• Pic d'Estrémère ou du Pourtalet (2165 m.) par la crête N-O de la Pène de l'Ours

      

      

    * 23 septembre 2017 depuis l'aire de stationnement de l'Araille (1720 m.) en bordure de la route D 934 sous le col du Pourtalet et au-dessus de Gabas en longeant la route dans le sens de la descente direction Nord-Est, pour la quitter 250 mètres après dans sa courbe (1710 m.) afin de remonter en pelouse Nord-Est vers un col évident (1740 m.) situé au Sud de l'éminence cotée 1776 d'où on remonte à droite hors traces la crête Nord-Ouest de la Pène de l'Ours, d'abord direction Sud jusqu'àu petit sommet coté 1894 puis direction générale Sud-Est pour passer à la cote 2002, au sommet coté 2053 (IGN espagnol) et parvenir au sommet de la Pène de l'Ours (2135 m.), continuer à suivre la crête direction Nord-Est pour passer sur un premier sommet coté 2144 (IGN espagnol), un second sommet coté 2152 (IGN espagnol) et enfin parvenir au sommet du pic d'Estrémère ou du Pourtalet (2165 m.), revenir entre les deux sommets cotés 2152 et 2144 pour descendre dans le couloir de l'Araille direction générale Sud-Ouest retrouver l'itinéraire de montée au col évident (1740 m.) situé au Sud de l'éminence cotée 1776.

    Je partais à 7 h45 avec mon bâton de randonnée et une béquille pour une dernière sortie, 10 jours avant le changement de mon genou droit (prothèse totale) qui était jaloux du gauche... La remontée de la crête Nord-Ouest de la Pène de l'Ours est par endroits raide mais pas difficile. Principalement herbeuse on peut y suivre quelques sentes à isards qui facilitent la progression. J'ai quand même dressé quelques cairns. La Pène de l'Ours est maintenant nommée pic du Pourtalet (par les français) ou Punta Estremera (par les espagnols). Sur un rythme tranquille, je passais à la cote 2002 à 9 heures pour parvenir au sommet de la Pène de l'Ours de 9 h20. Après y avoir amélioré le cairn je repartais à 9 h35 pour arriver au sommet du pic d'Estrémère ou du Pourtalet à 9 h50. A 10 h15 je débutais la descente du couloir de l'Araille qui présente quelques raides passages et qui est composé de deux portions, la partie supérieure est large et herbeuse et la partie inférieure est plus étroite et plus caillouteuse. La béquille m'y sera fort utile en faisant bien attention car l'embout a tendance à glisser sur la roche. Le deuxième bâton et le piolet sont restés sur le sac et les crampons quatre pointes dans le sac, je les avais fait suivre car je ne connaissais pas l'état du terrain et comme il avait bien plu la veille... J'étais de retour à la voiture à 12 h15 après un dénivelé positif d'environ 550 mètres pour autant de négatif et une superbe journée ensoleillée. Les seules personnes rencontrées le furent à mon retour au parking de l'Araille, presque vide à mon départ il était complet à mon retour.

    Carte IGN 1:25000 Vignemale Ossau Arrens Cauterets Parc National des Pyrénées 1647 OT et IGN espagnol Signa.

    Voir galerie photos Pic d'Estrémère ou du Pourtalet par la crête N-O de la Pène de l'Ours


  • Commentaires

    1
    ors
    Lundi 25 Septembre à 12:26

    salut Robert,

     

    est-ce bien raisonnable tout ça!

    en tout cas, il faudra être plus patient après!!

    on pensera à toi dans quelques jours...

     

    hier avec Eric on a été au Grand Gabizos par le vallon du litor, sauvage! surtout quand on ne voit pas la sente de départ et que l'on remonte hors sentier dans la forêt, dans le seul endroit sans barre !!

    P+O

      • Lundi 25 Septembre à 13:17

        Salut Odile et Pierre,

        Merci !

        C'était pour "sortir" une dernière fois "mon" genou droit  arf , après presque 66 ans de très bons et très loyaux services je lui devais bien ça !

        Bravo pour le Grand Gabizos, j'aurais aimé accompagner notre OuRS favori au cirque du Litor yes

        A très bientôt et amitiés

        Robert

    2
    Eric
    Mardi 26 Septembre à 22:03
    Incorrigible Robert des montagnes!te souhaiterdu courage...tu l'as. T'inquiète, on sera patient.amitiés
      • Mardi 26 Septembre à 22:42

        Salut et merci Eric,

        Tu as dû te régaler avec Odile et Pierre au Grand Gabizos,

        un coup à se retrouver à Larue smile

        A très bientôt et amitiés

        Robert

    3
    Lagrole
    Mercredi 27 Septembre à 22:41
    Aupa Robert
    Hé bien tu en as du courage pour te hisser au sommet dans ces conditions !
    Mais je comprends tout à fait.
    A la semaine prochaine à l'hôtel du Boulevard Alsace Lorraine. .
    Amicalement
      • Mercredi 27 Septembre à 22:53

        Aupa ta milesker Peio,

        Oui cet bien à l'hôtel de B A L que mon genou va "valser"  arf

        A la semaine prochaine

        Amitiés

        Robert

    4
    Eric
    Samedi 30 Septembre à 20:43
    Dis donc, t'es sur qu'il va pas plutôt roquet sans échec ?
    M'etonnerai pas
    5
    jo IRIART
    Mercredi 4 Octobre à 22:07

    Salut Robert

    un bonjour du Biarrot

    ce jour là j'ai fait le pic de Sobe par les crêtes  en partant de Soques en boucle

    Bon courage et bon rétablissement et c'est reparti avec des genoux tout neufs

    Jo 

      • Samedi 7 Octobre à 15:53

        Salut et merci Jo,

        Tu as dû te régaler au pic de Sobe,

        moi, avec mon genou, j'ai dû rester Sobre wink2

        Amitiés et à bientôt

        Robert

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :