• Signal de Sainte-Colome (2026 m) depuis le col d'Aubisque

     

      

     

    * 28 mai 2020, depuis l'aire de stationnement du col d'Aubisque (1709 m.) en remontant direction Nord la crête de Grum, la quitter (1774 m.) pour aller chercher à flanc direction Nord-Nord-Ouest le col de Noulatte (1804 m.), traverser le flanc Nord du Soum de Grum direction Nord-Est pour rejoindre sa crête Nord, nommée crête de Laudège, au col coté 1751, continuer sur cette crête direction Nord-Nord-Est pour passer sur le flanc Occidental du petit sommet coté 1776, à la cote 1715 puis direction Nord-Est à la cote 1701 après laquelle on vire au Nord, passer le Contend, au col de la Houcette (1503 m.), au Turon de Lénia (1530 m.), descendre au col de Louvie (1438 m.) pour y commencer la remontée en direction Nord, passer à droite de l'abreuvoir d'Espare (1462 m.) et rejoindre au Nord-Ouest la crête d'Aygue Morte (1580 m.) que l'on suit direction Nord pour passer au Sommet de Castetch (ign 1995) ou Sommet de Casteigts (ign 2002) ou encore Soum de Castet (ign géoportail 2020) (1939 m.) et toujours direction Nord, descendre jusqu'à un col (1910 m.) et gravir plein Nord le dernier ressaut qui permet d'atteindre le sommet du Signal de Sainte-Colome (2026 m.) et revenir par le même itinéraire au col (1910 m.) pour descendre Ouest-Sud-Ouest le couloir qui mène au cirque de Lacarra afin d'aller rejoindre sa bordure Sud (1686 m.) que l'on contourne par la gauche et, par une traversée à flanc direction Sud-Sud-Est au-dessus du bois, retrouver la crête d'Aygue Morte (1670 m.) pour la suivre direction Sud-Sud-Ouest jusqu'à trouver le sentier (1500 m.) qui, en direction Est passe par l'abreuvoir d'Espare (1462 m.) et permet de retrouver le col de Louvie (1438 m.) et l'itinéraire de l'aller qui ramène au point de départ.

    Parti à 5 h30 à la lueur de ma frontale, j'assistais à un superbe lever de jour depuis la crête Nord du Soum de Grum, nommée crête de Laudège. De 7 h15 à 7 h30 j'étais au col de Louvie. J'y décidais de poursuivre ma progression en passant à droite de l'abreuvoir d'Espare pour monter plein Nord, hors traces, sur de raides pentes herbeuses encore humides pour ensuite aller chercher au Nord-Ouest la crête d'Aygue Morte. Du col de Louvie, il vaut mieux passer par l'abreuvoir d'Espare où un sentier bien tracé mène en direction Ouest à la crête d'Aygue Morte. Cette crête, qui semble raide, se remonte facilement en suivant des traces de sentes où j'ai placé quelques cairns. Après une montée soutenue, de 9 h15 à 9 h30 je réalisais une pause au sommet de Casteigts. Ayant perdu une trentaine de mètres de dénivelé, pour parvenir au col qui sépare ce sommet du Signal de Sainte-Colome où un névé subsistait (il s'évite facilement par la gauche), je commençais la remontée du raide ressaut qui suit avec prudence avec l'aide des mains. Le Signal de Sainte-Colome est un double sommet d'égale altitude, 2026 mètres à mon altimètre. De 10 heures à 10 h40 je navigais sur la crête sommitale, en profitant du panorama un peu tronqué par les nuages menaçants et en édifiant un cairn sur chaque sommet. Après une descente prudente, je retrouvais le col où un névé subsistait à 11 h05 pour ensuite descendre le couloir qui mène au cirque de Lacarra. Je retrouvais la crête d'Aygue Morte pour la suivre jusqu'à parvenir au sentier qui ramène en pente douce direction Est à l'abreuvoir d'Espare. De 12 heures à 13 heures, pause restauration juste au-dessus du col de Louvie. La raide remontée qui suit jusqu'à la cote 1701 a été pénible, plus de 250 mètres de dénivelé positif d'un coup après 7 h30 de randonnée... ouf ouf ouf !!! tongue . A 15 heures je passais au col de Noulatte pour retrouver ma voiture à 15 h15 après un dénivelé positif d'environ 1150 mètres pour autant de négatif.

    Carte IGN 1:25000 Laruns Gourette Col d'Aubisque Vallée d'Ossau 1546 ET.

    Voir galerie photos Signal de Sainte-Colome depuis le col d'Aubisque


  • Commentaires

    1
    Dédé
    Mardi 2 Juin à 11:57

    Bonjour Robert,

    Ça y est tu reprends les plus de 1000m et de bonne heure en plus. A cette heure là tu n'as pas du croiser grand monde. Merci pour le reportage et les belles images. Amitiés. Dédé.

    2
    Mardi 2 Juin à 13:16

    Salut Dédé et merci,

    Obligé de partir de bonne heure, certaines météos avaient prévu des risques d'orages pour l'après-midi. Les seules personnes croisées l'ont été dans ma descente finale entre le col de Noulatte et le col d'Aubisque.

    Amitiés et à bientôt wink2

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :