• Vértice de Anayet (2559 m.) par la crête du Garmo de Izás (2515 m.)

      

      

      

    * 30 mai 2019, depuis l'aire de stationnement du Corral de las Mulas (1625 m.) en bordure de la route A 136 à Formigal, en suivant en rive gauche de la vallée de Culivillas la piste qui mène à la nouvelle station de ski de Anayet la Mina (1720 m.), pour suivre au Sud le sentier balisé rouge et blanc du GR 11 espagnol qui longe la rive droite du barranco (ravin) de Culivillas, descendre ensuite à droite traverser plusieurs ruisseaux afin de remonter plein Ouest le barranco (vallon) de Culivillas qui mène au collado (col) coté 2232 ou 2233 selon les cartes, à l'entrée du plateau de Anayet, traverser direction Sud-Sud-Ouest le plateau d'un ancien lac (2220 m.), passer à gauche du dôme coté 2242 puis remonter toujours direction générale Sud-Sud-Ouest en suivant les pentes les moins raides afin d'atteindre la crête au Paso de las Negras ou Paso dera Negras ( 2407 m.), la suivre à droite Ouest-Nord-Ouest, passer au sommet du Garmo de Izás ou Punta dera Sarreta ou encore Punta de la Sarreta (2515 m. ou 2512 m. selon les cartes), continuer sur la crête qui infléchit Nord-Ouest, passer sur un sommet (coté 2503 m. ou 2502 m. ou encore 2501 m. selon les cartes), au sommet de la Punta intermedia (pointe intermédiaire) (2510 m. ou 2509 m. ou encore 2506 m. selon les cartes), au sommet du Vértice de Anayet ou Punta O Garmo ou encore Punta del Garmo (2559 m. ou 2555 m. selon les cartes), descendre en suivant la crête Nord-Nord-Est, parvenir au Cuello (col) de Anayet ou collado de Anayet (2404 m. ou 2414 m. selon les cartes), où on quitte la crête pour descendre à droite vers la Mallata (replat) de Anayet afin d'aller retrouver à l'Est-Sud-Est en passant sur le grand ibón (lac) de Anayet (2227 m. ou 2224 m. selon les cartes) le collado (col) coté 2232 ou 2233 et l'itinéraire de montée qui ramène au Corral de las Mulas.

    Randonnée effectuée sur neige continue à partir du collado (col) coté 2233, à l'entrée du plateau de Anayet jusqu'au Paso de las Negras, puis du Cuello (col) de Anayet ou collado de Anayet jusqu'au retour au collado (col) coté 2233. Quelques névés à traverser dans le barranco (vallon) de Culivillas. Sur la crête parcourue il ne subsistait que très peu de neige, ne génant pas la progression. Utilisation des crampons et du piolet dans la partie terminale de la raide pente qui mène au Paso de las Negras. Utilisation des raquettes pour les deux traversées du plateau de Anayet ainsi que pour le passage sur le grand ibón (lac) de Anayet en bordure de sa rive Sud.  

    Parti à 6 h20, je passais à la station de ski de Anayet la Mina à 6 h55 et de 9 heures à 9 h30 je réalisais une première pause au collado (col) coté 2233 à l'entrée du plateau de Anayet. De 10 h35 à 10 h55 je profitais du panorama offert par le Garmo de Izás ou Punta dera Sarreta ou encore Punta de la Sarreta et après avoir gravi avec l'aide des mains une pointe intermédiaire (Punta intermedia) à 12 h40 j'arrivais au sommet du Vértice de Anayet ou Punta O Garmo ou encore Punta del Garmo. Quel panorama à couper le souffle (il l'était déjà) ! A 13 h10 je débutais la descente pour passer sur le grand ibón (lac) de Anayet à 14 h45 et retrouver ma voiture à 16 h50 après un dénivelé positif d'environ 1150 mètres pour autant de négatif et une belle journée ensoleillée glasses .

    Cartes Editorial Alpina 1:25000 Candanchú Canfranc, Prames 1:25000 Valle de Tena et IGN (Instituto Geográfico Nacional) espagnol Signa (ign.es/signa).

    Voir galerie photos Vértice de Anayet par la crête du Garmo de Izás


  • Commentaires

    1
    lagrole
    Mardi 4 Juin à 07:56

    Aupa Robert

    Bravo pour cette crête  loongue et exigeante-surtout dans ces conditions! J'étais un peu plus "tranquille" du côté du Labigouer d'où on voyait bien, entre autres,  la région d'Anayet, toujours aussi magique.

    A bientôt

      • Mardi 4 Juin à 12:14

        Aupa ta milesker Peio,

        Ce secteur d'Anayet est magique avec du rouge et blanc... et le grand bleu wink2

        Il y a presque 25 ans, j'étais monté au Labigouer mais dans le brouillard. J'avais quand même eu la chance d'arriver au sommet, au-dessus de la mer de nuages cool , je cours voir tes photos...

        Amitiés

    2
    naulekh
    Mardi 11 Juin à 20:07

    Chapeau Robert

    je vais m'inspirer de cette sortie pour cet été afin de  faire une boucle quand j'irai chatouiller l'anayet.

    Avec un casque happy

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :