• Sommet Sud du lac d'Er (2086 m.) par le couloir d'Aulagna et les Arenaygues

      

      

     

    * 29 juin 2022, depuis l'aire de stationnement de l'Arrec d'Ayguebère (975 m.) située au Sud et en amont de la cote 971 en bordure de la route D 934, pour remonter dans le bois de Biscau direction générale Ouest en rive droite du ravin de l'Arrec d'Ayguebère puis en rive gauche (1200 m.), sortir du bois à l'entrée du plateau d'Ayguebère et bifurquer au Sud (1450 m.) afin de parvenir à la base du couloir d'Aulagna (1535 m.) situé à l'Est de l'Aiguille d'Ayguebère, le remonter puis le quitter en prenant une direction Ouest (1800 m.) pour remonter un vallon qui permet d'atteindre le col situé sur la crête Nord du pic Houratatère (1940 m.), ensuite faire une traversée ascendante direction générale Sud-Ouest sur le flanc Nord-Ouest du pic Houratatère pour atteindre le site des volcans de sable "Arenaygues" (2000 m.), descendre Nord-Nord-Ouest dans le vallon de lous Mourous (1910 m.), traverser le ruisseau et remonter dans la même direction pour atteindre une brèche (2030 m.), suivre la crête à droite direction Nord-Est afin de parvenir au sommet Sud du lac d'Er (2086 m.), coté mais non nommé par l'ign, revenir à la brèche (2030 m.) pour continuer direction générale Ouest, passer près de la cabane d'Er (2030 m.), non nommée et non cotée par l'ign, traverser Nord-Ouest un petit plateau pour commencer à remonter un vallon dans la même direction, le quitter pour monter sur la crête qui le borde à droite ( 2070 m.), descendre au Nord-Est en louvoyant pour atteindre un petit lac (2010 m.), continuer la descente Est-Sud-Est en suivant un sentier puis des cairns pour aller rejoindre un autre sentier bien tracé qui ramène direction Nord-Est puis Nord au lac d'Er (1764 m.) où on trouve un sentier balisé d'un trait jaune qui remonte Nord jusqu'à une bifurcation (1789 m.), on laisse filer à gauche l'itinéraire classique de la cabane et du pic d'Er pour descendre au Nord puis au Sud-Ouest en réalisant une traversée à flanc dans le bois de Gélan afin d'aller retrouver le plateau d'Ayguebère (1430 m.).et l'itinéraire de montée qui ramène au point de départ.

    Parti de nuit à 5 h45, en traversant le bois de Biscau, dans les endroits pouvant prêter à confusion pour le retour, j'ai ajouté quelques fléchages à la craie, d'autres avec des morceaux de branches et quelques cairns. A 7 h30, à la sortie du bois, je me suis fait doubler par 3 sympathiques randonneurs, comme moi amateurs de flore présente en abondance dans le secteur du plateau d'Ayguebère ainsi que dans le raide couloir d'Aulagna. Lis martagon et des Pyrénées, pavot jaune, millepertuis, gentiane dont la jaune, chardon dont le bleu des Pyrénées, orchis dont la nigritelle, horminelle des Pyrénées, marguerite, seneçon, pigamon, valériane des Pyrénées, renoncule, violette cornue, etc... Le couloir d'Aulagna, sans être difficile, est à gravir avec prudence car il y a quelques pierres instables mais la végétation y offre de bonnes prises comme dans la remontée d'un petit obstacle mi-herbeux mi-rocheux qui se gravit plus facilement par la droite près des branches. Après mon passage à 9 h40 au col situé sur la crête Nord du pic Houratatère, j'ai réalisé un crochet dans le cirque situé entre les pics d'Aulère et Houratatère, où j'ai pu admirer des monolithes/blocs erratiques sur lequels sont figés de vrais "feux d'artifices" formés de cônes et de fleurs en relief. Ces structures sont nommées "volcans de sable". Baptisés "Arenaygues" par Jean-Pierre Dugène qui en a fait la découverte, leur identification a été faite par Dominique Rossier, membre de la SAGA (Société Amicale des Géologues Amateurs), et par le Laboratoire du MNHN (Muséum national d'Histoire naturelle). Ce sont de petites structures coniques formées par l'éjection de sable à partir d'un point central. Ce phénomène résulte de la fluidification d'un sable saturé d'eau, pouvant être déclenchée par un tremblement de terre. Tout comme ces "Arenaygues", plus au Nord, le plateau du Benou possède ses volcans de sable wink2 . Merci de respecter ce que la nature a réalisé pour le plaisir de nos yeux. N'essayez pas de faire comme le musée d'Arudy qui y a fait prélever un "échantillon" de près de 200 kg pour le transporter par hélicoptère lors d'une opération conduite par le Parc national des Pyrénées, le 25 août 2011. A 11 heures je débutais la descente vers le vallon de lous Mourous. L'accès au sentier qui passe au-dessus de la zone d'éboulis pour mener à la brèche permettant de basculer dans le cirque d'Er a été contrarié par deux patous qui gardaient un troupeau de brebis, il a fallu remonter vers la brèche en passant sur les pelouses situées sous la zone d'éboulis. A 11 h45 je parvenais à la brèche où il y avait un sympathique randonneur qui avait passé la nuit au lac d'Er et avec qui nous irons gravir la crête au Nord-Est qui mène, après avoir contourné par la droite un piton rocheux et remonté un raide couloir herbeux, au sommet Sud du lac d'Er (coté 2086 et non nommé par l'ign). A 12 heures nous étions au sommet dépourvu de cairn qui offre un superbe panorama. Désormais il y a un petit tas de 3 pierres. De 12 h15 à 12 h45 je m'offrais une petite pause restauration près de la brèche. J'ai retrouvé les trois randonneurs du matin dans le secteur des pierres gravées par des bergers, situé au Nord-Ouest de la cabane d'Er. La descente hors traces pour franchir une barre rocheuse afin d'atteindre un petit lac a été "musclée". J'y ai suivi le sentier qui le longe, à droite pour aller contourner le lac d'Er par le Sud et l'Est. Après avoir longé le lac, j'ai récupéré un bon sentier balisé d'un trait jaune qui ramène en traversant le bois de Gélan, au plateau d'Ayguebère à l'entrée duquel j'ai fait une petite sieste réparatrice de 16 h15 à 16 h40. Après avoir été doublé dans la fin de la descente par un sympathique randonneur billérois qui revenait du pic d'Er, je retrouvais ma voiture à 18 heures après un dénivelé positif d'environ 1350 mètres pour autant de négatif. sur un circuit qui ne manquait par d'Er yes .

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Sommet Sud du lac d'Er par Aulagna et Arenaygues


  • Commentaires

    1
    Samedi 2 Juillet à 22:25

    SupErbe boucle !

    1350m sans être Ereinté, une Errance sans Erreurs, pas une Eraflure et une Erudition qui ne s'Erode pas !

    Une nouvelle Ere commence…

    Gilles

    2
    Dimanche 3 Juillet à 19:24

    Salut et mErci Gilles,

    Aucun mErite, je viens de rentrEr dans une Ere pépEre wink2 .

    En espErant que ce n'était pas la dEr... sarcastic

      • eyra
        Lundi 4 Juillet à 18:56

        Yepa Robert

        Alors comme ça, tu t'échappes sans vélo et en douce !!!!

        Et pas pour bricoler en plus.... Le secteur à l'air magnifique, je mets ça dans la pile ( pas celle de charliewatts )

      • Lundi 4 Juillet à 20:04

        Aupa ta milesker Eric,

        Pas de vélo, sur cette sortie, son tour (pas de France) a été sauté happy

        C'est un secteur qui devrait te plaire, du plateau d'Ayguebère au vallon de lous Mourous, c'est du hors traces wink2

        A bientôt, Amitiés

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :