Chérue en passant aux cotes 1845, 2026, 2073 et 2143 pour arriver au sommet du pic de Chérue (2195 m.), continuer à suivre la crête à l'Est-Nord-Est pour arriver au col situé à l'Ouest du sommet coté 2087 et descendre direction générale Nord en passant par le vallon coté 1994 pour retrouver l'itinéraire de montée près de la cabane de Chérue.

    Randonnée effectuée sur neige à partir de 1600 mètres. La presque totalité du sentier enneigé dans la forêt était glacée. La crête Sud-Ouest du pic Lavigne était déneigée. Utilisation des crampons depuis le col de Lavigne pour remonter la totalité de la crête Lavigne Chérue puis des raquettes dans la descente à partir de la cote 1994 jusqu'à l'entrée de la forêt où il a fallu mettre les crampons jusqu'à la fin de la neige à 1600 mètres.

    Partis à 9 heures, avec Gérard, nous passerons à 10 h25 à la cabane de Chérue que nous quitterons après une pause à 10 h45. A 11 h23 nous passerons au col de Lavigne pour être au sommet du pic Lavigne à 11 h40 et en repartir à 11 h50. Nous atteindrons le sommet du pic de Chérue à 13 h30 pour en repartir après une pause repas écourtée par le vent glacial à 14 h10, et passer près de la cabane de Chérue à 14 h43 pour retrouver la voiture à 15 h50 après un dénivelé positif de 1100 mètres pour autant de négatif et une belle journée ensoleillée glasses .

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Crête Lavigne Chérue




    2 commentaires
  •  

    * 29 décembre 2010, depuis l'aire de stationnement de l'Araille (1720 m.) en bordure de la route D 934 sous le col du Pourtalet, en passant par le Centre Pastoral, pour remonter direction générale Ouest , traverser le flanc Nord-Ouest de la Pène de la Glère, le Plaa de la Gradillère direction Ouest-Sud-Ouest (2100 m.), passer au col de Houer (2240 m.) et gravir la large crête Nord du pic de Canaourouye (2347 m.), continuer à l'Ouest-Nord-Ouest pour passer sur le sommet coté 2329, revenir à flanc direction Nord-Est au col de Houer pour suivre l'itinéraire de montée, l'abandonner après le Plaa de la Gradillère pour descendre au Nord dans le vallon qui rejoint le ruisseau de la Glère, puis suivre à l'Est la rive gauche du vallon Nord du Cirque d'Anéou pour passer près de la cabane de Houns de Gabès et retrouver le point de départ.

    Partis à 9 h40, avec Dinosaure, Peio, Eric, Ors, Frédéric et Dédé64, tous membres de Pyrénées-Team, nous serons de retour à 16 h20 après une bonne pause repas ^^ tongue au sommet coté 2329 et un dénivelé positif d'environ 700 mètres pour autant de négatif.

    Randonnée effectuée sur neige depuis le départ, avec utilisation des raquettes à partir du Plaa de la Gradillère (2000 m.) jusqu'au retour à notre point de départ. Nous avons eu un peu de pluie avant d'arriver au Plaa de la Gradillère puis un superbe ensoleillement à partir du col de Houer glasses .

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Pic de Canaourouye en circuit 29 12 2010

     

    Voir panoramiques depuis le sommet du pic de Canaourouye

     


    votre commentaire
  •  * 16 avril 2010, Tour du pic du Midi d'Ossau depuis le parking de l'Araille (1720 m.) en bordure de la route D 934 sous le col du Pourtalet, en descendant à l'Ouest pour aller traverser les deux torrents qui vont former le gave de Brousset (1709 m.), remonter Nord-Nord-Ouest et passer à la cabane de Sénescau (1812 m.), au col de Soum de Pombie (2129 m.), descendre au Nord pour passer au lac et au refuge de Pombie (2031 m.), continuer au Nord et traverser la Raillère de Pombie (1981 m.) remonter Nord-Nord-Est au col de Suzon (2127 m.), descendre direction générale Nord pour passer au col Long de Magnabaigt et y virer à l'Ouest pour continuer la descente jusqu'au lac de Bious-Artigues (1422 m.) et suivre direction Sud-Est l'itinéraire du GR 10 pour passer au pont d'Ayous, et à la sortie du bois de Bious-Artigues laisser filer à droite l'itinéraire du GR 10 pour aller traverser le gave de Bious sur le pont de Bious, remonter Sud-Ouest la plaine de Bious, puis après la cote 1538 bifurquer à gauche afin de traverser en lacets direction générale Sud-Est le bois des Arazures, passer au-dessus et au Nord de la cabane de Peyreget, continuer Sud-Est pour passer au Sud du lac de Peyreget (2074 m.) et virer au Sud pour aller au col de l'Iou (2194 m.), monter au sommet Sud-Ouest du col de l'Iou (2217 m.), descendre direction générale Est-Sud-Est pour repasser à la cabane de Sénescau (1812 m.) et traverser les deux torrents (1709 m.) pour remonter Est-Nord-Est retrouver le point de départ.

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Randonnée sur neige, avec utilisation des raquettes, des crampons et du piolet.

    Avec Peio, nous avons mis 10 heures pour effectuer ce circuit de 21 kilomètres avec un dénivelé positif de 1370 mètres, pour autant de négatif par une superbe journée ensoleillée glasses .

    A n'entreprendre que dans de bonnes conditions, lorsque le risque d'avalanche est nul. Il y avait de nombreuses coulées de neige dans la Raillère de Pombie, de nombreux couloirs d'avalanches dans le bois des Arazures et d'énormes corniches de neige qui ne demandaient qu'à partir sur la crête Ouest du pic Peyreget bad .  

    Variante, pour éviter la traversée du bois des Arazures, après la cote 1538 ne pas bifurquer mais continuer direction Sud-Ouest vers Houn de Peyreget pour passer à l'Ouest de la cabane de Cap de Pount, et bifurquer Sud-Sud-Est juste avant les cabanes de la Hosse pour suivre la rive gauche du gave de Bious, passer près des cabanes de Lous Québottes et continuer Sud-Est pour remonter au col d'Anéou ou de Bious (2083 m.) afin de descendre Sud-Sud-Est pour passer entre les cotes 2024 et 1959 et virer plein Est, passer au Sud des cabanes la Glère (ruines), au centre Pastoral et aller traverser le torrent (1709 m.) pour remonter Est-Nord-Est retrouver le point de départ.

    Voir galerie photos Tour du pic du Midi d'Ossau sur neige




    4 commentaires
  • * 15 mars 1994 le Soum de Pombie (2134 m.) depuis l'aire de stationnement de l'Araille (1720 m.) en bordure de la route D 934 sous le col du Pourtalet et au-dessus de Gabas, en descendant pour traverser le torrent (1709 m.) pour passer par la cabane de Sénescau (1812 m.), le col de Soum de Pombie (2129 m.) et suivre la crête à l'Est jusqu'au sommet.

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc national des Pyrénées 1547 OT.

    Randonnée effectuée depuis le départ sur neige et en raquettes à neige.

    Avec Marcel nous avons mis 3 heures aller et retour pour un dénivelé positif de 450 mètres et autant de négatif, sous un soleil éclatant glasses .

    Voir galerie photos Soum de Pombie




    votre commentaire
  • * 17 juin 1998 le pic de Pombie (2207 m.) depuis l'aire de stationnement de l'Araille (1720 m.) en bordure de la route D 934 sous le col du Pourtalet et au-dessus de Gabas, en descendant pour traverser le torrent (1709 m.) pour passer par la cabane de Sénescau (1812 m.), le col de Soum de Pombie (2129 m.), le lac et le refuge de Pombie (2031 m.), traverser la Grande Raillère de Pombie pour passer au col de Suzon (2127 m.), traverser direction Est la face Sud du pic Saoubiste afin d'aller chercher le col de Pombie et suivre la crête au Sud-Est jusqu'au sommet.

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc national des Pyrénées 1547 OT.

    Avec Marcel nous avons mis 3 h 30 aller et retour pour un dénivelé positif de 700 mètres et autant de négatif, par une belle journée ensoleillée glasses .

    Voir galerie photos Pic de Pombie




    votre commentaire
  •  

    * 11 mai 2005 depuis l'aire de stationnement située sur le versant français du col du Pourtalet (1794 m.) en suivant à l'Ouest le ruisseau du Pourtalet pour aller chercher au Nord de la cote 1981 le vallon à remonter Sud-Ouest jusqu'au col d'Anéou (2243 m.) pour ensuite suivre la crête frontière au Sud-Est et passer au sommet de Cuyalaret (2289 m.), au sommet Sud-Est de Cuyalaret (2251 m., non nommé par l'IGN), continuer direction Est-Sud-Est pour passer à un col (2205 m., non nommé ni coté par l'IGN) et gravir au Nord-Est la crête qui mène au sommet de Las Gralleras (2261 m., non nommé par l'IGN), puis revenir au col (2205 m.) pour aller chercher au Sud-Est le sommet de Las Gralleras Sur ou Las Gralleras Sud (2202 m. ou 2204 m. selon les cartes) . Retour en suivant la croupe direction Est-Nord-Est pour aller chercher la ligne frontière au Nord-Est de la Pène Mieytadère et la suivre jusqu'au col du Pourtalet.

    Cartes 1:25000 IGN Ossau Vallée d'Aspe Parc national des Pyrénées 1547 OT et Editorial Alpina Geo/Estel Valle de Canfranc Valle de Aisa Candanchú Astún.

    Nombreux névés. Sous le col d'Anéou et 10 minutes après mon passage, une avalanche de neige et de pierres est descendue du pic d'Anéou et est passée sur mes traces laissées dans la neige  mad bad ouch .

    Parti à 9 h 40, je passais au sommet de Cuyalaret à 11 h 30 pour le quitter à 11 h 45 et retrouver l'aire de stationnement à 13 h 20 après un dénivelé positif de 700 mètres pour autant de négatif.

    Le 5 octobre 2001, avec Jean-Marc, nous avions réalisé le même circuit sous un temps menaçant, en partant à 9 heures pour être de retour 4 heures après.

    Voir galerie photos Cuyalaret et Las Gralleras en circuit 11 05 2005




    votre commentaire
  • * 21 mai 2002 la crête Anéou Canaourouye (2367 m.) depuis l'aire de stationnement située sur le versant français du col du Pourtalet (1794 m.) en suivant à l'Ouest le ruisseau du Pourtalet pour aller chercher au Nord de la cote 1981 le vallon à remonter Sud-Ouest jusqu'au col d'Anéou (2243 m.) et suivre au Nord-Ouest la crête frontière pour passer au sommet du pic d'Anéou (2364 m.), au sommet de la Peña Blanca (2367 m.) (non nommé par l'IGN) et au sommet du pic de Canaourouye (2347 m.). Retour en descendant au Nord pour passer au col de Houer, puis au Nord-Est au Plaa de la Gradillère, au Centre Pastoral pour rejoindre la route D 934 et la suivre au Sud jusqu'au point de départ.

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc national des Pyrénées 1547 OT.

    Une portion de la route où j'étais passé à 9 heures s'est éboulée à 10 heures dans les gorges du Hourat, juste après le tunnel au-dessus de Laruns  ouchoops  .

    Nombreux névés sur la crête, randonnée effectuée sur neige à partir de 2000 mètres.

    Parti à 9 h 45, je passais au sommet de la Peña Blanca à 11 h 58, au sommet du pic de Canaourouye à 12 h 40 pour le quitter à 13 heures et retrouver l'aire de stationnement à 14 h 50 après un dénivelé positif de 750 mètres pour autant de négatif.

    Voir galerie photos Crête Anéou Canaourouye




    votre commentaire
  • * 15 mai 2000 le pic de la Gradillère (2271 m.) depuis l'aire de stationnement de l'Araille (1720 m.) en bordure de la route D 934 sous le col du Pourtalet et au-dessus de Gabas, en allant à l'ouest pour passer au Nord de la cabane Lalagüe, entre les cotes 1941 et 1924 pour monter ensuite au Nord-Ouest au col d'Anéou ou de Bious (2083 m.) et poursuivre direction Sud-Ouest pour passer à la cote 2186, au Dôme de la Gradillère (2260 m.) (petit sommet non nommé ni coté par l'IGN) et terminer au sommet du pic de la Gradillère (2271 m.). Retour au col d'Anéou ou de Bious pour descendre plein Est, passer par la cote 2011 et par la cabane de Houns de Gabès pour retrouver en suivant l'itinéraire de montée.

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc national des Pyrénées 1547 OT.

    Randonnée effectuée en grande partie sur neige portante.

    Parti à 9 heures, j'étais de retour à 14 heures après un dénivelé positif de 800 mètres et autant de négatif.

    Voir galerie photos Pic de la Gradillère




    votre commentaire
  •  

    * 31 mars 2006, le pic de Chérue (2195 m.)  depuis l'aire de stationnement du pont de la Sagette (1238 m.) sur la rive gauche du lac de Fabrèges, en bordure de la route D 934 qui mène au col du Pourtalet, en suivant le sentier qui remonte la rive gauche du ravin de Chérue, pour passer à la cabane de Chérue (1810 m.) remonter plein Sud le vallon qui mène sur la crête Est du pic de Chérue (col 2070 m. au Sud-Ouest de la cote 2087) et suivre cette crête au Sud-Ouest puis au Nord-Ouest jusqu'au sommet.

    Carte IGN 1:25000 Top 25 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Randonnée effectuée sur neige à partir de 1400 mètres avec utilisation des raquettes à partir de 1600 mètres. Dans la descente du vallon vers 1950 mètres, j'ai croisé quatre randonneurs à qui j'ai conseillé de s'éloigner du pied des pentes Est du pic de Chérue car il s'y produit parfois des avalanches ou des coulées de neige. Ils ont suivi mon conseil en se mettant dans mes traces. Belle journée bien ensoleillée glasses.

    Parti à 9 h.30, j'étais au sommet à 12 h.10 pour le quitter à 12 h.22, repasser à la cabane de Chérue à 13 h.08 et retrouver ma voiture à 14 heures après un dénivelé positif de 960 mètres et autant de négatif.

    Voir galerie photos Pic de Chérue




    votre commentaire
  • * 1 mars 2007, le Cuyalaret (2288 m.)  depuis l'aire de stationnement de l'Araille (1730 m.) en bordure de la route D 934 sous le col du Pourtalet, en allant au Sud du Centre Pastoral pour traverser le ruisseau et remonter Sud-Ouest une première croupe, puis basculer vers le Houn de Mauhourat pour remonter le vallon au Sud-Ouest, virer brusquement au Nord-Est pour aller chercher à la cote 1981 la crête Nord-Est du Cuyalaret et la remonter Sud-Ouest jusqu'au sommet.

    Carte IGN 1:25000 Top 25 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Randonnée effectuée sur neige et en raquettes depuis le départ. Dans la descente, près de Houn de Mauhourat, un balcon de neige s'est affaissé provoquant une petite avalanche d'une vingtaine de mètres de large, j'étais assez loin ! Superbe matinée ensoleillée glasses .

    Parti à 8 h.30, j'étais au sommet à 10 h.45 pour le quitter à 11 heures et retrouver ma voiture à 12 heures.

    Voir galerie photos Cuyalaret




    votre commentaire
  • * 16 février 2007, le sommet des Arazures (2213 m.)  depuis l'aire de stationnement de l'Araille (1730 m.) en bordure de la route D 934 sous le col du Pourtalet,  en passant par la cabane de Sénescau (1812 m.) pour traverser en diagonale direction Ouest-Nord-Ouest le versant Sud du pic Peyreget afin d'aller chercher le col des Arazures (2122 m.) et gravir au Sud puis Sud-Ouest la crête qui mène au sommet.

    Carte IGN 1:25000 Top 25 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Ce sommet coté 2213 sur la carte IGN n'est pas nommé, il est situé au Nord du col d'Anéou (2083 m.) et au Sud-Ouest du col des Arazures (2122 m.).

    Randonnée effectuée sur neige avec les raquettes depuis le départ, et utilisation des crampons sur la crête Nord du sommet des Arazures où il y avait un vent terrible mad et il fallait bien s'accrocher pour ne pas se faire déséquilibrer. J'ai du trouver un abri en contrebas du sommet pour attendre une accalmie. Superbe journée ensoleillée glasses avec quelques nuages qui n'ont pas fait d'ombre.

    Parti à 9 h.35, je passais à 9 h.50 à la cabane de Sénescau pour être au sommet smile à 11 h.50, abrité versant Anéou à cause du vent,  je le quittais à 12 h.15 pour repasser à la cabane de Sénescau à 13 h.20 et retrouver ma voiture à 13 h.45.

    Voir galerie photos Sommet des Arazures




    votre commentaire
  • * 4 avril 2009 le pic de Canaourouye (2347 m.) depuis l'aire de stationnement de l'Araille (1720 m.) en bordure de la route D 934 sous le col du Pourtalet, en passant par le Centre Pastoral, pour remonter direction générale Ouest , traverser le flanc Nord-Ouest de la Pène de la Glère, le Plaa de la Gradillère direction Ouest-Sud-Ouest (2100 m.), passer au col de Houer (2240 m.) et gravir la large crête Nord du pic de Canaourouye. Retour par le même itinéraire.

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Toute la randonnée effectuée sur neige et en raquettes depuis le départ. Si je n'ai rencontré personne lors de la montée, dans la descente j'ai du croiser une trentaine d'espagnols puis un groupe de 4 français juste au-dessus du Centre Pastoral, ces derniers montaient au pic de Canaourouye pour y passer la nuit dans un igloo.

    Parti à 8 h.15 j'étais au sommet à 9 h.55 que je quittais à 10 h.15 pour retrouver ma voiture à 11 h.15 après un dénivelé positif de 660 mètres et autant de négatif et une belle matinée ensoleillée glasses .

    Voir galerie photos Pic de Canaourouye 4 04 2009


     
    C'était ma dixième ascension du pic de Canaourouye wink2 ^^ yes  .

    Voir quelques autres photos en vrac

     


    votre commentaire
  •  

     

    * 19 janvier 2007 le pic Peyreget (2487 m.) depuis l'aire de stationnement de l'Araille (1730 m.) en bordure de la route D 934 du col du Pourtalet, en descendant pour traverser le torrent (1709 mètres) pour passer par la cabane de Sénescau (1812 mètres), le col de Soum de Pombie (2129 mètres), le refuge et le lac de Pombie (2031 mètres), le col de Peyreget (2320 mètres) et la crête Nord. Retour par le même itinéraire.

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe 1547 OT.

    Randonnée effectuée sur neige à partir du col de Soum de Pombie, avec les crampons et le piolet à partir du col de Peyreget jusqu'au sommet et au retour jusqu'au lac de Pombie.

    Parti à 9 h.40, à 12 h.20 je passais au col de Peyreget pour être au sommet à 12 h.55 que je quittais à 13 h.20 pour repasser au lac et refuge de Pombie à 14 h.30 et après un petit amusement sur le lac glacé que je quittais à 14 h.40 je repassais à 15 h.15 au col de Soum de Pombie et retrouvais ma voiture à 15 h.55 après un dénivelé positif de 1020 mètres et autant de négatif. Superbe journée ensoleillée glasses .

    Voir galerie photos Pic Peyreget 19 01 2007

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique