• Pico de Anayet (2545 m.)

     

     

    * 15 octobre 2006, depuis l'aire de stationnement du Corral de las Mulas (1625 m.) en bordure de la route A 136 à Formigal, en suivant la piste qui mène à la nouvelle station de ski de Anayet la Mina, pour suivre au Sud la rive droite du barranco de Culivillas, descendre ensuite à droite traverser le ruisseau afin de remonter plein Ouest le vallon du barranco de Culivillas qui mène au collado (col) coté 2233, pour y continuer sur le plateau direction générale Ouest, passer à gauche du grand ibón  de Anayet (2227 m. ou 2224 m. selon les cartes), monter au collado de Anayet (2404 m. ou 2414 m. selon les cartes), pour y suivre la crête à droite direction Nord-Est d'abord sur le flanc Occidental puis sur le flanc Oriental, passer à la main courante et gravir la cheminée qui mène directement au sommet du pico de Anayet (2545 m. ou 2574 m. selon les cartes) et revenir par le même itinéraire..

    Carte Editorial Alpina Granollers 1:25000 Candanchú Astún Canfranc.

    Parti de nuit à 7 h.15 à la lueur d'un quart de lune et de ma lampe, à 8 h.05 j'abordais le barranco de Culivillas pour passer à 9 h.05 au collado du barranco de Culivillas, puis à 9 h.40 au collado de Anayet et arriver au sommet à 10 h.10. Ayant quitté le sommet à 10 h.30, après la main courante cela n'a pas été le pied, vers 2450 mètres sur le flanc Nord-Ouest du pico de Anayet, une pierre (qui a dû se décrocher avec le redoux et que je n'ai pas vu ni entendu tomber) est venue me taper violemment la tête eek oops provoquant ma chute rattrapée par chance oops yes . Un rideau de sang coulait devant mes yeux et la phalangette de mon annulaire droit remontait vers le ciel bleu, c'était plus impressionnant que douloureux et de 10 h.40 à 11 h.05 j'ai soigné mes blessures avec ma trousse de secours et le système D  sarcastic. A 12 h.35 après 1000 mètres de dénivelé positif et autant de négatif, je retrouvais ma voiture. De retour à Pau, à 14 h.30 j'étais aux urgences de la clinique Marzet où on m'a posé 6 points de suture sur la tête et le lendemain on m'opérait de l'annulaire droit, pour une coupure du tendon, avec pose d'une nuée de points (11) puis d'une orthèse. 

    Voir galerie photos Pico de Anayet




  • Commentaires

    1
    visiteur_chaloupson
    Mercredi 8 Novembre 2006 à 18:05
    Salut Robert
    Sacr?uile (euh... pierre) qui t'es arriv? ?s'est pas trop mal termin?our toi. Les pyr?es sont loin pour moi, c'est dommage car j'ai ador?on s?ur dans la r?on de Gavarnie.
    Bon r?blissement, @bientot
    Franck.
    Http://randomassif.oldiblog.com
    2
    lagrole
    Lundi 17 Juillet à 21:15

    Aupa Robert!

    J'ai bien pensé à toi ce samedi lorsqu'une pierre est passé tout près de mon crâne, dans la cheminée-couloir, à la descente.

    J'ai pu l'éviter mais en voyant ce qui t'est arrivé en 2006, je me dis que le coin est piégeux...

    Dommage car les ascensions y sont spectaculaires et les panoramas magnifiques en toute saison.

    Amicalement

    Peio

    3
    Mardi 18 Juillet à 00:26

    Aupa ta milesker Peio,

    Ce pico de Anayet il faut s'en méfier, il y a eu des accidents et on peut vite se retrouver à "danser sur un volcan" en chantant "Le monde est stone"...

    Tu as eu la chance que des gens aient crié pour prévenir de la chute de pierre.

    En 2006 la main courante, mise pour sécuriser la passage aérien, n'était pas une chaîne mais un câble pendant qui tenait à peine, "bloqué" avec une pierre posée dessus.

    C'est quand même un remarquable site cool

    Amitiés

    Robert

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :