•     

     

    * 22 avril 2019, depuis le parking de la résidence les Myrtilles situé sur le haut de la station d'Arette la Pierre Saint-Martin (1670 m.), en allant chercher au Sud-Ouest la piste "Boulevard des Myrtilles" que l'on suit à gauche direction générale Sud-Est vers l'Arre Planère pour rejoindre et suivre la piste bleue du "Boulevard des Pyrénées" qui prend une direction générale Sud, puis vire Est (1880 m.) lorsqu'elle est rejointe sur la droite par une piste venant de Pescamou, traverser l'Arre de Soum Couy direction générale Est, contourner un mamelon par la gauche afin de parvenir au terminal de la piste du "Boulevard des Pyrénées" à la station d'arrivée du télésiège Soum Couy "Le Panoramique" (2153 m.), franchir un petit talus et descendre Sud de quelques mètres dans une cuvette pour remonter direction générale Sud-Sud-Est, parvenir sur une crête secondaire à la cote 2245, infléchir direction Sud vers la proche crête principale que l'on suit en dévers sur son versant Occidental, direction Ouest-Sud-Ouest, jusqu'à parvenir au sommet du pic du Soum Couy (2315 m.) et revenir par l'itinéraire de montée.

    Randonnée effectuée en totalité sur neige avec utilisation des crampons/piolet à partir de la cote 2245 pour réaliser la remontée de la crête du pic du Soum Couy en dévers sur son versant Occidental. Nous utiliserons les raquettes lors de la descente depuis la station d'arrivée du télésiège Soum Couy "Le Panoramique" jusqu'à notre retour au parking.

    Partis à 8 h45 avec Peio, Odile et Pierre en skis de randonnée, sur une neige portante, nous suivrons les pistes de ski dont celle du "Boulevard des Pyrénées" jusqu'à la station d'arrivée du télésiège Soum Couy "Le Panoramique" où nous réaliserons une pause d'un quart d'heure et où nous laisserons les sacs à dos. Après avoir remonté avec prudence la partie terminale de la crête, nous parviendrons au sommet à 11 h30. A 11 h45 nous débuterons la descente avec encore plus de prudence, par endroits le piolet s'enfoncera entièrement dans la neige qui commençait à se transformer. Après une pause restauration près de la station d'arrivée du télésiège Soum Couy "Le Panoramique" de 12 h20 à 13 h40, nous terminerons la descente en utilisant les raquettes pendant que Pierre en skis suivra la piste rouge "Les Lagopèdes" puis "La Noire" pour finir à l'espace nordique "Le Braca" où ne le récupérerons plus tard. Nous retrouverons la voiture à 14 h50 après un dénivelé positif d'environ 670 mètres pour autant de négatif et une journée passée sous un temps menaçant où le soleil ne fera que de très rares apparitions frown .

    Carte IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc national des Pyrénées 1547 OT.

    Voir galerie photos Pic du Soum Couy 22 04 2019

     


    2 commentaires
  •   

      

     * 15 avril 2019, depuis l'aire de stationnement de l'Araille (1720 m.) en bordure de la route D 934 sous le col du Pourtalet et au-dessus de Gabas, en descendant au Sud-Ouest pour aller traverser le ruisseau du Pourtalet sur un pont de neige en aval de la passerelle (1709 m.), virer en suivant à droite, Nord, pour aller traverser deux autres passerelles, se diriger Ouest afin de passer près de la cabane de Houns de Gabès (1720 m.), continuer sur le petit plateau pour aller remonter à droite direction Nord-Ouest la croupe qui borde la rive droite du ruisseau de Sénescau, plus haut et toujours dans la même direction remonter la ravine du ruisseau de Lalagüe (de 2020 m. à 2110 m.) pour passer à droite de la cote 2116, continuer direction Nord-Ouest en traversant le flanc Sud-Ouest du pic Peyreget, atteindre le col de l'Iou (2194 m.) afin d'y suivre la crête à gauche direction Sud-Ouest pour parvenir au sommet du dôme Sud-Ouest du col de l'Iou (2217 m.) et revenir par le même itinéraire.

    Parti à 8 h50 de l'aire de stationnement de l'Araille où à mon arrivée il n'y avait que ma voiture, j'utilisais les raquettes à neige à partir de 1850 mètres et à 11 h.20 j'étais au sommet du modeste dôme Sud-Ouest du col de l'Iou qui offre un superbe panorama. Je débutais la descente à 11 h30 et comme il y a quatorze mois dans ce même secteur, par moments je ne voyais plus les reliefs du sol, c'était tout blanc. Je retrouvais ma voiture, moins seule que le matin, à 13 h15 après un dénivelé positif de 520 mètres pour autant de négatif.

    Cartes IGN 1:25000 Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT, Editorial Alpina 1:40000 Valle de Tena Sierra de Tendeñera Peña Telera.

    Voir galerie photos Dôme Sud-Ouest du col de l'Iou 15 04 2019


    votre commentaire
  •   

      

     

    *  24 mars 2019, depuis l'aire de stationnement de la station de Astún (1710 m.) au Nord-Est du col du Somport, en montant Nord un raide ressaut situé à gauche du départ du télésiège Truchas et en rive gauche du Barranco del Escalar, pour aller traverser toujours direction Nord les Llanos del Sol, puis rentrer dans le Barranco del Escalar (1950 m.) et remonter ce défilé/ravin jusqu'à parvenir au ibón del Escalar ou de las Ranas (2078 m.), longer sa rive droite Occidentale pour remonter le vallon qui donne accès en direction Est au col des Moines ou Puerto de Jaca (2168 m.), y virer à gauche en suivant la crête et passer sur le dôme Nord du col des Moines (2291 m. par l'IGN espagnol), descendre au col de Bénou (2278 m. par l'IGN espagnol) afin de gravir au Nord-Est la crête qui mène au sommet du pic des Moines (2349 m.), pour revenir avec quelques variantes, juste après être repassé sur le dôme Nord du col des Moines descente directe plein Sud pour retrouver le vallon situé sous le col des Moines, contournement du ibón del Escalar ou de las Ranas par sa rive gauche Orientale et depuis la sortie du Barranco del Escalar (1950 m.) en continuant la descente un peu plus à l'Est que la montée jusqu'au télésiège Truchas.

    Partis à 8 h35 avec Peio, Odile et Pierre en skis de randonnée, après avoir traversé les Llanos del Sol, au lieu de remonter par les itinéraires classiques en rive droite ou en rive gauche au-dessus du défilé/ravin situé sous le ibón del Escalar, nous remonterons ce défilé/ravin bien enneigé en restant à l'intérieur. De 9 h50 à 10 heures nous ferons une pause en bordure du ibón del Escalar ou de las Ranas. La traversée directe sur ce lac était bien tentante mais la sagesse nous a fait préférer le contournement par la rive droite Occidentale. Nous utiliserons les crampons et le piolet du col des Moines au col de Bénou.  Il restait peu de neige sur la crête et nous parviendrons au sommet à 11 h40. Après avoir profité du magnifique panorama sur Ossau, Balaïtous, Infiernos, Garmo Negro, Tendeñera, Anayet, Collarada, Aspe, Visaurin, Trois Rois, Anie, Hourquette, etc... nous débuterons la descente retour à 12 h10. J'utiliserai les raquettes à partir du dôme Nord du col des Moines juqu'au retour à la station. Nous ferons une pause repas de 13 heures à 13 h55, en terrasse, au Nord du ibón del Escalar ou de las Ranas. Après avoir contourné le lac par sa rive gauche Orientale puis descendu le défilé/ravin en restant à l'intérieur, nous serons de retour à la voiture à 14 h45 après un dénivelé positif d'environ 680 mètres pour autant de négatif, par une superbe journée ensoleillée glasses et dans une super ambiance cool .  

    Cartes 1:25000 Editorial Alpina Valle de Canfranc Valle de Aísa Candanchú Astún, IGN Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT et ign.es.signa.

    Voir galerie photos Pic des Moines 24 03 2019


    2 commentaires
  •   

      

       

    * 16 mars 2019, depuis le parking des pistes du Portalet (1750 m.), environ 500 mètres au Sud du col du Pourtalet, en traversant la route pour aller suivre au Sud-Est la pista (piste) de las Corvas et la quitter après environ 500 mètres pour prendre une direction générale Est (quelques petites descentes et remontées), puis Nord-Est (1850 m.) en direction du Puerto Viejo de Sallent, passer sur le dôme où est gravée une croix avec le numéro 310 BIS (1854 m.) puis au proche Puerto Viejo de Sallent ou col de Peyrelue ou encore Port Vieux de Sallent (1848 m. par l'Editorial Alpina, 1849 m. par l'IGN), monter Nord-Est jusqu'à la cabane Dous Bouès de Peyrelue (1881 m.), y virer Est puis Sud-Est (1940 m.) pour remonter direction générale Est la rive droite du ravin descendant du col frontière coté 2215, parvenir sur la crête Sud du pic de Peyrelue (2240 m.) et suivre cette crête frontière à gauche afin de parvenir au sommet du pic de Peyrelue ou Houéga de Peyrelue ou Güega de Peiralun (2441 m. IGN et 2435 m. Editorial Alpina ) pour revenir par le même itinéraire.

    Parti à 8 h40, je passais au Puertro Viejo de Sallent ou col de Peyrelue ou encore Port Vieux de Sallent à 9 h25. La neige portait bien, heureusement car je n'avais pas fait suivre les raquettes. Juste après la cabane Dous Bouès de Peyrelue j'ai dû utiliser les crampons et le piolet car la pente était plus redressée et la neige était par endroits glacée. Après une pause de 11 heures à 11 h15 sur la crête frontière, je remontais cette crête Sud du pic de Peyrelue en partie enneigée avec des passages sur de la gadoue et une partie finale sèche. Parvenu à 11 h45 au sommet, qui offre un superbe panorama, je commençais la descente à 12 h10 pour retrouver ma voiture sur le parking des pistes de ski du Portalet à 14 h05 après un dénivelé positif d'environ 750 mètres pour autant de négatif et une belle journée ensoleillée glasses .

    Cartes 1:25000, IGN Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées 1547 OT, ou Vignemale Ossau Arrens Cauterets Parc National des Pyrénées 1647 OT et Editorial Alpina Geo/estel E-25 Valle de Canfranc Valle de Aisa Candanchu-Astun ainsi que celle de ign.es.signa.

    Voir galerie photos Pic de Peyrelue 16 03 2019  


    8 commentaires
  •    

      

      

    * 27 février 2019, depuis le parking situé en bordure de la route D 173, à l'entrée Nord du tunnel d'Aragnouet-Bielsa (1820 m), en remontant direction Sud-Ouest la rive droite du vallon du ruisseau de Hourquet pour infléchir Ouest-Sud-Ouest (2100 m.), atteindre le col de l'Aiguillette (2392 m. non nommé par l'IGN) afin d'y suivre la crête à gauche direction Sud-Est pour parvenir au sommet du pic de l'Aiguillette (2517 m.) et revenir par le même itinéraire.

    Randonnée effectuée sur neige avec les raquettes.

    Cette randonnée n'est à entreprendre qu'avec de très bonnes conditions nivologiques bad .

    Parti à 7 h50 sur de la neige dure portante et par un froid de canard pour tenter l'ascension du pic de l'Aiguillette, j'ai utilisé les raquettes à neige à partir de 1850 mètres pour les changer par les crampons/piolet dans le raide ressaut situé sous le col de l'Aiguillette. De 10 h10 à 10 h30 je réalisais une pause au col de l'Aiguillette. Après avoir suivi le fil de la crête avec quelques passages sur de la neige glacée où par prudence j'avais gardé l'utilisation des crampons/piolet, j'arrivais au sommet du pic de l'Aiguillette à 10 h40. Certains espagnols nomment ce sommet "pico de la Agulleta". Je commençais la descente retour à 11 h20 pour repasser au col de l'Aiguillette où il y avait un sympatique randonneur à ski toulousain accompagné de son chien. Suite à une descente tranquille, je retrouvais ma voiture à 13 h40 après un dénivelé positif de 700 mètres pour autant de négatif et une superbe journée ensoleillée glasses .

    Cartes IGN 1:25000 Néouvielle Vallée d'Aure Parc National des Pyrénées 1748 ET, Editotial Alpina 1:40000 Ordesa y Monte Perdido Parque Nacional et IGN es Signa.

    Voir galerie photos Pic de l'Aiguillette

     


    votre commentaire