• * 23 mars 2001, depuis l'aire de stationnement des ventas du col du Pourtalet (1794 m.), en remontant direction Sud-Ouest le vallon du versant espagnol parallèle à la crête frontière, pour passer sous la Pène Mieytadère et gravir La Forqueta ou Pène Mieytadère Ouest (2124 m.) puis Las Gralleras Sur ou Las Gralleras Sud (2202 m. ou 2204 m. selon les cartes). Retour par la croupe qui borde le Sud du vallon utilisé à la montée.

    Carte IGN 1:25000 Top 25 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT et carte Editorial Alpina Granollers 1:25000 Candanchú Astún Canfranc.

    Randonnée effectuée depuis le départ en raquettes à neige (enlevées pour gravir la paroi Sud de la Pène Mieytadère Ouest où il faut s'aider des mains), avec un temps par moments ensoleillé.

    Sortie réalisée en 3 h.30 aller et retour avec un petit dénivelé positif de 500 mètres pour autant de négatif.

    Voir galerie photos Las Gralleras Sur




    votre commentaire
  •  

    Muga Norte de Marcadau Muga Norte de Marcadau

    * 6 octobre 2009, la Muga Norte de Marcadau ou Muga Nord (2676 m.) depuis le parking du Balneario de Panticosa (1660 m.), en suivant le sentier balisé du GR 11 pour remonter au Nord le barranco de Caldarés de Banos, passer au-dessus de la rive droite des embalses (retenues d'eaux) de Bachimana Bajo et Alto (2240 m.), puis laisser filer le GR 11 à l'Ouest (2220 m.) pour continuer direction Est puis Nord et passer près du ibon (lac) del Pecico de la Canal (2460 m.), au Port du Marcadau ou Puerto de Panticosa (2541 m. - croix frontière numéro 313) et suivre au Nord-Est la crête qui mène au sommet.

    Cartes 1:25000 Editorial Alpina Panticosa Formigal et IGN Vignemale Ossau Arrens Cauterets Parc National des Pyrénées 1647 OT. 

    Au-dessus du Balneario ou Banos de Panticosa, à hauteur d'une bifurcation sans balisage rouge et blanc, le sentier de gauche descendant vers un pont, je suis parti par erreur sur celui qui continuait à monter à droite et qui semblait logique. Ce n'est qu'après une centaine de mètres de dénivelé que j'ai fait demi-tour pour passer sur le pont. Sur une bonne partie de l'itinéraire j'ai été accompagné par la pluie et certains passages sur des dalles en dévers, au-dessus du vide, sont à négocier avec prudence. En arrivant au Port du Marcadau ou Puerto de Panticosa, j'ai failli faire demi-tour car un vent violent balayait la crête et avec la pluie erf  les conditions n'étaient pas idéales pour continuer vers le sommet. Les seules personnes vues et encore de loin, pendant ma randonnée, furent les ouvriers qui travaillaient au nouveau refugio (refuge) au-dessus de l'embalse de Bachimana Bajo.

    Parti à 8 heures, je passais à l'Embalse de Bachimana Bajo à 10 heures, au Port du Marcadau ou Puerto de Panticosa à 11 h 45 pour en repartir à 12 h 10, être au sommet à 12 h 30 et après l'avoir quitté à 12 h 45 je retrouvais ma voiture à 15 h 30 après un dénivelé positif de 1200 mètres et autant de négatif.

    Voir galerie photos Muga Norte de Marcadau


     


    votre commentaire
  • * 28 janvier 2008, Espelunziecha ou Punta Espelunciecha (2397 m. ou 2396 m. selon les cartes) depuis l'aire de stationnement de la station de ski de Anayet à Formigal (1720 m.) sous le col du Pourtalet, pour monter à droite des remontées mécaniques et suivre au Sud la rive droite du barranco de Culivillas pour ensuite descendre à droite traverser le ruisseau afin de remonter plein Ouest le vallon du barranco de Culivillas qui mène au collado (col) coté 2233, pour aller suivre direction Nord-Est  puis Nord la crête qui mène au sommet.

    Carte Editorial Alpina Granollers 1:25000 Candanchú Astún Canfranc.

    Randonnée effectuée sur neige et en raquettes depuis le départ. Le vallon du barranco de Culivillas est à aborder avec prudence car c'est un endroit propice aux avalanches bad mad . Superbe journée ensoleillée glasses .

    Parti à 8 h.45, je passais au collado à 10 h.41 pour être au sommet à 11 h.40 que je quittais à 12 heures pour retrouver ma voiture à 13 h.45.

    Voir galerie photos Espelunziecha




    votre commentaire
  •    

      

    * 23 juin 2007 le pico de Bacias (2760 m.)  depuis le Balneario de Panticosa (1640 m.) en remontant le Barranco de Brazato pour passer au Sud et au-dessus (2450 m.) de l'ibon inferior d'o Brazato, au Sud de l'embalse de Brazato (2400 m.), remonter au Nord-Est pour aller au-dessus et au Nord du Cuello de Baja Bazia chercher la crête Sud (2650 m.) du pico de Bacias et la remonter jusqu'au sommet. Retour en descendant la crête Nord-Ouest pour passer au Cuello Alto de Brazato (2578 m.) et suivre le GR 11 pour passer par les ibons altos o Brazato et retrouver la station du Balneario de Panticosa (1660 m.) et ma voiture un peu plus bas.

    Carte Editorial Alpina Granollers 1:25000 Panticosa Formigal.

    L'accès du Balneario de Panticosa étant interdit pour cause de travaux gigantesques frown , j'ai du garer ma Scénic en contrebas du paravalanche qui précède la station d'où j'ai commencé ma randonnée à 8 h.30. Au-dessus des escaliers, j'ai emprunté le chemin qui va rejoindre le GR 11 et je l'ai quitté une centaine de mètres après pour prendre un sentier sur la droite afin de remonter le Barranco de Brazato. Ce sentier se perd plus haut entre les pelouses et les sapins, et les cairns qui lui font suite se perdent également dans les éboulis. Sans autres repères que ma carte imprécise, ma boussole et mon altimètre j'ai traversé des zones d'éboulis granitiques avec trois petits lacs ravissants yes qui ne figurent sur aucune carte pour aller rejoindre le sommet du pico de Bacias smile à 12 h.10 où j'ai rencontré les premiers randonneurs de la journée, un groupe de basques espagnols très sympathiques qui réalisait la traversée Balneario de Panticosa-San Nicolas de Bujaruelo. Quittant le sommet à 12 h.30 je suis revenu en suivant le sentier du GR 11  jusqu'en bas de la station, en croisant énormément de monde, pour retrouver ma voiture à 15 heures après un dénivelé positif d'environ 1150 mètres pour autant de négatif. 

    Voir galerie photos Pico de Bacias




    2 commentaires
  •  

    * 12 juin 2007 le pico Culivillas (2528 m.) depuis l'aire de stationnement du Corral de las Mulas (1625 m.) en bordure de la route A 136 à Formigal, en remontant direction générale Sud-Est la route jusqu'à la station de Anayet (1740 m.), puis direction générale Sud la piste du Barranco de la Mina jusqu'à 1950 mètres pour ensuite remonter plein Sud dans le vallon Nord du pico Royo, et à partir du ibón (petit lac 2160 m.) remonter Sud-Ouest pour passer par la brèche (2350 m.) située au Nord de la cote 2396 et suivre la crête au Nord-Ouest pour passer sur un premier sommet (2466 m.), et après un deuxième sommet redescendre de quelques mètres sur le versant du canal de Izas afin de traverser une vire très étroite pour retrouver la crête et parvenir au sommet.

    Carte Editorial Alpina Granollers 1:25000 Candanchú Astún Canfranc.

    Départ à 6 h.30 pour passer à 6 h.55 à la station de Anayet, à 8 h.15 au ibón (petit lac), à 9 h. à la brèche et être au sommet à 9 h.30. Début de la descente à 10 h. pour retrouver ma Scénic à 12 h. après un dénivelé positif de 1000 mètres et autant de négatif.

    Je n'ai croisé personne sur mon itinéraire, au retour, dans les estives en contrebas du Corral de las Mulas, il y avait un taureau bad au milieu des vaches! Le portail qui ferme l'accès de la route de la station de Anayet, interdite aux véhicules non autorisés, était ouvert lors de mon arrivée. Heureusement que je n'ai pas emprunté cette route car à mon retour le portail était fermé!

    Voir galerie photos Pico Culivillas




    votre commentaire
  •  

     

    * 15 octobre 2006, depuis l'aire de stationnement du Corral de las Mulas (1625 m.) en bordure de la route A 136 à Formigal, en suivant la piste qui mène à la nouvelle station de ski de Anayet la Mina, pour suivre au Sud la rive droite du barranco de Culivillas, descendre ensuite à droite traverser le ruisseau afin de remonter plein Ouest le vallon du barranco de Culivillas qui mène au collado (col) coté 2233, pour y continuer sur le plateau direction générale Ouest, passer à gauche du grand ibón  de Anayet (2227 m. ou 2224 m. selon les cartes), monter au collado de Anayet (2404 m. ou 2414 m. selon les cartes), pour y suivre la crête à droite direction Nord-Est d'abord sur le flanc Occidental puis sur le flanc Oriental, passer à la main courante et gravir la cheminée qui mène directement au sommet du pico de Anayet (2545 m. ou 2574 m. selon les cartes) et revenir par le même itinéraire..

    Carte Editorial Alpina Granollers 1:25000 Candanchú Astún Canfranc.

    Parti de nuit à 7 h.15 à la lueur d'un quart de lune et de ma lampe, à 8 h.05 j'abordais le barranco de Culivillas pour passer à 9 h.05 au collado du barranco de Culivillas, puis à 9 h.40 au collado de Anayet et arriver au sommet à 10 h.10. Ayant quitté le sommet à 10 h.30, après la main courante cela n'a pas été le pied, vers 2450 mètres sur le flanc Nord-Ouest du pico de Anayet, une pierre (qui a dû se décrocher avec le redoux et que je n'ai pas vu ni entendu tomber) est venue me taper violemment la tête eek oops provoquant ma chute rattrapée par chance oops yes . Un rideau de sang coulait devant mes yeux et la phalangette de mon annulaire droit remontait vers le ciel bleu, c'était plus impressionnant que douloureux et de 10 h.40 à 11 h.05 j'ai soigné mes blessures avec ma trousse de secours et le système D  sarcastic. A 12 h.35 après 1000 mètres de dénivelé positif et autant de négatif, je retrouvais ma voiture. De retour à Pau, à 14 h.30 j'étais aux urgences de la clinique Marzet où on m'a posé 6 points de suture sur la tête et le lendemain on m'opérait de l'annulaire droit, pour une coupure du tendon, avec pose d'une nuée de points (11) puis d'une orthèse. 

    Voir galerie photos Pico de Anayet




    3 commentaires
  •  

    * 3 octobre 1996, depuis l'aire de stationnement sur la piste du Corral de las Mulas (1800 m.) à Formigal, pour suivre au Sud la rive droite du barranco de Culivillas, descendre ensuite à droite traverser le ruisseau afin de remonter plein Ouest le vallon du barranco de Culivillas qui mène au collado (col) coté 2233, pour y continuer sur le plateau direction générale Ouest, passer à gauche du grand ibón  de Anayet (2227 m. ou 2224 m. selon les cartes), monter au collado de Anayet (2404 m. ou 2414 m. selon les cartes) et gravir la crête à gauche direction Sud-Sud-Ouest qui mène au sommet du Vértice de Anayet ou Punta O Garmo (2559 m. ou 2555 m. selon les cartes) et revenir par le même itinéraire..

    Carte 1:25000 Editorial Alpina Candanchú Astún Canfranc.

    Randonnée effectuée avec Marcel, sur neige à partir de 1900 mètres, avec utilisation des crampons pour gavir la crête qui mène au sommet. Le vallon du barranco de Culivillas est à aborder avec prudence car c'est un endroit propice aux avalanches bad mad . Retour à la voiture 4 h. 30 après le départ avec un petit dénivelé de 900 mètres positif et autant de négatif.

    Voir galerie photos Vértice de Anayet 3 10 1996

     

     ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    * Deux ana avant, le 16 octobre 1994, seul j'avais réalisé presque la même randonnée mais sans neige, en partant de l'aire de stationnement sur la piste du Corral de las Mulas (1800 m.) à Formigal, pour suivre au Sud la rive droite du barranco de Culivillas, descendre ensuite à droite traverser le ruisseau afin de remonter plein Ouest le vallon du barranco de Culivillas qui mène au collado (col) coté 2233, pour y continuer sur le plateau direction générale Ouest, passer à gauche du grand ibón  de Anayet (2227 m. ou 2224 m. selon les cartes), monter au collado de Anayet (2404 m. ou 2414 m. selon les cartes) et gravir la crête à gauche direction Sud-Sud-Ouest qui mène au sommet du Vértice de Anayet ou Punta O Garmo (2559 m. ou 2555 m. selon les cartes) et revenir par le même itinéraire sauf pour la traverser de la majada de Anayet, réalisée un peu plus au Sud.
    Randonnée effectuée par mauvais temps avec du brouillard et de la pluie. Aller et retour effecué en 3 h. 44 pour un dénivelé positif de 800 mètres et autant de négatif.

    Voir galerie photos Vértice de Anayet 16 10 1994


    votre commentaire
  •  

    * 29 juillet 2004, depuis l'aire de stationnement du Corral de las Mulas (1625 m.) en bordure de la route A 136 à Formigal, en suivant le GR 11 pour monter à la station (1720 m.), passer à droite des remontées mécaniques et suivre au Sud la rive droite du barranco de Culivillas pour ensuite descendre à droite traverser le ruisseau afin de remonter plein Ouest le vallon du barranco de Culivillas qui mène au collado (col) coté 2233, à l'entrée du plateau de Anayet, remonter plein Sud la large croupe puis Sud-Sud-Ouest (2300 m.) le vallon qui mène à un semblant de col (2360 m.) pour réaliser une traversée à flanc, direction Sud, afin d'atteindre le col anonyme coté 2444 et y suivre à gauche, Est, la crête qui mène au sommet du pico de las Arroyeras ou pico Arroyetas (2573 m. ou 2556 m. ou encore 2557 m. selon les cartes). Retour au col anonyme coté 2444 pour descendre au plateau de Anayet, aux ibones de Anayet et faire un détour par la Glera de Anayet avant de retrouver le Corral de las Mulas.

    Carte 1:25000 Editorial Alpina Granollers Candanchú Astún Canfranc.

    Départ à 9 h. pour arriver au sommet à 12 h. Départ du sommet à 12 h. 30 pour retrouver la voiture à 14 h. 30 après 1100 mètres de dénivelé positif et autant de négatif.  Un mois avant, le 24 juin, lors d'une randonnée sur la crête Nord-Est du pico Royo, il y avait deux taureaux avec le troupeau de vaches qui était près du Corral de las Mulas et l'itinéraire du GR 11 avait été dévié à cause des travaux d'agrandissement de la station de ski. 

    Voir galerie photos pico de las Arroyeras 29 07 2004




    votre commentaire
  •  

     

    * 16 juin 2005 le pico de Musales (2654 m.)   depuis l'aire de stationnement de la centrale de l'embalse de la Sarra (1438 m.) à Sallent de Gallego, en remontant le chemin qui mène au refuge et au panneau solaire, pour passer ensuite par l'ibón Ciecho (2220 m.) et le collado Musales (2598 m.).

    Carte 1:25000 Editorial Alpina Panticosa Formigal et carte 1:40000 Mapa Excursionista de los Pirineos Valle de Tena.

    Départ à 11 h. 15, perte de 15 minutes pour contourner un taureau agressif bad qui gardait un troupeau de vaches près du refuge et du panneau solaire, pour arriver au sommet smile à 15 h. Départ du sommet à 15 h. 15 pour retrouver la voiture à 17 h. 30 après 1220 mètres de dénivelé positif et autant de négatif.

    Voir galerie photos Pico de Musales




    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique