• Sommet de Sésénite (1588 m.) en circuit

       

       

    * 4 février 2011, depuis l'aire de stationnement de la patte d'oie du Port de Castet (868 m.) au-dessus de Castet, en suivant la route de droite Sud puis Ouest pour la quitter à la cote 876 en allant direction Sud vers la cote 882 pour y virer Ouest-Sud-Ouest vers Padoen, afin d'emprunter le départ de la piste de Lourziou et la quitter juste après la première bifurcation (900 m.) en montant en forêt, direction Sud puis Sud-Est, pour rejoindre le ravin-couloir en clairière à la lisière Ouest du bois de Labétet et le remonter plein Sud jusqu'à la cote 1134, puis aller chercher au Sud-Ouest la crête à la cote 1265 pour la suivre au Sud en longeant une clôture qui mène au téton du Turounet de Lauda (1460 m.) et y suivre la crête direction Est en passant au sommet du Turounet de Lauda (1507 m.), pour atteindre le Sommet de Sésénite ou Sésérite (1588 m.), puis suivre la crête en direction Sud et passer sur un sommet anonyme (1566 m.), continuer à suivre la crête des Gangues de Lers jusqu'au sommet avec pluviomètre coté 1553, descendre au Sud au Coigt de Jaut (1523 m.) puis à l'Est jusqu'à la cabane Escalac (1331 m.) afin d'y suivre la piste en direction générale Nord pour retrouver le Port de Castet après avoir emprunté la piste qui passe près des granges Espioubet.

    Le ravin-couloir en clairière à la lisière Ouest du bois de Labétet situé au Nord du Turounet de Lauda, bien visible du Port de Castet, n'est à emprunter que lorsque le risque d'avalanche est nul bad . Le parcours de la crête boisée des Gangues de Lers est très accidenté et lorsqu'il est enneigé il convient de faire attention aux lapiaz, dolines, arbres couchés... La descente du Coigt de Jaut vers la cabane Escalac est à négocier avec prudence, en effectuant des Z pour trouver les meilleures pentes et atteindre une sorte de piste horizontale en balcon, bien visible, qui ramène sur la piste pastorale de Jaut.

    Parti à 8 h45, après une remontée en forêt rendue laborieuse par de nombreux arbres couchés, j'ai préféré aller rejoindre le ravin-couloir situé en lisière Ouest du bois de Labétet et à 10 h53 je passais au téton du Turounet de Lauda où la clôture fait un angle droit. De cet endroit la vue est très belle: Pambassibé, Cezy, Ossau, Sesques, Mardas-Montagnon d'Iseye, Gerbe-Cinq Monts, Lauriolle, Montagnon, Aran-Ourlène, Bénou, Arudy, Montagne du Rey etc... Après être passé sans presque m'en apercevoir au sommet du Turounet de Lauda, modeste "verrue" encombrée d'arbustes, j'arrivais au Sommet de Sésénite ou Sésérite à 11 h30, d'où on voit les deux pointes du pic du Midi d'Ossau et du Petit pic du Midi d'Ossau dépasser à peine le dôme Le Tusseau. Après avoir observé un groupe de cinq isards sur le versant Sud-Est, je quittais le sommet à 11 h55, à la fin de la traversée laborieuse de la crête des Gangues de Lers, je passais au sommet avec pluviomètre à 12 h57, et à la cabane Escalac à 13 h40, où il y avait 3 personnes et leur chien en train de déjeuner. Je passais à 14 h20 à Hounrède pour retrouver ma voiture à 14 h50 après un dénivelé positif d'environ 900 mètres pour autant de négatif et une belle journée ensoleillée glasses . J'avais garé la voiture sur la neige et à mon retour il n'y en avait plus.

    Randonnée effectuée sur neige à partir de 880 mètres. Elle portait bien et j'ai utilisé les raquettes à partir du téton du Turounet de Lauda (1460 m.) pour ne plus les quitter jusque vers la fin de la piste près des granges d'Espioubet (880 mètres).

    Le 19 novembre 1994 j'avais réalisé ce circuit en sens inverse en 4 h30 et sans neige.

    Carte IGN 1:25000 Laruns Gourette Col d'Aubisque vallée d'Ossau 1546 ET.

    Voir galerie photos Sommet de Sésénite




  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :