• Tuc de Marimanha ou pic de Marimanya (2679 m.)

       

      

    * 30 juillet 2018, depuis le parking de l'Orri (1860 m.) au Nord-Est de Vaqueira (Baqueira), pour traverser direction Est-Sud-Est en rive droite le vallon boisé de l'Arriu Malo, remonter Est la combe passant à gauche de deux mamelons boisés, traverser un plateau avec petit lac, remonter pour passer au-dessus et au Nord de l'Estanh de Baish de Bacivèr (2130 m.), remonter à gauche Est et à flanc le vallon situé entre deux bosquets, passer hors sentier au Sud du mamelon coté 2337 puis au-dessus de la rive gauche et au Sud des Estanhs deth Rosari de Bacivèr (2340 m.), puis monter au Sud-Est à la Collada dels Estanys del Rosari ou col de Rosari (2507 m.) afin d'y suivre la crête à gauche direction Nord pour passer aux sommets cotés 2546 et 2540 avant de parvenir au sommet du Tuc de Marimanha ou pic de Marimanya (2679 m.) et revenir avec quelques variantes assez proches de l'itinéraire de montée pour passer sur le flanc Occidental du sommet coté 2546, longer les rives gauches des Estanhs deth Rosari de Bacivèr (2318 m.) et (2311 m.) pour ensuite suivre les rives du torrent, passer au déversoir de l'Estanh de Baish de Bacivèr et suivre la rive droite de l'Arriu Malo et enfin traverser l'Arriu Malo (1980 m.) pour terminer en suivant la piste qui longe la rive gauche.

    Parti à 6 h55, à 9 h50 je faisais une pause à la Collada dels Estanys del Rosari ou col de Rosari. J'ai suivi l'intégralité de la crête qui mène de la Collada dels Estanys del Rosari ou col de Rosari au sommet du Tuc de Marimanha ou pic de Marimanya. Cette crête, large et recouverte de blocs granitiques après le premier sommet, devient étroite et par endroits aérienne. Dans certaines portions il faudra s'aider des mains en testant les prises car quelques blocs ne demandent qu'à partir bad , cette crête est bien détaillée par l'Institut Cartogràfic i Geològic de Catalunya (ICGC) qui donne les cotes suivantes, du Sud au Nord: Col de Rosari (2506,9 m.), sommet suivant (2543,1 m.), collada dels Estanys de Rosari (2512, 7 m.), sommet suivant (2526,4 m.), col (2521,8 m.) suivi d'une cuvette suspendue (2517,9 m.), sommet suivant (2555,8 m.), col (2544,1 m.), sommet suivant (2580,2 m.), col (2577 m.), sommet suivant (2641,3 m.), col (2632,8 m.), sommet suivant (2670,7 m.), col (2664,8 m.) et sommet du Tuc de Marimanha (pic de Marimanya) (2679,3 m.). De 11 h20 à 12 heures j'étais au sommet du Tuc de Marimanha ou pic de Marimanya. Après une pause à l'Estanh det Rosari de Bacivèr (2318 m.), où j'étais invité à l'apéro (excellent vin blanc de 16°) par un sympathique groupe d'une dizaine de randonneurs accompagnés de leur guide catalan des Pyrénées-Orientales que j'avais dépanné avec le tire-bouchon de mon couteau suisse cool , je réalisais une nouvelle pause à l'Estanh de Baish de Bacivèr de 15 h10 à 15 h30. Je retrouvais ma voiture à 16 h15 après un dénivelé positif d'environ 950 mètres pour autant de négatif et une chaude journée ensoleillée glasses .

    Carte Editorial Alpina 1:40000 Val d'Aran et Institut Cartogràfic i Geològic de Catalunya (ICGC).

    Voir galerie photos Tuc de Marimanha ou pic de Marimanya


  • Commentaires

    1
    naulekh
    Mardi 7 Août à 12:03
    On gambade comme un jeunot A bientôt , j'espère
    2
    dino
    Mardi 28 Août à 17:14

    alors Robert

    content de voir que tu sors et dommage pour la sortie des 17 18 mais la plage c'est sacré !

    Es tu dépanneur agréé wink2

      • Mercredi 29 Août à 17:53

        Salut Dino,

        Une "sacrée" bonne cure de plage avec de belles vagues et du sable fin, ça change des pierriers de nos chères montagnes et ça fait du bien...

        Pour les dépannages, sans être un saint, ça vient peut-être de mon second prénom: Bernard smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :